Archives de Tag: United Nations

Publié le

On les présente souvent comme les deux jumeaux de la #politique. Et de fait, les points communs sont nombreux entre Justin #Trudeau, Premier ministre canadien, et Emmanuel #Macron, président français, qui se retrouvent mercredi au Canada pour le sommet du #G7. Leur style et leur #communication sont semblables. Mais ont soulevé des critiques similaires dans leur pays respectif.

www.europe1.fr/politique/macron-et-trudeau-deux-as-de-la-communication-pris-a-leur-propre-jeu-3673751

L’alliance entre la machine et l’homme

Publié le

Internet, objets connectés, applications et autres gadgets hi-tech : Anthony Morel révèle les dernières tendances et astuces qui changeront le monde de demain et le quotidien de chacun.

www.bfmtv.com/mediaplayer/video/l-intelligence-artificielle-plus-forte-que-les-medecins-1080585.html

La petite Rennes prend en main le recyclage des vélos électriques de Keolis

Publié le

La filière de réemploi des vélos montée par l’atelier La Petite Rennes va bientôt prendre une nouvelle dimension. D’ici quelques jours, l’association recevra sa première livraison de vélos électriques usagés de la part de Keolis. Une centaine de bicyclettes ancienne génération, jusqu’ici proposées à la location longue durée aux habitants, vont être entièrement démontées pour profiter d’une seconde vie.

« La métropole a eu une politique très ambitieuse sur l’achat de vélos électriques [elle en commande 1.800 par an]. C’est une bonne chose mais qu’il vaut mieux anticiper », estime le président de La Petite Rennes David Piederriere.

« On n’imaginait pas qu’il y aurait un tel gisement »

Dans d’autres villes, les vieux deux-roues à assistance électrique ont terminé à la benne. Inconcevable pour les bénévoles de La Petite Rennes. « Cette filière de réemploi, nous l’avons montée pour éviter que des vélos ne partent à la poubelle mais on ne pensait pas que ça marcherait autant. On n’imaginait pas qu’il y aurait un tel gisement », poursuit le président. Collectés ici et là, les vieux vélos sont triés par les membres de l’association, avant de passer entre les mains de personnes en situation de handicap à l’ESAT de Thorigné-Fouillard.

www.20minutes.fr/rennes/2282251-20180604-rennes-veut-offrir-seconde-vie-velos-electriques

Fluctuat Nec Mergitur

Publié le

Fluctuat Nec Mergitur

https://aufildesenviessite.wordpress.com/2018/06/01/fluctuat-nec-mergitur/
— À lire sur aufildesenviessite.wordpress.com/2018/06/01/fluctuat-nec-mergitur/

Tech for good summit at l’Élysée Paris : Une liste de grands patrons de groupes internationaux, qui a de quoi laisser rêveur, bon nombre de chef d’Etat..

Publié le

Emmanuel #Macron reçoit mercredi une cinquantaine de grands patrons à l’Élysée pour un #sommet consacré au #numérique.

Une liste qui a de quoi laisser rêveur bon nombre de chef d’Etat… Emmanuel Macron reçoit mercredi à l’Élysée une cinquantaine de grands patrons du numérique pour un sommet « #Tech for good » à la veille de l’ouverture du salon VivaTechnology. Parmi les invités, les responsables des plus grandes entreprises du numérique françaises comme internationales. Des annonces sont attendues sur l’inclusion numérique et la gestion des problèmes posés par le développement des technologies dans la société et dans le monde du travail.

Les responsables de #Facebook, #Microsoft et #Uber dans la même pièce

Si les regards se sont focalisés sur la présence de Mark #Zuckerberg, le patron et fondateur de Facebook, il ne sera pas le seul à être présent à l’Élysée mercredi. Le patron de #Microsoft, Satya #Nadella, et celui d’Uber, Dara #Khosrowshahi, qui a pour mission de relancer le service de #VTC après le départ de son fondateur, se retrouveront également à l’Élysée. #Apple, faute d’avoir pu envoyer Tim #Cook, qui a déjà rencontré Emmnauel Macron à l’automne dernier, a dépêché Angela #Ahrendts, senior vice-présidente en charge des Apple Store et très puissante dans l’entreprise.

www.europe1.fr/technologies/tech-for-good-qui-sont-les-patrons-de-la-tech-invites-a-lelysee-mercredi-3659537

L’histoire de la salle Pleyel, la symphonie accessible pour tous

Publié le

 

Salle Pleyel, Paris

Salle Pleyel, Paris (Photo credit: Wikipedia)

Au début des années 1920, l’ingénieur et architecte Gustave Lyon, directeur de la sociétéPleyel, décide de faire construire un grand centre musical avec en son cœur une salle de concert symphonique de trois mille places bénéficiant des dernières recherches enacoustique musicale, et intégrant des studios et des espaces d’accueil et d’exposition, permettant notamment de promouvoir les instruments produits par la société. En 1922, il confie la réalisation de son projet à l’architecte Jean-Marcel Auburtin, qui décèdera en 1926 ; deux de ses collaborateurs, André Granet et Jean-Baptiste Mathon, le remplaceront. Le chantier est lancé le 5 décembre 1924 sur le terrain situé au nº 252 de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, à proximité de la place de l’Étoile, et achevé en 1927.

Le bâtiment comprend :

  • la grande salle, d’une capacité trois mille places environ ;
  • la salle Debussy, d’une capacité de cent cinquante places environ ;
  • la salle Chopin, d’une capacité de cinq cent neuf places environ, prévue pour la musique de chambre ;
  • des espaces d’accueil comme le grand hall, ainsi qu’un espace d’exposition et de démonstration de pianos Pleyel ;
  • des studios insonorisés ;
  • des espaces de bureau, des appartements.
English: Plaque commemorating the twinning of ...

English: Plaque commemorating the twinning of Fifth Avenue (Manhattan) and Rue du Faubourg-Saint-Honoré (Paris) in 1964. Français : Plaque commémorant le jumelage de la Cinquième Avenue (Manhattan) et de la rue du Faubourg-Saint-Honoré (Paris) en 1964. (Photo credit: Wikipedia)

La salle conçue par Gustave Lyon et construite de 1924 à 1927 par Jean-Marcel Auburtin, puis André Granet et Jean-Baptiste Mathonest fortement marquée par l’architecture moderne, avec « la nudité des lieux, le plafond, immense voûte reliant d’un seul jet l’arrière-scène au sommet du second balcon, l’absence voulue de toute recherche décorative » (Trinques 2003, p. 148). Elle peut accueillir 3 000 spectateurs environ – 2 546 après les travaux consécutifs à l’incendie de 1928.

Gustave Lyon, dans sa recherche acoustique, a imaginé de baser la structure de la salle sur celle d’un entonnoir. La scène est l’endroit le plus réduit de la salle, et le plafond est lié au mur arrière environ 6 m au-dessus de l’orchestre ; il constitue une vaste voûte arrondie qui remonte et s’élargit au fur et à mesure qu’elle rejoint l’arrière de la salle. Devant la scène, un long parterre s’étend jusqu’aux deuxbalcons du fond. La hauteur du plafond au niveau des balcons est presque double que celle au niveau de l’orchestre.

La salle, aux couleurs dorées, est décorée de panneaux de Marc Jaulmes.

Le hall, de 24 m sur 12 avec en son centre une rotonde ouverte sur les étages supérieurs, est décoré dans le style art déco par des ferronneries de Raymond Subes, des médaillons de Le Bourgeois et des luminaires de la maison Baguès. Il comporte un magasin depianos, de phonographes et d’appareils de radio, des vitrines d’exposition, une librairie, une galerie de peintures et un salon de thé.

Le bâtiment a huit étages, où sont installés des appartements, des salles d’exposition, des ateliers de montage, de service et de maintenance, une bibliothèque, et soixante studios.

Evolution de la leçon de design par Philippe Starck : Une remarque doit être constructive,

Attention la dynamique de groupe ne fait éveiller des idées originales et visionnaires, réglant un problème essentiel.

Exemple comment concevoir d’apporter la musique « classique » aux initiés et au  plus grand nombre :

La famille Pleyel avait loué une salle de spectacle rue Rochechouart pour que ses clients puissent jouer aux pianos.

Le projet du lieu de spectacle en 1927, conçue par Jean Michel Hubertin, une salle de 1500 places, puis une salle pour la musique de chambre, puis une salle pour exposer et vendre leurs produits.

Pleyel

Pleyel (Photo credit: _dsae)

Le Crédit Lyonnais a pris les reines en le démocratisant et l’ouvrant au jazz, à la boxe, cours de danse, et la location d’appartements (dans les étages). La banque a fermé le puits de lumière.

En 1981, le Crédit lyonnais, qui développe une politique de mécénat culturel, décide d’une nouvelle rénovation de la salle Pleyel. Il en confie la maîtrise d’œuvre aux architectes Claude Hamayon et Xavier Rosset, associés à l’acousticien Abraham Melzer, à l’architecte et scénographe Bernard Guillaumot et au décorateur Noël Davoine.

La salle ainsi restaurée est inaugurée le 14 octobre 1981. Le résultat de cette rénovation a été critiqué en ce qui concerne l’acoustique ; de nouveaux travaux de moindre envergure sont menés en 1994 par Christian de Portzamparc.

Salle Pleyel, Paris

Salle Pleyel, Paris (Photo credit: Wikipedia)

A la faillite de la banque, au début du 20ème siècle, c’est un riche particulier qu’il la racheté, la rénové et la loué à l’Etat.

En 1998, le Crédit lyonnais, alors en grave difficulté financière, met la salle en vente. L’industriel Hubert Martigny, cofondateur de la société de conseil en innovation Altran Technologies et mélomane, la rachète sur ses propres fonds pour 10 millions d’euros via la société IDSH et en confie la direction artistique à son épouse, le chef d’orchestre Carla Maria Tarditi.

En 1999, la salle est inscrite à l’inventaire des Monuments historiques.

En 2000, M. Martigny rachète également les pianos Pleyel et leur marque.

Le 8 décembre 2003, le ministre de la Culture et de la Communication Jean-Jacques Aillagon conclut avec Hubert Martigny un accord en vertu duquel l’exploitation de la salle est confiée à l’État pour une durée de vingt ans. En raison du montant élevé du loyer, leministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie refuse d’entériner l’accord8.

Fin 2004, le successeur de M. Aillagon, Renaud Donnedieu de Vabres, autorise un accord plus avantageux pour l’État, qui aboutira en 2009 au rachat de la salle par la Cité de la musique.

En perpétuel rénovation pour s’adapter aux attentes du public et aux respect des règles de sécurité et d’acoustique.

Pour qu’aucun public ne fige l’image de la salle Pleyel, les gérants s’assurent que les musiques.

L’acoustique de la salle Pleyel avait déjà fait l’objet de critiques, auxquelles les différentes rénovations n’avaient pas apporté de réponse. Le plafond parabolique conçu par Gustave Lyon provoquait en effet une redistribution du son uniforme et sans relief, et la forme de la salle, facteur primordial de son acoustique en particulier en ce qui concerne le volume, n’avait jamais été modifiée lors des différentes rénovations.

En 1989, une étude du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) mettait en évidence les problèmes acoustiques : temps de réverbération insuffisant, sensation d’enveloppement inexistante, manque d’équilibre, écho du mur arrière.

En février 1999, un rapport d’André Larquié, alors directeur de la Cité de la musique, au ministre de la Culture et de la Communication, fait une évaluation critique de la capacité de la salle Pleyel à devenir un auditorium symphonique de rang international9 :

« Il faut pourtant constater que cette salle, au nom emblématique, n’a jamais été reconnue comme l’une des salles de référence de la vie musicale, et les professionnels interrogés soulignent tous les faiblesses qui la caractérisent :

  • Son acoustique ne saurait être considérée comme réellement satisfaisante. Notamment, pour les spectateurs, les pupitres de cordes paraissent « mats », et les cuivres tendent à écraser « le quatuor ». Ce problème paraît lié à la conception même de la structure de la salle. […]
  • Malgré les travaux effectués en 1981, la salle a vieilli ; la décoration de la salle elle-même, certes améliorable, apparaît aujourd’hui bien triste, et son confort très relatif.
  • La configuration même de son hall d’accueil, peu ouvert sur le quartier, n’y rend guère facile l’organisation d’une animation attractive permanente.
  • Enfin, sa localisation, certes à proximité des Champs-Élysées, la situe néanmoins dans un quartier peu animé, et surtout excentré par rapport à la vie musicale et culturelle de la capitale.

Significatif de cette situation, de nombreux orchestres étrangers de passage à Paris, et leurs chefs, ainsi d’ailleurs que les producteurs, préfèrent organiser leurs concerts, ou leurs récitals, au Théâtre des Champs-Élysées, malgré une jauge sensiblement inférieure (environ quatre cents places de moins) pour un prix de location équivalent (de l’ordre de 100 000 F hors taxes). »

La salle en 2006

  La salle Pleyel est une salle de concerts symphoniques située dans le VIIIearrondissement de Paris, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré, près de la place des Ternes, et inaugurée en 1927. Depuis septembre 2006, elle accueille en résidence l’orchestre de Paris et l’orchestre philharmonique de Radio France. La salle Pleyel est gérée par la Cité de la musique depuis 2006 et propriété de cette dernière depuis juin 2009.

De style art déco, elle est généralement considérée comme l’une des grandes salles du xxe siècle et comme un « passage obligé de la gent musicale internationale » (Trinques 2003, p. 147). Elle a contribué à l’animation de la vie musicale de la capitale française en accueillant depuis son ouverture environ vingt-cinq millions de spectateurs lors de vingt mille concerts1. Plusieurs fois rénovée, elle a rouvert en septembre 2006 après quatre années d’interruption. La salle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le3 septembre 20022.

C’est le seul auditorium spécifiquement construit pour la musique symphonique à Paris, les autres concerts avec orchestre ayant lieu notamment à la salle Olivier-Messiaen de la maison de Radio France et à la salle Gaveau, plus petites, ou authéâtre des Champs-Élysées et au théâtre du Châtelet, des salles à l’italienne.

(M) Ce site est desservi par la station de métro Ternes.

Salle Pleyel, 2008

  Grande salle

La grande salle a été profondément transformée lors de la rénovation de 2005–2006, à tel point que le critique du MondeRenaud Machart, considère qu’« il ne s’agit pas d’une réfection, mais d’une construction nouvelle au sein de la coque originelle du bâtiment12. » Sa jauge est réduite à 1 913 places – soit 1 760 pour le public lorsqu’un chœur est sur la scène :

  • Le faux plafond en bois et de la conque de scène ont été supprimés ; la nouvelle salle fait 44 m de long, 27 m de large et 19 m de haut, et le volume d’air par spectateur a été augmenté d’un tiers. La salle est moins longue et la scène se trouve ainsi plus proche du public.
  • Le nouveau parterre comporte 1 030 places, notamment en raison de la réduction des espaces sous les balcons. Les sièges sont disposés en trois blocs.
  • Les sièges des deux balcons – 397 au premier et 327 au deuxième – ont été réalignés.
  • Quatre balcons latéraux – ou plutôt des bergères, avec une seule rangée de sièges – ont été ajoutés pour améliorer la diffusion du son ; chacun peut accueillir 19 personnes.
  • La scène a été agrandie de moitié et redessinée ; une série de trappes et de plateaux réglables remplace les gradins.
  • Des banquettes sont aménagées derrière l’orchestre (arrière- scène), comme à laphilharmonie de Berlin, pour accueillir 162 spectateurs ou, parfois, un chœur.
  • Les nouveaux sièges sont plus larges de dix centimètres et les rangées plus espacées, afin d’améliorer le confort pour les spectateurs.
  • La salle perd ses couleurs foncées et arbore désormais des murs peints en blanclégèrement teinté, du hêtre clair recouvert d’un tissu rouge bourgogne pour les fauteuils, du bois de chêne clair pour la scène et du hêtre pour le reste de l’habillage, et gagne ainsi en sobriété comme en chaleur.
Paris, Gare de Lyon

Paris, Gare de Lyon (Photo credit: DeGust)

Lors des répétitions de la semaine précédente, les musiciens de l’orchestre de Paris, qui avaient pris résidence au théâtre Mogador pendant les travaux, ont apprécié favorablement l’acoustique de la nouvelle salle. Pour le premier violon Philippe Aïche, « il y a une très belle définition du son notamment dans les graves, cela donne une grande clarté dans l’émission, la couleur passe bien et, surtout, il n’y a plus l’ancien écho ! […] On a aussi le sentiment d’une plus grande proximité avec le public. Nous espérons d’ailleurs redevenir un vrai orchestre de proximité ! » Le violoncelliste Éric Picard considère que « l’acoustique est très lumineuse, légère, souple, ce qui ne veut pas dire qu’elle soit facile. Il manque peut-être un peu de réverbération, mais on s’entend jouer très bien entre musiciens, ce qui n’était pas le cas auparavant11. » Le critique du MondeRenaud Machart, loue quant à lui la « parfaite lisibilité des plans sonores, des détails, des nuances » : « on entend mieux [la Deuxième Symphonie de Mahler] à la Salle Pleyel qu’au Concertgebouw d’Amsterdam, haut lieu de la tradition mahlérienne, mais salle très résonnante. » Le son du nouveau Pleyel « n’est pas sec, il est plutôt mat » ; « en dépit de la configuration “ramassée” de la salle, il n’est jamais agressif, frontal12. »

Salle Pleyel, 2008

 Salle Pleyel, 2008

Il semble que l’acoustique exige d’un orchestre une grande homogénéité et une grande correction rythmique. Le percussionniste Frédéric Macarez juge la salle « très sonore et presque crue : il va falloir améliorer la rondeur du son, tout en gardant la même précision d’attaque. » Le directeur musical de l’orchestre, Christoph Eschenbach, confirme que « cette acoustique peu réverbérée exige une parfaite définition de la partition. On entend tout. C’est bien pour la discipline de l’orchestre, qui va pouvoir retrouver son naturel et perdre une certaine dureté acquise à Mogador, où il fallait constamment forcer le son11. » Renaut Machart avance que « cette acoustique ne cachera pas les défauts des formations qui y joueront ; les violons devront, sans l’aide “cosmétique” d’une bouée de sauvetage sonore, créer par eux-mêmes le sourire, la lumière et la caresse des aigus suspendus pianissimo. » La salle sera tout aussi bien adaptée, selon lui, à des concerts avec un moindre volume sonore : « on peut parier que les formations orchestrales plus réduites et les instruments anciens y seront chez eux tout autant, et l’on devine que les récitals de chant y trouveront un écrin presque intime12. »

Espaces d’accueil
Paris, Gare de Lyon

Paris, Gare de Lyon (Photo credit: DeGust)

Les travaux ont également concerné les espaces d’accueil : la façade, le hall et la rotonde ont été restaurés dans le style art déco des origines. La rotonde est de nouveau ouverte sur l’étage, dotant le hall d’un puits de lumière, et elle retrouve sa mosaïque au sol de pierres noires et blanches et de dallages dorés à l’or fin. Un vaste foyer de plus de 600 m², en fond de parterre et donnant sur la rue du Faubourg-Saint-Honoré par de grandes baies vitrées, remplace les studios de danse au premier étage. Dans les autres étages, 3 000 m² de bureaux ont été restaurés.

Afin de pouvoir accueillir simultanément les deux orchestres en résidence et des orchestres invités, les salles Chopin et Debussy, dont l’architecture est restée en l’état, ont été transformées en deux vestiaires et un espace qui permettra aux chanteurs de chauffer leurvoix avant d’entrer en scène. Un studio d’enregistrement a de plus été installé sous la grande salle pour permettre à Radio Franced’assurer sa mission d’enregistrement et de diffusion de concerts ; la réalisation d’un enregistrement à Pleyel rendait auparavant nécessaire l’installation d’un groupe électrogène dans la rue Daru.

 

Retour sur un grand homme du monde

Publié le
English: United Nations Secretary-General Kofi...

English: United Nations Secretary-General Kofi Annan uploaded to the English Wikipedia by User:Hajor. Photograph copied from the website of Agência Brasil, which states: :The Agência Brasil makes images and photos available free of charge. To comply with existing law, we kindly request our users to list the credits as in the example: photographer’s name/ABr. This photo appeared as 11160.jpg on 14.Nov.2003. The photo was downloaded, cropped, and resized by Hajor. (Photo credit: Wikipedia)

MONDE

Syrie :

Kofi Annan démissionne

de son poste de médiateur

2 août 2012 à 16:57 (Mis à jour: 17:24)
Kofi Annan à l'Elysée, le 15 février 2011

Kofi Annan à l’Elysée, le 15 février 2011 (Photo Benoit Tessier. Reuters)

Le prix Nobel de la paix avait été nommé médiateur international dans le conflit syrien le 23 février 2012, mais son plan de paix n’a jamais pu être appliqué. Il a dit ne pas «avoir reçu tous les soutiens que la cause méritait».

Par LIBERATION avec AFP

Kofi Annan avait été nommé le 23 février «émissaire conjoint des Nations unies et de la Ligue arabe sur la crise en Syrie», mais son plan de paix en six points pour régler le conflit en Syrie, prévoyant une cessation des combats entre gouvernement et opposition armée et une transition politique, n’a jamais pu être appliqué.

Il vient de remettre sa démission, a annoncé le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, par la voie d’un communiqué. Le diplomate ghanéen a informé l’ONU et la Ligue arabe «de son intention de ne pas renouveler son mandat quand il expirera le 31 août 2012», indique le texte. Kofi Annan a déclaré ne pas «avoir reçu tous les soutiens que la cause méritait».

Ban Ki-moon a exprimé sa «très profonde gratitude [à Kofi Annan] pour ses efforts courageux et déterminés» et son «profond regret» de le voir partir.

Il a indiqué avoir entamé des consultations avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, pour «nommer rapidement un successeur qui puisse poursuivre ces efforts de paix essentiels». L’ONU«reste impliqué dans des efforts diplomatiques pour mettre un terme à la violence» en Syrie, a souligné son secrétaire général.

«La spirale de la violence continue en Syrie»

Mais il a déploré le fait que «les divisions persistantes au sein du Conseil de sécurité sont devenues un obstacle à la diplomatie, rendant le travail de tout médiateur beaucoup plus difficile», en référence implicite au blocage de plusieurs résolutions au Conseil par Moscou et Pékin.

«Tragiquement, la spirale de la violence continue en Syrie, a constaté Ban Ki-moon. Le gouvernement et les forces de l’opposition continuent de montrer leur détermination à accroître la violence.»

La Russie a également fait savoir qu’elle «regrettait» la démission d’Annan.

Agé de 74 ans, Kofi Annan a intégré l’administration des Nations unies dans les années 60 avant d’en devenir le septième secrétaire général, de 1997 à 2006. En 1993, il avait déjà été nommé sous-secrétaire général de Boutros Boutros-Ghali. Kofi Annan a également reçu, en 2001, le prix Nobel de la paix.

Source : http://www.liberation.fr/monde/2012/08/02/syrie-kofi-annan-demissionne-de-son-poste-de-mediateur_837273

 

L’Iran réitère son soutien au plan de paix de Kofi Annan pour la Syrie (ministre des AE)
  2012-08-01 18:28:39  xinhua
Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali-Akbar Salehi a réitéré le soutien de l’Iran au plan de paix proposé par l’envoyé spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, pour régler la crise syrienne, a rapporté mercredi Press TV. »Nous soutenons le plan de Kofi Annan et le considérons comme la seule voie raisonnable (pour la Syrie) pour sortir de cette situation », a indiqué M. Salehi, cité par Press TV.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a fait ces remarques lors d’une rencontre avec le sous-secrétaire adjoint du ministère turc des Affaires étrangères, Halit Cevik, qui s’est déplacé à Téhéran pour participer à la commission politique Iran-Turquie mardi.

M. Salehi a annoncé que Téhéran était prêt à accueillir les pourparlers entre le gouvernement syrien et les groupes d’opposition, et a exprimé l’espoir que la paix et la stabilité se rétablissent dans ce pays arabe.

M. Salehi a déclaré que supposer que le gouvernement syrien serait évincé est « injustifiable », selon le même reportage.

M. Cevik, pour sa part, a mis en garde contre toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Syrie et a déclaré que le peuple syrien devait décider de son propre destin.

Source : http://french.cri.cn/621/2012/08/01/483s290423.htm

 

Kofi Annan

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Annan.
Kofi Annan
Image illustrative de l'article Kofi Annan

7e Secrétaire général des Nations unies
Mandat 1er janvier 1997 –
31 décembre 2006
Prédécesseur Boutros Boutros-Ghali
Successeur Ban Ki-moon
Naissance 8 avril 1938 (74 ans)
à Kumasi (Drapeau du Ghana Ghana)
modifier Consultez la documentation du modèle

Kofi (Atta) Annan, né le 8 avril 1938 à Kumasi au Ghana, fut le septièmesecrétaire général des Nations unies et le premier à sortir des rangs du personnel de l’organisation. Il occupe cette fonction de 1997 à 2006. Le 10 décembre 2001, il reçoit le Prix Nobel de la paix.

Il parle couramment l’anglais, le français ainsi que de nombreuses autres languesafricaines. Il est marié à Nane Lagergren, juriste et artiste suédoise, et fille de la demi-sœur de Raoul Wallenberg. Ils ont trois enfants.

Sommaire

[masquer]

Biographie[modifier]

Annan étudie à l’Université de science et de technologie de Kumasi puis auMacalester College situé à Saint Paul (États-Unis) en 1961 où il achève sonbaccalauréat (anglo-saxon) d’économie. Il entre ensuite à l’Institut de hautes études internationales de l’Université de Genève en Suisse (1961-1962) et auMassachusetts Institute of Technology (19711972) où il fait des études de troisième cycle en économie. En 1971 et 1972, Annan obtient son diplôme de maîtrise en sciences de gestion au MIT.

Il commence à travailler pour l’Organisation mondiale de la santé en 1962 comme fonctionnaire d’administration et du budget. Depuis, il a été en poste à la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba en Éthiopie, à la Force d’urgence des Nations unies (FUNU II) à Ismailia, au Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés à Genève, puis au Siège des Nations unies à New York, comme sous-secrétaire général à la gestion des ressources humaines et coordonnateur des Nations unies pour les questions de sécurité (1987-1990), puis comme sous-secrétaire général à la planification des programmes au budget et à la comptabilité, puis contrôleur (1990-1992). En 1990, après l’invasion du Koweït par l’Irak, Annan reçoit du secrétaire général pour mission spéciale d’organiser le rapatriement de l’Irak de plus de 900 fonctionnaires internationaux et ressortissants de pays occidentaux. Il dirige ensuite la première équipe des Nations unies chargée de négocier avec l’Irak sur la question de la vente du pétrole pour financer l’aide humanitaire.

En 1993, il est promu sous-secrétaire général de Boutros Boutros-Ghali. Il commence son premier mandat de secrétaire général de l’ONU le 1er janvier 1997.

En 2000, il propose au président du Zimbabwe Robert Mugabe de se retirer du pouvoir en contrepartie d’un asile politique et de compensations financières1,2.

Le 29 juin 2001, sur recommandation du Conseil de sécurité, l’Assemblée générale le réélit par acclamation pour un second mandat, qui débute le 1er janvier 2002 et qui s’achève au 31 décembre 2006.

Le 8 mars 2006, il affirme que selon lui, le monde est prêt à voir une femme à la tête des Nations unies.

Dans son discours d’adieu au poste de secrétaire général auquel lui succède le sud-coréen Ban Ki-moon à la fin du mois de décembre 2006, Kofi Annan fustige la politique des États-Unis qu’il appelle à suivre la voie du multilatéralisme en acceptant notamment l’élargissement du Conseil de sécurité et à respecter les droits de l’Homme « jusque dans sa lutte contre le terrorisme »3 4.

Il reprend la formule historique de l’ancien président des États-Unis Harry Truman dont il invite les dirigeants actuels à suivre l’exemple :« la responsabilité des grands États est de servir et non pas de dominer les peuples du monde »5.

Kofi Annan est nommé le 14 juin 2007 à la tête de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), un organisme créé en 2006, financé par la fondation Bill-et-Melinda-Gates et la Fondation Rockefeller et regroupant des dirigeants politiques, des hommes d’affaires, des agriculteurs et des chercheurs. Le but de l’alliance est d’aider les paysans africains à améliorer leur rendement6.

Le 4 octobre 2007, Kofi Annan devient le nouveau Président de la Fondation de soutien à l’Organisation mondiale contre la torture, la plus importante coalition internationale d’ONGs actives dans la protection des droits de l’homme dans le monde (regroupant 282 membres dans 92 pays), et ce afin de contribuer à la prise de conscience de l’érosion du respect des droits de l’homme et des normes internationales, notamment dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et des politiques sécuritaires7. Il préside également, depuis sa création en 2007, l’African Progress Panel, qui rassemble de personnalités internationales (notamment Tony BlairBob Geldof et Michel Camdessus) engagées dans la défense du continent africain et chargé, notamment, du suivi des engagements du sommet du G8 de Gleneagles de 20058.

Membre du comité d’honneur de la Fondation Chirac à son lancement en 2008 par l’ancien président de la République Française Jacques Chirac, Kofi Annan participe au jury du Prix pour la prévention des conflits9 que cette fondation décerne annuellement. Il a également créé la Kofi Annan Foundation10, consacrée au développement durable et à la paix.

Il fait partie du groupe des Global Elders (terme anglais signifiant : les anciens, ou sages, universels), créé par Nelson Mandela afin de promouvoir la paix et les droits de l’homme dans le monde.

Le 23 février 2012, il est nommé émissaire conjoint de l’Organisation des Nations unies et la Ligue arabe sur la crise en Syrie11.

Le 02 Août 2012, il annonce sa démission de son poste de médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages :

  • Nous les peuples : le rôle des Nations unies au xxie siècle ;
  • Appel à l’action ;
  • Le pacte mondial ;
  • Les causes des conflits et la promotion de la paix et d’un développement durables en Afrique ;
  • Rénover les Nations unies.

 

 

Ban Ki-moon

Dans ce nom coréen, le nom de familleBan, précède le prénom.
Ban Ki-moon
반기문
Ban Ki-Moon Davos 2011 Cropped.jpg

Ban Ki-moon, au Forum Économique Mondial deDavos en janvier 2011.

Fonctions
8e secrétaire général des Nations unies
En fonction depuis le 1er janvier 2007
Prédécesseur Kofi Annan
34e ministre des Affaires étrangères
de Corée du Sud
17 janvier 2004 – 10 novembre 2006
Premier ministre Goh Kun
Lee Hae Chan
Han Duck-soo
Han Myeong-sook
Prédécesseur Yoon Young Kwan
Successeur Song Min-soon
Biographie
Date de naissance 13 juin 1944 (68 ans)
Lieu de naissance Eumseong (Corée japonaise)
Nationalité Sud-coréenne
Parti politique Indépendant
Profession Diplomate
Signature Ban Ki Moon Signature.svg

Coat of arms of South Korea.svg Emblem of the United Nations.svg

Secrétaires généraux des Nations unies
modifier Consultez la documentation du modèle
Ban Ki-moon
Hangeul 반기문
Hanja 潘基文
Romanisation révisée Ban Gi-mun
McCune-Reischauer Pan Ki-mun
modifier Consultez la documentation du modèle

Ban Ki-moon (prononcé [pɑn gi mun]) est un diplomate et homme politique sud-coréen, né le 13 juin 1944 à Eumseong ; succédant à Kofi Annan, il est l’actuel et huitième Secrétaire général des Nations unies depuis le 1er janvier 2007 ; il a été reconduit à son poste le 21 juin 2011, jusqu’au 31 décembre 2016. Précédemment, il a été ministre des Affaires étrangères et du Commerce, de son pays, de janvier 2004 au 1er novembre 2006. Il entre dans les services diplomatiques l’année où il est diplômé de son université, acceptant son premier poste à New Delhi, en Inde. Au sein du ministère des affaires étrangères il s’est construit une réputation d’un homme modeste et compétent[réf. souhaitée].

De langue maternelle coréenne, Ban parle couramment l’anglais1. Il parle également français2 et, selon ses services, il « a de bonnes notions d’allemand et de japonais3 ».

Sommaire

[masquer]

Biographie[modifier]

Ban Ki-moon est né dans un petit village agricole de la province deChungcheongbuk en Corée du Sud alors sous domination japonaise4, il est issu d’une famille paysanne. Sa famille a déménagé dans la ville voisine de Chungju, où il a grandi. Durant son enfance, son père avait une entreprise, mais l’entrepôt a fait faillite et la famille a perdu son niveau de vie de classe moyenne. Lorsque Ban eu six ans, sa famille fuit pour toute la durée de la guerre de Corée vers un flanc de montagne éloigné. Une fois la guerre terminée, la famille retourna à Chungju.

Au lycée de Chungju, Ban est devenu un bon élève, en particulier dans ses études d’anglais. En 1952, il a été choisi par sa classe pour adresser un message au Secrétaire général de l’ONU d’alors Dag Hammarskjöld, mais on ignore si le message a été envoyé. En 1962, M. Ban a remporté un concours de dissertation parrainé par la Croix-Rouge et gagna un voyage aux États-Unis, vivant pendant plusieurs mois dans une famille d’accueil à San Francisco. Lors d’une partie du voyage, Ban a rencontré le président américain John F. Kennedy. Quand un journaliste lors de la réunion lui a demandé ce qu’il comptait faire lorsqu’il serai grand, il répondit « je veux devenir un diplomate. »

Il obtient une licence en relations internationales de l’université nationale de Séoulen 1970 , puis une maîtrise en administration publique à la John F. Kennedy School of Government de l’université Harvard en 19755. À Harvard, il a étudié sous la coupe du géopoliticien Joseph Nye qui remarqua que Ban avait « un mélange rare d’analyse claire, d’humilité et de persévérance. » Ban s’est vu attribuer le titre honorifique doctorat honoris causa par l’Université de Malte le 22 avril 20096. Il a en outre reçu un titre honorifique de docteur en droit de l’Université de Washingtonen octobre 20097.

En 19788, il est nommé Premier secrétaire de la mission sud-coréenne auprès de l’ONU5, poste qu’il occupe jusqu’en 19809, où il devient directeur du bureau des Nations unies au ministère des Affaires étrangères5. Il y reste jusqu’en 19839. En1996, il devient conseiller à la sécurité nationale de Kim Young-sam1. Il est directeur de cabinet de Han Seung-soo, président de l’Assemblée générale des Nations unies, en 2001-200210. À ce poste, il travaille à l’adoption de la résolution condamnant les attentats du 11 septembre 2001.[réf. nécessaire]

À la tête de la diplomatie sud-coréenne depuis janvier 200411, il est l’un des ministres des Affaires étrangères qui tient le plus longtemps à ce poste11, ayant survécu à plusieurs crises intercoréennes.[réf. nécessaire] Il défend notamment la position de son pays, qui se démarque de l’infléchissement de la politique américaine envers la Corée du Nord depuis le retour des républicains aux affaires en 2001.[réf. nécessaire]

Il est proposé le 9 octobre 2006 par le Conseil de sécurité comme successeur de Kofi Annan au poste de Secrétaire général de l’ONU à partir du 1er janvier 200712,13. Le 13 octobre 2006, l’Assemblée générale de l’ONU l’élit14,13 par acclamation15. Le 14 décembre 2006, il prête serment devant les 192 membres de l’assemblée15. M. Song Min-soon lui succède comme ministre sud-coréen des Affaires étrangères16,11.

Il se prononce pour une réforme des Nations Unies17 et se dit entièrement responsable dans la future gestion du Secrétariat général18.

Son mandat qui devait s’achever le 31 décembre 201113 est reconduit pour cinq ans le 21 juin 2011 et finira donc le 31 décembre 201619.

Il est marié et a deux filles et un fils5.

Relations avec les médias[modifier]

Comme il le reconnaît lui-même20, il a été surnommé l’« anguille glissante » (ou l’« anguille insaisissable ») pour sa capacité à éluder les questions embarrassantes des journalistes sud-coréens21.

Interventions en tant que Secrétaire général de l’ONU[modifier]

Lors de sa première journée officielle en tant que Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon a adopté une position très nuancée concernant l’exécution de Saddam Hussein. La peine de mort était jusqu’alors condamnée par l’ONU, condamnation rappelée par Ashraf Qazi, qui réaffirmait juste après la pendaison de Saddam Hussein, combien l’organisation est opposée « à la peine capitale, même dans les cas de crimes de guerre, contre l’humanité ou de génocide ». Ban Ki-moon a indiqué que « la question de la peine capitale reste la décision de chacun des pays membres » et n’a pas mentionné l’interdiction de la peine de mort par l’ONU. Michèle Montas, porte-parole du nouveau Secrétaire général, a été amenée à répondre que la position de l’ONU concernant la peine de mort n’était en rien changée. Il s’agirait d’une maladresse de prise de fonction, mais déjà des observateurs y voient le témoignage du fait que« Ban Ki-moon est l’homme des Américains »22.

En janvier 2007, il a exhorté le président américain George W. Bush à la fermeture du camp de Guantanamo23.

Lors d’un de ses premiers déplacements après sa nomination comme secrétaire général, en Autriche, il a rendu une visite privée à son prédécesseur et ami Kurt Waldheim, au passé controversé d’ancien officier de la Wehrmacht24.

En mars 2007, M. Ban a jugé « décevantes » les premières déclarations du nouveau gouvernement palestinien d’union, formé entre leFatah et le Hamas, sur le « droit légitime » du peuple palestinien à la « résistance sous toutes ses formes ».

Il effectue une tournée de six pays en neuf jours au Moyen-Orient, marquée par plusieurs dizaines de tête-à-tête avec chefs d’État et de gouvernement de la région25.

 

 

Boutros Boutros-Ghali

Cette page contient des caractères arabes.
Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. De plus, votre système et votre navigateur doivent supporter l’écriture de droite à gauche et les ligatures (testez votre navigateur). Notez que les mots sont transcrits dans la transcription Arabica (DIN 31635).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boutros et Ghali.
Boutros Boutros-Ghali
بطرس بطرس غالي
Image illustrative de l'article Boutros Boutros-Ghali
Boutros Boutros-Ghali en 1995 à Davos

6ème Secrétaire général des Nations unies
Mandat 1er janvier 1992 –
31 décembre 1996
Prédécesseur Javier Pérez de Cuéllar
Successeur Kofi Annan
Naissance 14 novembre 1922
à Le Caire en Égypte
modifier Consultez la documentation du modèle

Boutros Boutros-Ghali (en arabe : بطرس بطرس غالي), né le 14 novembre 1922 auCaire en Égypte, est un homme d’État et un diplomate égyptien. Il fut le sixièmesecrétaire général de l’ONU, de janvier 1992 à décembre 1996.

Biographie[modifier]

Boutros-Ghali est né au Caire, en Égypte, dans une famille de chrétiens coptes. Il a obtenu une licence en droit de l’université du Caire en 1946 et un doctorat en droit international de l’université de Paris et le diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris en 1949. La même année il devient professeur de droit international et de relations internationales à l’université du Caire, un poste qu’il occupe jusqu’en 1977. En 1965 il devient président de la Société égyptienne de droit international, et en 1975 président du Centre d’études politiques et stratégiques (Al-Ahram). De 1954 à 1955 il était le bénéficiaire d’une bourse de recherche Fulbright à l’université Columbia, il fut aussi directeur du Centre de recherche de l’Académie de droit international de La Haye de 1963 à 1964, et professeur invité à la faculté de droit de l’université de Paris de 1967 à 1968.

Défenseur du tiers-monde, il est ministre égyptien des affaires étrangères de 1977jusqu’en 1991. Il prend alors le poste de vice-premier ministre égyptien chargé des affaires étrangères auprès des Nations unies. Alors ministre des affaires étrangères, il est avec son homologue israélien Moshe Dayan, l’un des principaux négociateurs des accords de paix israélo-arabes signés par Anouar el-Sadate etMenahem Begin en 1979.

Il est élu au poste de Secrétaire général de l’ONU le 1er janvier 1992 pour un mandat de cinq ans. On retiendra sa contribution essentielle à la doctrine de la diplomatie préventive: l’Agenda pour la Paix. Mais on lui reproche les échecs de la force onusienne en Yougoslavie, au Rwanda et au Sahara occidentalKofi Annan lui succède au terme de son mandat, le 1er janvier 1997.

Il est nommé Secrétaire général de la francophonie de 1997 à 2002, concrétisant ainsi sa proximité diplomatique avec la France sur la scène internationale. Il est vice-président du Haut Conseil de la francophonie

Il est président du Curatorium de l’Académie de droit international de La Haye.

En avril 2007, il se voit accorder un doctorat honorifique de la part de l’Université du Québec à Chicoutimi (CanadaQuébec ,Saguenay). Il participe encore activement aux travaux de l’UNESCO, et en particulier aux Entretiens du xxie siècle, dirigés par Jérome Bindé.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009. Il a déclaré à cette occasion: « Je tiens à vous dire combien votre action en faveur de la création du Tribunal Russell sur la Palestine me tient à cœur. Et mon appui vous est acquis dans cette initiative qui cherche à condamner les atrocités commises à Gaza » (Lettre datée du 24 février 2009).

Depuis 2009, Boutros Boutros-Ghali est également membre du jury du Prix pour la prévention des conflits décerné annuellement par laFondation Chirac.

Son neveu Youssef Boutros Ghali a été inculpé après la Révolution égyptienne de 2011 pour divers délits de corruption et détournements de fond publique, il est en fuite et fait l’objet d’un signalement transmis à Interpol.

Précédé par Boutros Boutros-Ghali Suivi par
création du poste
Secrétaire général de l’OIF
1997-2002
Abdou Diouf

 

Ce 23 septembre 2011 une journée pas comme les autres, sous un tonnerre d’applaudissement à l’assemblée de l’ONU : Demande de reconnaissance de l’Etat Palestinien et au droit légitime d’être membre de l’ONU en tant qu’Etat de Palestine avec Jérusalem comme capitale. Maï Salaün

Palestinian President Mahmoud Abbas

Image via Wikipedia

Ce 23 septembre 2011 une journée pas
comme les autres,
sous un tonnerre d’applaudissement
à l’assemblée de l’ONU :
Demande de reconnaissance de l’Etat Palestinienet au droit légitime d’être membre de l’ONUen tant qu’Etat de Palestineavec Jérusalem comme capitale. Maï SalaünMahmoud Abbas demandela reconnaissance d’un Etat palestiniens à l’ONU

Publié le 23-09-11 à 20:10    Modifié à 19:39

NATIONS UNIES (AP) — Mahmoud Abbas franchit le Rubicon. Bravant l’opposition d’Israël et des Etats-Unis, le président de l’Autorité palestinienne a demandé vendredi la reconnaissance pleine et entière d’un Etat palestinien aux Nations unies. Par ailleurs, alors que les tensions autour de ce dossier font craindre un regain de violence au Proche-Orient, un Palestinien a été tué dans des affrontements avec des soldats et colons israéliens en Cisjordanie.

Malgré les ultimes pressions exercées notamment par Washington ces derniers jours pour tenter de l’en dissuader, Mahmoud Abbas a adressé une lettre au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, demandant que la demande de reconnaissance soit immédiatement transmise au Conseil de sécurité et à l’Assemblée générale. « Le président Abbas vient de soumettre la candidature palestinienne au secrétaire général », a annoncé sur Twitter peu avant midi, heure de New York, le porte-parole de M. Ban.

Un peu plus tard, dans son discours à la tribune de l’Assemblée générale, Mahmoud Abbas, qui a gagné l’estrade sous des applaudissements nourris, a dénoncé la poursuite de la colonisation israélienne sur les terres revendiquées par les Palestiniens. Des négociations avec Israël « n’auront pas de sens » tant que la colonisation se poursuit, a-t-il expliqué. Une colonisation qui « est responsable de l’échec persistant des tentatives successives pour sauver le processus de paix », « menace la structure de l’Autorité palestinienne, et risque même de mettre un terme à son existence », a-t-il souligné.

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, s’exprimant depuis la tribune de l’Assemblée générale peu après Mahmoud Abbas, a affirmé que son pays « avait la volonté de faire des compromis douloureux ». « Je tends ma main au peuple palestinien, avec lequel nous cherchons une paix juste et durable », a-t-il assuré.

Les Palestiniens, a-t-il ajouté, « devraient vivre dans un Etat libre à eux, mais ils devraient être prêts à des compromis » et « commencer à prendre au sérieux les inquiétudes d’Israël en matière de sécurité ».

La demande de reconnaissance palestinienne s’appuie sur deux résolutions onusiennes portant sur la partition de la Palestine et les frontières d’avant la guerre des Six-Jours en 1967, a précisé un diplomate palestinien sous le couvert de l’anonymat.

M. Abbas demande à l’ONU de reconnaître un Etat palestinien dans les frontières de 1967 -incluant la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza-, qui deviendrait le 194e Etat membre de l’organisation si la requête était adoptée.

Mais il semble exclu que le Conseil de sécurité, dont l’accord est indispensable, donne son feu vert, les Etats-Unis ayant promis de mettre leur veto. Washington estime que la création d’un Etat palestinien doit passer par des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens.

Pour être adoptée, la demande doit recueillir le soutien de neuf des 15 membres du Conseil, ce qui ne semble pas acquis, et ne faire l’objet d’aucun veto parmi les cinq membres permanents. Le vote au Conseil ne devrait toutefois ne pas avoir lieu avant des semaines ou des mois, laissant ainsi du temps à la diplomatie internationale pour tenter de relancer les négociations israélo-palestiniennes.

En outre, l’initiative de M. Abbas ne devrait rien changer dans l’immédiat sur le terrain. Israël devrait ainsi continuer à occuper la Cisjordanie et à restreindre strictement l’accès à la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas.

Mais les Palestiniens espèrent avec leur demande faire monter la pression internationale pour pousser l’Etat hébreu à accepter de négocier sur la base des frontières de 1967.

Si la demande est rejetée comme prévu, les Palestiniens demanderont probablement à l’Assemblée générale de rehausser leur statut actuel d' »observateur non membre » à l’ONU, en leur accordant celui d' »Etat observateur non membre », comme le Vatican. Ce qui leur permettrait d’adhérer à des agences de l’ONU et à des traités internationaux, y compris celui qui fonde la Cour pénale internationale (CPI).

Mercredi, le président français Nicolas Sarkozy avait plaidé à l’ONU pour cette solution intermédiaire, également souhaitée par Washington, en lieu et place d’une demande de reconnaissance pleine et entière.

Les tensions autour de l’initiative palestinienne font craindre une nouvelle flambée de violence. Vendredi, un homme de 35 ans a été tué près du village de Qusra, en Cisjordanie, lors d’affrontements avec des soldats et colons israéliens.

Des incidents sans gravité ont également été signalés ailleurs dans la région, alors que, dans la soirée, des milliers de Palestiniens en liesse se rassemblaient dans les rues, pour suivre sur des écrans en plein air l’intervention de Mahmoud Abbas à l’ONU, et marquer cette nouvelle journée historique dans l’histoire palestinienne. AP

lma/v/nc/pyr

    • Abbas demande l’adhésion d’un État palestinien à l’ONU

      Mots clés : 

      Par lefigaro.frMis à jour le 23/09/2011 à 22:03 | publié le 23/09/2011 à 18:45 Réactions(57)

      Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas remet sa demande d'adhésion au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.
      Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas remet sa demande d’adhésion au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Crédits photo : Seth Wenig/AP
      Le président de l’Autorité palestinienne a demandé vendredi aux Nations unies de reconnaître un État dans les frontières de 1967. Israël dit «regretter» sa décision.
      Malgré d’intenses pressions depuis des mois pour l’en dissuader, le président Mahmoud Abbas a présenté vendredi la demande historiqued’adhésion d’un Etat de Palestine à l’ONU, avant un discours très applaudi devant l’Assemblée générale. Dans ce discours, il a précisé avoir présenté juste auparavant au secrétaire général Ban Ki-moon la demande d’adhésion d’un Etat comme membre à part entière des Nations unies «sur la base des lignes du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale». Brandissant le document, il a reçu un tonnerre d’applaudissements.Plus de soixante ans après le partage de la Palestine, Mahmoud Abbas a déposé cette demande, qui a ensuite été transmise pour examen au Conseil de sécurité.Mahmoud Abbas s’est dit prêt à reprendre des négociations avec Israël sur la base des lignes de 1967 avec un gel de la colonisation israélienne. Il a également affirmé que par cette démarche les Palestiniens «ne cherchaient pas à isoler ni délégitimer Israël», mais l’occupation et la colonisation. Son discours a été salué par de nombreux applaudissements des délégués dont beaucoup se sont levés pour applaudir le président palestinien. Il a accusé le gouvernement israélien d’avoir «sapé tous les efforts de paix» depuis un an et affirmé que la colonisation israélienne était «en train de détruire une solution à deux Etats».

      Israël a immédiatement réagi. «Nous regrettons la démarche», a déclaré Gidi Shmerling, porte-parole du Premier ministre Benjamin Nétanyahou. «Nous pensons que la seule voie vers une paix véritable passe par des négociations, pas par des actes unilatéraux», a-t-il ajouté. Israël et les Etats-Unis s’opposent catégoriquement à cette initiative, affirmant qu’un Etat palestinien ne peut être que le résultat d’un accord de paix.

      Nétanyahou veut rencontrer Abbas

      Benyamin Nétanyahou a quant à lui affirmé à l’ONU qu’Israël tendait «la main au peuple Palestinien» pour «rechercher la paix», mais que ceux-ci refusaient de négocier. «La vérité est que nous ne pouvons pas parvenir à la paix par des résolutions de l’ONU mais par des négociations. La vérité est que jusqu’à présent, les Palestiniens ont refusé de négocier,» a-t-il dit.

      Il a ensuite demandé à Mahmoud Abbas de le rencontrer ce vendredi aux Nations unies pour discuter du processus de paix. Il a également estimé que «la base du conflit c’est le refus des Palestiniens de reconnaître l’Etat juif». «Reconnaissez l’Etat juif et faites la paix avec nous», a-t-il déclaré, rejetant la position palestinienne selon laquelle le fond du conflit, c’est la question de la colonisation.

      Après son discours, «le président Abbas rentrera (à Ramallah) pour étudier les options des Palestiniens, lors d’une réunion avec la direction palestinienne, notamment l’initiative présentée par le président Nicolas Sarkozy», a indiqué jeudi le négociateur palestinien Saëb Erakat. Le président français a appelé mercredi l’Assemblée générale à accorder à la Palestine le «statut intermédiaire d’Etat observateur», identique à celui du Vatican, parallèlement à des négociations israélo-palestiniennes pour parvenir à un accord de paix «définitif» d’ici un an.

      Les Palestiniens comptent obtenir «plus que les neuf voix» sur 15 nécessaires au Conseil de sécurité pour valider une demande d’adhésion, ce qui forcerait les Etats-Unis à recourir au veto. Ce vote ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines, mais les Palestiniens se sont dits prêts à attendre qu’il statue avant d’étudier des alternatives.

      Ambiance festive en Cisjordanie

      Des milliers de Palestiniens rassemblés à Ramallah ont acclamé le discours d'Abbas
      Des milliers de Palestiniens rassemblés à Ramallah ont acclamé le discours d’Abbas Crédits photo : DARREN WHITESIDE/REUTERS

      Sur place, des milliers de manifestants étaient massés dans le centre de Ramallah, la capitale politique de la Cisjordanie, à Naplouse, à Hébron et à Jéricho, notamment, dans une ambiance festive.

      Un Palestinien a été tué et trois autres blessés vendredi en Cisjordanie par des tirs de l’armée israélienne à la suite de heurts entre des villageois palestiniens et des colons israéliens. Des heurts sporadiques ont opposé dans l’après-midi des manifestants à Tsahal en plusieurs endroits de Cisjordanie, avant la demande d’admission.

      L’armée et la police israéliennes étaient en état d’alerte, les autorités ont déployé quelque 22.000 policiers le long de la «ligne verte», qui sépare Israël de la Cisjordanie, près des localités arabes israéliennes ainsi qu’à Jérusalem-Est occupée et annexée.

      Les palestiniens ont l’impression d’avoir retrouvé leur dignité. La nouvelle arme massive de la Palestine, la paix et la conception d’un Etat et un Chef d’Etat. Ils ont rompu avec le « Vieux » – Arafat. Mahmoud Abbas a fait une présentation d’une Palestine pleine de sagesse et de calme.

      LIRE AUSSI :

      » Palestine : le Hamas ambigu face à la démarche d’Abbas

      » L’inespéré regain de popularité d’Abbas

Réagir à cet article

Commentaire : *

Les commentaires sont limités à un maximum de 1500caractères.
e-mail : *
Votre email ne sera pas visible.
AvatarColonel BrainsAbbas ne veut pas abouler. Aboule, Abbas!

Le 23/09/2011 à 22:15 AlerterRépondre
AvatarMarie StigsetUn moment historique! La planète acclamant un président palestinien devant les mines déconfites des USA et d’Israël. Le vent tourne. Il y aura un avant et un après septembre 2011. Mr Netanyahu n’a pu que réciter son vieux credo une fois de plus, mêlant Bible et politique. Un discours approprié pour le public américain et pour l’aile extrême droite du Likoud, mais peu apte à lui regagner la faveur de l’opinion internationale. Quant à Obama, il ne lui reste plus qu’à lécher ses plaies tout en aiguisant ses couteaux contraint et forcé par un congrès républicain.

Le 23/09/2011 à 22:07 AlerterRépondre
AvatarRacheelC’est une terrible gifle pour Obama et son véto contre la paix ne fera qu’accentuer le sentiment de dégoût du monde vis à vis des états ruinés d’amérique. Abbas a fait un grand pas pour les 2 camps israeliens et palestiniens. A suivre…

Le 23/09/2011 à 21:55 AlerterRépondre
AvatarRoland bourgerLe monde arabe et la communaute internationale doivent celebrer ce jour historique from* sea to shinning sea*

Le 23/09/2011 à 21:47 AlerterRépondre
AvatarKhalid11Tous les peuples du monde sont avec les palestiniens, même le peuple américain, si on lui explique bien le cas et on arrête de lui interdire d’oser parler d’Israël. Il est révolu l’époque où les US se baladaient dans le monde comme ils veulent, aujourd’hui d’autre États sont là, … heureusement

Le 23/09/2011 à 21:24 AlerterRépondre
AvatarCestlacriseDes décisions unilatérales c’est ce que fait Israel depuis des années. Les Palestiniens ont beaucoup de patience.Ce qui a été crée par l’ONU doit être règlé par l’ONU.

Le 23/09/2011 à 21:20 AlerterRépondre
Avatarmira.bCe soir l’État palestinien est né , malgré les vétos .Peu importe .c’est une affaire de temps .
Les victimes de Sabra et Chattila , les feddayins , les résistants ne sont plus morts pour rien .

Le 23/09/2011 à 21:12 AlerterRépondre
AvatarMariusLMerci de ne pas oublier les millions d´étudiants qui, en Turquie, Russie, Indonésie, Canada, Brésil, Agentine, France, Belgique, Congo ou Afrique du Sud ont porté des keffieh en solidarité avec la Cause.

Le 23/09/2011 à 21:52 AlerterRépondre
AvatarSDK TOTOQuelle magnifique image cette superbe standing ovation de plusieurs minutes en pleine assemblé lors de l’annonce faite par Mahmoud Abbas !! Tous les diplomates se levant pour applaudir en liesse et montrés leur joie comme s’ils ne faisaient qu’un (y compris Condeliza Rice ancienne secrétaire d’état sous Bush!!)…Que rajouter de plus si ce n’est une pensé au pauvre Obama qui s’est ridiculisé et passé à coté de l’histoire en déshonorant son prix nobel de la paix…Comble de l’ironie, malgré son discours sur Israël (que même Netanyahou n’aurai pu prononcer par pudeur) il n’aura pas pour autant l’appuie qu’il espérait de la communauté juive américaine pour les prochaines élections et ne gagnera pas son nouveau mandat. Plus tard surement lorsqu’il sera libre de ses opinions, tout comme aujourd’hui Bill Clinton il regretta son discours du 22 septembre 2011…

Le 23/09/2011 à 21:10 AlerterRépondre
Avatardk7Comme cela, il pourra ensuite demander à l’ONU d’attaquer Israël sous un pretexte fabriqué…
Et concernant les futurs attentats qui ne manqueront pas de souligner la  » mauvaise volonté « Israëlienne ,le chantage ne doit pas être un moyen de pression…

Le 23/09/2011 à 20:59 AlerterRépondre
AvatarKamel KamiLa résolution de l’ONU est claire ,ISRAEL doit revenir aux frontiéres de 1967 ,alors on connait bien celui qui bafoue le droit international ,que la communauté internationale soit stricte avec tout le monde y compris Israel comme elle l’a était avec la Libye ,la Syrie,le Kosovo et d’autres pays…………

Le 23/09/2011 à 20:56 AlerterRépondre

VOIR TOUS LES COMMENTAIRES (57)

    • À la une

Les disparus de la révolution libyenne

Les disparus de la révolution libyenne

REPORTAGE – Beaucoup de familles récupèrent dans un linceul les otages pris par les troupes kadhafistes en fuite.

Les États-Unis et le Pakistan
au bord de la rupture

Washington exige qu’Islamabad rompe ses liens avec le réseau terroriste Haqqani.

Demande d’adhésion
de la Palestine à l’ONU

Le président de l’Autorité palestinienne a demandé vendredi aux Nations unies de reconnaître un État dans les frontières de 1967. Israël dit «regretter» sa décision.

Le Hamas ambigu face
à la démarche d’Abbas

Alors que le président de l’Autorité palestinienne s’apprête à demander l’adhésion d’un État palestinien à l’ONU, il est vertement critiqué par de nombreux membres du mouvement islamiste. Explications.

Ali Saleh rentre discrètement au Yémen

Washington et Paris pressent le président yéménite de céder «sans délai» ses pouvoirs.

L’inespéré regain
de popularité d’Abbas

Le chef de l’Autorité palestinienne regagne en prestige à la faveur de son offensive à l’ONU.

Comment devenir un État
membre des Nations Unies

S’ils ne réussissent pas à être admis en tant qu’État membre, les Palestiniens peuvent aussi demander un statut d’État non membre qui leur permettrait d’adhérer à la CPI.
» Droits et devoirs d’un membre de l’ONU

Israël et Palestine, une histoire de frontières

Réactions (344)

INFOGRAPHIE – De la première guerre mondiale à nos jours, suivez l’évolution des frontières israélo-palestiniennes avec les explications de Jean-Paul Chagnollaud, professeur de sciences politiques et spécialiste du Moyen-Orient.

La Palestine, un proto-État
en morceaux

Réactions (248)

INFOGRAPHIE – Ramallah présente les attributs d’une vraie capitale, mais il manque à un éventuel État palestinien la souveraineté nationale.

L’inespéré regain de popularité d’Abbas

Mots clés : 

Par Adrien JaulmesPublié le 22/09/2011 à 08:42 Réactions (24)

Mahmoud Abbasa rencontré Barack Obama, le 21 septembre dernier, à New York.
Mahmoud Abbasa rencontré Barack Obama, le 21 septembre dernier, à New York.Crédits photo : MANDEL NGAN/AFP

S’abonner au Figaro.fr

Le chef de l’Autorité palestinienne regagne en prestige à la faveur de son offensive à l’ONU.

Son portrait couvre la façade du centre commercial de Naplouse, à côté de celui de Yasser Arafat. Sur la scène dressée au pied de l’immeuble, les orateurs se succèdent sous un immense drapeau palestinien. Un panneau géant porte la phrase prononcée par Arafat pendant son premier discours devant l’Assemblée générale de l’ONU en 1974: «Ne laissez pas le rameau d’olivier tomber de ma main», qui avait symboliquement marqué la reconnaissance internationale de la question palestinienne. À côté figure celle de Mahmoud Abbas, tirée de son discours de vendredi dernier: «Je vais à l’ONU pour demander la reconnaissance de notre droit légitime.» Au centre, une chaise tapissée d’un keffieh noir et blanc représente le fauteuil que Mahmoud Abbas va briguer aujourd’hui à l’ONU au nom de la Palestine. La foule applaudit à tout rompre au nom du président de l’Autorité palestinienne, alias Abou Mazen.Un chanteur improvise une ode en son honneur: «Raïs Abou Mazen, tu es comme Omar el-Mokhtar», en référence au libyen héros de la lutte contre la colonisation italienne. «C’est comme si Mahmoud Abbas était devenu un homme nouveau, explique Ahmad Ramal, le chanteur-compositeur. Personne n’aurait jamais cru ça de lui. Avant, il ne parlait que de politique, de sécurité. Maintenant, il va nous obtenir un État!»

Déçu par les Américains

La soudaine popularité de Mahmoud Abbas dans l’opinion palestinienne est d’autant plus étonnante qu’il était il y a encore quelques mois une figure déconsidérée. Traité de valet des Américains et de collaborateur d’Israël, il était souvent l’objet de mépris et de dérision.

Même ses plus fervents partisans étaient bien en peine de lui trouver le moindre charisme. À 76 ans, gros fumeur, Abbas est un homme sombre, en proie à de profonds accès de dépression. Il a déjà menacé à plusieurs reprises de démissionner, et de dissoudre l’Autorité palestinienne pour laisser les Israéliens se débrouiller avec l’occupation. Bluff, selon ses adversaires, véritable lassitude d’après ses proches, ­Abbas a été chaque fois rattrapé par la manche par les Américains et les Européens.

Le paradoxe de sa soudaine popularité est qu’elle vient avant tout de l’échec de la politique qu’il a menée depuis qu’il a succédé à Arafat. Considérant la lutte armée et le recours aux attentats comme contre-productifs, Abbas fait tout pour remplir les demandes des Américains et des Occidentaux. Son premier ministre, Salam Fayat, réorganise les ministères palestiniens. Sa police, entraînée par le général américain Dayton, fait la chasse aux activistes du Hamas. Les groupes armés sont dissous, et ses services de sécurité collaborent étroitement avec Israël. Abbas attend tout de Washington. Il se plie à toutes les pressions. À l’été 2009, il atteint des gouffres d’impopularité chez les Palestiniens, en renonçant à déposer devant l’ONU le rapport du juge Goldstone sur les crimes de guerre commis pendant l’opération israélienne «Plomb durci» à Gaza.

«Il avait confiance dans les Américains, et tout misé sur la coopération avec eux, explique Hani Masri, le directeur du centre d’études Palestiniennes Badael. Il avait rempli toutes les obligations de la feuille de route. Obama avait promis un État palestinien pendant son discours du Caire, et il pensait qu’il allait faire pression sur les Israéliens. Mais il n’a finalement rien obtenu, rien d’autre que la poursuite de la colonisation et la perspective de négociations sans fin.»

«L’initiative de Mahmoud Abbas est celle d’un homme désespéré, dit Sam Bahour, homme d’affaires et analyste américano-palestinien de Ramallah. Sa politique d’engagement proaméricain a échoué. Il a 76 ans. Il cherche à présent à laisser un héritage aux Palestiniens. Ce sera la demande de reconnaissance de l’ONU. Il ne reculera pas.»

LIRE AUSSI:

» Palestine : le Hamas ambigu face à la démarche d’Abbas

» Fragilisé, Mahmoud Abbas convoque des élections

» Mahmoud Abbas : « Israël va être isolé à l’ONU »

Demande de reconnaissance

de l’Etat palestinien à l’ONU

VENDREDI, 23 SEPTEMBRE 2011 08:46

Aujourd’hui, 23 septembre 2011, le présidentMahmoud Abbas remettra sa requête à l’ONU pour la reconnaissance d’un Etat de Palestinesur les frontières du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale, soit la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza.

Pour appuyer cette démarche, les Palestiniens ont lancé depuis hier à Ramallah une campagne nationale pour la Palestine, 194e Etat. L’ONU compte actuellement 193 membres.
Une centaine de personnes, brandissant drapeaux et pancartes, ont défilé jusqu’au QG de l’ONU et remis une lettre sollicitant le soutien du secrétaire général Ban Ki-moon à l’adhésion d’un Etat de Palestine.

En dépit de toutes les pressions israéliennes et américaines, pour l’en dissuader, M.Abb présentera la demande d’adhésion à part entière comme Etat membre au secrétaire général Ban Ki qui la transmettra ensuite pour examen au Conseil de sécurité.

http://www.eparsa.com/index.php/actus/actualite/2263-demande-de-reconnaissance-de-letat-palestinien-a-lonu.html

Le vote ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines, mais les Palestiniens se sont dits prêts à attendre qu’il statue avant d’étudier des alternatives.

Le président Abbas donnera du temps au Conseil de sécurité pour examiner notre demande d’admission à part entière.

Si nous considérons qu’il y a eu un délai injustifié, nous irons à l’Assemblée générale, a déclaré le négociateur palestinien Nabil Chaath.

Israël s’oppose à cette initiative arguant que la reconnaissance d’un Etat palestinien se faire sans son accord, obtenu par négociations.

Mercredi, à la tribune de l’ONU, Barack Obama a qualifié la demande palestinienne de raccourci illusoireLes Etats-Unis ont prévenu qu’ils opposeront leur veto au Conseil de sécurité si nécessaire.

En revancheNicolas Sarkozy a demandé par téléphone à l’Assemblée générale d’accorder à la Palestine le tatut intermédiaire d’Etat observateur à l’ONU, parallèlement à des négociations israélo-palestiniennes pour parvenir à un accord de paix définitif. Les pourparlers de paix sont au point mort depuis près d’un an.

Selon le conseiller diplomatique de M. Abbas, Majdi al-Khaldi, les Palestiniens espèrent obtenir plus de neuf voix sur 15 nécessaires au Conseil de sécurité pour valider une demande d’adhésion,  ce qui forcerait les Etats-Unis à recourir au veto.

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant :  http://www.eparsa.com/index.php/actus/actualite/2263-demande-de-reconnaissance-de-letat-palestinien-a-lonu.html

L’Etat palestinien ne mourra jamais

LE PLUS.

Alors que la Palestine doit demander aujourd’hui la reconnaissance de son Etat à l’ONU à New York,

Mahmoud Abbas devra faire face à la frilosité du président américain.

Et il sera difficile d’obtenir cette reconnaissance avec le gouvernement israélien actuel.

Cyril Novakovic

> Par Cyril Novakovic Conseiller parlementaire Edité par Melissa Bounoua

 Voilà. Nous y sommes. Le 23 septembre, date fatidique qui devait consacrer la reconnaissance d’un fait : la Palestine est un Etat qui a sa place dans le concert des nations. Pas dans un an, deux ans ou dix ans ; non, maintenant !

Un rassemblement en faveur de la reconnaissance de l'Etat d'Israël à Paris le 21 septembre 2011 (M. FEDOUACH / AFP)

Un rassemblement en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien à Paris le 21 septembre 2011 (M. FEDOUACH / AFP)

Douze mois auparavant, à la tribune de l’ONU, le Président Obama ne promettait rien d’autre que cela. Certes, la méthode envisagée pour y parvenir différait, dans la mesure où il prévoyait des négociations fructueuses entre Israël et l’Autorité palestinienne, plutôt qu’une démarche unilatérale.Suite au refus du gouvernement israélien de prolonger le moratoire sur l’implantation de nouvelles colonies en Cisjordanie, les négociations directes entre les deux principaux protagonistes ont été rapidement rompues.

Le printemps arabe a éclipsé le conflit israélo-palestinien

Depuis, le gouvernement israélien a persisté dans sa logique d’enfermement sur lui-même, faisant notamment la sourde oreille au printemps arabe ; le Président Obama s’est concentré sur les problèmes de politique intérieure, comme en témoigne son relatif désengagement politique lors de l’intervention en Libye ; enfin, le Quartet, institution fantôme, a brillé dans son rôle de Casper.

Dans un tel contexte, où le dossier israélo-palestinien était éclipsé par les révolutions arabes et la crise de la dette, que pouvait faire l’Autorité palestinienne, dont le territoire continuait à être rongé par la colonisation israélienne, pourtant jugée illégale en droit international ? Premièrement, promouvoir l’unité. Bien que la réconciliation entre le Fatah et le Hamas soit une union de façade, cette étape était primordiale afin de souder le peuple palestinien autour des causes défendues par le gouvernement de Ramallah.

D’autre part, puisque les négociations avec Israël étaient au point mort, que la « communauté internationale » était absorbée par d’autres dossiers et s’était montrée incapable de trouver une solution satisfaisante afin de résoudre le conflit israélo-palestinien, il apparaît logique que l’Autorité palestinienne se soit lancée dans une démarche unilatérale, aussi désespérée que calculée.

Israël isolé

Qu’a-t-elle à perdre ? Absolument rien, le gouvernement israélien étant le grand bénéficiaire dustatut quo, car il lui permet de continuer à mettre en œuvre sa politique de colonisation, sans avoir à la remettre en cause.

A cet égard, il faut souligner qu’Israël n’est jamais apparu aussi isolé qu’aujourd’hui. Les relations diplomatiques entre la Turquie, pourtant alliée d’Israël depuis 1949, et l’Etat hébreu se sont détériorées à une vitesse fulgurante, au point que l’Ambassadeur d’Israël a été récemment expulsé d’Ankara ; les candidats à l’élection présidentielle égyptienne, dont l’un des favoris, Mohamed El-Baradei, n’hésitent plus à remettre explicitement en cause le Traité de paix de 1979 qui a scellé, symboliquement, la première reconnaissance d’Israël par un pays arabe.

La rhétorique employée est même parfois belliqueuse, Baradei ayant déclaré que « si Israël attaquait la bande de Gaza, l’Egypte ripostera » ; quant aux Etats-Unis, par la voix d’Obama, ils ont à plusieurs reprises marqué publiquement leur désaccord face à l’attitude arrogante et la politique illégale menée par le gouvernement israélien. Pour autant, le Président américain a dû faire face au retour de bâton et a essuyé les affronts répétés du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou.

Barack Obama à la maison blanche avec (de gauche à droite) Hosni Moubarak, Benjamin Netanyahu, Mahmoud Abbas et le roi Abullah II de Jordanie (T.SLOAN/AFP)

Barack Obama à la maison blanche avec (de gauche à droite) Hosni Moubarak, Benjamin Netanyahu, Mahmoud Abbas et le roi Abullah II de Jordanie (T.SLOAN/AFP)

Malgré cette évolution notable dans les relations israélo-américaines, les Etats-Unis s’opposent à la démarche de l’Autorité palestinienne, qui vise à obtenir, devant le Conseil de sécurité de l’ONU, la reconnaissance de la Palestine comme Etat souverain. D’ailleurs, ils n’hésiteront pas à apposer leur veto afin de souternir Israël, si neuf des quinze pays qui composent le Conseil de sécurité votent en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien. Quelle erreur ! Quel drame.

Mahmoud Abbas adopte t-il une démarche trop unilatérale ?

L’administration américaine, comme l’ensemble des Etats qui dénoncent la tentative de l’Autorité palestinienne, prend appui sur un argument qui ressemble fort à un prétexte : la démarche unilatérale initiée par Mahmoud Abbas serait un frein à la paix. Partant, seules des négociations directes entre le gouvernement israélien et celui de Ramallah peuvent assurer une paix durable.

En soi, l’argument est difficilement contestable. Les démarches unilatérales n’ont jamais amené la paix. A titre d’exemple, la paix des vainqueurs a toujours été une importante source de conflits ; elle a nourri le ressenti des populations écrasées par cette paix, comme le rappelle le funeste Traité de Versailles de 1919 qui a fait peser l’entière responsabilité de la Première guerre mondiale à l’Allemagne. Conséquence directe : vingt ans plus tard, un nouveau conflit mondial éclatait.

Néanmoins, dans le cas de la démarche de Mahmoud Abbas, la raison invoquée par le Président Obama est spécieuse. Aujourd’hui, l’herméticité du gouvernement israélien ne permet pas de négocier une paix juste. Comment serait-il possible d’imaginer que ce dernier souhaite sincèrement aboutir à la paix, quand son ministre des affaires étrangères n’est autre qu’Avigdor Lieberman, figure majeure de l’extrême-droite israélienne et ardent partisan de la colonisation, dont l’arrêt est un des pré-requis pour obtenir la paix ? En la matière, l’engagement du Premier ministre israélien peut être aussi questionné. En effet, il suffit de se rappeler la logorrhée de pré-conditions qu’il a établies pour retourner à la table des négociations, comme en témoigne son discours au Congrès américain en mai dernier, pour remettre en cause sa réelle volonté de mettre fin à ce conflit larvé.

Mahmoud Abbas au siège de l'ONU à New York le 21 septembre 2011 (E. DUNAND/AFP)

Mahmoud Abbas au siège de l’ONU à New York le 21 septembre 2011 (E. DUNAND/AFP)

Par conséquent, la paix, indépendamment de l’issue de la démarche unilatérale de l’Autorité palestinienne à l’ONU, ne pourra être obtenue avec le gouvernement israélien actuel. A mon sens, il ne s’agit pas seulement d’un avis, mais d’une réalité qu’il est impossible de contourner, sauf à faire preuve d’un idéalisme démesuré et, en l’espèce, dangereux. Seul un changement de gouvernement en Israël, en 2013, permettra d’y parvenir.

En revanche, la reconnaissance de la Palestine comme Etat confèrerait à l’Autorité palestinienne une légitimité et un pouvoir supplémentaires dans le cadre de futures négociations avec l’Etat hébreu. Elle serait de nature à rééquilibrer le rapport de force entre Israël et la Palestine, la balance penchant totalement en faveur du premier cité aujourd’hui ; tel est l’enjeu essentiel de la démarche de Mahmoud Abbas.

Une reconnaissance attendue par les Palestiniens

Ainsi, s’opposer à la tentative de l’Autorité palestinienne, c’est refuser de rééquilibrer la balance ; c’est promouvoir le statu quo ; c’est prôner l’injustice. Indirectement, cette posture s’apparente à cautionner, ou tout du moins à fermer les yeux, sur la politique hégémonique menée par le gouvernement israélien ; elle envoie le signe que la loi du plus fort, le deux poids deux mesures sont les seules règles internationales qui prévalent.

Surtout, elle fait honte et elle fait mal ; car elle prive tout un peuple d’une reconnaissance attendue depuis plus de soixante ans, d’un principe érigé au frontispice du droit international et consubstantiel à toute nation, celui de l’auto-détermination des peuples. Aujourd’hui, le sérail des nations qui a épousé cette position a renié ce droit aux Palestiniens. Il a oublié d’où il venait, il s’est trahi.

Pour autant, il ne me semble pas que le gouvernement américain soit frappé de cécité et n’ait pas conscience de ces éléments. Cependant, il a ses propres priorités, dont l’élection présidentielle de 2012 qui figure au sommet de la liste. Comme l’ont mis en exergues plusieurs journaux américains récemment, afficher son hostilité à l’encontre du gouvernement israélien serait un suicide politique pour Barack Obama. Mais qu’il est loin le temps où son arrivée au pouvoir était symbole de changement, de renaissance, d’espoir. Le président américain, lui aussi, est capable de se travestir pour obtenir des succès électoraux.

Mahmoud Abbas et Barack Obama, réunion le 21/09/2011 / MANDEL NGAN/AFP

Mahmoud Abbas et Barack Obama lors d’une rencontre le 21 septembre 2011 aux Etats-Unis (MANDEL NGAN/AFP)

A l’inverse des Etats-Unis ou de certains Etats européens, les pays émergents ne sont prisonniers d’aucun passé, d’aucun poids de l’histoire, d’aucun sentiment de culpabilité à l’égard d’Israël. Ils ne sont prisonniers d’aucune posture, d’aucun carcan et peuvent, par conséquent, analyser objectivement la situation au Proche-Orient et prendre une position adéquate. N’est-il pas probant que le Brésil, l’Inde, l’Afrique du Sud, le Nigéria, et même la Chine et la Russie, souvent timorées sur la scène internationale, aient annoncé leur soutien à la candidature palestinienne ?

Comme en matière économique, le centre de la diplomatie mondiale se déplace de plus en plus en direction des pays émergents qui n’hésitent plus à proposer des initiatives et à se démarquer des grandes et moyennes puissances traditionnelles ; comme en matière économique, leur politique étrangère n’est pas handicapée par de lourds dogmes et postures établis depuis des décennies et sur lesquels la poussière ne cesse de s’entasser.

Il faut bien comprendre : protéger Israël, ce n’est pas protéger le gouvernement israélien ; ce n’est pas lui offrir l’impunité, en couvrant ses yeux d’un épais voile opaque afin de feindre de ne pas voir que la politique menée est illégitime, injuste, illégale, véritable entrave à la paix. Taire l’injustice est le meilleur moyen d’enclencher la spirale de la frustration, de la rancœur et de la violence.

Comme tout Etat, des actions concrètes doivent être entreprises quand Israël franchit la ligne jaune – à commencer par le vote de résolutions à l’ONU – ; mais puisque cela n’est pas du domaine de l’imaginable aujourd’hui, qu’il soit au moins permis aux Palestiniens de négocier leur propre sort de manière plus équitable ; qu’il leur soit reconnu, maintenant, leur droit d’exister.

J’alerte

VOS RÉACTIONS (3)

William Ewan

William Ewan a posté le 23-09-2011 à 13:59

La mauvaise foi !!!

« suite au refus du gouvernement israélien de prolonger le moratoire sur les implantations … »

Ce que l’auteur de l’article oublie sciemment de préciser est que durant les longs mois de ce moratoire, l’Autorité Palestinienne de Mahmoud Abbas A REFUSE DE NEGOCIER, refusé de s’asseoir face aux Israéliens pour discuter des blocages à la paix et se mettre d’accord, alors que C’ETAIT JUSTEMENT L’OBJET DE CE MORATOIRE.

Les contempteurs d’Israël présentent faussement les faits, ici, par occultation, ce qui change évidemment le sens de qui est le « fautif » et qui ne l’est pas.

Chakib Kabacha

Chakib Kabacha a posté le 23-09-2011 à 13:25

Bravo, M. Cyril NOVAKOVIC !

Vous êtes un homme juste, votre analyse du conflit israëlo-palestinien est pertinente.
Puisse-t-elle ouvrir les yeux à tous ceux qui soutiennent aveuglément la politique injuste d’Israël !
C’est la 1ère fois que je trouve dans la presse française une position aussi courageuse sur ce conflit !
Je remercie Le Nouvel Obs d’avoir permis la publication de cet article.

Cohen Tanugi Saskia

Cohen Tanugi Saskia a posté le 23-09-2011 à 12:52

bonne chance

22/9/11 – 19 H 05 MIS À JOUR LE 22/9/11 – 19 H 050 réaction Réagir
La majorité des Israéliens souhaite une reconnaissance de l’Etat palestinien

La population d’Israël attend du premier ministre Benyamin Netanyahou un plan de paix.

Pas moins de 70 % des Israéliens estiment que leur pays devrait reconnaître l’État palestinien si son adhésion à l’ONU est entérinée, selon un récent sondage réalisé par l’Institut Truman pour la paix de l’Université hébraïque de Jérusalem. Et 34 % des Israéliens préconisent des négociations immédiates sans colonisation pendant cette période. Ils sont toutefois 16 %, au contraire, à s’opposer à toute reconnaissance onusienne.

La majorité des Israéliens souhaite que le premier ministre de droite, Benyamin Netanyahou, présente un plan pour résoudre le conflit « au prix de concessions substantielles ». Jeudi 22 septembre encore, peu après avoir accédé à la direction du parti travailliste d’opposition, Shelly Yacimovitch a appelé le chef du gouvernement « à reconnaître l’État palestinien, à l’issue de négociations ». Et Tzipi Livni, chef du parti centriste Kadima, également d’opposition, a déploré qu’il ait conduit ces négociations dans l’impasse.

Benyamin Netanyahou s’est déjà fait violence en acceptant, en 2009, le principe d’un État palestinien après avoir fait table rase du rêve du Grand Israël cher à son parti, le Likoud. Pour encourager les Palestiniens à reprendre des négociations de paix, il a même ensuite ordonné de geler pendant dix mois la colonisation en Cisjordanie. Mais, à l’issue de ce moratoire – qui ne concernait pas Jérusalem-Est –, il a refusé de le proroger comme le souhaitaient les Palestiniens.

BENYAMIN NETANYAHOU A CONFORTÉ LE SENTIMENT D’INSULARITÉ DES ISRAÉLIENS

Il a ainsi cédé aux demandes de sa coalition gouvernementale de droite, et conforté du même coup le sentiment général qu’il était difficilement crédible. Tout en se disant prêt à « d’importantes concessions », il a multiplié ses conditions à un accord avec les Palestiniens. Pour satisfaire ses alliés de droite, notamment l’intransigeant chef de la diplomatie, Avigdor Lieberman, il a aussi adopté un arsenal de lois ultranationalistes.

Résultat : Benyamin Netanyahou a peaufiné son image de manœuvrier habile, mais a ainsi fait douter de sa stratégie de paix. Faute de progrès dans le processus de paix, il a conforté ses compatriotes dans leur sentiment d’insularité au milieu d’un océan arabe hostile. La demande de sécurité ainsi demeure même si les Israéliens se préoccupent aujourd’hui de leurs conditions de vie, comme la large contestation sociale l’a illustré. La remontée des intentions de vote en faveur des travaillistes en donne un autre exemple.

Si des arrangements sont possibles sur le tracé des frontières de l’État palestinien et sur le statut de Jérusalem, Benyamin Netanyahou ne peut guère transiger, car il y va du caractère juif d’Israël. Ses alliés de droite ne lui pardonneraient pas la moindre concession sur ce point. Un abîme, apparemment insurmontable pour l’heure, sépare les positions respectives entre Israéliens et Palestiniens. Plutôt que de chercher à conclure un accord de paix, le premier ministre israélien souhaite perpétuer des négociations en mettant en avant ses impératifs sécuritaires. Habile orateur, il va expliquer son point de vue aujourd’hui à l’assemblée générale de l’ONU, une enceinte qui lui est globalement hostile.

Mahmoud Abbas dépose une demande d’adhésion d’un État palestinien à l’ONU

Le président palestinien Mahmoud Abbas a remis vendredi 23 septembre la demande d’adhésion aux Nations unies d’un État de Palestine au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

Le président Mahmoud Abbas a présenté vendredi 23 septembre la demande historique d’adhésion d’un Etat de Palestine à l’ONU sur la base des lignes de 1967, avant un discours très applaudi devant l’Assemblée générale. Dans ce discours, le président de l’Autorité palestinienne a précisé avoir présenté juste auparavant au secrétaire général Ban Ki-moon la demande d’adhésion d’un Etat comme membre à part entière des Nations unies « sur la base des lignes du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale ». Brandissant le document, il a reçu un tonnerre d’applaudissements.

Plus de soixante ans après le partage de la Palestine , Mahmoud Abbas a déposé cette demande, qui doit ensuite être transmise pour examen au Conseil de sécurité. Israël a immédiatement réagi. « Nous regrettons la démarche », a déclaré à Gidi Shmerling, porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahu. « Nous pensons que la seule voie vers une paix véritable passe par des négociations, pas par des actes unilatéraux », a-t-il ajouté. Israël et les Etats-Unis s’opposent catégoriquement à cette initiative, affirmant qu’un Etat palestinien ne peut être que le résultat d’un accord de paix.

Mahmoud Abbas s’est dit prêt à reprendre des négociations avec Israël sur la base des lignes de 1967 avec un gel de la colonisation israélienne. Nous sommes « prêts à revenir immédiatement aux négociations sur la base des références fondées sur le droit international et d’un arrêt total de la colonisation », a-t-il dit. Il a également affirmé que par cette démarche les Palestiniens « ne cherchaient pas à isoler ni délégitimer Israël », mais l’occupation et la colonisation.

Son discours a été salué par de nombreux applaudissements des délégués dont beaucoup se sont levés pour applaudir le président palestinien. Il a accusé le gouvernement israélien d’avoir « sapé tous les efforts de paix » depuis un an et affirmé que la colonisation israélienne était « en train de détruire une solution à deux Etats ». « Tous les efforts et tentatives des parties internationales ont été sapés par les positions du gouvernement israélien qui ont ruiné les espoirs nés de la reprise des négociations en septembre dernier », a-t-il ajouté.

UN VOTE INDÉCIS

Le président américain Barack Obama avait récusé mercredi 21 septembre à la tribune de l’ONU comme un « raccourci » illusoire la demande palestinienne, à laquelle les Etats-Unis comptent opposer leur veto au Conseil de sécurité si nécessaire. Le président français a appelé mercredi 21 septembre l’Assemblée générale à accorder à la Palestine le « statut intermédiaire d’Etat observateur », identique à celui du Vatican, parallèlement à des négociations israélo-palestiniennes pour parvenir à un accord de paix « définitif » d’ici un an.

Après son discours, « le président Abbas rentrera (à Ramallah) pour étudier les options des Palestiniens, lors d’une réunion avec la direction palestinienne, notamment l’initiative présentée par le président Nicolas Sarkozy », a indiqué jeudi 22 septembre le négociateur palestinien Saëb Erakat.

Les Palestiniens comptent obtenir « plus que les neuf voix » sur 15 nécessaires au Conseil de sécurité pour valider une demande d’adhésion, ce qui forcerait les Etats-Unis à recourir au veto. Ce vote ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines, mais les Palestiniens se sont dits prêts à attendre qu’il statue avant d’étudier des alternatives.

HEURTS EN CISJORDANIE

Sur place, des milliers de manifestants étaient massés dans le centre de Ramallah, la capitale politique de la Cisjordanie, à Naplouse (nord), à Hébron et à Jéricho, notamment, dans une ambiance festive. Un Palestinien a été tué et trois autres blessés vendredi 23 septembre en Cisjordanie par des tirs de l’armée israélienne à la suite de heurts entre des villageois palestiniens et des colons israéliens.

Des heurts sporadiques ont opposé dans l’après-midi des manifestants palestiniens à l’armée israélienne en plusieurs endroits de Cisjordanie, avant la demande d’admission. L’armée et la police israéliennes étaient en état d’alerte, les autorités ont déployé quelque 22 000 policiers le long de la « ligne verte », qui sépare Israël de la Cisjordanie, près des localités arabes israéliennes ainsi qu’à Jérusalem-Est occupée et annexée..

AFP – JOËL DAVID, à Jérusalem 

Les différentes voies vers un Etat palestinien

Le président palestinien doit annoncer vendredi 23 septembre sa stratégie pour obtenir la reconnaissance de l’État palestinien.

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu (L) shakes hands with Palestinian pr...

Alex Brandon / AFP

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu (L) shakes hands with Palestinian president Mahmud Abbas in Sharm El-Sheikh on September 14, 2010, during the second round of Middle East peace talks.

La France a fait une proposition de relance immédiate des négociations pour éviter un vote sanction du Conseil de sécurité.

Un statut provisoire d’« État non-membre » pourrait être proposé à la Palestine.

 Palestinian leader appeals to conscience of world as Netanyahu rejects claim problem lies with Israel. Mahmoud Abbas has formally asked the United Nations to recognise a Palestinian state, defying intense US pressure to abandon the move with a powerful appeal to the conscience of the world to recognise that the Palestinian people are entitled to…

SI MAHMOUD ABBAS DEMANDE L’ADHÉSION PLEINE ET ENTIÈRE À L’ONU

Après les discours de Barack Obama et Nicolas Sarkozy, mercredi 21 septembre, devant l’Assemblée générale des Nations unies, deux choix s’offrent au président palestinien, Mahmoud Abbas. Il peut persister dans sa volonté de demander l’adhésion pleine et entière de la Palestine devant le Conseil de sécurité.

Dans ce cas, il devrait saisir le secrétaire général des Nations unies d’une demande d’inscription à l’ordre du jour du Conseil de sécurité de l’acceptation de la Palestine comme État membre des Nations unies. Ensuite, le secrétaire général saisira le Conseil de sécurité, lequel mettra en place un comité d’examen de cette candidature, qui arrivera devant le Conseil de sécurité lui-même. Cela peut intervenir à tout moment ou traîner plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Mais, en cas de vote au Conseil de sécurité, la demande palestinienne sera rejetée du simple fait du veto américain, comme l’a prévenu l’administration Obama. L’obstination palestinienne n’aurait d’intérêt que si le président Abbas pouvait s’assurer au minimum neuf voix sur les quinze membres que compte le Conseil de sécurité – cinq permanents (France, Chine, Russie, États-Unis et Grande-Bretagne) et dix non permanents (Brésil, Liban, Afrique du Sud, Colombie, Bosnie Herzégovine, Gabon, Allemagne, Inde, Nigeria, Portugal).

LES CHANCES D’OBTENIR UN VOTE FAVORABLE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ

S’ils obtenaient moins de neuf voix, « ce serait un désaveu », explique un diplomate, car en février dernier, une résolution condamnant la colonisation israélienne comme « illégale » et demandant son arrêt immédiat et total dans les Territoires palestiniens occupés, coparrainée par 130 pays, avait été votée par quatorze des quinze membres du Conseil de sécurité. Seuls les États-Unis avaient opposé leur veto, le premier de l’administration Obama à l’ONU.

Pour le moment, cinq États membres ont annoncé leur intention de voter en faveur de cette adhésion palestinienne à part entière – Brésil, Chine, Liban, Russie, Afrique du Sud. La Colombie a indiqué qu’elle s’abstiendrait en cas de vote. Les huit autres pays membres n’ont pas précisé leur intention, mais on sait que l’Allemagne y est opposée.

La France veut à tout prix éviter ce vote au Conseil de sécurité, qui « conduirait à l’impasse ». Paris compte mettre à profit « la période qui va s’ouvrir entre le dépôt de la demande palestinienne et son examen par le Conseil de sécurité, pour explorer d’autres alternatives », selon le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé. La démarche diplomatique française vise à obtenir un accord définitif sur le futur État palestinien, jugé possible d’ici à un an.

À la tribune de l’ONU, Nicolas Sarkozy a proposé une feuille de route avec un calendrier pour sortir de l’impasse : reprise des négociations d’ici à un mois, accord sur les frontières et la sécurité dans six mois, accord définitif dans un an. La France accueillerait dans ce cadre une conférence des donateurs « dès cet automne », pour aider les Palestiniens à « parachever la construction de leur futur État, déjà remarquable », selon ses propos. Ce processus serait parrainé non seulement par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, mais aussi par les pays arabes engagés dans une normalisation avec Israël.

LE STATUT D’« OBSERVATEUR NON-MEMBRE » OU « OPTION VATICAN »

En attendant un accord définitif sur le futur État palestinien, la France propose que l’ONU accorde à la Palestine le statut d’« observateur non-membre » ou « option Vatican ». Celui-ci a été accordé jusque-là au Saint-Siège ainsi qu’à la Suisse, jusqu’à sa pleine adhésion en 2002. Pour les Palestiniens, il s’agirait d’un rehaussement de leur statut, puisque l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui représente à l’ONU le peuple palestinien, y est déjà reconnue depuis 1974. Elle dispose déjà d’un statut d’« entité » qui lui permet de participer aux travaux de l’Assemblée en qualité d’observateur.

En cas de vote devant l’Assemblée générale, les Palestiniens devraient recueillir une majorité des deux tiers des 194 pays qui la composent. Le statut d’« observateur non-membre » lui donnerait, en théorie, la possibilité de s’adresser aux organisations dépendant de l’ONU, comme la Cour internationale de justice ou la Cour pénale internationale (CPI).

Sauf que, selon Alain Juppé, « les Palestiniens s’engageraient pendant cette période de négociation – avant un accord définitif pouvant déboucher sur la reconnaissance d’un statut d’État de plein exercice – à ne pas utiliser les possibilités du statut de membre observateur à des fins qui pourraient être négatives ou porteuses de conflit, c’est-à-dire s’engager à ne pas saisir la Cour pénale internationale ». Une couleuvre difficile à avaler pour les Palestiniens.

Agnès Rotivel

Paraitre véritablement plus jeune sans avoir à casser sa tirelire : quelles sont les astuces pour obtenir un visage sans rides

Fluorescent Minerals

Image via Wikipedia

FLASH SPÉCIAL :
Le traitement anti-rides à 6 € qui laisse les médecins perplexes

Paraitre véritablement plus jeune

sans avoir à casser sa tirelire :

l’astuce à 6 € d’une maman

pour obtenir un visage SANS rides

Les consommateurs soucieux de faire des économies partout dans le monde profitent d’un traitement anti-rides bon marché qui fait grimacer les dermatologues ainsi que les coûteux centres de beauté.

Stéphanie enquête sur une maman de la région qui a découvert une astuce ingénieuse lui permettant d’avoir le look d’une célébrité pour moins de 6 € et qui a permis à des milliers de clients d’adoucir et d’estomper leurs rides et ridules depuis le confort de leurs domiciles.

Par Stéphanie K.   
Publié le : September 10, 2011à 13:01Victoire, une maman de trois enfants habitant dans la région, constitue le parfait exemple de ce qu’est une consommatrice astucieuse qui utilise le web pour obtenir des produits de qualité sans avoir à casser sa tirelire. Dépassée par sa vie trépidante, elle n’avait plus le temps de s’occuper d’elle-même et de ses besoins.

Déterminée à changer pour le mieux, elle a récemment découvert une manière astucieuse de combiner deux offres d’essai de produits de beauté économiques pour obtenir des résultats. Les produits Perfect Radianceetamp; RevitaDerm, deux des noms parmi les plus respectés dans la lutte contre les effets du vieillissement, l’ont aidée à percer les secrets des produits anti-âge.

Les résultats, qui mettent au défi les effets du vieillissement, parlent d’eux-mêmes et sont comparables à ceux que vous obtiendriez dans un centre de beauté luxueux ou auprès de médecins pour des tarifs de 1 500 € ou plus – et ils ont été obtenus au moyen d’offres gratuites d’essai.

Souhaitant aider les autres, Victoire a décidé de partager avec nous son histoire en l’écrivant (voir ci-dessous). Cette astuce a non seulement éliminé ses rides, mais a également permis de retendre rapidement la peau de son visage et de son cou. Les résultats ont changé sa vie. Et puisque bon nombre d’entre nous feraient tout pour se débarrasser des effets dévastateurs du temps sur notre peau, nous vous présentons le secret de son « arme fatale » et économique pour lutter contre les rides.

Le coût prohibitif des chirurgiens esthétiques

Comme la plupart des mamans qui ont du mal à joindre les deux bouts, elle avait peu d’argent pour se permettre d’essayer toutes les crèmes anti-âge miracles recommandées par des stars – et encore moins pour se lancer dans de très coûteuses procédures médicales. À un moment, elle avait envisager de contracter des prêts pour se faire injecter du Botox et considérait même sérieusement de faire un lifting.

Mais, après avoir lu certaines des histoires cauchemardesques suite à ces traitements (et après avoir découvert que son assurance-santé ne les prenait pas en charge), elle se mit rapidement en quête d’alternatives meilleures. Le plus important était à trouver une solution sûre et économique qui produirait des résultats spectaculaires, mais sans pour autant la ruiner.

« Je n’aurais jamais imaginé que quelque chose d’aussi économique produirait de meilleurs résultats que les autres solutions anti-âge, même les plus chères d’entre elles. » – Victoire Desjardins

Bien que nous recevions de nombreux témoignages de la part de lecteurs partout dans le monde, les résultats obtenus par Victoire sont si incroyables que nous nous devions de les évoquer. Sans compter le fait que des milliers d’autres personnes pourraient utiliser elles-mêmes cette « machine à remonter le temps et le vieillissement ».

La lettre de Victoire :

« Je dois avouer que je suis une consommatrice quelque peu crédule et j’ai essayé une quantité incroyable de crèmes antirides/anti-âge telles que l’Huile d’Olay, Neutrogena et bien d’autres pour m’aider à paraître jeune de nouveau. Malheureusement, les résultats n’étaient jamais aussi bons que je l’aurais souhaité. Jusqu’à ce qu’un jour, après avoir regardé les actualités et m’être consciencieusement livrée à des recherches, je tombe sur une manière d’adoucir et d’estomper mes rides en utilisant deux produits très puissants : Perfect Radiance etamp; RevitaDerm.

Les problèmes de peau de Victoire ont commencé alors qu’elle était dans sa trentaine et furent la conséquence d’années d’exposition à la lumière indirecte du soleil ainsi que du temps passé à bronzer, la mettant en contact avec la nocivité deles rayons UVA et UVB.

Les choses empirèrent lorsqu’elle commença à travailler en tant que serveuse. Devant travailler de nombreuses heures durant la nuit, elle devint dépendante du café et des cigarettes afin de tenir le coup. Victoire commença à avoir de grosses poches noires sous les yeux qui enflaient parfois. Après avoir donné naissance à ses enfants, elle ne cessait de penser qu’elle paraissait bien plus âgée qu’elle ne l’était réellement. Sans qu’elle s’en rende compte, les enfants entraient déjà au lycée et, chaque matin en se regardant dans le miroir, elle semblait plus âgée.

Chaque mois, davantage et davantage de rides et ridules apparaissaient sur son visage. La pesanteur semblait tirer son menton vers le bas. Même sa mère la regardait avec inquiétude lui disant qu’elle semblait très fatiguée et totalement à plat. C’est alors que Victoire réalisa qu’il était temps qu’elle arrête de perdre son temps et son argent avec des produits inutiles achetés à la pharmacie locale et qu’elle se prenne en main.

Pour compliquer le tout, sembler aussi fatiguée et vieillie la fit s’inquiéter pour son propre emploi. « La crise m’a réellement rendue nerveuse à propos de la sécurité de mon emploi » dit-elle. « Après avoir écouté une histoire sur TF1 à propos des personnes paraissant plus âgées qu’elles ne le sont et qui ont 50 % moins de chance d’être engagées, il me fallait véritablement agir, et rapidement ».

Sa première réaction fut de considérer le Botox ou même un lifting pour obtenir les résultats escomptés. Aujourd’hui, avec le recul, elle est ravie de ne pas avoir commis cette erreur. « Quelle personne sensée souhaiterait s’injecter des produits chimiques ou passer sur la table d’opération pour simplement paraître quelques années de moins ? » dit-elle.

La solution : une combinaison efficace pour un prix modique

Par chance, l’une de ses meilleures amies dissuada Victoire d’avoir recours à la chirurgie esthétique et lui parla de l’histoire de rajeunissement de la peau dont elle avait entendu parler aux actualités. Cette histoire s’intéressait aux effets de raffermissement de la peau exceptionnels du complexe Polymoist-PS.

Le complexe Polymoist-PS a été présenté dans de nombreuses publications, ce qui renforce la crédibilité de ce qui a été dit à la télévision. Naturellement, Victoire a entrepris ses propres recherches de produits contenant le complexe Polymoist-PS comme ingrédient principal.

Durant cette recherche, elle a découvert que des célébrités utilisent le complexe Polymoist-PS depuis des années pour paraître et rester jeune. Un docteur spécialisé en soins de la peau et réputé auprès des stars a également révélé que la plupart de ses clientes utilisent une combinaison de produits antirides étant donné que de nombreuses formules ne sont pas assez puissantes. Jusqu’à ce jour, la combinaison la plus populaire consiste à utiliser Perfect Radiance et RevitaDerm. Le secret de ce succès consiste en la combinaison du complexe Polymoist-PS, d’antioxydants puissants, de vitamines, d’hydratants et de composés riches en collagène.

Travaillant ensemble, ces deux produits permettent d’obtenir des résultats extraordinaires. Alors que Perfect Radiance rajeunit la peau grâce à une production de collagène, les ingrédients additionnels contenus dans le’RevitaDerm aident à réparer les dommages en profondeur. Les antioxydants sont essentiels pour nous aider à neutraliser les radicaux libres qui détruisent les structures de soutien de la peau conduisant. La peau à se détendre et à se plier sous la forme de rides.

Après quelques jours d’une recherche intensive et après avoir comparé les caractéristiques des produits, leurs prix et les évaluations laissées sur internet, Victoire a finalement réussi à trouver la combinaison gagnante : Perfect Radiance (qui a été présenté dans la diffusion télévisée initiale) et RevitaDerm (qui, elle l’apprendra plus tard, venait d’atteindre le millionième pot vendu !).

Elle commença à chercher ces produits dans les boutiques de vente au détail mais en vain. En fait, ces produits sont disponibles en ligne seulement (c’est l’une des raisons pour lesquelles ce secret a été bien gardé – pendant si longtemps). Après avoir cherché sur Google, Victoire a enfin trouvé où les acheter mais a également découvert qu’il est possible d’essayer Perfect Radiance et RevitaDerm pour le coût des frais d’envoi uniquement.

Des résultats formidables grâce à un ESSAI GRATUIT et SANS chirurgie ? Il faut le voir pour le croire…

« Suite à mon enquête, je savais que Perfect Radiance et RevitaDerm produiraient des résultats incroyables et le fait que je les aie obtenus pour un prix ridiculement bas fut la cerise sur le gâteau. Je n’aurais jamais imaginé que quelque chose d’aussi économique produirait des résultats encore meilleurs que ceux obtenus au moyen des solutions anti-âge parmi les plus coûteuses. » – Victoire Desjardins

« Mais pourquoi donc proposent-ils des essais à des prix si bas ? » est la question à laquelle nous avons également souhaité répondre. En fait, ils connaissent tellement les vertus de leurs produits qu’ils souhaitent que les personnes les essaient d’abord et constatent les résultats par elles-mêmes ! Les sociétés qui fabriquent ces produits sont tellement confiantes que les personnes obtiendront des résultats visibles en l’espace de quelques semaines, qu’elles savent que les résultats du test feront revenir leurs clients, encore et toujours.

Victoire a commencé à noter plusieurs changements en quelques semaines. La photo d’« Après » en haut à droite fut prise environ trois semaines après qu’elle ait commencé à utiliser Perfect Radiance et RevitaDerm de manière régulière. Elle a utilisé à la fois Perfect Radiance et RevitaDerm en une seule prise quotidienne au matin.

Ses rides se sont estompées, ses ridules autour des yeux se sont évanouies et sa peau resplendit tout en devenant de plus en plus ferme. En plus de sa peau renouvelée et radieuse, Victoire a également bénéficié d’un surcroit d’énergie en raison des antioxydants contenus dans le complexe Polymoist-PS.

Désormais, avec son apparence rajeunie, sa peau resplendissante, Victoire est plus confiante que jamais et les gens reconnaissent qu’elle paraît bien plus jeune avec une énergie qu’on ne lui connaissait plus.

Constatant comment cela avait changé la vie de sa fille, la mère de Victoire a également commencé son propre traitement, peu de temps après avoir passé commande des produits.

Comment vous procurer ce destructeur de rides économique

Comme nous, ici chez Times Inside, il se peut que vous ayez quelques doutes à propos des résultats de ce secret de lutte contre les effets du vieillissement, mais il vous faudra le vérifier par vous-même. Si vous suivez le programme, les résultats parleront d’eux-mêmes. Après avoir obtenu une apparence rajeunie de plusieurs années, veuillez laisser vos commentaires ci-dessous et nous parler des succès que vous avez obtenus au moyen de ces produits.

Suivez les liens menant vers les offres d’essai proposées par les fabricants de Perfect Radiance et d’RevitaDerm, et sachez que vous recevrez des produits de qualité qui fonctionnent pour un prix très abordable. Rappelez-vous, les meilleurs résultats sont obtenus lorsque les deux produits sont utilisés ensembles. Nous ne sommes pas certains que vous obtiendrez de tels résultats si vous utilisez l’un des produits seulement. De plus, avec la promotion sur les frais d’envoi, vous serez en mesure de paraître et de vous sentir jeune pour moins de 6 € !

Mais n’attendez pas ! Notre rapport a généré beaucoup de buzz et ces produits en essai gratuit ne seront pas disponibles pour toujours !

– Stéphanie Carpentier

Les instructions, pas à pas, de Victoire :

Victoire n’a jamais partagé jusqu’à maintenant son histoire avec quiconque, et, avec sa permission, nous la rendons publique. Voici les étapes qu’elle nous a conseillé de suivre :

Étape 1 :

Cliquez ici pour Perfect Radiance.

(Profitez d’une offre exclusive à €2.95 avec notre code promotionnel« NOWRINKLES »!)

Achetez avant le September 11, 2011!

Étape 2 :

Cliquez ici pour RevitaDerm.

(Profitez d’une offre exclusive à €2.97 avec notre code promotionnel« NOWRINKLES »!)

Achetez avant le September 11, 2011!

Note :

L’efficacité de la méthode repose sur l’utilisation des deux produits proposés à l’essai. Les résultats sont susceptibles de ne pas être aussi bons si vous n’utilisez qu’un seul produit.

C’est aussi simple que cela.

Conclusion :

Après avoir passé la journée avec Victoire, j’ai été véritablement impressionnée par ce qu’elle a découvert.

Perfect Radiance et RevitaDerm sont ont pris connaissance de notre reportage et ont accepté de maintenir la promotion active pour un peu plus de temps, et au bénéfice de nos lecteurs. Profitez-en tant que vous le pouvez !

Commentaires des utilisateursAffichant 15 sur 138
Lire les réponses pour : Paraissez véritablement plus jeune sans avoir à casser la tirelire : l’astuce à 6 € d’une maman pour obtenir un visage SANS rides
Touline dit :10:50 September 10, 2011

Cela fait trois semaines que j’utilise cette offre d’essai anti-âge et sans plaisanter je parais 5 ans de moins ! Ce n’est pas aussi spectaculaire que pour Victoire mais cela me convient car cela m’a couté trois fois rien ! Mes pattes d’oie et mes rides d’expression disparaissent de plus en plus chaque jour. Un grand merci pour nous avoir informés.

Jennifer dit :00:35 September 10, 2011

C’est la première fois que j’utilise des produits qui non seulement m’aident à paraitre plus jeune, mais également à me sentir de nouveau comme une jeune fille !

Jean dit :14:38 September 10, 2011

Quelqu’un l’a déjà essayé ? Cela semble prometteur.

Chipie dit :16:44 September 10, 2011

J’ai essayé durant des années de me débarrasser de mes rides et rien n’y faisait. Vous m’avez indiqué qu’il est possible d’atteindre mon objectif, ce qui tomberait à point pour le mariage de ma fille. Je viens de commander l’offre d’essai des crèmes pour la peau et j’ai l’intuition que tout se passera bien!

Gigi dit :18:55 September 10, 2011

Salut, je viens de trouver ce site et de lire votre histoire. Bravo à vous. J’ai obtenu un résultat similaire avec les deux produits, je parais 10 ans de moins. C’est formidable !

Jessica dit :6:05 PM September 10, 2011

Wow, c’est pas croyable. J’espère que je ressemblerai à Victoire à son age ! J’ai pas hésité et j’ai commandé

Thérèse dit :19:23 September 10, 2011

Je vais tenter le coup avec ces produits pour voir si cela fonctionne. J’ai essayé tous les produits sur le marché mais sans grand succès jusqu’à maintenant. On verra bien ce que donnent Perfect Radiance et RevitaDerm !

Agnès dit :19:38 September 10, 2011

Cela fait une semaine que j’ai commencé à utiliser les deux ensemble et je me sens et parais incroyable. C’est parfait, un grand merci ! Qu’est ce que je me sens confiante maintenant !

Julie dit :20:31 September 10, 2011

Tellement occupée avec les gamins dernièrement que j’ai jamais le temps de dénicher de tels bons plans. Ca parait drôlement astucieux et j’espère que ça marche !

Nadia dit :21:45 September 10, 2011

Combiner les deux produits ne m’était jamais venu à l’esprit.

Titine dit :21:58 September 10, 2011

Ma maman utilise les deux produits ensemble et elle n’en croit pas ses yeux ! Je viens de commander l’offre d’essai gratuite. Je croise les doigts !

David dit :22:35 September 10, 2011

je suis toujours partant pour des trucs comme ca. Chapeau !!!

Richard dit :22:47 September 10, 2011

Si seulement j’avais connu ces produits avant les injections de botox que j’ai reçues ! J’aurais économisé une somme énorme !

Jen dit :23:11 September 10, 2011

Ma mère vient de m’en parler par email, l’une de ses copines au boulot lui avait recommandé. je pense que ces produits doivent fonctionner très bien

Michel Pozzi dit :23:57 September 10, 2011

Ma femme et moi même avons fait le pari d’essayer ensemble ces produits, pour voir qui obtiendrait les meilleurs résultats 🙂 Je peux fièrement dire que nous sommes à égalité et que les résultats sont vraiment convaincants

Mélanie M dit :07:37 September 10, 2011

Je viens de commencer à les essayer ! C’est seulement ma première semaine mais je me sens super bien !

Armelle dit :09:25 September 10, 2011

Je pensais réellement que je devrais changer mes petites habitudes si je commençais à les utiliser, mais pas du tout ! Cela ne demande que quelques minutes et je me sens toujours en pleine forme après. Merci!

Jérome dit :11:04 September 10, 2011

super que je sois tombé dessus, c’est toujours sympa de faire des économies. Je vais en parler à ma femme

Ludivine dit :14:52 September 10, 2011

J’ai vu ça aux infos. Elle a vraiment eu de la chance de découvrir cette opportunité !!! Merci pour l’astuce, je viens de commander les deux produits !

Marc R dit :16:25 September 10, 2011

je fais plein d’achats en ligne et cette histoire est vraiement fantastique ! MErci bcp !

Brigitte dit :18:17 September 10, 2011

Ma soeur l’a essayé il y a quelques mois, j’ai attendu avant de commander l’offre d’essai mais quand j’ai voulu le faire, ils avaient arrêté cette offre ! quelle cruche je fais vraiment. Je suis bien contente de voir que cette offre d’essai est de nouveau disponible. Je ne ferai pas la même erreur.

Karim dit :20:02 September 10, 2011

je pouvais pas me douter qu’il était possible d’avoir de tels résultats

Sophie dit :20:04 September 10, 2011

Ca semble intéressant. J’ai entendu parler de ces produits un peu partout et en vous lisant, vous êtes la 10ème personne qui obtient de bons résultats. Il semble que c’est le moment d’essayer, merci !

Moumou dit :03:05 September 10, 2011

En tant que commerçant, il est important de paraitre et de se sentir bien, mais malheureusement avec la crise mon budget n’est plus ce qu’il était. Merci de ces précieuses infos, je suis impatient de recevoir mon offre d’essai.

AnneSo dit :08:22 September 10, 2011

J’ai essayé le machin à la Rejuvaline il y a pas si longtemps et cela avait plutot bien marché, mais je ne connaissais pas l’RevitaDerm. Je vais l’essayer et je vous dirais.

Biloute dit :10:38 September 10, 2011

Pour une fois que je peux faire quelque chose de bien pour moi, sans me sentir coupable de la dépense.

Laurence dit :10:45 September 10, 2011

je viens de passer commande pour les deux essais. Encore merci, Laurence !

Michelle dit :11:57 September 10, 2011

je n’étais pas sûre de commander en ligne mais avec cette offre, je ne pouvais refuser pour ne pas la manquer. J’ai consulté les pages et tout est sécurisé et sans aucun risque. J’attends de pouvoir contempler ma nouvelle apparence

Dominique-P dit :14:01 September 10, 2011

j’en fais part à tous mes amis, merci bcp pour l’info

Anna dit :15:28 September 10, 2011

10/10 !!! C’EST FORMIDABLE !!

Ouioui dit :15:45 September 10, 2011

J’ai commandé les offres d’essai. Je PROMETS que je tiendrais tout le monde au courant.

Zoe dit :17:22 September 10, 2011

C’est incroyable ! Si seulement j’avais connu ces produits il y a 5 ans

Pupuce dit :18:23 September 10, 2011

Super affaire. Je ne peux en croire mes yeux !

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant :

http://collagenrenew.net/skin_care_fr/index.php?t202id=11072&t202kw=

Prénom
Nom
Adresse
Ville
Code postal
Pays                         ———-France
e-mail
Téléphone

 « Après à peine quelques applications, je me suis rendue compte que ma peau a commencé à redevenir ferme et mes rides ont commencé à disparaître. Perfect Radiance m’a non seulement aidée à adoucir ma peau et à lui donner du volume afin d’éliminer l’apparence des ridules, mais ça ne m’a pas asséché la peau comme d’autres produits que j’ai essayés par le passé. J’en ai assez d’être confrontée à l’insupportable quantité de choix inefficaces au magasin. Je suis désormais une cliente satisfaite et fidèle à Perfect Radiance ! « 

Comment ça marche

Les ingrédients de notre sérum se composent de peptides naturels qui donnent du volume à votre peau de façon sûre et réussie, mais qui permet également de réduire l’apparence des rides.

Pour être précis, notre produit utilise un composé multi-peptides qui stimule la production de collagène de votre peau. Ces ingrédients agissent pour réactiver rapidement les capacités naturelles d’augmentation du volume de votre peau et pour rajeunir les cellules de peau vieilles ou mortes. Les docteurs et dermatologues recommandent le sérum Perfect Radiance parce qu’il utilise efficacement le complexe polymoist-PSW, un peptide dont il a été prouvé qu’il permet de réduire l’apparence des rides.

Complexe polymoist-PSW, un peptide affermissant pour le visage dont il a été prouvé qu’il réduit l’apparence des rides.

Des études cliniques ont démontré que ces multi-peptides produisent une peau d’apparence plus jeune au niveau cellulaire, changeant ainsi à jamais la face des produits de soin de la peau.

« On le voit, ma peau est plus ferme et douce. Je suis on ne peut plus heureuse des résultats ! »

– Kari Hunter, Le Mans, France

« Je porte mes soucis sur mon visage, ça laisse des traces indésirables. Perfect Radiance m’a aidé à adoucir ces ridules. C’est réconfortant de savoir que
je peux maintenant me faire du souci en paix! »

– Susan Belmont, Aubière, France

Le sérum anti-rides Perfect Radiance est une formule complexe se composant de certains des meilleurs extraits d’anti-oxydants du monde, qui contribuent au rajeunissement de votre peau. Certains de ces ingrédients comprennent :

  • Extrait de camomille : permet de réduire l’inflammation de la peau
  • Extrait d’edelweiss : agit comme stimulant de la régénération des cellules
  • Glycérine : attire l’humidité et comble les ridules
  • Ceratonia Siliqua : agit pour adoucir la peau

Retient l’humidité naturelle de votre peau alors que ça agit pour adoucir votre peau en comblant les ridules et les rides. Une utilisation quotidienne permettra d’éviter la peau sèche, les démangeaisons, la pelade et les craquelures et contribuera à préserver la souplesse et l’élasticité de la peau. Ça fonctionne comme un système complet de rajeunissement de la peau.

Nous avons demandé à nos clients ce qu’ils en pensaient et voici ce qu’ils en ont dit…

« Certainement le meilleur produit de soin du visage que j’ai jamais utilisé. Absolument étonnant ! »

« Je n’arrive pas à croire la transformation de ma peau après avoir appliqué ce produit ! Très beau résultat ! »

« J’adore maintenant toucher la peau autour de mes yeux : elle est désormais fine et lisse. »

Perfect Radiance © 2011
Politique de confidentialité | Termes et conditions |

Collagène Renouveler Elixir de resurfaçage

Hydrate la peau refaire surface pour les plus serrés, visage plus lisse. Diluer chaque nuit et de laisser sa surface lisse, somptueux et à absorption rapide de travail formule pour vous donner une exfoliation intérieur et l’extérieur. Les antioxydants et l’acide glycolique permet une hydratation apaisante pour serrer la surface.

UN TEMPS LIMITÉ!
  Elixir de resurfaçage 4,95 $ 

 

Renouveler collagène Sérum Sculpting

Pénètre profondément la peau pour lui donner une apparence plus levé. Concentré d’amino-peptides et B3 complexes renouvelle la peau de l’intérieur. La peau paraît plus lumineux, plus rayonnante, et beaucoup plus ferme après utilisation continue pendant une semaine.

UN TEMPS LIMITÉ!
  Sculpter Sérum 4,95 $ 

 

Collagène Crème Détoxifiant Renouveler

Profondément nettoyer et détoxifier votre peau en gommant jusqu’au fond des pores d’un aspect de la peau régénérée. Atténue l’apparence des pores dilatés de la peau saine et lisse.

UN TEMPS LIMITÉ!
  Crème Détoxifiant 4,95 $ 

  Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant : http://collagenrenew.net/collections/ http://collagenrenew.net/collections/

Une vie plus saine pour la femme moderne commence à Collagène Renouveler

Co-fondé par une équipe de scientifiques, médecins et esthéticiennes, Collagène Renew est la solution pour les jeunes que vous regarder. Comme vous l’âge, votre corps et votre peau ne aussi, et la production de collagène est ralentie. Chaque fois que votre corps et la peau sont exposés à des toxines nocives dans l’environnement, ce processus de vieillissement s’accélère. En utilisant les avancées scientifiques qui ont émergé des années de recherche, notre équipe R & D a acquis une meilleure compréhension des gènes impliqués dans ce processus de vieillissement. Les scientifiques ont constaté qu’en ajoutant une combinaison unique de peptides, niacinamide, et l’acide hyaluronique, votre peau peut renouveler sa production de collagène et donc de régénérer un jeune prospectifs vous.Collagène Renew est engagé à fournir des produits sûrs et de qualité à nos consommateurs. Tous nos ingrédients sont justifiées pour la sécurité sur au moins 5 ans d’utilisation prévue avant la fabrication.

Recettes du mois

Pétoncles poêlés

Salade Caprese

Salade de cactus

Gardez Upated au Collagène Renouveler

Nom

Email

Inscrivez-Collagène

© CollagenRenew.net. Tous droits réservés.

Politique de confidentialité / Conditions d’utilisation

Rajeunir sans chirurgie

Injections

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS : TELEPHONEZ AU 01 53 53 50 00

La médecine esthétique vous propose plusieurs moyens de rendre corps et visage plus jeunes et plus fermes, ce, sans avoir recours à la chirurgie.

Les injections représentent ainsi une méthode efficace et rapide pour obtenir les résultats que vous attendez : une peau plus ferme, plus jeune, moins triste…

En matière d’injection, on retrouve les injections à base de volumateur (Macrolane, Voluma …), les injections de Botox, d’acide hyaluronique, les multi injections vitaminées et les injections de Radiesse.

Les volumateurs sont de deux types : les volumateurs corps et les volumateurs visage.
Le Macrolane est le seul volumateur corps, qui a pour but de redonner du volume aux zones de votre corps qui en manquent.
Parmi les volumateurs visage, on retrouve Kiss et Ultra Smile, qui sont utilisés pour redonner vitalité et volume aux lèvres, et Voluma et Ultimate, qui sont utilisés pour remodeler et raffermir le visage.

Les injections de Botox permettent de redonner éclat et fraîcheur à la peau, de manière naturelle et rapide : l’injection est rapide, et les résultats sont immédiats.

Les injections d’acide hyaluronique sont un procédé très efficace en matière de réduction de rides. Naturellement présent dans notre organisme, cet acide est biodégradable et agit sur les rides grâce à son effet de comblement.

Les multi injections vitaminées s’effectuent principalement pour enrayer les dégâts causés par le photo-vieillissement, mais est aussi utilisé pour d’autres indications telles que la fatigue de la peau, la réhydratation des peaux sèches…

Pour finir, les injections de Radiesse ont pour but de combler les rides, et de restaurer les volumes du visage.

Pour une santé de fer, consommez du jus de blé

Publié le
Ginkgo biloba also known as Maidenhair Tree.

Image via Wikipedia

Les cheveux blancs apparaissent à partir de 35 ans en général. Mais dans biens des cas, leur apparition est liée à un problème métabolique, à une carence, à des gênes héréditaires ou encore au stress qui accélère le vieillissement des cellules. Tout ceci concorde pour que certains individus se retrouvent avec des cheveux grisonnants ou poivrés dès leur plus jeune âge. pt1cable:

L’apparition des cheveux blancs est néanmoins un phénomène rien de plus naturel. Lorsque les pigments naturels (la mélanine) qui colorent les cheveux diminuent en intensité, les cheveux deviennent automatiquement blancs.  pt1cable:

Que faire ?

Pour cacher les premières pousses de cheveux blancs, optez pour une coloration, sans ammoniaque de préférence. Sachez cependant que la technique de coloration diffère selon le type et la couleur naturelle des cheveux. Pour des chevelures brunes, une coloration dans sa totalité est recommandée. Elle doit être renouvelée à chaque fois qu’une racine blanche apparaît. Les têtes blondes pourront se contenter de mèches « trompe-l’œil » pour cacher leurs cheveux blancs. pt1cable:

Aujourd’hui, pour remédier ne serait que temporairement au problème de la canitie des cheveux, des produits aux extraits naturels ont été conçus et mis en vente sous forme de liquide ou de bains. pt1cable:

Un p’tit vert à Paris ?

 Lawrence Aboucaya a les pouces verts, cela fait sept ans qu’elle fait germer des graines et arrose ses pousses bio au cœur de la capitale française. Implanté au 7 rue Notre-Dame de Lorette, Pousse-Pousse, son bar à jus verts et à graines germées est en passe de devenir une référence de la cuisine haute-vitalité, comprenez de l’alimentation crue. On a dégusté pour vous  la « crusine » inventive de ce bistrot pas tout à fait comme les autres.

Aujourd’hui au menu : assiette de légumes, caviar de lentilles roses germées, tofu grillé  et cocktail de fruit et légumes bio. Tout est cru, tout est frais et bien-sûr tout est bio. Seule concession au cuit : une soupe de légume, vestige de la saison froide, et de la polenta. Les jus sont  pressés à froid à l’extracteur de jus qui garde entières leurs saveurs et leurs vitamines, les aliments ne sont jamais cuits à plus de 40°C mais plutôt déshydratés ou pressés.  Du coup,  textures et saveurs sont fraiches et entières : salé, acide, amer, astringent et sucré se marient sur l’assiette pour le plus grand plaisir de nos papilles. À la fin du repas, on se sent parfaitement rassasié et très « dynamisé » sans le classique « coup de pompe » post-déjeuner du début d’après-midi.

L’alimentation vivante, théorisée au vingtième siècle par Anne Wigmore (fondatrice de l’institut Hyppocrate en Floride),  recommande de manger des aliments dont les principes nutritifs n’ont pas été détruits par la chaleur.  Les crudivores mangent donc des fruits crus ou séchés, des légumes crus ou lactofermentés, des légumineuses, des céréales et des graines germées,des algues, du miel non pasteurisé, des huiles de première pression à froid, des aliments végétaux déshydratés à froid et des algues.  De part sa forte teneur en minéraux basiques (calcium, magnésium, sodium et potassium) et sa faible teneur en minéraux acides (chlore, soufre et phosphore), ce régime est réputé pour contribuer à un bon équilibre acido-basique de l’organisme. L’élixir d’élection de ce régime est le jus d’herbe de blé ou d’orge qu’on obtient en coupant des pousses d’herbe et en les pressant dans un extracteur de jus à froid.

Gilles, un client régulier de Pousse-Pousse vient prendre un petit vert au comptoir : son carburant du matin. Lawrence pose devant lui un verre à vodka rempli d’un liquide mousseux vert fluo qu’il faut avaler d’un trait en levant le coude très vite. On s’en remet en s’accrochant au comptoir d’une main et en plissant les yeux. Ce petit désagrément gustatif n’est rien comparé aux bénéfices qui vous sont promis : vitalité, effets dépuratifs, énergie décuplée, boutons envolés, maladies terrassées ! Gilles, chef de projet chez Culture Zen Événement,   jure qu’il aime ça. Pour preuve, il quitte la boutique avec six plateaux d’herbe de blé sur les bras. Ce n’est pas pour lui mais pour un congrès de dermatologues. « On va leur faire déguster ça » dit-il le sourire aux lèvres. « Ils vont adorer ! « .

Beaucoup d’habitués viennent chez Pousse-pousse et forment une communauté sympathique :  une maman avec son bébé joufflu en écharpe de portage vient y rejoindre son compagnon pour déjeuner. Elle est certaine son bébé adore les jus frais carotte-gingembre-pomme qu’il déguste ensuite dans son lait maternel. Des touristes américains de Seattle, Mel et Sally, crudivores militants, ont trouvé Pousse-Pousse sur un site végétarien : « Very tasty ! », s’enthousiasment-ils. Des curieux s’arrêtent, entrent et contemplent  sur les étagères les centaines de graines à germer. Toutes sont fraiches, bio et non traitées. Ail, alfalfa, betterave, radis, aneth, céleri, brocoli, chou rouge… On choisit selon ses goûts : le piquant du radis ou l’anisé de l’aneth, ou selon les bénéfices thérapeutiques recherchés.  Lawrence  prend le temps d’écouter chacun et explique patiemment. « Il y a une grande part de pédagogie parce que les gens ne savent pas trop par quel bout prendre les graines germées explique-t-elle. Je leur montre comment  procéder, et je sélectionne les graines les plus faciles pour commencer. » On peut aussi acheter  des graines déjà germées dans des barquettes en plastique chez Pousse-Pousse.

Pour ceux qui veulent aller plus loin et s’initier à la gastronomie crue, Lawrence propose des ateliers de cuisine vivante, le soir ou à la journée.

 Pousse-Pousse, 7 rue Notre Dame de Lorette, 75009 Paris, tel : 0153161081

Consommer :

Marron d’Inde (Extrait) Aesculus hippocastanum: Améliore la circulation du système veineux. 

Plante Médicinale utilisée en cas dejambes douloureuses ou d’hémorroïdes, se présente souvent sous forme de crèmes, de capsules ou de comprimés.

Marron d'IndeNOMS FRANCAIS
Marron d’IndeMarronnier d’Inde
INFOS POUR SPECIALISTE

Nom latin Aesculus hippocastanum
Famille Hyppocastaniaceae
Constituants > triterpenesaponines [aescine]
> flavonoides
Parties utilisées écorces ou graines (semen)
Nom allemand Rosskastanie
Nom italien Ippocastanocastagno d’India
Nom portugais castanha-da-Índia
Nom anglais horse Chestnut

Le marronnier d’Inde pousse en Europe.

Plante utilisée pour traiter des problèmes au niveau des jambes lourdes, cette plante est parfois critiquée concernant son efficacité. Il est toujours difficile de prouver l’efficacité d’un remède surtout pour des sensations comme les jambes douloureuses.

Cresson (Extrait) Nasturtium officinale: Prévient la chute des cheveux, aide à la repousse

Cresson

Réagissez !

Cresson
Publicité

‘);

Cresson : Intérêt nutritionnel

Une haute densité vitaminique et minérale

Le cresson assure un apport particulièrement intéressant en vitamines et minéraux, puisqu’une portion moyenne d’environ 75 g net (qui représente moins de 15 kcalories) permet de fournir la moitié de la quantité journalière recommandée pour la vitamine C et la vitamine B9, la totalité de la provitamine A, 15 % du calcium, 13 à 23 % du fer et 5 % du magnésium.

Le cresson peut ainsi être considéré comme un aliment de haute valeur nutritionnelle, pouvant renforcer très efficacement la teneur en vitamines et en minéraux de l’alimentation.

Une action bénéfique pour la prévention

Le cresson présente toutes les caractéristiques des aliments utiles pour la prévention des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers. Il renferme en effet  :

– des quantités appréciables d’éléments anti-oxydants , qui s’opposent à

l’action des radicaux libres (provitamine A, vitamine C, vitamine E),

– des fibres relativement abondantes, capables d’intervenir de façon bénéfique dans le métabolisme des graisses,

– de petites quantités d’acides gras poly-insaturés , bénéfiques pour la santé cardio-vasculaire,

– des minéraux tels le calcium et le magnésium , qui paraissent aujourd’hui utiles pour la prévention de l’hypertension et de certaines tumeurs,

– des substances soufrées spécifiques , les thioglucosides, qui possèdent des propriétés anti-cancérigènes reconnues.

Le cresson peut ainsi contribuer non seulement à une meilleure qualité de l’alimentation, mais aussi à une réelle prévention nutritionnelle.

Cresson : Son histoire

Depuis la plus haute antiquité, le cresson était connu des Anciens. Il a tenu dans leur alimentation une place particulière. Grecs et Romains l’appréciaient autant pour sa saveur caractéristique que pour les vertus médicinales qu’ils lui attribuaient. Au Moyen Age, il constituait dans notre pays une des « herbes potagères » les plus populaires. Dès le XIIème siècle, on en récoltait couramment en Artois, en Picardie, en Touraine et aux alentours de Paris. Mais ce n’est qu’au début du XIXème siècle que seront implantées en France les premières cressonnières. Elles seront installées entre Senlis et Chantilly, sur le modèle de celles qui existaient depuis plus d’un siècle en Thuringe. La culture maraîchère du cresson se développera ensuite rapidement, puisque vers 1835, plus de 50 cressonnières seront en activité. Actuellement, environ 160 hectares sont exploités, essentiellement localisés en Ile-de-France (qui fournit le tiers de la production), dans la Loire, le Loiret et l’Isère.

Cresson : Résumé

Rafraîchissant et peu

énergétique (17 kcal – 71 kJoules – aux 100 g), très bien pourvu en vitamine C (60 mg), en provitamine A (2,9 mg) et en vitamine E (1,2 mg), riche en fer (3,1 mg aux 100 g), en calcium (160 mg) et en magnésium (20 mg), le cresson possède de nombreuses qualités nutritives. Il permet de

valoriser les menus sur le plan diététique, tout en les diversifiant agréablement : il peut en effet être servi soit sous forme de crudité (en salade), soit cuit (en potage ou en purée).

Ses caractéristiques nutritionnelles (teneurs élevées en substances anti-oxydantes, haute densité minérale, bon apport en fibres, présence de dérivés soufrés…) lui valent d’être un excellent légume frais dans une alimentation « prévention », c’est-à-dire capable de diminuer les risques de maladies

cardio-vasculaires et de certains cancers.


Petit Houx (Extrait) Ruscus aculeatus: Tonique veineux active et protège les vaisseaux capillaires 

    • Le Fragon faux houx ou Fragon épineux (Ruscus aculeatus)
    • encore appelé Petithoux est un arbuste de la famille des Liliaceae
    • ARKOGELULES FRAGON : ses indications

       Médicament de phytothérapie, Traditionnellement utilisé :

      – dans les manifestations subjectives de l’insuffisance veineuse telles que jambes lourdes ;

      – dans la symptomatologie hémorroïdaire.


    • Effets : 
      > Tonique, antiphlogistique, diurétique, antiexsudatif, vasoconstricteur.

      Indications :
      > Insuffisance veineuse chronique : jambes lourdes, jambes douloureuses, hémorroïdes, insuffisance lympathique. 

      Effets secondaires : rare : nausées et vomissements 

      Fragon
      Photo de la plante de fragon séchée, prise sur un herbier

      > Il s’agit d’une plante médicinale intéressante à utiliser éventuellement en association avec la vigne rouge lors d’insuffisance veineuse chronique.

      > Le petit houx ou fragon épineux exerce également un effetpréventif sur les insuffisances veineuses chroniques (jambes lourdes,…).

        Le petit houx : un tonique veineux anti-cellulite

      Le petit houx, de son vrai nom le fragon épineux, est un arbuste d’origine méditerranéenne. Vivace et toujours vert, il pousse dans les haies et les sous-bois en buissons serrés. Il est facilement reconnaissable avec ses feuilles vert foncé et pointues. Ces feuilles sont en réalité des tiges aplaties, sur lesquelles poussent les fleurs verdâtres puis les petits fruits rouges qui rappellent les baies de houx. Le fragon épineux pousse des Açores à l’Iran jusqu’à plus ou moins 700 mètres d’altitude. En phytothérapie, on utilise ses racines qu’on récolte en automne, quand les baies arrivent à maturité.
       
  1. Lutter contre la cellulite

     La cellulite résulte d’un amas graisseux, principalement au niveau des hanches, des cuisses et des fesses. Chez une personne sur trois, la cellulite est liée à une mauvaise circulation sanguine. Dans ce cas, les symptômes sont plus importants en fin de journée ou en cas d’exposition à la chaleur. On observe également que la face interne des genoux et des chevilles est plus touchée lors de troubles de la circulation.

    https://i1.wp.com/isaisons.free.fr/fragon.jpg Plusieurs études ont montré que le petit houx peut soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse, tels que les jambes lourdes ou les varices 1. En effet, le petit houx tonifie la circulation veineuse et facilite ainsi l’évacuation des déchets, dont les cellules graisseuse responsables de la « peau d’orange ».

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/7c/Illustration_Ruscus_aculeatus0.jpg/250px-Illustration_Ruscus_aculeatus0.jpg Grâce à ses vertus sur la circulation, le petit houx est également indiqué en cas de règles douloureuses, de crampes et pour traiter les hémorroïdes.

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d0/Ruscus_aculeatus_fleur.jpg

    Combattre la rétention d’eau

    La cellulite est souvent accompagnée d’oedèmes. Ceci est la manifestation typique de la rétention d’eau. 70% des femmes sont touchées par ce phénomène, qui entraîne un gonflement général de la silhouette et favorise l’apparition de la cellulite. En effet, l’eau en excès comprime les vaisseaux sanguins et empêche la bonne évacuation des déchets, dont les cellules graisseuses qui vont se retrouver stockées au niveau des hanches, des cuisses et des fesses. Le petit houx est connu depuis l’Antiquité pour ses vertus diurétiques qui favorisent l’évacuation de l’eau et des déchets qu’elle retient.

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c8/Ruscus_aculeatus_jfg.jpg/450px-Ruscus_aculeatus_jfg.jpg Précautions d’emploi 

    Déconseillé en cas d’hypertension artérielle. Quelques cas d’allergie ont été recensés.


Ginkgo Biloba (Extrait) Ginkgo Biloba : Action vasodilatatrice, améliore la circulation sanguine. 

Le Ginkgo biloba ou « arbre aux quarante écus » ou « arbre aux mille écus » (银杏 yínxìng en chinois) est la seule espèce actuelle de la famille des Ginkgoaceae. Il est la seule espèce actuelle de la division des ginkgophyta. On en connaît sept autres espèces maintenant fossiles et le ginkgo est considéré comme une forme panchronique. C’est la plus ancienne famille d’arbres connue, puisqu’elle serait apparue il y a plus de 270 Ma. Elle existait déjà une quarantaine de millions d’années avant l’apparition des dinosaures.

un turbo pour esprit et nerfs !

Caractéristiques de ce complément alimentaire :
 
  • Favorise la concentration.
  • Aide à améliorer le système nerveux.
  • Améliore les performances de la mémoire.
  • Contient de précieuses substances végétales (vitamine C, E, B1, B2 et B6).
  • Améliore les fonctions cognitives chez les personnes de tout âge.
  • Atténue les problèmes liés à  la circulation périphérique.
Le Ginkgo Biloba a été l’objet d’un grand nombre d’études scientifiques. Il est l’un des suppléments nutritionnels les plus utilisés au monde.
 
Pourquoi prendre du Ginkgo Biloba ?

Mémoire: Le Ginkgo Biloba, grâce à ses très grandes propriétés antioxydantes, agit comme un stabilisateur des membranes cellulaires. Ceci aura pour effet d’améliorer au niveau du cerveau les échanges entre le milieu externe et interne de la cellule nerveuse et l’utilisation de l’oxygène et du glucose par cette dernière sera par conséquent grandement améliorée. Le cerveau devenant saturé en radicaux libres pendant le vieillissant, le Ginkgo Biloba contribue à éviter  la mort des neurones et donc les pertes de mémoire ainsi qu’à améliorer les fonctions cognitives. Puisque l’ensemble des cellules de notre corps créent aussi des radicaux libres, des scientifiques pensent que le Ginkgo Biloba pourrait contribuer à ralentir le vieillissement.
Dysfonction Sexuelle : Le Ginkgo Biloba stimule les fonctions sexuelles, le désir sexuel et il est largement connu pour ses propriétés aphrodisiaques. Chez l’homme souffrant d’une dysfonction érectile causée par une mauvaise circulation sanguine, le Ginkgo Biloba aide à rétablir la fonction et les performances sexuelles. Chez la femme et l’homme, il traite la dysfonction sexuelle causée par les antidépresseurs (baisse du désir, difficultés d’érection, difficultés à parvenir à l’orgasme).Troubles de la Circulation : Le Ginkgo Biloba améliore la circulation sanguine grâce à un effet régulateur sur la dilatation et la contraction (vaso-dilatateur) de la circulation veineuse des vaisseaux sanguins. Le Ginkgo Biloba réduit la viscosité du sang et aide à renforcer la protection des cellules nerveuses grâce à son effet antioxydant. , Grâce à sa capacité vasodilatatrice, il peut aider à lutter contre les varices, hémorroïdes et sensations de jambes lourdes.

 
Prêle (Extrait) Equisetum arverse : Action reminéralisante, régénère les fibres de kératine
es champs
 Tiges stériles d'Equisetum arvense
Tiges stériles d’Equisetum arvense
Classification classique
Règne Plantae
Division Equisetophyta
Classe Equisetopsida
Ordre Equisetales
Famille Equisetaceae
Genre Equisetum
Nom binominal
Equisetum arvense
L.1753
 Retrouvez ce taxon sur Wikispecies
D’autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

La prêle des champs (Equisetum arvense), parfois appelée Queue de ratQueue de Renard ou Queue de Cheval, est une espèce végétale de la famille des Equisetaceae.

La prêle contient jusqu’à 8% de silice[réf. nécessaire]. Elle contient aussi du chlorure de potassium et d’aluminium, de la vitamine C, destanins, de l’équisétonine et de l’équisétogénine, de l’oxyde de fer, de la nicotine et une thiaminase

Les tiges stériles ont été utilisées en jus, poudre, décoction ou teinture mère.

De par sa richesse en éléments minéraux surtout en silice, mais aussi en potassium, et en calcium, elle a un effet reminéralisant et diurétique1. Le manuel d’herboristerie[réf. incomplète], étudié pour l’examen national jusqu’en 1942 la prescrivait pour ses minéraux afin de soigner la peau, les tissus conjonctifs en cas de fragilité des cartilage, des tendons et des os et dans l’acné.

La consommation de silice sous forme végétale est importante pour l’organisme humain car c’est un facteur limitant de la densité osseuse. Caloc’h, Le Corps est notre meilleur médecin.

Les jeunes pousses de prêle sont consommées en salade comme des asperges, à titre d’aliment comme à titre de nutriment.

Elle possède des propriétés fongicides : le purin de prêle (décoction) pulvérisé sur le feuillage d’autres plantes est

un traitement préventif contre les

maladies cryptogamiquessans doute par renforcement

des défenses d la plante grâce à la silice.

Aspect économique

En France, bien qu’utilisée depuis des siècles à des

fins médicinales (déjà citée par Galien), cette plante

est interdite à la vente libre, notamment en raison des risques de confusion avec les autres espèces de prêle qui présente une certaine toxicité. Étant donné qu’elle fait partie de la pharmacopée française mais pas des 145 plantes – de cette pharmacopée – autorisées à la vente libre, seuls les pharmaciens et praticiens ont le droit de la commercialiser.

 Jeunes pousses de prêles des champs.

La prêle fait l’objet de quelques brevets pour des indications spécifiques (traitement de la peau) et se trouve commercialisée sous diverses formes, crèmes fermeté, crème à raser.

Quelles sont les vertus thérapeutiques de la prêle ?

    •   Précautions et conseils d´utilisation de la prêle
    • Lorsque vous prenez de la prêle, assurez-vous d´avoir une alimentation équilibrée. Nous vous conseillons même d´associer la prêle avec un complément alimentaire riche en vitamine B car son usage à long terme détruit celle-ci. Cependant, n´ayez pas recours à cette plante lorsque vous utilisez des produits à effet diurétique afin d´éviter le surdosage de principe actif. En outre, conformez-vous toujours à la posologie car l´utilisation en trop grande quantité de cette plante peut être à l´origine d´allergies cutanées. N´employez que de la prêle des champs, les alcaloïdes contenus dans la prêle des marais étant toxiques. Enfin, sachez que cette plante médicinale ne doit pas être utilisée par les enfants, les femmes enceintes et les personnes qui ont des problèmes cardiaques ou rénaux.
      Les propriétés de la prêle et les conseils d’utilisation de cette plante dans le cadre de la phytothérapie seront détaillés ici.
    •   Les avantages d´utiliser la prêle pour soigner la peau 
    • et traiter les maladies articulaires
    • La prêle est une plante médicinale qui a été utilisée depuis la Préhistoire. Aujourd´hui, grâce aux avancées de la médecine, elle est conditionnée sous forme de gélules ou de comprimés Bio de façon à être plus efficace et plus facile à assimiler par l´organisme.

      La prêle est une plante médicinale qui pousse en Amérique latine, en Europe, en Afrique et dans certaines régions asiatiques. Elle mesure environ une vingtaine de centimètres et a la particularité de ne pas avoir de fleurs. Elle se reconnait par ses tiges filiformes présentant de multiples ramifications, cela explique d´ailleurs pourquoi elle est communément appelée queue de cheval. La prêle des champs, connue sous le nom scientifique d´Equisetum arvense, est l´espèce utilisée en phytothérapie. C´est une plante qui se caractérise par sa richesse en flavonoïdes et en minéraux. Dans le cadre de la médecine ayurvédique, on s´en sert pour traiter les infections urinaires.
    •   Propriétés thérapeutiques de la prêle
    La prêle a des vertus reminéralisantes car elle est riche en potassium et en silice. Elle est utilisée pour favoriser la mobilité des articulations, la reconstruction des os et la consolidation des fractures. Elle permet ainsi d´assouplir les tendons et les articulations puisqu´elle stimule la synthèse de collagène, la prêle constitue un excellent antirhumatisme. En effet, elle assure aussi la protection des tissus osseux et améliore la résistance du tissu conjonctif. Possédant des propriétés cicatrisantes et diurétiques, elle est efficace pour soigner les plaies, les caries des os et même les tumeurs cancéreuses. La prêle contient, en outre, des acides végétaux et du carboxylique, de l´équisétonine, des glucosides, du chlorure d´aluminium, de la vitamine C et de l´oxyde de fer. Lorsqu´elle est utilisée avec du bambou, qui est riche en calcium, elle permet de traiter plus efficacement la déminéralisation, la décalcification et l´ostéoporose. Et si ses principes actifs agissent avec ceux de l´harpagophytum, elle aide à soulager les affections des articulations comme les tendinites, les torticolis ou l´arthrite. Enfin, associée au millepertuis, elle combat l´énurésie.
    •   Conditionnement de la prêle et posologie
    • En usage externe, la prêle permet également de tonifier la peau, de soigner les blessures et les engelures et de traiter les cheveux gras. Elle est traditionnellement utilisée sous forme d´infusion, à préparer avec 2 grammes de tiges, 150 ml d´eau bouillante et de décoction appliquée en compresses obtenue en versant 10 g de plante sèche dans un litre d´eau bouillante. Aujourd´hui on a également recours aux bains de siège à la prêle, notamment pour soigner les maladies des nerfs comme les dépressions nerveuses, pour faire disparaître les lésions des disques intervertébraux causées par des nerfs coincés ou encore pour traiter les polypes de l´anus. En usage interne, le mieux est de prendre de la prêle conditionnée sous forme de gélules de 220 mg dont l´enveloppe est fabriquée à partir d´un dérivé de la cellulose. Ce dernier facilite en fait l´assimilation du produit par l´organisme. La posologie journalière sera alors de 2 à 3 gélules à prendre avec un grand verre d´eau. Dans le cas où vous aurez à votre disposition des comprimés Bio de 500 mg, prenez-en un, deux fois par jour.

Romarin (Extrait) Rosmarinus officinalis: Antiseptique cicatrisant, stimule et régénère le cuir chevelu 

Le romarin peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur, voire jusqu’à 2 m en culture. Il est reconnaissable en toute saison à sesfeuilles persistantes sans pétiole, coriaces, beaucoup plus longues que larges, aux bords légèrement enroulés, vert sombre luisant sur le dessus, blanchâtres en dessous. Leur odeur, très camphrée, évoque aussi l’encens d’où il doit son nom « ensencier » en provençal. 

Le romarin fut longtemps utilisé empiriquement en phytothérapie. Le miel de romarin, aussi appelé « Miel de Narbonne » était un des multiples constituants de la thériaque de lapharmacopée maritime occidentale au xviiie siècle 18.

Des études modernes montrent les effets du romarin sur différentes parties de l’organisme :

  • Cholérétique et hépatoprotecteur : Le romarin a longtemps été utilisé empiriquement comme agent hépatoprotecteur et cholérétique. Ces effets ont été montré expérimentalement. Le romarin permet donc d’activer les fonctions digestives, en particulier le travail de la vésicule biliaire.
  • Antimycosique et antibactérien. Les substances du romarin limitent le développement de certains agents pathogènes.
  • Effets sur le système nerveux : L’administration d’huile de romarin, à la fois par inhalation et par voie orale, stimule l’activité du système nerveux central, respiratoire et locomotrice chez la souris. L’extrait alcoolique de R. officinalis a montré une activité antidépressive sur la nage forcée et les tests d’immobilité de la souris. Le romarin serait donc recommandé pour traiter les divers cas d’asthénie.
  • Effets sur la circulation sanguine : L’utilisation d’huile de romarin dans un bain stimule la circulation dermique et améliore l’hémodynamique pour les problèmes d’occlusion artérielle.
  • Effets sur les muscles lisses : L’huile ou l’extrait aqueux de feuilles permettent d’inhiber certaines contractions induites chez les lapins et les cochons d’inde. Le romarin aurait donc des effets antispasmodique.
  • Antitumorigénique et antioxydant : De nombreuses études indiquent que le romarin permettrait de prévenir et de limiter la progression de certains types de cancers.

Les branches feuillues de romarin s’utilisent de préférence fraîches, mais peuvent également se conserver séchées. Les fleurs ont une saveur plus douce et se consomment crues, saupoudrées pour parfumer un plat ou un dessert.

Les branches s’emploient généralement comme aromate par infusion dans les ragoûts, les civets, les soupes et les sauces.

Le romarin est également utilisé pour parfumer les grillades. Quelques branches sont alors utilisées dans la confection d’une marinade ou une branche comme pinceau pour enduire la pièce à griller de marinade. Il est également possible de fumer la viande ou le poisson en déposant quelques branches sur les charbons, ou en petite quantité dans un fumoir. On peut enfin se servir de branches pour embrocher des légumes avant leur cuisson.

Plus audacieux, le romarin est parfois utilisé en infusion pour parfumer des desserts comme les flans, les crèmes ou certaines confitures.

Le chlorure de magnésium en l’occurrence est très efficace pour affaiblir la couleur blanche des cheveux. Pour l’utiliser, diluez une petite quantité dans l’eau et ensuite frictionnez le mélange obtenu sur les racines blanchies. Vous en trouverez en pharmacie sous forme de sachet vendu individuellement de l’ordre de 1.50 euros. pt1cable:

Médecines douces – Pharmacie naturelle

Le chlorure de magnésium un remède méconnu

Le chlorure de magnésium est un remède simple, peu coûteux et remarquablement efficace pour un grand nombre de problèmes mais hélas peu connu.Ce produit présenté sous forme de poudre blanche se trouve facilement dans toutes bonnes pharmacies, pour un prix raisonnable et sans ordonnance. Son seul inconvénient est son mauvais goût comme la plupart de certains médicaments ou sirop. Le chlorure de magnésium n’est pas un produit récent, ses différentes qualités curative ont été mises en évidence par le professeur Delbet Pierre (1861-1957) lauréat à plusieurs reprises de la faculté et de l’académie de médecine. Mobilisé durant la 1ère guerre mondiale comme chirurgien, il se posa différentes questions sur l’efficacité des antiseptiques et de leurs effets secondaires, il en vient alors à penser qu’il valait mieux stimuler et renforcer le système immunitaire des malades. Il commença alors différentes recherches sur le sujet et sur le fonctionnement de notre système immunitaire. Ces travaux l’amenèrent à découvrir et à tester sous différentes formes le chlorure de magnésium, notamment à l’hôpital Necker à Paris. Il testa aussi celui-ci sur les animaux et constata les mêmes résultats, il fit même l’expérience sur lui même qui souffrait de lésions cutanées précancéreux, et là encore il obtient un résultat positif. Le chlorure de magnésium aurait donc une action préventive contre certaines infections y compris le cancer mais il est aussi efficace en application externe pour nettoyer ou traiter une plaie ou une maladie de la peau comme l’eczéma.

L’action du chlorure de magnésium serait de nourrir les cellules de l’organisme afin de stimuler la résistance du corps contre les maladies. Il est un traitement efficace et indiscutable contre la polio s’il est utilisé dès les premiers signes de la maladie mais il est aussi efficace pour : un abcès, de l’acné, une amygdalite, une angine, l’arthrose, l’asthénie, l’asthme, la bronchite, en prévention du cancer, les caries, la coqueluche, les crampes, les dermatoses, la diarrhée, la diphtérie, l’eczéma, la fièvre, les oreillons, la gale, les gingivites, la grippe, l’hypertension, l’impétigo, les otites, les panaris, la polio, les rhino, les rhumes, la rougeole, la scarlatine, la tuberculose, l’urticaire, etc…

Pour vous même, vos enfants, vos animaux, ayez toujours sous la main un sachet de chlorure de magnésium il peut vous être très utile. Attention toutefois le chlorure de magnésium n’est pas un remède miracle et cela n’empêche pas de consulter son médecin traitant et surtout ne pas arrêter un traitement médical. Mais celui ci peut être un plus alors il ne faut pas hésiter à le prendre cela ne coûte rien et c’est sans danger.

Conseils d’utilisation du chlorure de magnésium : 20 gr pour 1 litre d’eau,

Adultes et enfants à partir de 5 ans : 123 cm3 de la solution toutes les 6 heures pendant 48 heures puis toutes les 8 heures jusqu’au rétablissement totale. Pour les cas graves débuter par 2 doses rapprochée de 2 heures puis prendre les doses normales.

Pour les enfants de 4 ans prendre 100 cm3 toutes les 6 heures Pour les enfants de 3 ans prendre 80 cm3 toutes les 6 heures Pour les enfants d’un et 2 ans prendre 60 cm3 toutes les 6 heures.

Pour atténuer le mauvais goût, la dose peut être prise dans un verre d’eau sucré, jus de fruit. En cas de problèmes intestinaux espacer les doses.

Posologie :

Par voie EXTERNE :

         Brûlures et plaies : on applique des compresses trempées dans le chlorure et on les  réimbibe dès qu’elles sont sèches. Le Chlorure de Magnésium aide particulièrement bien la cicatrisation.

Par voie INTERNE :   

         ( Lorsqu’il s’agit d’un Traitement d’urgence (toutes les 2 ou 3 heures) le traitement ne doit pas dépasser 4 à 5 jours ! )

    • Abcès : Adultes : 3 c à soupe de chlorure de magnésium toutes les 3 heures
      Enfants de – de 12 ans : 5 c à café toutes les 3 heures.
    • Allaitement : 3 c à soupe à jeun (20 jours). Arrêter 10 jours et reprendre.
    • Angines : Adultes : 3 c à soupe de chlorure de magnésium toutes les 3 heures. 
      Enfants de – de 12 ans : 5 c à café toutes les 3 heures.
    • Calcium (Carence en): 4 c à soupe le matin à jeun (20 jrs). Arrêt 10 j et reprise.
    • Caries dentaires : 3 c à soupe de chlorure de magnésium le matin à jeun (20 jrs).
    • Convalescence : 3 c à soupe le matin à jeun ( 8 à 15 jours ).
    • Crampes : 3 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Arrêt 10 j et reprise.
    • Cystites : 3 c à soupe de chlorure de magnésium le matin à jeun (20 jours).
    • Dépression nerveuse : Adultes : 4 c à soupe le matin à jeun ( 20 jours ). Arrêt 10 j et reprise. ( à faire au moins 7 mois ).
    • Fatigue : 3 c à soupe à jeun (20 jours). Arrêter 10 jours et reprendre.
    • Fièvre : Adultes : 3 c à soupe toutes les 3 heures. ( 3 jours maximum ). 
      Enfants de – de 12 ans : 5 c à café toutes les 3 heures. ( 3 jours maximum ).
    • Gastrites : Adultes : 4 c à soupe le matin à jeun ( 20 jours ). Arrêt 10 j et reprise.
    • Grippe : Adultes : 3 c à soupe de chlorure de magnésium toutes les 3 heures 
      Enfants de – de 12 ans : 5 c à café toutes les 3 heures.
    • Grossesse : 3 c à soupe à jeun (20 jours). Arrêter 10 jours et reprendre.
    • Hépatites virales : 3 c à soupe matin et soir ( 15 jours maximum ).
    • Herpès : 3 c à soupe de chlorure de magnésium à jeun.
    • Hypertension : Adultes : 4 c à soupe de chlorure de magnésium le matin à jeun (20 jrs). Arrêt 10 j et reprise.
    • Intoxications alimentaires : Adulte : 3 c à soupe toutes les 2 heures. 
      Enfants de – de 12 ans : 5 c à café toutes les 2 heures.
    • Lymphangite : 1 verre de chlorure de magnésium toutes les 6 heures.
    • Métrites : 4 c à soupe toutes les 3 heures.
    • Morsures de chien : 7 c à soupe toutes les 6 heures ( 3 fois ).
    • Morsures de serpents : 4 c à soupe toutes les 3 heures. (Adulte) 
      7 c à café toutes les 3 heures (enfants d’âge moyen).
    • Oreillons : voir Rougeole.
    • Otites : 3 c à soupe de chlorure de magnésium toutes les 3 heures. (Adulte) 
      5 c à café toutes les 3 heures (enfants d’âge moyen).
    • Piqûres dans la gorge : 125 ml en une seule fois.
    • Plaies : 4 c à soupe de chlorure de magnésium au lever et au coucher.
    • Prostate (hypertrophie de la) : 3 c à soupe le matin à jeun (20 jours).
    • Prostatite : 7 c à soupe de chlorure de magnésium matin et coucher.
    • Rougeole : 3 c à soupe toutes les 3 h au dessus de 12 ans. 
      5 c à café toutes les 3 h au dessous de 12 ans.
    • Rubéole : voir Rougeole.
    • Scarlatine : 5 c à café toutes les 3 heures. ( 4 à 5 jours ).
    • Sinusites : 7 c à soupe de chlorure de magnésium le matin à jeun et le soir.
    • Ulcères variqueux : 3 c à soupe de chlorure de magnésium matin et soir ( 20 jours ). Arrêt 10 jours et reprise.
    • Vaccinations : ( à faire avant et les 2 jours qui suivent) : 7 c à soupe toutes les 6 h (adultes).( enfants : voir suivant l’âge ).
    • Varicelle : voir Rougeole.
    • Varices : 3 c à soupe le matin à jeun ( 20 jours ). Arrêt 10 jours et reprise.
    • Verrues : 3 c à soupe le matin à jeun ( 20 jours ). Arrêt 10 jours et reprise.
    • Zonas : 2 c à soupe de chlorure de magnésium le matin à jeun et toutes les 2 heures.

DOSES MAXIMALES :

         Si, en début de traitement une diarrhée trop forte se déclenche, réduire les doses. Avec  le chlorure de magnésium une petite diarrhée est normale.
Nourrissons : 1 à 3 c à café toutes les 3 h.

  • 2 ans : 4 c à soupe de chlorure de magnésium 4 fois par jour.
  • 3 ans : 5 c à soupe de chlorure de magnésium 4 fois par jour.
  • 4 ans : 6 c à soupe de chlorure de magnésium 4 fois par jour.
  • Plus de 5 ans : 8 c à café toutes les 2 h ou bien 7 c à soupe toutes les 6 heures.

CONTRE – INDICATIONS :

  • Néphrites
  • Lésions rénales

’herbe de blé est également un remède efficace et excellent de surcroît. Ce produit permet à la chevelure de retrouver sa teinte naturelle. L’herbe de blé est composée essentiellement de chlorophylle. Et c’est cet élément qui aide à ralentir le blanchissement des cheveux. Parallèlement, le produit compense les carences de l’organisme et le rajeunit en même temps. Par la même occasion, il tonifie et rend leur couleur naturelle aux cheveux. pt1cable:

jus d'herbe chez Pousse-Pousse

Les Plantes convertissent les rayons du soleil en énergie qui est ensuite stockée par les fibres. Or ceux qui consomment principalement de la viande et des produits laitiers se contentent d’absorber de l’énergie solaire “de seconde main” comme le disait Ann Wigmore. Alors que les aliments vivants absorbent l’énergie solaire et la transfèrent directement à notre organisme.

Le jus d’herbe, véritable cocktail solaire, tire ses pouvoirs miraculeux de la forte quantité de chlorophylle qu’il contient.
C’est le sang vert des plantes, la seule substance capable de transférer à travers les végétaux que nous absorbons, l’énergie du soleil qu’elle  a stockée.

C’est pourquoi, le jus d’herbe est un purificateur puissant du sang, il oxygène les cellules, purifie le foie, draine les métaux lourds et favorise l’élimination des toxines. Il stimule la digestion, améliore la circulation sanguine et restaure le bon fonctionnement des organes digestifs.

Il y a quelques années, j’ai fait deux pneumonies à quelques mois d’intervalle.

Après la deuxième, j’avais de la difficulté à lever les bras. Je devais me soutenir par mes bras pour pouvoir me lever ou m’asseoir.

J’ai rencontré mon médecin qui m’a prescrit des anti-inflammatoires. Par la suite, il m’a adressée à un rhumatologue, qui n’a jamais vraiment trouvé ce que j’avais. Il parlait d’un probable déconditionnement physique.

Comme je ne voulais pas prendre d’anti-inflammatoires qui ne m’aidaient pas vraiment et qui ne réglaient pas le problème à la source, je me suis tournée vers la nature. J’ai donc commencé une cure de jus d’herbe de blé. On peut acheter ce jus ou faire pousser sa propre herbe à partir d’un grain de blé biologique et en extraire le jus.

J’ai donc fait ce processus pendant trois à quatre mois, à raison d’une à deux onces par jour le matin, à jeûn. Je dois vous dire que cette herbe est extraordinaire, car j’ai été complètement rétablie. Cette herbe de blé nettoie notre corps qui, avec des années de mauvaise alimentation, en a grandement besoin. Elle agit sur l’acidité du corps et le réalcalinise.

On m’a dit que le fait de nettoyer notre corps avec cette herbe peut régler divers problèmes de santé. Depuis, je fais de deux à trois nettoyages par année. J’en ai donc fait mon médicament.

Je voulais partager avec vous l’expérience de l’herbe de blé. J’avais la peau très sèche et faisait de l’exzéma qui s,empirais de jour en jour. J’ai fait une cure de jus de blé durant trois semaines. La première semaine je prenais un glaçon par matin dans de l’eau et deux glaçons par jour le matin à jeun pour la suite.

Euréka! Après une semaine, je n’avais presque plus de peau sèche et d’exzéma.Grand soulagement pour moi.

p.s. le livre de Diane Perron sur l’alimentation vivante est une vrai petite mine d’Or pour tous ceux que la santé intéresse.

Il y a aussi un supplément alimentaire très peu connu. Il s’agit de l’huile de son de riz… Elle est distribué par Gamma FoRce et possède beaucoup de nutriment essentiels comme une centaine d’anti-oxydant différents, moulte vitamine etc…

Bonne santé à tous!

Publié par Marie-Andrée | 28 juillet 2009, 01:33

Bonjour,
Le jus d’herbe de blé de la ferme Eugénia est très bon. Il est poussé dans le fumier de verres de terres, qui lui, est nourri des racines d’herbe de blé. Il est donc riche.
Il se vend congelé en glaçon. On peut le trouver dans les magasins de produits naturels, le faire commander ou le commander soi-même. Attention: il doit être storé dans un grand congélo, s’il est consommé sur une période dépassant un ou deux mois. Les congélo de réfrigérateurs ne sont pas assez froids.
Sur l’emballage, on recommande de prendre deux glaçons à jeun le matin, 5 jours par semaine pendant trois semaines. Il faut le garder en bouche 20 à 30 secondes pour la première gorgée, pour activer l’effet entre la salive et le jus (meilleure assimilation). Il est aussi possible d’en prendre deux autres en après-midi. Mais commencer par une dose par jour. Voilà.
L’adresse internet de la ferme est facile à trouver: ferme eeugénia.

Publié par gege | 23 mai 2009, 23:14

J’ai vu un site internet où il est possible de consommer l’herble de blé sous forme de gélules? Est-ce fiable? Merci pour vos réponses.

Publié par Peggy | 6 janvier 2009, 14:05

Du jus d’herbe de blé fraichement extrait (fresh Wheatgrass juice) est disponible chez Liquid Nutrition à Montréal et Toronto, Ce sont des espaces santé spécialisés dans les smoothies naturels et les jus naturels frais, il on même des produits de santé naturel (vitamines, minéraux, cures nettoyantes, nutrition sportive…)Je crois qu’il on plus de 12 magasins en tout. http://www.liquidnutrition.ca

Publié par Catherine | 9 octobre 2008, 14:44

Bonjour

Mon nom est Diane Perron auteure de Reconstruise votre sante par l`Alimentation vivante. J`aimerais repondre à quelques questions soulevees. L`herbe de ble apporte beaucoup pour le corps Je me suis moi-même guerie d un cancer rare grâce à l herbe de ble et l alimentation vivante
Il est important de savoir dans chaque cas de quelle façon le consommer selon que l`on est plus ou moins intoxique ou selon le problème de sante que l` on a. Si on vit une mauvaise experience on peut developper un rejet face à cet aliment sans comprendre pourquoi on a vecu cela.
Il est toujours mieux de le consommer frais car un aliment a encore plus d efficacite lorsqu il est vivant. Le principe de manger vivant est de manger quelque chose qui donne de la vie au corps. Lorsqu un jus est extrait que ce soit l`herbe de ble ou tout autre jus il perd un gros pourcentage de ses elements nutritifs et son energie au bout de 15 minutes.
Pour aider à lutter contre l`inflammation il est important qu un gros pourcentage de notre alimentation soit crue et vivante.
Une dame demande aussi la difference entre le jus d orge et le jus d herbe de ble. Le jus d orge frais est aussi très nutritif mais d un goût epouvantable. Je n en connais pas beaucoup qui reussissent à le boire.
Au revoir et portez-vous bien!
Diane Perron

Publié par Diane Perron | 30 septembre 2008, 17:52

Bonjour

Ecoutez, ce que vous dite au sujet de l’herbe de blé me donne envie d’y croire. Alors ce que je voudrais vraiment savoir: avez-vous uniquement pris le jus, car je suis diabétique je l’ai pris quelques temps, mais les résultats ne sont pas probants pour ne pas dire aucune amélioration.
Je mange pas mal de crudités, mais il m’arrive de faire des écarts disons que 80% de mon alimentation c’est du cru.
Alors, répondez-moi en toute franchise.
Merci et à bientôt.
PS: je lefais pousser moi-même et ai un extracteur.

Publié par monique | 16 septembre 2008, 07:49

j,ai 69 ans et je joue encore au hockey j,ai un lancer du poignet tellement puissant que des citoiens FRANCOPHONES DE RACE blanche ont crue bon de signaler 911 et j,ai ete menoter ( manumilitairement et emptisonner, j,atribut ma tres bonne condition physique au fait que je ne mange pas de marde italiennes crazy: crazy::crazy::crazy::c

Publié par g,roberge | 14 septembre 2008, 12:19

J’ai démarré une cure il y a maintenant deux mois et je dois avouer que l’effet est réel.
C’est d’ailleurs assez hallucinant… Aujourd’hui, je ne regrette pas l’investissement (car ce n’est pas donné)

J’ai un rythme de travail vraiment très soutenu : on n’est dérangé constamment ; on doit faire preuve de beaucoup d’adaptabilité, de résistance et d’adaptation au stress, aux agressions verbales, aux changements de toute sorte tout en faisant preuve de rigueur et d’attention, …PAs de bureau à soi, beaucoup de bruit, du brassage en permanence, pression des chiffres, des résultats, pressions morales etc

Ajoutons à cela que je me lève tôt : 5H45
et que j’ai repris un entrainement sportif un peu plus intensif le week-end.

Je n’ai pas ressenti les effets immédiatement. Il ne faut pas s’attendre à un coup de fouet type caféine ou autre excitant. En revanche, l’énergie est venue, en douceur et « comme en profondeur ».

Je venais à peine de reprendre la course à pieds que j’ai tout à coup découvert que je pouvais pousser bien au delà de ce que je courais auparavent(jusqu’à 45 minutes avant).
J’ai pu courir un peu plus de deux heures, ce qui ne m’était jamais arrivé. Je me sens d’attaque pour recommencer ce week-end et le suivant …

Mon rythme au travail continue à être très dûr mais je me sens vraiment beaucoup mieux. Je sens un réel mieux-être.
Autres constatations : très bonne élimination due à la richesse en chlorophylle du jus d’herbe d’orge. Je dors beaucoup mieux. Bon état de la peau. Cheveux qui semblent avoir poussé beaucoup plus vite et en bonne santé…
Je pense que le tout est imbriqué, l’apport d’énergie amenant une dépense d’énergie plus grande, elle-même générant une meilleure qualité de repos et donc au final une plus grande source d’énergie.

Je rappelle aussi que le jus d’herbe d’orge a un potentiel nutritionnel fantastique et qu’il contient toutes les vitamines, minéraux, acides aminés, enzimes et antioxydants nécessaires.

Comme autre ingrédient naturel très bon pour l’organisme : le produit fabriqué par la ruche.

Les 1001 vertus de la gelée royale !

Par Michel de Sarrieu, Docteur en pharmacie et Directeur Scientifique de Fleurance Nature

La gelée royale en quelques définitions

D’où vient la gelée royale? :

Il s’agit du produit de la sécrétion des glandes des abeilles ouvrières nourricières (entre le 5ème et le 14ème jour de leur existence)

Quelle forme a la gelée royale à l’état pur ?

La gelée royale est souvent assimilée au miel. Si sa consistance gélatineuse est en effet assez proche, elle n’en a pourtant ni le goût (plus acide), ni la couleur : c’est en effet une substance jaune pâle presque laiteuse aux reflets nacrés et à la saveur à la fois acide et peu sucrée.

A quoi sert la gelée royale à l’origine ?

Les abeilles la sécrètent car c’est d’abord la nourriture de toutes les larves de la colonie, de leur éclosion à leur 3ème jour et la nourriture exclusive de la reine pendant toute son existence, qui vit d’ailleurs 40 fois plus longtemps que les autres abeilles ! Nommé également  »lait d’abeille », elle constitue un concentré nutritif très riche qui permet une croissance rapide des larves d’abeille. A noter : les guêpes sont également aptes à sécréter de la gelée royale mais ne s’en servent qu’en cas de force majeure (Mort d’une reine par exemple)

Comment la gelée royale est-elle récoltée ?

La technique de récolte est très particulière et pratiquée par des apiculteurs spécialisés. En bref, la ruche est rendue orpheline en lui retirant sa reine et des « cadres » sont placés dans la ruche avec des ébauches de cellule royale remplies de larves d’ouvrières. Les abeilles nourrices vont alors servir de la gelée royale en abondance aux jeunes larves. Le pic étant atteint le 3ème jour, les apiculteurs vont alors prélever les cadres et aspirer la gelée royale cellule par cellule. Une ruche ne pourra pas donner plus de 500 grammes de gelée royale par an.

Comment conserver de manière optimale la gelée royale ?

La gelée royale est un produit acide et fragile. Sous sa forme « pure », pour pouvoir la conserver plusieurs mois, il faut la garder au froid (entre 2° et 5°C), à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Les bienfaits et la composition de la gelée royale ?

Nutritionnellement parlant, la gelée royale c’est :

  • 66% d’eau
  • 13 % de protides (acides aminés)
  • 14,5% de glucides
  • 4,5% de lipides

La Gelée Royale est un véritable concentré d’éléments vitaux : vitamines du groupe B (B3, B5, B8, B9), vitamines A, C, D et E, minéraux (cuivre, phosphore, fer…), nombreux acides aminés et acides gras essentiels. Elle contient également d’autres nutriments tels que l’acétylcholine (indispensable au bon fonctionnement des cellules nerveuses et des neurones) et des principes anti-bactériens. La gelée royale est notamment le produit naturel le plus riche en vitamines B5. Toutes ces substances sont notamment connues pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme. Pourquoi faire des cures de gelée royale ?

La gelée royale est une source de vitalité légendaire, un mélange de substances actives.
Redynamisante et Revitalisante, c’est une source d’avantages nutritifs, énergétiques et métaboliques, particulièrement pour les enfants et les personnes âgées :

  • Elle améliore les performances physiques et intellectuelles. (Notamment la mémoire)
  • Elle renforce les défenses de l’organisme et accroît l’endurance à la fatigue et la résistance au froid.
  • Elle entretient la vivacité d’esprit grâce à ses nombreux principes actifs revitalisants
  • Elle améliore également la résistance au stress et diminue l’émotivité.
  • Les chanteurs s’en servent même pour détendre leurs cordes vocales car le mélange acide et sucré apporte de très bons résultats !
  • Elle ralentit les effets du vieillissement de la peau et des phanères (cheveux et ongles) en particulier du fait de sa richesse en vitamines du groupe B.

> Gelée royale et vitalité

LA GELEE ROYALE est un produit exceptionnel pour l’organisme qui sauvegardera tout ce qui peut vous aider à bien vieillir : c’est un excellent reconstituant et stimulant conseillé à tous ceux qui veulent retrouver leur dynamisme !
Les principales vertus de la gelée royale :

  • Elle améliore les performances physiques et intellectuelle. (Notamment la mémoire)
  • Elle renforce les défenses de l’organisme et accroît l’endurance à la fatigue.
  • Elle entretient la vivacité d’esprit grâce à ses nombreux principes actifs revitalisants
  • Elle améliore également la résistance au stress et diminue l’émotivité.
  • Elle peut être prise à tout âge et par tous et se révèle d’ailleurs particulièrement efficace chez les enfants et les personnes âgées.

> Gelée royale et beauté

La gelée royale a une composition très riche et très complète en nutriments (glucides, lipides, protéines, minéraux et vitamines). Bien connue pour ses importantes propriétés énergétiques et nutritives, elle est également rééquilibrante et revitalisante pour l’épiderme ce qui en fait un actif cosmétique particulièrement recommandé pour les soins nutritifs et régénérants.
Elle est capable, à elle seule, d’éliminer les traces de fatigue et de lassitude de la peau et de lui rendre son éclat et sa douceur.

Voir notre gamme cosmétique BIO à base de gelée royale

Comment la consommer ?

On recommande en général de prendre un demi gramme à 1 gramme de Gelée Royale le matin à jeûn, en fonction des besoins et en cure d’un mois, particulièrement aux changements de saison. Vous pouvez la consommer avec un peu de confiture ou de miel notamment pour les jeunes enfants.

Quelles précautions prendre ?

La gelée royale craint la chaleur, n’oubliez pas de la conserver aux frais, dans le bas de votre réfrigérateur.

Qu’est-ce que la Gelée Royale Bio ?

L’Agriculture Biologique est un mode de production qui assure le recours à des méthodes de culture et d’élevage respectueuses de l’environnement, excluant par conséquent l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques de synthèse. Les produits se revendiquant de l’Agriculture Biologique sont strictement contrôlés et répondent à un cahier des charges très précis. Les abeilles productrices de la Gelée Royale Bio sont ainsi élevées dans leur milieu naturel sauvage et butinent sur les fleurs de champs 100% bio.
Ceci garantit donc un produit d’une qualité irréprochable. Fleurance Nature a reçu pour sa Gelée Royale le label AB certifié par ECOCERT, l’un des principaux organismes officiels qui réalise des contrôles réguliers pour s’assurer du respect du cahier des charges de la production biologique.
De plus, la Gelée Royale Bio est certifiée sans additif ni ajout d’eau. La Gelée Royale Bio vous assure un plein de vitalité, avec un produit d’une très haute qualité et obtenu dans le respect de l’environnement, deux garanties chères à Fleurance Nature pour retrouver forme et tonus et lutter contre les petits « coups de pompe » passagers.
La Gelée Royale bio de Fleurance nature est importée car la production française est encore insuffisante, mais sa qualité n’en est pas moins irréprochable.

Qui peut prendre de la Gelée Royale ?

La gelée royale peut être prise à tout âge :

  • Le jeune enfant et l’enfant pour améliorer sa croissance,
  • L’adulte (pour un meilleur rendement, physique, intellectuel ou sexuel),
  • Le sportif,
  • L’étudiant à l’occasion des examens pour mieux apprendre et mémoriser,
  • La femme enceinte,
  • Les seniors.

Quel Miel pour réguler quel problème ?

Miels Grands Crûs Régionaux

 La richesse et la diversité florale des terroirs de France ont donné naissance à de grands crûs multifloraux de miel de régions.


Miel de tilleul

Ambré, clair. très parfumé et au goût prononcé de menthe et de fleurs de tilleul. C’est un miel de qualité, assez peu répandu en France. Un miel pour le soir. 



Miel de Thym

Foncé et fortement aromatique. C’est le miel chaud des garrigues ou des collines espagnoles. Son odeur un forte est largement compensée par son goût corsé et son agréable tenue en bouche. Le miel pour la saison froide. 


Miel de Thym

Foncé et fortement aromatique. C’est le miel chaud des garrigues ou des collines espagnoles. Son odeur un forte est largement compensée par son goût corsé et son agréable tenue en bouche. Le miel pour la saison froide.




Miel de Romarin

Blanc et très rare en France. Souvent produit dans les Corbières, c’est le fameux « miel de Narbonne » que les Romains considéraient comme le meilleur miel du monde. Miel précieux à la saveur délicate et à la cristallisation fine et fondante. Un miel pour la fatigue. 



Miel de Fleur d’Oranger

Doré, clair ou parfois un peu oranger. Miel exquis où transparaît l’arôme délicat des fleurs d’oranger. Récolté dans l’immense « plaine des oranger » (azabar) non loin de Valencia aux abords de la Méditerranée. Un miel léger et agréable.  


Miel de Montagne

Ambré, clair ou parfois un peu foncé lorsque s’y mêle le sapin ou le serpolet. C’est un miel de flore très variée, récolté en moyenne ou haute montagne. On peut y trouver du bleuet, du chardon, de l’aubépine ou de la fleur de prairie. Un miel pour entretenir la forme.  


Miel de Millefleurs

Ambré ou foncé selon les années ou l’origine. C’est un miel très doux, très polyfloral, issu de fleurs de prairies, de garrigues et où l’on retrouve invariablement du tournesol, de la vesce, du sainfoin, de la centaurée ou de la bourdaine voire du thym. Le miel familial pour toute l’année.  


Miel d’Eucalyptus

Miel foncé, agréablement parfumé. c’est le miel corsé des arbres du grand sud ibérique ou d’Australie dont les abeilles butinent les grosses fleurs solitaires. Un miel pour l’hiver.  


Miel de Citronnier

Clair et délicatement parfumé. Ce miel rare est originaire de Sicile ou d’Andalousie. Son léger goût d’agrumes et sa finesse le désigne comme un grand cru mais sa production est malheureusement irrégulière.  


Miel de Châtaignier

Le miel de châtaignier est brun et parfois presque rouge. C’est le miel fort et tonique des Cévennes ou des forêts alentour du Massif Central. Il est plus corsé dans les zones ou la production de miel est accompagnée de production de miellat.  


Miel d’Acacia de France

Longtemps liquide et claire. On y retrouve le parfum sucré de la fleur blanche et fragile de l’acacia ou du robinier faux acacia. Il est récolté aux abords des cours d’eau ou sur les versants boisés de plusieurs régions de France. Ce miel est très léger et convient très bien pour l’été.  

En binôme de la gelée Royale, je vous conseille de faire une cure de Ginseng

Ginseng
 feuilles et fruits de Panax ginseng
Le ginseng (Panax ginseng C.A. Meyer) est une plante originaire d’Asie du Nord-Est, dont la racine est réputée pour ses propriétés pharmaceutiques. Le nom générique « Panax » vient des mots grecs Pan, qui signifie « tout », et Akos qui veut dire « remède ». Panax (en français : panacée) désigne donc le remède universel. Le ginseng est une base essentielle de la pharmacopée asiatique et sa renommée est proverbiale en Asie.

Herbe divine, racine de vie, c’est ainsi que les Chinois ont qualifié cette plante qui, selon une légende, ne peut être cueillie que par les wa-pang-suis, chasseurs-cueilleurs spécialement formés et rassemblés en une guilde. C’est que, voyez-vous, la nuit, les racines changent de place. Eh oui, heureusement, les wa-pang-suis peuvent les repérer grâce à une lueur particulière que la plante émet et qu’ils ont appris à reconnaître! Armés de minuscules arcs et de flèches en or attachées à un cordon, ils le chassent comme ils le feraient pour un gibier royal.

Prisé, donc, et glorifié par près du quart de la population du globe, le ginseng a fait l’objet, au cours des siècles, d’un commerce extrêmement lucratif. On a dit, qu’à cause de lui, de nombreuses fortunes se sont faites et défaites en un seul jour.

En Amérique, tout a commencé lorsque le père Francis Lafitau, dont la mission consistait à évangéliser les « Indiens » du Québec, découvrit, qu’il poussait une espèce indigène de ginseng dans nos forêts de feuillus. Il fit cette observation grâce au frère Jartoux, un jésuite vivant en Chine, qui lui avait fait parvenir une description du ginseng oriental. En peu de temps, il devint plus lucratif de courir les bois à la recherche de la racine que de cultiver la terre et nombre de fermiers abandonnèrent la culture du blé, pourtant denrée essentielle, pour s’adonner à cette activité. Ceux qui étaient restés sur les fermes se retrouvèrent rapidement sans main-d’oeuvre, les « Indiens » qu’ils embauchaient ayant abandonné leur travail pour partir à la recherche de cet or végétal qui promettait des revenus fabuleux. On a d’ailleurs assimilé ce formidable déplacement de personnes à la ruée vers l’or qu’a connue la Californie au XIXe siècle.

Dès le XVIIIe siècle, des tonnes de racines de ginseng étaient expédiées du Canada et des États-Unis vers la Chine, si bien qu’à la fin du XIXe siècle, la plante a pratiquement disparu du Québec et de l’Ontario, provinces où elle était particulièrement abondante. Aujourd’hui, elle ne survit d’ailleurs que dans de très rares stations, dont l’emplacement est gardé jalousement secret par quelques botanistes absolument incorruptibles. Vos chances, donc, de tomber sur une talle sauvage sont à peu près aussi grandes que celles de rencontrer un scarabée doré en pleine rue Sainte-Catherine. Idem pour les États-Unis, où le ginseng ne pousse plus que dans les endroits infestés de serpents, fréquentés uniquement par une poignée de cueilleurs au coeur solidement accroché.

En Asie, sa culture fait l’objet de soins attentifs. Ainsi, en Corée, le gros des cultures est confiné dans les limites d’une ancienne cité d’environ 40 kilomètres de diamètre, entièrement entourée de murs de pierre. Surveillées 24 heures sur 24 par des gardes armés, les cultures sont sous le monopole de l’État, qui détermine les normes de qualité, les prix et les volumes que les fermiers peuvent produire. Au Vietnam, où pousse une espèce locale rare, on a entouré de hautes clôtures métalliques les enceintes où elle s’est établie mais faute de budget pour exercer une véritable surveillance, les « braconniers » s’en donnent à coeur joie et sont en train de décimer les populations. En Chine, où il poussait jadis à l’état sauvage, il s’est quasiment éteint à cause de la surexploitation des forêts.

Le ginseng le plus réputé est cultivé en Corée. Les Coréens l’appellent « insam » (인삼 ou 人参), la racine en forme d’homme ou « goryo insam » (고려인삼 ou 高麗人参). En effet, une racine âgée peut prendre une allure anthropomorphe (un tronc avec deux bras et deux jambes). Le mot « ginseng » vient du chinois mandarin « rénshēn », « rén » désignant « l’homme », et « shēn » signifiant « racine » (simplifié: ; traditionnel : ). « Rénshēn » est devenu ginseng comme une prononciation anglaise de la manière japonaise de lire ces caractères chinois. Cependant, aujourd’hui, le mot japonais correspondant à ces caractères, « ninjin » (人参?), signifie « carotte », et en japonais le ginseng s’appelle « chosen ninjin » (朝鮮人参?), à partir de Choson (朝鮮?), nom de la dernière dynastie régnante de Corée.

Le ginseng doit être cultivé pendant plusieurs années pour que le rhizome acquière toutes ses qualités. Selon l’âge de la plante, la racine se vendra à des prix plus ou moins élevés. Il s’agit cependant dans tous les cas d’un produit coûteux, car sa culture nécessite beaucoup de soin. Le commerce du ginseng est fortement encadré par l’État sud-coréen, afin d’assurer la qualité du label Ginseng coréen. Il arrive régulièrement qu’en Corée un promeneur chanceux découvre un ginseng sauvage. Le rhizome sera alors vendu aux enchères, à des prix inimaginables.

Il y a aussi le Ginkgo :

Plante Médicinale améliorant lesperformances du cerveau (mémorisation, vascularisation,…), se présente souvent sous forme de gélules ou comprimés standardisés.

Ginkgo plante médicinale
Photo de l’arbre de ginkgo (jeune arbre) dans la nature (photo prise au Jardin Botanique de Genève, Suisse)

Anti-oxydant, inhibition de l’agrégation plaquettaire, régulateur de la vascularisation du cerveau.

Pour lutter contre les pertes de mémoires par exemple chez des sujets âgés (y.c maladie d’Alzheimer), troubles de la concentration, troubles vasculaires périphériques, bourdonnements dans l’oreille (= acouphène) ou vertigesanxiété (selon des études de 2007).

Grâce à ses molécules, le ginkgo exerce également un effet anti-oxydant et protecteur. Cette plante aurait par exemple des vertus préventives contre les tumeurs et l’athérosclérose.

rana
  Paullinia cupana

Le guarana, véritable coupe faim naturel !

Plante originaire d’Amazonie reconnue pour ses vertus amincissantes. Le guarana contient de la caféine permettant de diminuer de manière conséquente la sensation de faim, facilitant ainsi la perte de poids. Il stimule également le système nerveux, pour garder l’esprit actif.

Nom botanique : Paullinia cupana ou sorbilis, famille des sapindacées.
Partie utilisée : Les graines.
Origine : Brésil et d’autres pays d’Amazonie.

%d blogueurs aiment cette page :