Archives de Tag: Amérique

La Chine a besoin de se regarder pour répondre aux besoins intérieurs et trouver une nouvelle solution économique

Publié le

Le saviez vous, la Chine se cherche un nouveau modèle économique. Pourquoi ?

Investir en Europe, en Afrique, payer la dette américaine, européenne, lutter contre la pollution, ne suffit pas. Le modèle chinois actuel veut anticiper son essoufflement :

Objectifs :
– répondre aux besoins de ses concitoyens qui souhaitent profiter de la croissance
– Pérenniser le développement de cette croissance économique
– Accroître l’hégémonie du pouvoir financier et économique de la région Asie Pacifique avec l appui de son ami fidèle la Russie.

À Saint Didier des Vosges (25000 habitants) va ouvrir une école de Confucius et de langue chinoise afin de développer son jumelage avec la ville chinoise de presque 2 millions d habitants et construit des voitures et de smartphones … pour les acteurs les plus importants des marchés internationaux dans leurs domaines respectifs.

Publicités

Stéphane Soumier, animateur radio et Tv passionné d économie sur BFM radio et BFM Business

Publié le

Retrouvez Stéphane Soumier en cliquant le lien suivant : http://www.bfmtv.com/animateur/stephane-soumier-11/
et @ssoumier

Avec BFM Business, Donne sa chance aux jeunes pouces prêts à relancer la croissance françaises

Le 12 avril, Echy, quatorzième dossier de l’opération 3 minutes pour convaincre, a été présenté par Florent Longa, responsable technique d’Echy interviewé par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM Business.
http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/good-morning-business/3-minutes-convaincre-echy-florent-longa-good-morning-business-12-avril-120886/
Echy apporte de l’éclairage naturel dans les espaces sans fenêtres, salles de réunion, entrepôts …. Par du câblage de fibre optique.

Le 11 avril, Oxone, treizième dossier de l’opération 3 minutes pour convaincre, a été présenté par Pierre Achache, fondateur d’Oxone interviewé par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM Business.
Découvrez le en cliquant sur le lien suivant :
http://www.boursorama.com/actualites/3-minutes-pour-convaincre-oxone-pierre-achache-dans-good-morning-business-11-avril-c4205daa8966857da43ae30d9594e797
Oxone, dont le fondateur à perdu la vue.

Le 10 avril, Dendris, douzième dossier de l’opération 3 minutes pour convaincre, a été présenté par Michel Corbarieu, président de Dendris interviewé par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM Business. Decouvrez le en cliquant sur le lien suivant : http://www.boursorama.com/actualites/3-minutes-pour-convaincre-dendris-michel-corbarieu-dans-good-morning-business-10-avril-66a7789184d30bf128b4aca5ef2353c7

Le 9 avril, WeDrive, onzième dossier de l’opération 3 minutes pour convaincre, a été présenté par Cédric Nicolas, fondateur de WeDrive interviewé par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM Business :
http://www.boursorama.com/actualites/3-minutes-pour-convaincre-wedrive-cedric-nicolas-dans-good-morning-business-9-avril-b2d0af6806d79690aa9a0d4f18fc24fc

Le 8 avril, Les Jules, dixième dossier de l’opération 3 minutes pour convaincre, ont été présentés par Yannick Henry, Président-directeur général, Les Jules interviewé par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM Business :
http://www.boursorama.com/actualites/3-minutes-pour-convaincre-les-jules-yannick-henry-dans-good-morning-business-8-avril-46f00067940f09dac0a8215f2467f073

Le 5 avril, Verifpo, neuvième dossier de 3 minutes pour convaincre, ont été présenté par Olivier Laury, fondateur de Verifpro interviewé par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM Business :
http://www.boursorama.com/actualites/3-minutes-pour-convaincre-verifpo-olivier-laury-dans-good-morning-business-5-avril-c7dda7a67f0f5b20a3547bf44c2aaaec

Le 4 avril, Observia, huitième dossier de 3 minutes pour convaincre, a été présenté par Geoffroy Vergès, directeur général d’Observia interviewé par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM Business :
http://www.boursorama.com/actualites/3-minutes-pour-convaincre-observia-geoffroy-verges-dans-good-morning-business-4-avril-8d3d7397429f85caba750fbcf9369487

le syndrome de laron : une solution contre la lutte contre le cancer et le diabète

Publié le

La longévité de la vie ne peut se faire que si nous adoptons une alimentation adaptée et de stopper 2 gènes.

Rappelons que l être vivant humain, est fait pour vivre jusqu à la reproduction et ensuite disparaître. Cependant, Nous pourrions vivre 800 ans, obèses, sans diabète, si nous stoppons ces 2 gènes.
C’est une étude étonnante que publie la revue Science Translational Medicine. L’étude publiée par une équipe internationale dirigée par le biologiste Valter Longo de l’université de Californie du sud et par l’endocrinologue équatorien  Jaime Guevara-Aguirre, rapporte 22 années d’étude d’une population vivant dans les Andes, en Equateur.
Le syndrome de Laron :
Le syndrome de Laron est une anomalie génétique causé par la déficience d’un gène qui empêche le corps d’utiliser l’hormone de croissance, causant le nanisme. Un an après sa découverte, le Jaime Aguirre-Guevar revient pour suivre 100 individus atteints du syndrome de Laron et 1600 autres personnes de la communauté mais de taille normale, ne présentant pas la mutation génétique.
Le suivi de cette population va durer 22 ans. Au cours de cette période, aucun cas de diabète ne survient chez ceux touchés par le syndrome de Laron, et ni aucun cas de cancer.
En revanche, parmi les autres participants, 5 % ont développé un diabète et 17% un cancer.
Pourtant tous sont soumis au même environnement et vivent dans le même village.
C’est ce qui fait conclure aux chercheurs que l’hormone de croissance pourrait avoir une responsabilité dans la survenue du diabète et des cancers.
Un test a été fait avec des hommes de petite taille en Équateur.
Ils n avaient pas de cancer, l esprit vif, une belle chevelure et toujours juvénile après 75 ans, avec une bonne alimentation et un monde adapté aux hommes de petite taille. Cette population a des origines Européennes.
Ce sont des conversos espagnols, des juifs séfarades qui se sont convertis au christianisme à la fin du XVème siècle, par peur de l’inquisition.
Lors d’une longue étude dans la lutte contre le cancer, toujours en cours, il a été découvert une différence très nette entre la population normale et ceux de petite taille (larron) : ces derniers ne meurent de cancers et restent vifs à un âge  avancé.
L’histoire commence il y a des années, quand en se promenant à cheval dans les montagnes Equatoriennes de la province de Loja, le Docteur Jaime Aguirre-Guevara, spécialiste du diabète, rencontre dans un village reculé, une population différente des indiens qu’il a l’habitude de croiser dans ces contrées.
Au sein de cette population, vivent une centaine d’individus de petite taille, atteints d’une maladie génétique, le nanisme de type Laron.
“Les personnes sans récepteur à l’hormone de croissance ne développent pas ces deux pathologies.
Ils ont aussi une très faible risque d’accident vasculaire cérébral, mais le nombre en a été trop rare pour valider une différence significative” explique le Dr Longo.
Cependant, ils ne vivent pas plus longtemps pour autant “Bien que tous les individus ayant cet absence du récepteur à l’hormone de croissance apparaissaient heureux et normaux, et avait une fonction cognitive normale, il y a eu de nombreux cas anormaux de décès, dont beaucoup étaient liés à l’abus d’alcool”.
Ainsi, si des taux élevés d’hormone de croissance existent chez un individu, celui-ci est plus à risque de cancer, et de maladies cardiovaculaires :
Réduire l’hormone de croissance pourrait-il être un traitement par exemple au sein des familles à forte fréquence de diabète et de cancers?
Quelle est la puissance du sang ?
Est ce le manque d hormone de croissance ?
Le sang des larron protège les cellules de taille normale.
Si la résistance est trop forte les cellules se suicident pour une non profileration.
En analysant le sang des personnes atteintes du syndrome de Laron, les scientifiques ont mis en évidence un double effet protecteur : l’ADN semblait protégé du stress oxydatif et la destruction des cellules dont l’ADN était artificiellement altéré (par du peroxyde d’hydrogène) étaient détruites très rapidement, ces deux actions pouvant tendre à éviter la survenue d’une tumeur. De plus, ces personnes atteintes du syndrome de Laron avaient des taux plus faibles d’IGF-1 ou Insulin-like Growth Factor 1, un niveau d’insuline très bas et une très faible résistance des cellules à linsuline, ces phénomènes pouvant éviter la survenue d’un diabète.
L hormone de croissance serait plus sensible au cancer … du sein et prostate par exemple. Les hormones de croissance se battant tellement contre les autres celulles du corps humains donc elles provoquent les cancers.
Au cours d’une autre expérience, l’équipe de Rafael de Cabo du National Institute on Aging, a mis en commun des cellules humaines avec le sérum de personnes atteinte du syndrome de Laron. Ils ont constaté que le sérum changeait l’activité génétique des cellules et était capable d’allonger la survie de levures et d’autres organismes.
Ces découvertes suggèrent donc que l’utilisation d’un inhibiteur des récepteurs de l’hormone de croissance, un traitement utilisé dans l’acromégalie, pourrait être utile pour prévenir, chez des personnes adultes, la survenue de pathologies liées à l’âge telles que le diabète ou le cancer. Ce n’est pour l’instant qu’une intéressante hypothèse qui nécessitera encore beaucoup de recherches.
Comme dans des villages reculés de la Chine.
Le régime alimentaire  de la région de Calambre a une population centenaire avec une mémoire intacte, une alimentation composée peu protéine animale, sans oublier de manger ce que  Qu on adore en dehors de manger de la viande.
Un effet similaire peut être obtenu en réduisant les apports caloriques et protéiné, des conditions cependant difficiles à appliquer chez l’homme en raison des risques de carences.
SOURCE :
Growth Hormone Receptor Deficiency Is Associated with a Major Reduction in Pro-Aging Signaling, Cancer, and Diabetes in Humans.Jaime Guevara-Aguirre, Priya Balasubramanian, Marco Guevara-Aguirre, Min Wei, Federica Madia, Chia-Wei Cheng, David Hwang, Alejandro Martin-Montalvo, Jannette Saavedra, Sue Ingles, Rafael De Cabo, Pinchas Cohen, Valter D. Longo.  Science Translational Medicine, 2011; 3 (70): 70ra13 DOI:10.1126/scitranslmed.3001845
Jacques Lacaze : Je suis avec une véritable passion, cette information rendue publique depuis quelques jours. En effet, je collabore avec le Docteur André Gernez, chercheur tout à fait patenté si j’ose dire, mais tout aussi iconoclaste. Je commence à publier ses écrits: biomedecine-theorique.com depuis quelques mois. Ce qui est aujourd’hui vérifié par l’observation il l’avait prédit sur la base d’une remise en question de certains concepts de base de la biologie (celui de double cycle cellulaire principalement) dès 1967 par une communication aux académie de médecine et sciences (voir Néopostulats biologiques et pathogéniques du site cité plus haut). Son travail de critique des concepts de base l’ont amené à forger dès la fin des années 60 le concept de cellules génératrices, actuellement repris sous le nom de cellules souches qui connait la vogue que l’on sait. Rendre à Gernez ce qui lui appartient est à mon avis fondamental certes pour l’histoire des sciences, mais surtout pour la pratique. En effet, les propositions en matière de prévention des maladies dégénératives est quand même primordial.
Je jette encore une fois une bouteille à la mer …
Mots clés: equateur, hormone de croissance, Jaime Guevara-Aguirre, nanisme, prévention du cancer, prévention du diabète, Rafael de Cabo, récepteur de l’hormone de croissance, syndrome de Laron, Valter Longo

Le meilleur moyen de cesser la tentation c’est d’y succomber, disait Oscar Wilde…

Publié le
Pictures relating to tourism in Iran

Image via Wikipedia

Le meilleur moyen de cesser la tentation de ces jolies filles femmes et de ces beaux mecs, c'est d'y succomber... Maï Salaün

Le meilleur moyen de cesser la tentation de ces jolies filles femmes et de ces beaux mecs, c'est d'y succomber... Maï Salaün

Quand le coeur d’un homme est assombri par les soucis, il suffit qu’une femme apparaisse pour que dissipent les nuages. Toutes les  pensées, toutes les passions, tous les délices, tout ce qu’agite cette enveloppe mortelle ne sont que des prêtres de l’amour qui alimentent sa flamme sacrée. La joie, c’est également partager la fête, être présent aux réjouissances que les circonstances proposent et ne pas éviter les contacts et les rencontres. Soyons nous-même notre propre philosophe ; celui qui enseigne avant tout le bonheur. Celui qui a dominé ses instincts, celle qui sait diriger sa vie, portent en eux les conditions du bonheur. Accéder au bonheur, c »est attendre le soleil après la pluie et savoir qu’il demeure quel que soit le temps.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La chasse a DSK continue. Après 2 heures Maiden St. la meute a bouge au 71 Broadway. Toujours pas de confirmation officielle.

Publié le

Le 17 mai 2011, Les médias français ont failli recevoir un dépôt de plainte pour une surexposition des images désastreuses de DSK

Publié le

DSK : le CSA rappelle à l’ordre

les chaînes d’information

http://fr.news.yahoo.com/le-csa-appelle-les-t%C3%A9l%C3%A9visions-%C3%A0-la-retenue-181745316.html

Par Paule Gonzales
18/05/2011 | Mise à jour : 09:59 Réactions (3) 

En France, où le respect de la présomption d’innocence interdit de filmer les procès. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) s’est senti obligé de rappeler à l’ordre, mardi 17 mai 2011, les chaînes de télévision françaises.

Depuis dimanche matin, les Français découvrent la réalité crue de la justiceaméricaine et ses conséquences sur le traitement de l’information. En l’occurrence, la diffusion, souvent en boucle, d’images de Dominique Strauss-Kahn entravé, escorté par la police, et celles de son audition au tribunal de New York.Cette situation serait impensable en France, où le respect de la présomption d’innocence interdit de filmer les procès. Il est également interdit de diffuser, en vertu de l’article 35 ter de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, les images «d’une personne identifiée ou identifiable mise en cause, à l’occasion d’une procédure pénale, mais n’ayant pas fait l’objet d’un jugement de condamnation et faisant apparaître soit que cette personne porte des menottes ou des entraves, soit qu’elle est placée en détention provisoire». Le non-respect de cette disposition est passible d’une amende de 15.000 euros.

Hors norme

Dominique de Leusse, avocat de DSK, se réserve le droit de poursuivre les médias qui seraient allés trop loin. De son côté, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) s’est senti obligé de rappeler à l’ordre, mardi, les chaînes de télévision françaises. Il les a exhortées «à la plus grande retenue dans la diffusion d’images relatives à des personnes mises en cause dans une procédure pénale». «Nous ne faisons que rappeler la loi, affirme Rachid Arhab, conseiller au CSA, mais nous ne sommes pas chargés de la faire appliquer.»

Si les chaînes sont tenues au respect de la présomption d’innocence, elles font valoir, en contrepoint, le droit d’informer. Pour Guillaume Dubois, directeur de l’information de BFMTV, «il est impossible de cacher des images librement diffusées sur les télévisions du monde entier. À l’heure de l’audiovisuel planétaire, la notion de frontières médiatiques n’a plus de sens. Ce sont des images que nous ne sommes pas habitués à voir ailleurs que dans les séries américaines».

Même son de cloche chez i-Télé. Olivier Ravanello, directeur adjoint de la rédaction, rappelle que cette affaire est «hors norme. Ces images révèlent une violence objective qui est faite à Dominique Strauss-Kahn. Ce qui choque, c’est la manière brutale dont fonctionne le système judiciaire américain. Tout ceci constitue des éléments d’information dont il faut rendre compte», conclut-il. «Ce que l’on comprend par ces images, c’est que la justice américaine est un système purement accusatoire , sou­ligne Thierry Thuillier, directeur de l’information de France Télévisions. Dans un contexte d’information mondiale, l’application de la présomption d’innocence est difficile, et il est vrai que nous prenons le risque d’être poursuivis. Mais cela aurait été une faute professionnelle de ne pas diffuser ces images. Nous veillons cependant à ne céder ni à la répétitivité ni à la diffusion prétexte, et nos commentaires sont réfléchis.»

Enfin, Catherine Nayl, directrice de l’information de TF1 et LCI, estime, elle aussi, que «les images sont en elles-mêmes des informations». Elle affirme avoir édicté comme règle «de limiter les images les plus choquantes au périmètre factuel sur TF1. Quant à LCI, si le traitement ne peut pas être équivalent, du fait des 50 éditions quotidiennes, nous insistons toujours sur le vocabulaire employé et l’équilibre des sujets».

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/05/17/04002-20110517ARTFIG00751-dsk-le-csa-rappelle-a-l-ordre-les-chaines-d-information.php

Le New York Daily News va très loin ce matin. Le site américain vient d’illustrer un de ces articles avec une photo de DSK prise dans sa cellule de la prison de Rikers island, où il est incarcéré depuis lundi. Un cliché particulièrement humiliant pour le patron du FMI, accusé notamment de tentative de viol et de séquestration.

Dominique Strass-Kahn apparaît mal rasé, le regard dans le vague, vêtu de ce qui semble être une camisole… Le site admet dans sa légende que “le patron du FMI n’est pas (ici) à son avantage.” Le New York Daily News ne précise pas qui a pris et lui a transmis cette photo. Sans doute des gardiens, estime Ozap.com.

Mardi, après la publication d’images de DSK sortant d’un commissariat de Harlem menotté, le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait rappelé à l’ordre les médias français, les enjoignant « à la plus grande retenue dans la diffusion d’images relatives à des personnes mises en cause dans une procédure pénale ».

Aux Etats-Unis, c’est une autre musique.

http://www.midilibre.fr/2011/05/19/dsk-la-photo-qui-choque,321436.php

Le CSA appelle les télévisions

à la retenue sur Strauss-Kahn

ReutersPar Gwénaelle Barzic | Reuters – mar. 17 mai 2011

CONTENUS ASSOCIÉS

  • LE CSA APPELLE LES TÉLÉVISIONS À LA RETENUE SUR L’AFFAIRE STRAUSS-KAHN
  • LE CSA APPELLE LES TÉLÉVISIONS À LA RETENUE SUR L’AFFAIRE STRAUSS-KAHN

PARIS (Reuters) – Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a appelé mardi les chaînes de télévision à faire preuve de retenue dans le traitement de l’affaire Dominique Strauss-Kahn.

Plusieurs responsables politiques français se sont émus de la diffusion en boucle sur les chaînes de télévision du monde entier, y compris françaises, des images du directeur général du Fonds monétaire international, menotté, à sa sortie d’un commissariat de New York puis de sa comparution devant un tribunal pénal.

Dans un communiqué, le CSA demande aux chaînes de faire preuve de retenue « dans la diffusion d’images relatives à des personnes mises en cause dans une procédure pénale ».

L’autorité de régulation, qui ne mentionne pas directement le nom de l’ancien ministre socialiste dans son communiqué, rappelle que la loi du 15 juin 2000 sur la présomption d’innocence punit d’une amende « la diffusion, sur tout support, d’une image faisant apparaître menottée ou entravée une personne (…) qui n’a pas fait l’objet d’une condamnation ».

« Cette loi est valable pour tout le monde, en toute saison et sur quelque support que ce soit », a déclaré à Reuters Rachid Arhab, membre du CSA, en soulignant que la presse écrite et internet étaient donc aussi directement concernés.

Elle doit s’appliquer même lorsque les images ont été tournées dans un autre pays et y compris lorsque les menottes ne sont pas apparentes, s’il est possible de deviner que la personne est entravée, a-t-il précisé.

Rachid Arhab a en revanche indiqué que la retransmission des comparutions de Dominique Strauss-Kahn devant la justice américaine était conforme à la réglementation, le directeur général du FMI n’y apparaissant pas menotté.

Une nouvelle audition est prévue vendredi mais cette fois-ci à huis clos.

AMENDE DE 15.000 EUROS

En faisant ce rappel à l’ordre, le CSA, qui n’est pas habilité à prendre lui-même des sanctions car les faits relèvent du droit pénal, veut mettre « en garde contre la diffusion en boucle de ces images » et ainsi éviter « une série de procès » à plus ou moins brève échéance, a souligné Rachid Arhab.

Dominique de Leusse, l’un des avocats de Dominique Strauss-Kahn en France pour les questions concernant la presse, a estimé sur France Info que certaines images utilisées par les médias français « port(ai)ent atteinte visiblement à la dignité de Dominique Strauss-Kahn et à sa présomption d’innocence ».

Prié de dire si les avocats de Dominique Strauss-Kahn envisageaient de porter plainte, il a répondu qu’une décision serait prise dans les deux ou trois jours à venir.

« Il faut que nous prenions le temps de la réflexion, qui peut être très bref, pour savoir ce que nous allons faire pour que soit rétabli le respect de la loi française », a-t-il expliqué.

Une amende de 15.000 euros est prévue par les textes sur la présomption d’innocence.

La directrice de l’information de TF1, Catherine Nayl, a pour sa part défendu le choix de la chaîne de diffuser, lundi, comme tous les autres médias, les images de Dominique Strauss-Kahn menotté.

« Dès hier matin, nous avons vraiment pesé notre décision de diffuser ces images », a-t-elle dit à Reuters en précisant que des discussions avaient eu lieu avec les deux présentateurs des journaux d’information, Jean-Pierre Pernault et Laurence Ferrari.

Le choix a été fait de les diffuser avec parcimonie et en expliquant les différences entre les règlementations française et américaine sur la présomption d’innocence.

« Hier, c’était de l’information qu’il fallait montrer à nos téléspectateurs. Aujourd’hui, cela n’a plus de raison d’être », a-t-elle souligné en précisant que les images en question n’avaient pas été réutilisées ce mardi.

Avec Jean-Baptiste Vey, édité par Jean-Michel Bélot

http://fr.news.yahoo.com/le-csa-appelle-les-t%C3%A9l%C3%A9visions-%C3%A0-la-retenue-181745316.html

poupounne

Poupounne mar 17 mai 2011 22h 25 CEST Signaler un abus

Le CSA ne s’émeut pas quand des corps sont montrés lors de certains affrontements en Afrique , quand ces corps mutilés jonchent le sol.
Qu’y a t’il de choquant dans les images montrées de DSK?, les menottes? on ne les voit même pas.
On voit la chute du faucon et peut être du vrai pervers, peut être. ..
Lorsque l’on voit certains diners en france avec les représentants du gouvernement, Président en tête, cela est choquant , pour un pays où le Président ne peut rien pour le pouvoir d’achat , les caisses étant vides selon lui.

La Fouine mar 17 mai 2011 22h 41 CEST Signaler un abus

csa ou l’omerta la chappe de plomb!! l’autoprotection des polotiques et des puissants organisée par les coupables!!

Pourquoi Pas mar 17 mai 2011 22h 11 CEST Signaler un abus

Strauss Kahn reçoit le traitement de tous présumés coupables, comme un citoyen de base. C’est la médiatisation qui est terrible. Mais il est accusé d’avoir commis des faits trés graves. N’importe qui étant accusé des mêmes crimes aurait eu le même parcours.

L’affaire DSK : Nous espérons aucune censure des médias français.

DSK est actuellement dans de sales draps. Pour des faits présumés de viol et d’agression sexuelle, il est actuellement accusé de 7 chefs d’accusations :

  • « Acte sexuel criminel au premier degré». (2 chefs d’accusations)
  • «Tentative de viol au premier degré»
  • «Agression sexuelle au premier degré»
  • «Emprisonnement illégal au second degré»
  • «Attouchements non consentis»
  • «Agression sexuelle au troisième degré»

Il encourt une peine de prison de minimum de 15 ans et demi et un maximum de 74 ans et trois mois. Oui 74 ans et 3 mois, c’est assez précis. Mais bon quand tu as fait 74 ans de prison tu n’es plus à 3 mois près.
Après une nuit de prison à Rikers Island, il lui reste au maximum encore 74 ans 2 mois et 29 jours. J’ai été sympa avec lui, j’ai compté comme si le dernier mois ne contenait que 30 jours.

A l’heure actuelle DSK plaide non coupable. De toute façon innocent ou pas, un homme aussi important vu son statut au FMI, ne pouvait pas plaider autre chose.
Comment un homme qui dirige le FMI, qui sera sans doute candidat à l’élection présidentielle et qui a de bonnes chances de l’emporter, pourrait risquer sa carrière pour obtenir quoi en retour ? Toucher une paire de seins et des années de prisons. Il ne peut pas être aussi bête pour un possible candidat à la présidentielle ?

Mais d’un autre coté personne ne peut vraiment connaître quelqu’un. Il n’y a qu’à voir les différentes affaires qui se passent en France. Par exemple l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Personne de l’entourage de la famille ne pouvait penser qu’il serait capable de tuer sa famille et pourtant … (en admettant qu’il les ait tué).
Dans le cas où DSK est coupable, c’est égoïste et malheureux à dire pour la jeune femme agressée, mais il est préférable pour la France que sa pulsion soit arrivée maintenant plutôt qu’une fois élu président de la République.

Aujourd’hui, DSK est présumé innocent jusqu’à ce que le tribunal ait rendu son verdict. Mais la notion de « présomption d’innocence » ne doit pas être connue de tous quand je vois certains titres de journaux ou titre de blogs qui accablent DSK.
Messieurs et Mesdames les journalistes, avant de l’enfoncer, laissons faire la justice américaine et attendons la décision. S’il est réellement coupable alors vous pourrez vous lâcher.

En attendant, nous pouvons que suivre les images et informations venant des médias sur place.

DSK menottéDSK menotté

En France, les médias ne nous montrent jamais les détenus menottés. C’est interdit par la loi. Aux Etats-Unis, c’est différents. Les images sont montrées. Peut être pour que les détenus aient honte d’eux face à toute la population américaine. Pour DSK, pas de pitié, il est traité comme tout le monde et les images fusent de toute part. Malheureusement pour lui, la justice américaine le traite comme n’importe qui, mais ce n’est pas le cas des médias qui diffusent leurs images en boucle dans le monde entier.

Ces images ne plaisent pas à tous le monde. En particulier à Martine Aubry qui a déclaré sur France Info : «Je suis sidérée parce que c’est incroyable, je suis stupéfaite, bouleversée par les images, en France, on ne devrait pas voir ces images d’audience».

Les médias français l’écouteront-elles ? Ou continueront-ils à publier ces images américaines ?
Il y a de forte chance qu’ils l’écoutent. Grâce aux paroles de Mme Aubry ? Sans doute pas. Plutôt à cause des avocats de DSK qui penseraient à porter plainte contre les médias pour la diffusion de ces images qui sont contraire à la loi Guigou. Pour eux, elles portent atteinte à la dignité de Dominique Strauss-Kahn et à sa présomption d’innocence. Ce qui n’est pas faux il faut l’avouer.

De toute manière, même si la censure se met en marche, avec le net, les images nous parviendraient.

Une affaire de tentative de censure avait déjà fait parler d’elle en 2007. Jean Quatremer, journalisté de Libération à Bruxelles avait publié sur son blog : «Le seul vrai problème de Strauss-Kahn est son rapport aux femmes. Trop pressant, il frôle souvent le harcèlement. Un travers connu des médias, mais dont personne ne parle (on est en France). Or, le FMI est une institution internationale où les mœurs sont anglo-saxonnes. Un geste déplacé, une allusion trop précise, et c’est la curée médiatique. […] La France ne peut pas se permettre un nouveau scandale.»
Ramzi Khiroun, l’un des communicants de DSK lui a demandé de supprimer son billet. Chose que le journaliste a refusé. Mais il a tout de même publié un autre billet deux jours plus tard afin d’expliquer sa démarche.

Et vous quel est votre point de vue sur cette affaire ? Coupable ou complot? Avons-nous toutes les informations, ou certaines sont censurées ?

http://bouchescousues.wordpress.com/2011/05/17/l%E2%80%99affaire-dsk-nous-n%E2%80%99esperons-aucune-censure-des-medias-francais/

Selon un SITE CENSURÉ PAR LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS, LA LICRA, L'UMP, 
LA LDH, LE MRAP ET DÉCONSEILLÉ PAR FDESOUCHE :

Selon ce site : Pourquoi le CSA (censure d’État)

protège Dominique Strauss Kahn

BY http://le-projet-juif.com/archives/4186
MAY 20, 2011
POSTED IN: LOBBY JUIF

Le juif Ivan Levaï est le père des deux plus jeunes enfants d’Anne Sinclair (Schwartz-Rosenberg), David et Elie. Il est également l’époux de Catherine Turmot, chef de cabinet de Michel Boyon, actuel président du CSA.

Le Bus américain

Le start-up Bus à San Fransisco, créé lors d’une conférence d’investisseurs – une blague est devenue un vrai projet – il est composé de 12 jeunes entrepreneurs qui se doivent de monter une start-up en 48 heures, puis ils passent devant un jury pour obtenir un financement.

%d blogueurs aiment cette page :