Archives de Tag: Le Parisien

les sondages font bondir François Fillon, visé par une enquête

Publié le
les sondages font bondir François Fillon, visé par une enquête

Affaire des sondages : François Fillon visé par une enquête
Par AFP | Publié le 14/04/2013 à 15h14

politique – justice

Le quotidien « Le Parisien » affirme qu’une enquête a été ouverte en octobre pour examiner les commandes de sondages et les dépenses en communication du gouvernement Fillon.

Le parquet de Paris a ouvert en octobre une enquête préliminaire sur les sondages et dépenses en communication de l’ancien gouvernement de François Fillon, rapporte dimanche Le Parisien. Interrogé sur cette information, François Fillon a déclaré attendre « cette enquête avec beaucoup de tranquillité ».

Plainte contre X pour « favoristisme » et « détournement de fonds publics »
A l’origine de l’enquête, une plainte qui avait été déposée contre X en mars 2012 pour « favoritisme » et « détournement de fonds publics » par l’association de lutte anticorruption Anticor. Elle estimait qu’une partie des sondages et dépenses de communication des ministères sous le précédent quinquennat était injustifiée et passée au mépris des règles des marchés publics et de la mise en concurrence.

Tous les sondages ont toujours été commandés par le service d’information du gouvernement, par appel d’offres, par appel à la concurrence et sans aucune intervention des membres de mon cabinet. J’attends cette enquête avec beaucoup de tranquillitéFrançois Fillon
« Il n’y a rien de nouveau en ce domaine. Il y a eu une enquête de la Cour des comptes sur ces pratiques qui a dit toutes les choses, Cour des comptes, qui, je vous le rappelle, est présidée par un ancien élu socialiste », Didier Migaud, a aussi dit l’ancien premier ministre.

« Une très bonne nouvelle »
La Cour des comptes, rappelle Le Parisien, relevait des contrats passés avec la société Giacometti-Péron sans mise en concurrence ni publicité pour un montant de 694.959 euros entre mai 2008 et juillet 2011.

L’avocat d’Anticor, Me Jérôme Karsenti, a vu dans l’ouverture de cette enquête « une très bonne nouvelle ».

« Notre objectif est la désignation d’un juge d’instruction pour que cette enquête soit contradictoire et que nous puissions faire des observations », a-t-il cependant souligné.

Sarkozy concerné par une enquête similaire
Deux autres plaintes d’Anticor sont par ailleurs à l’origine d’investigations semblables sur les sondages commandés cette fois par l’Elysée pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Au terme d’une longue bataille procédurale, le juge d’instruction parisien Serge Tournaire a obtenu en janvier le droit d’enquêter sur la régularité de tous les marchés conclus entre l’Elysée et neuf instituts de sondage sous Nicolas Sarkozy. L’affaire pose de nouveau la question de la responsabilité pénale de l’ex-président. Des perquisitions ont été menées début avril au bureau et au domicile d’un ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson.

LA RÉDACTION VOUS RECOMMANDE
Plainte contre Sarkozy pour « favoritisme » : comprendre l’affaire des sondages de l’Elysée
Sondages de l’Elysée : Patrick Buisson porte plainte contre Christiane Taubira
Sondages de l’Elysée : le domicile et le bureau de Buisson perquisitionnés

Le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique française, européenne et mondiale. Maï SALAÜN

Publié le

 

This image shows Nicolas Sarkozy who is presid...

This image shows Nicolas Sarkozy who is president of France. The image was taken on the occasion of the award of the Charlemagne Prize in 2008 in Aachen, Germany. (Photo credit: Wikipedia)

 

Quand la presse s’ennuie de l’état PS,

elle s’attaque à leur bouc émissaire préféré :

j’ai nommé … Nicolas Sarkozy

<btn_impr>

 

Croyez-vous à un retour de Nicolas Sarkozy en politique ?

OUI : 57.4 %
NON : 42.6 %
 Sondage publié le 29.07.2012, 00h20

Envoyer

 

Des vacances pour se refaire une santé, mais des vacances studieuses car l'ancien président, qui prépare la rentrée de septembre.

Des vacances pour se refaire une santé, mais des vacances studieuses car l’ancien président, qui prépare la rentrée de septembre. | LP/OLIVIER CORSAN

Zoom

<btn_noimpr>

116 réactionsRéagir

7610 votants

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l'article Tout leParisien.fr sur votre mobile

Depuis qu’il a quitté l’Elysée le 16 mai dernier, Nicolas Sarkozy s’est octroyé des vacances, enchaînant les séjours en France et à l’étranger. Des vacances pour se refaire une santé, mais des vacances studieuses car l’ancien président a reçu tous les prétendants à la présidence de l’UMP. Il observe également la situation française et les premiers pas de son successeur François Hollande. <btn_noimpr>

En vue, la rentrée de septembre.

Croyez-vous à un retour de Nicolas Sarkozy en politique ?

LeParisien.fr 116 réactionsRéagir

Source :  http://www.leparisien.fr/politique/croyez-vous-a-un-retour-de-nicolas-sarkozy-en-politique-29-07-2012-2105696.php

 

 

Doit-il (déjà) revenir en politique?

Par , publié le 30/07/2012 à 14:09, mis à jour à 14:54

L’ex-chef de l’Etat a critiqué son successeur sur la gestion du dossier syrien, d’après Le Parisien. Selon vous, doit-il revenir rapidement dans le champ ou rester à l’écart?

 

Nicolas Sarkozy doit-il (déjà) revenir en politique?
UMP – En retrait de la vie politique depuis le 6 mai, Nicolas Sarkozy doit-il faire signe à ses troupes de se mettre en ordre ou patienter encore avant d’envisager un éventuel retour?

REUTERS

 

 

« Il faut être plus ferme contre le régime de Damas. » Cette pique de  Nicolas Sarkozy à François Hollande, rapportée par Le Parisien ce dimanche, est-elle un début de retour sur la scène politique française?

Son entourage s’est empressé de démentir cette déclaration. Mais les réactions à gauche comme à droite montrent que le battu du 6 mai 2012 est toujours présent dans les esprits. Alors, doit-il retourner dans le champ politique?

Pourquoi il doit revenir ?

Sarkozy, meilleur adversaire de Hollande? Pendant la campagne présidentielle, les deux adversaires ont montré deux styles complètement opposés.

Et pour ses premiers pas, le nouveau président a choisi de se démarquer de son prédecesseur. Alors que ses détracteurs reprochent au socialiste de peiner à imposer ses réformes, les soutiens de Nicolas Sarkozy tiennent un credo:  »

Moi au moins, j’ai agi. »

D’ailleurs, l’ex-chef de l’Etat peut compter sur ses fidèles, qui l’attendent toujours. Emmenés par Christian Estrosi et Brice Hortefeux, ils organiseront d’ailleurs une première réunion des « amis de Nicolas Sarkozy » fin août à Nice.

L’occasion permettra même de réunir Jean-François Copé et François Fillon, en lice pour la tête de l’UMP. Signe qu’il fait l’unanimité? Sur RTL, le journaliste Jérôme Florin assure que le sarkozysme est de nouveau à la mode. Pourquoi se réclamer de l’héritage de l’ancien président? Pour mieux séduire les militants, qui admirent encore la méthode de Nicolas Sarkozy.

Pourquoi il ne doit pas revenir

En surface, les leaders de l’UMP affichent toujours de la sympathie à l’égard de leur ancien chef. Mais en coulisse, ils cherchent également à éviter qu’il puisse se poser en recours pour 2017. Son retour « commence déjà à faire cauchemarder ceux qui ne sont pas sarkozystes« , juge Christophe Barbier. Pas sûr, donc, que la porte lui soit grande ouverte.

Autre difficulté: l’ancien président est toujours impopulaire: 57% des Français en ont une image plutôt négative (+1% par rapport à juin), selon l’Observatoire Politique CSA / Les Echos. Pas l’idéal pour se placer en recours.

Selon vous, Nicolas Sarkozy doit-il revenir rapidement dans le jeu politique? Est-il le meilleur adversaire de François Hollande, ou doit-il laisser la place à Jean-François Copé, François Fillon, et aux autres? Partagez votre avis argumenté et construit sur Express Yourself, les meilleures contributions passeront à la Une du site!

Source : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/nicolas-sarkozy-doit-il-deja-revenir-en-politique_1144168.html

 

 

« Nicolas Sarkozy n’a plus vocation

à faire de la politique »

Par , publié le 31/07/2012 à 15:10

En retrait depuis le 6 mai, l’ex-président peut-il revenir au premier plan? Ses récentes piques contre François Hollande relancent le débat. Sur L’Express, pro- et anti- Sarkozy en débattent.

 

"Nicolas Sarkozy n'a plus vocation à faire de la politique"
UMP – « Nicolas Sarkozy peut revenir, mais ce serait difficile, reconnaît OYM666. Il a pêché sur la forme, ce qui l’a rendu impopulaire. »

afp.com/Lionel Bonaventure

 

 

Quand Nicolas Sarkozy attaque François Hollande sur un dossier international, les piques entre les deux adversaires rappellent le combat de la campagne présidentielle. Et les soutiens de l’ex-chef de l’Etat se prennent à rêver à un retour de leur champion.

L’ex-président peut-il revenir dans le paysage politique français? Serait-il crédible face à son successeur s’il se présentait en 2017? Les commentateurs de L’Express sont divisés.

Pour Jacqasse06000, l’ex-maire de Neuilly est bien le meilleur rival de François Hollande: « Lui seul peut le faire partir en 2017 car il a un argument de choc: lui, au moins, savait nous représenter sur la scène internationale. » Une « stature » qui, pour beaucoup, fait de lui un leader naturel. « Bien sûr qu’il doit revenir!, soutient Eiffel, il a tenu le pays malgré la crise financière et n’a perdu que d’une courte tête en mai dernier. C’est un homme d’expérience. »

Problème: la route est loin d’être dégagée. « Il peut revenir, mais ce serait difficile, reconnaîtOYM666. Il a raison sur le fond, mais il a pêché sur la forme, ce qui l’a rendu impopulaire. » En l’absence de produit miracle pour nettoyer son image, le temps pourrait jouer en sa faveur. « Dans un an, les gens commenceront à parler avec nostalgie de l’époque Sarkozy car ils ont la mémoire courte », s’amuse Palast

Un retour triomphant pour le battu du 6 mai 2012? Certains commentateurs sont sceptiques. « Nicolas Sarkozy n’a plus vocation à refaire de la politique, il a été incapable de mener de vrais réformes », grince Ricochet. Et pour Maryse-Helbert, c’est net: « Il va essayer de revenir, mais n’y arrivera pas. Je pense qu’il n’a pas compris les raisons de sa défaite: il croit qu’elle est due à la crise alors que les Français ont surtout déjugé son comportement. » « Il est mort politiquement!, renchérit Bouss1. Allez, qu’il revienne vite pour subir une nouvelle défaite. »

D’ailleurs, a-t-il lui même envie de revenir? SuperPinkRabbit en doute: « Nicolas Sarkozy est un idéaliste, il a vraiment cru qu’il règlerait tous les problèmes de la France en travaillant jusqu’à la crise cardiaque. Il a complètement idéalisé le pouvoir du président de la république, il a idéalisé sa capacité à être Superman aussi. Maintenant que l’idéal a été réduit en petits morceaux éparses, le pourcentage de chance qu’il s’y recolle est pratiquement insignifiant. A moins que la planète ne le supplie à genoux, faites une croix dessus! »

 

 

 

Je m’appelle Armin Aref – Qui suis-je? journaliste franco-iranien de 25 ans et profondément pro-peuple iranien…

Publié le

Qui suis-je?

Je m’appelle Armin Arefi et suis un journaliste franco-iranien de 25 ans. J’ai passé deux ans en République islamique en tant que Correspondant de Marianne, Le Parisien, Itélé, La Tribune, la Tribune de Genève. Malheureusement, les autorités islamiques m’ont expulsé du pays en raison de mes écrits. De retour à Paris, j’ai écrit « Dentelles et tchador: avoir 20 ans à Téhéran« (Pocket, 19 novembre 2009), livre décalé, drôle comme tragique sur mes deux années iraniennes, à des années lumière de l’Iran du JT de 20h. J’interviens sur l’Iran dans les plus grandes chaînes d’info françaises (France3LCI, France 24, TV5Monde, Itélé, BFMtv).

Pour me contacter : Envoyez-moi un message sur Facebook (moyen le plus sûr et le plus rapide), j’y répondrai avec joie.

Pourquoi « Dentelles et tchador »?

L’Iran, pour beaucoup de gens en France, c’est Ahmadinejad, la bombe atomique, les Ayatollahs, la négation de l’Holocauste, le terrorisme…(bref le tchador que nous servent sur un plateau certains de nos chers médias).

J’ai vécu deux années en République islamique en tant que journaliste. J’y ai même pris mon pied. L’Iran est une grande civilisation de plus de 5 000 ans d’âge, un pays éduqué dont 75% de sa population a moins de 30 ans, où les femmes sont majoritaires à l’université, où on vous appelle  » Mon chéri » lorsque vous parlez à un inconnu, et où on est aussi bien ouverts sur l’Occident que rattachés à sa patrie et ses traditions (dentelles…).

Suivant toujours ce pays au quotidien grâce à mes contacts sur place, et sachant de toute façon que j’y retournerai très bientôt, je souhaite vous faire partager et ressentir le quotidien iranien, jeune, souvent drôle, parfois tragique, en dehors des sentiers battus par les agences de presse officielles.

Bien évidemment, la récente actualité autour de la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad, et toutes les manifestations, arrestations, meurtres qui l’ont suivie et qui se poursuivent encore aujourd’hui, et qui ne peuvent que difficilement être couverts en Europe(tous les journalistes étrangers ont été expulsés du pays), m’imposent d’y accorder une place importante sur ce blog.

Enfin, je n’ai pas d’ancêtres monarchistes, je ne suis pas un fan de Staline, je n’ai pas d’affinités particulière avec la secte des Moudjahidine du peuple, et je ne me considère pas comme anti-Mollah, ou alors profondément pro-peuple iranien…

Suivez le sur son blog : http://iran.blog.lemonde.fr/pourquoi-dentelles-et-tchador/

%d blogueurs aiment cette page :