Archives de Tag: 2012

Projet politique

Programme politique :

Entrée à l école à 2 ans

En maternelle de 2 à 5 ans :

Apprentissage des langues orales du Français, anglais, chinois
Apprentissage du respect des autres et de la famille, du développement physique et arts appliqués
Apprentissage du jeu.
2 après midi par semaine les petits avec les seniors à la retraite.

En primaire de 6 à 10 ans :

Apprentissage des langues orales et écrites du français, anglais, chinois
Apprentissage de la lecture et de compter
Apprentissage du grec, romain, hébreu et arabe littéraire.
Apprentissage du développement durable
Apprentissage de la société civique et des religions
Développement des activités sportives

Au Collège de 11 à 15 ans :

De La 6eme à la 3eme, Enseignement techniques le matin :
– Apprentissage des langues orales et écrites du français, anglais, chinois
– Apprentissage de la lecture et de compter
– Apprentissage du grec, romain, hébreu et arabe littéraire
– Apprentissage du développement durable
– Apprentissage de la société civique et des religions
– maîtrise des logiciels bureautiques IT

De La 6eme à la 3eme, Enseignement pratiques :
– Développement des activités sportives l après midi

De la 5eme à la 3eme,
– Stages d immersion en entreprise pendant 3 mois sur 9 mois d année scolaire rentrant dans le contrôle continu.
– Continuité des programmes de la primaire mais de manière plus poussée
– Apprentissage de l histoire, géo, finances, eco, droit, de l histoire politique européenne et l ADN initial de la France.

Ouvrir la pudeur par le nu en transmettant de la culture du nu depuis l antiquité. Le nu héroïque, dans sa déchéance et en majesté d aujourd hui. Ouvrir la culture, les arts appliqués
Pour une ouverture d esprit et lutter contre l ombrage des religions.

Après la 3ème, 2 possibilités :
– alternance dès la 2nd pro… Pour une immersion de suite en entreprise Bep, Bac, Bts, Master en alternance
– de la 2nd et première en alternance + terminale en alternance.
– maîtrise des logiciels bureautiques IT
– Apprentissage de l histoire, géo, finances, eco, droit, de l histoire politique européenne et l ADN initial de la France.

À 18 ans obligation pour filles et garçons une année pour le compte de l état, les seniors et la collectivité, système tel que dans les kibboutz
– Apprentissage de l histoire, géo, finances, eco, droit, de l histoire politique européenne et l ADN initial de la France.

À partir de 19 ans jusqu à 25 ans :
– cursus universitaires en alternance internationale pour des échanges mondiaux et avoir des expériences et échangez inter-mondiaux pour tous.
– Développement de la Continuité des programmes des langues et de l enseignement initiale mais de manière plus poussée
– Apprentissage de l histoire, géo, finances, eco, droit, de l histoire politique européenne et l ADN initial de la France.
– maîtrise des logiciels bureautiques IT

De 20 à 25 ans sous tutorat par des seniors en entreprises et chez les artisans pour la transmission des savoirs et le partage des expériences.
Accompagnement en tutorat et par les banques jusqu à 30 ans pour la reprise d entreprise et la création d entreprise.
– maîtrise des logiciels bureautiques IT

De 25 à 55 ans, formation continue tous les 5 ans pour une évolution de carrière égalitaire hommes / femmes ; pour une mobilité et une augmentation de salaire et des responsabilité.
– maîtrise des logiciels bureautiques IT

de 55 à 65 ans proposer un passage vers la profession de coach et de tutorat des jeunes générations et prochains dirigeants d entreprise et afin de renouveler et transmettre la culture d entreprise et des compétences.

Égalité hommes / femmes culturellement servant les hommes / femmes / entreprises et les générations à venir.

Les seniors à la retraite amènent leurs cultures et expériences auprès des touristes, conférences en collège, lycées et universités

Les jeunes délinquants sous bracelet et mis à contribution pour les intérêts généraux : maisons de retraite, l entretien des parcs publics, pions, surveillants en maternel et primaire, milieu de la construction de bâtiments.

À développer et prôner :

– Le salaire au mérite
– l échec entrepreneurial est un tremplin de la réussite d une nouvelle innovation
– le développement de la démographie
– le développement de l apprentissage des langues
– le développement de la culture de la richesse, de la productivité, de l économie numérique
– l égalité des hommes / femmes, de jeunes/seniors, salariés/patron/artisan
– avoir une stratégie de long terme en terme économique
– animer une vie politique active pour tous et donner une image de toutes les couleur de la France.
– animer une vie syndicale active
– renouveler les classes dirigeantes des grandes entreprises, syndicats et les classes politiques tous les 10 ans.
-offrir l égalité des chances pour toutes les minorités et les meilleures de toutes les couches sociales.
– augmenter les salaires de 3% / an
– développer les innovations en réinvestissant une partie des salaires de chacun dans l entreprise.

– défendre ses idées, se battre pour elles, avec forces, efficaces, généreuses, persévérance, valeurs laïques vers tous les concitoyens, ne jamais choisir la facilité

Rendre la politique populaire

Il est préférable de perdre avec un homme intelligent que de gagner contre un idiot

Lutter contre le terrorisme.

Victoire à la France, longue route à vous lecteurs et citoyens français, européens et du monde.

Adhérez à un parti politique. Vivez la fervente animation des meetings et de lieux d échanges.

Soutenez vos élus

Ayez l espoir du changement

Menez une campagne politique sur le terrain

Portez vos convictions, travaillez pour elles. Soyez attentives pour elles. Elles ont besoin de vous pour vivre,
grandir prospérer dans notre pays libre et laïque

La famille politique est chaleureux, incontournable, émotive, excessive, intensive

Apporter lui sa confiance. Vous avez des devoirs pour changer et croître le dessein pour l image de la France au sein de l Europe et dans le monde.

Rappeler vous notre passée, pour vivre et pérennisée notre liberté. L utilité et la nécessité d une nouvelle convention européen pour une Europe politique et et économique

Décidons nous nous même

La France ne peut rester immobile. Le statut quo est notre adversaire

La politique doit être composée de femmes et d hommes libres, force de proposition, tous utile, tous ensemble

La france n est pas un souvenir mais un avenir, une puissance parlant d égal à égal de tous les puissants et les jeunes pouces, donner du travail vers tous, vers les économies qui réussissent

Donner une chance pour tous vers le haut,
L assistance n est pas dans les valeurs de la France
Croire au mérite, à l effort, au travail, à la justice, inspirer les autres, apporter une nouvelle vitalité

L échec est l image de celui qui fait. Faire de l audace.
Essayer de faire quelque chose de son existence, donc ne pas avoir peur de l échec, travailler en équipe, mettre toute son énergie

Les enseignements doivent être impliqués dans l effort du travail, du mérite, de la somme de dévouement de la transmission du savoir et des expériences

C est l ignorance qui alimente l intolérance donc développer l éducation civique.

Chacun doit fournir de l effort, du travail pour mériter de l aide et un meilleur salaire

La performance doit être évaluer dans la fonction publique

Réhabilitation du travail, du mérite soumises et faire adhérer les syndicats

Les salariés doivent avoir des formations, des évolutions, de changements, de création d emplois et de richesses

Les décisions politiques seront prisés par tous avant et pendant le vote. Ensuite le respect sera demandé à tous.

Chacun de nous à la force de porter de border la ligne politique.

Chaque français soit encarté et doit être écouté et reconnu.

Nos élus auront l image de ses concitoyens.

Refuser de subir.

Confier des responsabilités à ceux qui ont le plus envie de faire, à se battre contre l immobilisme. Comprendre le devoir, le mérite, le travail

Retrouver sa place en Europe et dans le monde.

De se battre pour nos chefs d entreprise,
Agriculture, fonctionnaires et notre
Jeunesse, dans les centres de formations

Faites de la politique une passion, porter l audace de vos idées, donnez de la liberté et de la paix pour tous

La vie politique permettra de vivre passionnément en France pays en paix, laïque et démocratique au delà de nos différence pour une unité et une économie pérenne

Travaillons ensemble pour la France, pour vos idées et pour chacun d entre nous. Nous nous retrouvons tous ensemble lors des prochaines élections

Tous ensemble pour poursuivre la démocratie, la paix et notre liberté

Nous avons tous besoin de chacun d entre nous

Cette énergie, la confiance partageons les ensemble

Faisons de nos rêves une réalité pour la France et chacun d entre vous.

Soyez énergique pour une certaine idée de la République Française

Servons nos valeurs, l esprits de nos institutions

Soyez fiers d être militant et tournés vers les autres

Ensemble vous formez l union, le débat au sein de La France, l école de la République, à l innovation, les projets industriels,

Votez pour l Europe en 2014 pour une amélioration de paix et de progrès mondiaux,
Donner des institutions politiques, économiques et de justice pérennes sans prendre du retard sur les autres plaques.

Sauvez nos régimes de retraites, le mérite, l effort dans le travail, promouvoir l égalité des chances, la responsabilité donner aux citoyens, par le courage, l esprit de justice, l exemplarité, donner toute sa puissance dans la solidarité tous ensemble dans l unité de la France généreuse et exemplaire.
La France rime avec espérance tout sera possible et donnera du sens.

Le chemin est parsemé d embûches mais surtout de défis pour rester debout grâces à des militants actifs et concitoyens responsables.

Alors avec enthousiasme, grandissez ouvrez en grand vos yeux, soutenez vos idées pour une France énergique, prospère, Laïque, en paix, actrice chaleureuse et attentive dans une Europe concurrentielle pour un meilleur équilibre dans le monde.

La famille est de bonheur. Les élections méritées. Être présent quand la famille France a besoin de vous. Avoir confiance en la France

Soyez partisans, impliquez vous, écoutez vos contradicteurs
Engagez vous, vivez vos devoirs. Prenez vos responsabilités. Acceptez les débats. Vous avez un devoir d ouverture vers les différences et les jeunes. Apportez votre confiance.
Apportez votre énergie pour votre pays et vos convictions.
Battez vous pour la croissance, la création, avoir le goût de l avenir

 » Outre le bonheur d avoir du talent, il faut avoir du talent pour vivre le bonheur  »
Hector Berlioz

Après

dîner de réveillon

Sauces

Image by su-lin via Flickr

English: Foie gras with onions and figs Dansk:...
Image via Wikipedia

Après avoir acheté les cadeaux, la déco, les achats des produits qui composeront et accompagneront les mets. C’est déjà tout un programme de préparation des fêtes et du réveillon.

Souvenez-vous du conseil des grands mères, ne rien jetez, lorsque vous avez sorti les filets des poissons et les viandes, utilisez les arrêtes et les restes, qui constitueront les fumets et les fonds de sauces ?

Donnez un sens à votre dîner, donner un thème au réveillon, partager, préparer une histoire, prendre le temps de concevoir, de manger.

Faire en sorte que la personne qui prépare le dîner, lui permettre de rester à table.

Raconter une histoire, l’histoire du vin qui est bu et partagé.

On conserve la liberté de choisir, de déguster d’embellir les produits du terroir – boire et manger – rire, le goût des choses, les actes culinaires. Le près à manger vers le près à partager.

les repas de famille à Noël, les repas entre amis au réveillon.

90% des aliments de Super U, la viande 100%  et 80% des poissons sont sources des bords côtières

Le vin doit être goûté avant.

Un vin se regardePrenons d’abord plaisir à admirer le vin dans son verre; notons l’éclat des couleurs, ses réactions à la lumière. Les passionnés ont l’habitude de juger la couleur du vin en se plaçant devant un fond blanc. On remarque ainsi si la robe du vin est sombre ou pâle.

Un vin se humeN’hésitons pas à plonger généreusement le nez dans un verre de vin. En développant son odorat, on devient capable d’associer des arômes à la senteur du vin. Bien sûr il ne sert à rien d’essayer si votre voisin fume une cigarette, si votre voisine porte un parfum exagéré ou si le plat dans votre assiette dégage de puissants arômes. Humer le vin, c’est se préparer à le bien déguster.

Un vin se goûteToujours à petites gorgées attentives. Chacune révèle, aux réactions de la langue, du palais, de la gorge, une nouvelle finesse, une nouvelle force, une nouvelle nuance de bouquet. Prenons en bouche une petite gorgée de vin, pinçons la lèvre, aspirons un peu d’air à l’aide de la langue et transportons le vin dans les différentes parties de la bouche. En effet, différents territoires de la langue sont spécialisés pour reconnaître certaines sensations: le côté sucré est reconnu par la pointe de la langue, l’acidité par les bords latéraux, l’amertume par l’arrière de la langue. En faisant circuler le vin pendant quelques secondes, vous laissez à votre cerveaux le temps d’analyser les différentes sensations reçues. La première sensation est le goût sucré, la seconde l’acidité et enfin la troisième est l’amertume.

Un vin se discuteQuand le verre a quitté vos lèvres, mais que l’âme du vin continue à glisser en vous. On doit rendre grâce au magicien qui l’a fait, à la terre qui l’a porté. Car on aime à parler de choses émouvantes, on aime à s’exalter. Quoi de meilleur que de sentir son enthousiasme partagé, quoi de plus passionnant que de confronter les jugements.

 Mais on oublie jamais que :

« Ceux qui s’enivrent ne savent ni boire ni manger »

N’oubliez pas un verre témoin pour laisser le vin se bonifier.

Les vins blancs, les conserver dans de l’eau et quelques glaçons qui les permettront d’être bus à 14°C tout au long de la dégustation de la bouteille.

La tendance est au retour de la consommation locale et saisonnière, à la conjugaison des clients qui permettent aux entreprises régionales locales de conserver ou créer des emplois et donc de vivifier la vie économique locale.

Le muscadet est le Vin qui accompagne les huîtres les produits consommés par les libertins.

Le muscadet accompagne très bien la cuisine chinoise.

Château de La Motte-Tilly - Salle à Manger

Image via Wikipedia

Utiliser des moules, des carlets, des truites fumés.

Alors, entrée: des pavés de saumon, sauce à l’oseille, très facile à faire/ après tu peux faire de la viande de boeuf avec du foie gras dessus…

Entrée: des pavés de saumon, sauce à l’oseille, très facile à faire/

après, de la viande de boeuf avec du foie gras dessus (tournedos rossini), avec des cèpes, haricots verts ou pommes de terre/ au choix rajouter des toasts entre les deux ou avant… ou des crevettes (gambas grillées)
Au dessert: un bûche pâtissière ou des fondants au chocolat !

entrée: feuilletées au feta & emmental avec un peu de mache, plat 1: poulet au citron accomgné de riz spécial, plat 2: boeuf à la vietnamienne (avec nouilles & légumes), plat 3: biscuit roulé aux fruits rouge (comme une buche, mais avec des fraises au milieu).

entrée: feuilletées au feta & emmental avec un peu de mache, plat 1: poulet au citron accomgné de riz spécial, plat 2: boeuf à la vietnamienne (avec nouilles & légumes), plat 3: biscuit roulé aux fruits rouge (comme une buche, mais avec des fraises au milieu).

TERRINE A LA BISQUE DE HOMARD

Ingrédients:
1 boite de lait concentré non sucré
1 boite de bisque de homard
7 oeufs entiers
2 grosses cuillères à soupe de crème
sel et poivre
crevette à huile d’olive
au persil et à l’ail de Picard
Préparation:
Dans un saladier mélanger la bisque de homard avec la boite de lait concentré + la crème.
Battre les 7 oeufs en omelette. Les rajouter au mélange : bisque + lait + crème.
Graisser un moule à cake, et verser la préparation.
Faire cuire au four au bain mairie 3/4 d’heure à 210°C ( thermostat 7)
Sortir du four et démouler froid.

Bûche dernière minute

Préparation : 20 mn environ

Ingrédients pour 8 personnes ou plus :
Pâte :
300 g de biscuits à la cuiller secs
75 g de sucre semoule
150 g de beurre
2 jaunes d’œufs
150 ml de café très fort, chaud, fait avec 50 ml de poudre le café et 150 ml d’eau.

Glaçage :
100 g de chocolat fondu et 20 g de beurre.

Les devises que l’on aime :

La devise du Seigneur :
« Le vin a été créé dès le commencement pour le bonheur de l’homme »
(l’Ecclésiastique XXXI – 33)

La devise de Terroirs-France :
« Celui qui aime manger, saura apprécier le vin »

La devise qu’il faut se rappeler :
« Le vin est meilleur quand il est bu avec modération »

Fromage de Vache
Beaufort Chablis
Boursin Vin blanc sec (Sancerre)
Vin rouge fruité (Beaujolais)
Brie de Meaux Champagne !
Bordeaux rouge
Bourgogne rouge
Camembert Bordeaux rouge
Beaujolais
Chaource Champagne
Sancerre
Chablis
Comté Vin blanc sec (Sancerre)
Vin rouge léger (Beaujolais)
Vin jaune du Jura
Coulommiers Vin rouge de Bordeaux, Cotes du Rhone ou Languedoc.
Sauvignon Blanc pour un vin blanc
Epoisses Vin blanc de Bourgogne
Vin doux (Sauternes)
Marc de Bourgogne
Livarot Pomerol
Tokay d’Alsace
Munster Bière !
Gewürztraminer
Vin rouge corsé (Côte-Rotie ou Chateauneuf-du-Pape)
Pont l’Eveque
Vin rouge: Pinot Noir, Pomerol ou Saint-Emilion
Reblochon Vin blanc de Savoie
Vin rouge fruité (Beaujolais)
Saint Marcellin Vin rouge des Côtes du Rhône (Châteauneuf du Pape ou Gigondas)
Saint Nectaire Vin rouge fruité et léger (Beaujolais)
Tomme de Savoie Vin rouge medium des Côtes du Rhône (Crozes Hermitage)
Riesling ou Savoie pour un vin blanc
vache – brebis – chèvre – bleu
Roquefort
Roquefort
Fromage de Brebis
Ossau-Iraty Jurançon
Graves blanc
Roquefort Vin doux (Muscat, Porto ou Sauternes)
vache – brebis – chèvre – bleu
Chevre (Goat Cheese)
Chèvre
Crottin de Chavignol
Crottin de Chavignol
Fromage de Chèvre
Banon Vin doux de dessert
Rosé de Provence
Chabichou du Poitou Vin blanc de Loire (Sancerre ou Pouilly-Fumé)
Chèvre Vin blanc de Loire (Sancerre ou Pouilly-Fumé)
Merlot
Crottin de Chavignol Vin blanc de Loire (Sancerre ou Pouilly-Fumé)
Sauvignon Blanc
Valencay Sancerre ou Chablis
vache – brebis – chèvre – bleu
Fourme d'Ambert
Fourme d’Ambert
Bleu
Bleu d’Auvergne Vin doux (Porto ou Sauternes)
Vin rouge corsé (Cahors ou Côtes du Rhône)
Fourme d’Ambert Vin rouge medium des Côtes du Rhône (Crozes Hermitage)
Saumur Champigny
Sauternes

 

Lorsque vous salé une viande avec les doigts, à partir du moment où vous ressentez  l’eau à la bouche, vous savez que vous l’avez assez salée.

Bon appétit, riez, partagez, souriez, brillez, séduisez… Vivez !!!

JP Raffarin et l’UMP : est-ce le début du divorce – ou le campus 2011 va-t-il permettre la réconciliation ?

André Santini, Jean-François Copé and Jean-Luc...

Image via Wikipedia

Comment

Jean-Pierre Raffarin

a gâché la fête de l’UMP

Par Judith Waintraub Mis à jour le 02/09/2011 à 23:09 |
publié le 02/09/2011 à 20:53
Jean-Pierre Raffarin en mai dernier.
Jean-Pierre Raffarin en mai dernier. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Nicolas Sarkozy, qui a accusé l’ex-premier ministre d’«irresponsabilité», l’a lui-même appelé. L’ancien chef du gouvernement a toutefois refusé de s’engager à revenir au petit-déjeuner de la majorité.

Le mot d’ordre était pourtant clair: l’UMP devait offrir à Marseille l’image d’une famille «rassemblée». Nicolas Sarkozy l’a répété sur tous les tons aux dirigeants de l’UMP lors de leur dernier petit déjeuner hebdomadaire, jeudi. Mais au cours de cette même réunion, le président a regretté que Jean-Pierre Raffarin -qui n’était pas là- ait présenté le projet de relèvement de la TVA sur les billets d’entrée des parcs à thèmes comme une mesure pénalisant «des gens qui ne partentpas forcément en vacances». En clair, des pauvres. «Je m’en expliquerai avec lui», a ajouté Sarkozy. En fait, le président a attendu vendredi soir 19 heures pour rappeler lui-même Jean-Pierre Raffarin. Il n’a pas obtenu que ce dernier revienne sur ses déclarations, ni qu’il s’engage à retourner au petit déjeuner de la majorité, mardi prochain. L’ancien premier ministre n’a pas voulu s’apaiser.Une heure après l’ouverture de l’université marseillaise, la nouvelle a couru les travées du Parc Chanot : Jean-Pierre Raffarin est furieux et le fait savoir sur son blog ! Ruée sur les portables. Sous le titre «Clarification», Raffarin écrit: «Les déclarations brutales à mon endroit, en mon absence, de Nicolas Sarkozy au cours du petit déjeuner de la majorité sont surprenantes et méritent clarification. D’ici là, je me place en congé de cette instance dite de “concertation”.» «Pour Jean-François Copé, Jean-Claude Gaudin et Benjamin Lancar (président des Jeunes Populaires, NDLR ) -et pour les militants-, je présiderai néanmoins samedi le conseil national de l’UMP», ajoute-t-il. Cette dernière concession a été obtenue à l’arraché par Jean-François Copé. Le secrétaire général a longuement appelé l’ex-premier ministre jeudi soir, quand il a vu les proportions que prenait l’affaire. «Raffarin ne voulait pas mettre les pieds à Marseille, c’est Copé qui l’a convaincu», assure un proche du patron du parti. Brice Hortefeux a lui aussi pris son téléphone pour jouer les démineurs.À Marseille, le patron de l’UMP n’a pas eu un mot contre l’ancien chef de gouvernement. Loin de lui reprocher de gâcher la fête, il a jugé que Jean-Pierre Raffarin jouait «un rôle essentiel, au sens étymologique du terme», en rappelant qu’il n’avait jamais «renoncé à sa liberté de parole». Il a été à peine plus sévère avec Patrick Devedjian, qui lui a reproché dans Le Mondede vendredi de «pousser le président au suicide» en souhaitant qu’il soumette la règle d’or au Congrès.

«Droit de contester»

Jean-Claude Gaudin, l’hôte de ces festivités marseillaises, n’a pas apprécié les déclarations du président du conseil général des Hauts-de-Seine qui, selon lui, a été «plutôt été bien servi» par Nicolas Sarkozy. En revanche, il a confié au Figaro qu’il refusait qu’«on accable Jean-Pierre Raffarin». Tout en affirmant que la participation au petit déjeuner de la majorité est un «privilège», il reconnaît au sénateur de la Vienne «le droit de contester une mesure gouvernementale». «Une loi de finances, ça se discute, ça ne s’impose pas», ajoute le président du groupe UMP au Sénat en signalant que beaucoup de parlementaires partagent son point de vue. La réponse est venue vendredi de François Baroin. Invité au «Talk Orange-Le Figaro», il a assuré qu’il n’était «pas acceptable, faux, pas bien et pas solidaire» de dire que le relèvement de la TVA sur les parcs à thèmes était une mesure «contre les pauvres».

Pour en savoir, cliquer sur le lien suivant :  http://www.lefigaro.fr/politique/2011/09/02/01002-20110902ARTFIG00566-comment-jean-pierre-raffarin-a-gache-la-fetede-l-ump.php

» L’UMP lance la bataille de la présidentielle

L’UMP lance la bataille de la présidentielle

Par Judith WaintraubJean-Baptiste GaratMis à jour le 02/09/2011 à 21:04 | publié le 02/09/2011 à 20:28 Réactions(87)
Jean-François Copé, Frédéric Lefebvre, Nathalie Kosciusko-Morizet, vendredi à Marseille lors de l'inauguration de l'édition 2011 du campus de l'UMP.
Jean-François Copé, Frédéric Lefebvre, Nathalie Kosciusko-Morizet, vendredi à Marseille lors de l’inauguration de l’édition 2011 du campus de l’UMP.
 À Marseille, le parti majoritaire commence à élaborer son projet. 
Pour Jean-François Copé, les universités d’été de l’UMP à Marseille sont le «coup d’envoi de la campagne présidentielle». Pour le sénateur maire Jean-Claude Gaudin, elles marquent «le lancement de la campagne de 2012».En inaugurant vendredi l’édition 2011 du campus du parti présidentiel, le dernier avant l’échéance de 2012, chacun a en tête les universités d’été que Nicolas Sarkozy, président de l’UMP et pas encore candidat officiel, avait organisées à Marseille, quelques mois avant la campagne de 2007. «C’est ici que nous avons lancé la victoire», rappelle le secrétaire départemental des Jeunes populaires des Bouches-du-Rhône, Fabrice Durand, dans son message d’accueil. «Et ce souffle de victoire est toujours présent», assure-t-il devant les 2000 jeunes réunis pendant trois jours au parc Chanot.La campagne de 2012 est le fil rouge de ces journées. Et est inscrite au programme du conseil national, le parlement de l’UMP. D’abord en préparant «la défense et la promotion du bilan» samedi matin. Ensuite en établissant, dans l’après-midi, un «bilan d’étape» dans la préparation du projet pour 2012 que supervise le ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire. Pas question, cependant, d’arrêter déjà le projet, rappelle Jean-François Copé. «Viendra le temps du programme, aujourd’hui nous sommes dans le débat», explique le secrétaire général.

Irritations au sein de l’aile sociale du parti

Une temporisation d’autant plus nécessaire que certaines des propositions défendues par Bruno Le Maire sont loin de faire l’unanimité. Celle de la fiscalisation des allocations familiales, qu’il a défendue dansun entretien de L’Express cette semaine, irrite ainsi l’aile sociale du parti. Même si le ministre de l’Agriculture a pris la précaution de préciser que cette fiscalisation serait la contrepartie d’une ouverture des droits dès le premier enfant. «Un assemblage de mesures techniques comme la fiscalisation des allocations familiales ne suffit pas à construire un projet politique crédible», fustige dans un communiqué le député de la Loire Dino Cinieri, au nom de la Droite sociale. «C’est complètement absurde, ne décolère pas un autre membre de ce club piloté par Laurent Wauquiez. Le Maire devait préparer le programme dans la concertation et le dialogue. Il l’a fait dans son coin et c’est la presse qui nous informe». Laurent Wauquiez, plus mesuré, demande que «l’UMP additionne les sensibilités et les talents pour faire le meilleur programme possible et fasse taire les affrontements de personnalités».

«Liberté de parole»

Pour Jean-François Copé, il n’y a pas lieu, cependant, de s’alarmer de ces «débats» internes au parti présidentiel. «Je suis le garant de la liberté de parole», répète-t-il quand on l’interroge sur les prises de position de Patrick Devedjian ou de Jean-Pierre Raffarin. «Je ne connais aucune autre formation en France qui associe autant d’originalité et de talents», se félicite-t-il devant les jeunes, en demandant à chacun d’être «fier de l’UMP».

À condition, cependant, que «le moment venu, nous nous retrouvions tous derrière Nicolas Sarkozy». «À la différence du Parti socialiste, nous, nous pouvons travailler sur le projet, sur le fond, car nous n’avons pas de problème de candidat», se félicite le secrétaire général adjoint de l’UMP, Marc-Philippe Daubresse. «Notre candidat, c’est Nicolas Sarkozy», ajoutait vendredi Jean-Claude Gaudin, en préconisant qu’il ne se déclare que quelques semaines avant le premier tour : «Il a tout à gagner à rester le plus longtemps possible au-dessus de la mêlée», estime Gaudin. Et, sur ce point, il y a unanimité à l’UMP.

Parcs à thème :

Sarkozy répond aux critiques de Raffarin

économie jeudi 01 septembre 2011 

Le président Nicolas Sarkozy s’en est pris vivement jeudi matin à Jean-Pierre Raffarin en l’accusant « d’irresponsabilité », dans ses critiques sur le relèvement de la TVA sur les billets d’entrée des parcs à thème, a-t-on appris auprès de responsables de l’UMP.

« On peut avoir des arguments contre cette mesure mais certainement pas dire que ça revient à attaquer les pauvres, comme l’a dit Raffarin ! », s’est emporté le chef de l’Etat, lors du petit-déjeuner de la majorité à l’Elysée, selon plusieurs responsables UMP qui y participaient. L’ancien Premier ministre n’était pas présent. « C’est irresponsable, surtout venant du premier vice-président du conseil national de l’UMP ! », a jugé le président Sarkozy.

Une « erreur sociale »

M. Raffarin, sénateur de la Vienne, département du Futuroscope, a dénoncé le relèvement de la TVA sur les parcs à thème – retoqué mercredi par la commission des Finances de l’Assemblée nationale -, le qualifiant d’« erreur sociale » car ces parcs « sont des vacances pour des gens qui ne partent pas forcément en vacances ».

Lors du petit-déjeuner, le président de la République a appelé le gouvernement et l’UMP à être davantage mobilisés pour défendre son action et répliquer aux critiques dont il est l’objet « car on a l’impression de n’entendre que le PS »« J’aimerais que vous montiez tous un peu plus au créneau », a lancé Nicolas Sarkozy.

Il a une nouvelle fois plaidé pour que l’UMP montre une image « d’unité » et de« mobilisation » lors de ses journées d’été, de vendredi à dimanche à Marseille.

catherine b. 2 MAIS il a mauvais caractère ce JP RAFFARIN il n’y a aucune raison de se vexer pour si peu d’autant plus que sarko a raison.

Le 2/09/2011 à 22:03AlerterRépondre
AvatarCarl CousinEt pendant ce temps là les manigances du Château, pour étouffer le retour de bâton de l’affaire Bettencourt, passent aux second plan… Merci JP ça c’est un bon copain !!!

Le 2/09/2011 à 22:02
Avatar4TREFLEEt pourtant, vous aviez bien raison M Raffarin. Le problème est qu’en France, on ne peut parler qu’à mi-mot pour ne pas vexer telle ou telle personne. La TVA sur les parcs à thème était une mesure inadmissible car il y a bien d’autres priorités que toutes ces hausses qui touchent le consommateur au lieu de toucher là où çà fait mal. Allons voir par exemple du côté des personnes qui rentrent en France après 65 ans et ont droit à une retraite sans jamais avoir cotisé plus forte que celle de nos agriculteurs. Combien d’économie si on arrête ce système. Et je parle bien d’économie et non de taxe supplémentaire…

Le 2/09/2011 à 22:01AlerterRépondre
AvatarJames Semartle titre de l’article ne semble ‘incriminer que JPR dans cette affaire.

Le 2/09/2011 à 21:56AlerterRépondre
AvatarocanardPour une fois que Raffarin faisait une déclaration intéressante!

Le 2/09/2011 à 21:56AlerterRépondre
AvatarLartmainienLa phrase de M.GAUDIN est lourde de sens et image, on ne peut mieux, la vision de la vassalité de tous ces courtisans avides de pourvoir. En s’ouvrant ainsi avec le coeur et l’âge qui lui donne un peu plus de « faconde » que jamais mais aussi lui ôte un peu plus de discernement, il nous dit très directement que « le Roi a déjà bien servi » un de ses « sujets ». Belle illustration, si besoin était, de l’exercice du pourvoir et de ses intérêts si particuliers !
Ne désespérons pas, cela peut toujours être pire et nous n’avons que les dirigeants que l’on mérite. Moins d’assistanat et plus d’exigence demande courage et implication, mais de grâce épargnez nous ces « backstage » de la politique de ruisseau si largement répandue.
Vive la République mais exigeons d’en retrouver le sens moral.
Sans naïveté aucune, des opportunités, cooptations ont toujours existé depuis la création de la « Cité » mais ce qui a changé c’est l’impudeur des politiques qui ne se voient plus agir. La morale n’a pas toujours eu cours, la pudeur laissait au moins les apparences sauves.
Réveillons nous, donc réveillons les !

Le 2/09/2011 à 21:54AlerterRépondre
AvatarAndrew KrafftBonjour, je trouve que JP Raffarin a raison de s’indigner, « aujourd’hui » ( il a eu d’autres occasions… ) je suis un homme de 56 ans handicapé qui travaille (heureusement) pour le SMIC , plutôt de gauche (c’est viscéral…, lol, j’ai un frère qui préfère l’extrême droite… va comprendre) Il me semble inadmissible de continuer à faire payer la « masse » des français les « grosses conneries » initiées par un avocaillon incapable de gérer un « gros compte » comme la France. Je ne parle même plus de « l’extérieur » , il faut « sniffer » pour pouvoir gérer tout ce « mikmak » … Cordialement, merci de m’avoir lu.

Le 2/09/2011 à 21:51AlerterRépondre
Avatarboulay c. 1il serait temps de prendre ta retraite pépère ! tu es à côté de tes pompes !

Le 2/09/2011 à 21:44AlerterRépondre
AvatarLouis CyphreÇa leur gâche surtout le plaisir de railler la désunion du PSMais que reste-t-il aux grandes (gueules de l’UMP) ?

Le 2/09/2011 à 21:43AlerterRépondre
Avatarchrisren023001C’est vrai,il y a pire que les parcs à thèmes,mais les irresponsables sont du côté de Sarko,car cela va priver de sorties les familles…les associations…mettre au chômage du personnel…faire fer mer « certains » parcs pour un bénéfice bien PEU rentable !!!

Le 2/09/2011 à 21:43
six futs six caissesVas y jp !

Le 2/09/2011 à 21:43AlerterRépondre
Avatarnicolef-2Et bien il n’a pas changé il ne supporte toujours pas les critiques, chasser le naturel il revient au galop!A l’entendre à part lui tout le monde entier est irresponsable, pauvre France ou te conduit-il?

Le 2/09/2011 à 21:43AlerterRépondre
AvatarCoq de bruyèreLe campus de l’UMP se fait dans un climat de violence extrême. La droite est totalement désunie. Cette fin de quinquennat est une épreuve pour la France ruinée.

Le 2/09/2011 à 21:42AlerterRépondre
AvatarPrincepsOn dirait que ce n’est pas qu’au PS qu’il y a des bisbilles. J’ai l’impréssion que Raffarin ne s’est jamais remit de son échec à la présidence du Sénat. Ceci dit, les parlamentaires sont là pour donner aussi leur avis, qui doit être respecté mais s’il ne plaît pas. Sinon, à quoi bon un parlemement ?

Le 2/09/2011 à 21:42AlerterRépondre
AvatarLolitomerci de tout coeur Jean Pierre !

Le 2/09/2011 à 21:41AlerterRépondre
AvatarMEGAPOLUXIl faut que ce type sache que c’est un nul, l’inventeur de  »la France d’en bas  », qui veut  » se l’a jouer », un débris parmi d’autres, qui auront à justifier un jour du désastre qui arrive !

Le 2/09/2011 à 21:41AlerterRépondre
AvatarTolerance ZorroAh le Futuroscope c’est pour les pôvres? Marie-Ségolène, il ne faudra plus y emmener les enfants!

Le 2/09/2011 à 21:37AlerterRépondre
AvatarJérémy de ParisEn résumé, la solidarité gouvernementale consiste à prendre les mesures de rigueur les plus inégales qu’il soit tout en faisant taire les élus de la majorité qui oseraient formuler des critiques de bon sens. Jean-Pierre Raffarin exprimerait-il une vérité difficile à entendre pour les caciques de l’UMP ?

Le 2/09/2011 à 21:33AlerterRépondre
Avatarimagine007Il y a de quoi être perplexe par ces mesuress, qui ne relance même pas l’emplou et l’industrie, pourtant al seule solution pour créer de pa caleur seul moyen de rembourser notre dette
En donnant à Pierre ce que l’on prend à Paul cela ne résund rien. Pourquoi avoir supprimer la TVA sur les restaurant pour la rétablir sur les parc de loisirs…

Le 2/09/2011 à 21:32AlerterRépondre
Avatarjean lemayecIrresponsable?
mais qui est irresponsable depuis plus de 4 ans d’ereurs d’allers et retours de n’importe quoi?
vivement 2012 qu’on le vire.

Victor KaplanRaffarin n’est ici qu’un leurre. Si tout le monde, à Droite, tient à monter cette affaire en épingle, c’est pour étouffer l’affaire de la cellule élyséenne constituée pour étouffer l’affaire Bettencourt et de l’instrumentalisation de la DCRI. La presse est espionnée, ses sources localisées, les témoins sont menacés de mort, des ordinateurs sont volés, la démocratie va très très mal ! Mais des libertés essentielles, les jeunes UMP n’en ont rien à faire, ce qui les intéresse, c’est de grimper dans l’appareil du parti pour gagner une place de conseiller général, député, voire plus. C’est pour cela qu’ils organisent tout de suite un déxbat sur la liberté et la démocratie ! Pour étouffer, encore et encore…
On se croirait en ex-RDA.

Le 2/09/2011 à 21:30AlerterRépondre
AvatarMajor DomeOn veut faire croire que Raffarin est seul, mais c’est le contraire, il incarne une part croissante des électeurs de l’UMP qui en ont marre de Sarkozy.
Sarkozy ne passera pas le premier tour et l’UMP suivra son patron forcé dans la défaite.

Le 2/09/2011 à 21:28AlerterRépondre
AvatarCaptain NemoOuhla, c’est chaud à l’UMP!

Le 2/09/2011 à 21:27AlerterRépondre
AvatarPICARDIERAF MACHIN ??? C EST QUI ??
n oubliez pas que ce monsieur est un cumulard et qu il se gave en se disant le francais connaissant mieux la chine car il ne cesse d y aller en soi disant missions;;;
MERCI QUI ?LES REVENUS ..LES VRAIS COMBIEN ??

Le 2/09/2011 à 21:25AlerterRépondre
AvatarJean-Pierre MassiasExpliquez-nous quel est le rapport.

Le 2/09/2011 à 21:52AlerterRépondre
Avataryann mrlouh là !!! tel qu’on connaît les méthodes de sarko pour humilier ceux qui se mettent en travers de sa route, ça sent encore le croc de boucher à plein nez cette affaire-là.
En tout cas, que ça nous serve surtout de leçons pour l’éjecter dès le 1er tour en 2012 afin qu’il comprenne qu’on ne tolère plus les méthodes de sarko dignes de la gestapo ou du goulag pour épingler les personnes qui le gênent comme on l’a appris avec horreur dans le livre « sarko m’a tuer ».
je prédis moins de 15% pour sarko au 1er tour l’année prochaine, donc élimination directe, pauv de lui il va bien la sentir passer celle-là, je débouche le champagne au Fouquet’s ce soir-là pour fêter ça.

Le 2/09/2011 à 21:23AlerterRépondre
AvatarSUPER DODOTA BIEN RAISON MON JEAN PIERRE,ouvre un peut plus ta critique ,vas y te laisse pas faire,,,,

Le 2/09/2011 à 21:22AlerterRépondre
AvatarYu Fung LAMIl est dommage que Président SARKOSY n’a pas pris le hauteur d’écouter Jean Pierre RAFFARIN. Le relèvement de la TVA sur les parcs à thèmes, les sodas et les contrats de prévoyance de santé est choquant tout comme la taxation des indemnités de l’accident du travail. Il ne faut pas discrediter l’action gouvernementale pour donner l’image aux citoyens que le gouvernement fait des cadeaux aux riches et aux millairdaires et taxe les enfants, les pauvres et les malades.

Le 2/09/2011 à 21:19AlerterRépondre
Avatarmichel andre debelairet dire que ces memes personnes se sont gaussees en parlant de la rochelle ils font 100fois pire
il est temps que ce ^president s’en aille d’une maniere si possible pas trop humiliante esperons que nous ne reverons pas le meme spectacle qu »avec giscard cetait pathetique , grotetesque et indigne de cette fonction
ce president ne s’est pas occuppe du quotidien des français 14% sont passes sous le seuil de pauvrete en 4 ans et nos jeunes diplomes arrivent sur le marche du travail
courage tout cela se terminera dans la rue ou ailleurs mais ce systeme installe par ce president n’avantage que lui et ses amis du fouquets le reste c’est du niveau de casse toi pauvre con , aucun respect pour le citoyen lambda

Le 2/09/2011 à 21:16AlerterRépondre
AvatarmhsVous au moins vous faites « pigiste » sur l’actu et vos critiques sont celles que l’on formulent à gauche et plus exctement chez Marianne

Le 2/09/2011 à 21:51AlerterRépondre
Avatarjudel.66et oui , et que pensent m.Raffarin et la plupart des participants a la réunion UMP de marseille de l’aggravation des plus values immo des particuliers… crées par giscard ministre des finances pour aligner les particuliers sur les promoteurs et plaire a ceux ci , les plus values giscardiennes ont immédiatement arrete la construction locative et en partie nos 30 glorieuses….un particulier pouvait faire construire , louer un peu pour amortir son emprunt , puis vendre et recommencer sans frais….giscard a stoppé cela et maintenant Sarko giscard II aggrave la mesure ce n’est pas avec cela que nous allons relancer la construction ! ! !

Le 2/09/2011 à 21:15
Related articles
%d blogueurs aiment cette page :