Archives de Catégorie: fraude

le meilleur projet pour que la France soit la 1ère force économique d’Europe

Publié le

INTERVIEW – Dans un entretien exclusif à trois jours du premier tour, l’ancien premier ministre dénonce le programme d’Emmanuel Macron et met en garde les électeurs de droite : «S’ils votent Le Pen, ils auront Macron !»
LE FIGARO. – Emmanuel Macron préconise des «mesures fortes contre le terrorisme». En quoi vous distinguez-vous de lui?
François FILLON. – Sur la lutte contre l’islamisme comme sur tout le reste, Emmanuel #Macron est flou. On ne sent chez lui aucune détermination à lutter efficacement contre ce danger, qu’il n’a même pas diagnostiqué. Pour Macron, l’islamisme n’est pas un risque totalitaire qui menace la paix mondiale. Il reste sur le discours antiterroriste classique, en ménageant en permanence ce qu’il pense être un électorat musulman. Il se garde bien d’affirmer, comme je le fais, l’existence d’un mouvement intégriste au sein de la religion musulmane, mouvement qui doit être combattu. On ne l’entend jamais dire non plus qu’il faut expulser ceux qui tiennent des discours antirépublicains, ou dissoudre les mouvements salafistes ou se réclamant des Frères musulmans, qui sont clairement dans la mouvance djihadiste.
«Les soutiens de Sens commun ont leur place dans une majorité et ils ont fait preuve d’une très grande solidité dans cette campagne. Ce qui n’a pas été le cas de tout le monde»
François #Fillon
Que pensez-vous de la polémique au sein des Républicains à propos de Sens commun?
C’est une forme d’intolérance que je trouve regrettable, et c’est l’expression de ce politiquement correct que je combats par ailleurs. Je me souviens du #gouvernement que j’avais composé avec Nicolas #Sarkozy. Il y avait Alain #Juppé, mais il y avait aussi Christine #Boutin et Bernard #Kouchner! Je n’ai pas le souvenir que cela ait choqué qui que ce soit. Je n’adhère pas à toutes les positions de Sens commun, mais ils le savent et me soutiennent parce qu’ils pensent que j’ai le meilleur projet, ce qui prouve qu’ils ne sont pas sectaires. Ils ont leur place dans une #majorité et ils ont fait preuve d’une très grande solidité dans cette #campagne. Ce qui n’a pas été le cas de tout le monde. Pour construire, il faut rassembler. En excluant certains au motif qu’ils ne seraient pas dans «le sens de l’histoire», on contribue à créer les conditions de tensions, d’affrontements et de communautarisme.
http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/19/35003-20170419ARTFIG00340-francois-fillon-au-figaro-je-serai-au-second-tour.php

Partagée via le Appli #Google
Envoyé de mon iPad

 

Nous n’avons pas le droit de nous diviser, de nous perdre dans des votes inutiles. Ce serait courir le risque de perdre l’opportunité d’engager le sursaut de notre pays. Il existe dans les profondeurs de notre pays une ardeur qui ne demande qu’à être libérée. Soyons les artisans de cette libération.

Publié le

Mes chers compatriotes,

7 jours. Il nous reste 7 jours pour gagner.

La semaine qui s’annonce va être décisive.

A vous tous, je vous demande de vous mobiliser, d’engager toutes vos forces dans la dernière ligne droite avant le premier tour de la présidentielle.

Dimanche prochain, vous serez appelé(e) aux urnes, comme des millions de Français.

Cette élection sera peut-être la plus importante de la Vème République. La France est sur une ligne de crête. Le choix qui s’offre à nous est clair, celui du sursaut ou du déclin.

Le temps n’est plus aux demi-mesures.

Après 5 années d’immobilisme socialiste, nous ne pouvons poursuivre avec la politique de l’eau tiède, ou nous perdre dans l’impasse des extrêmes, de gauche comme de droite.

Ceux qui croient pouvoir acheter vos voix à coup de dépenses publiques, de promesses magiques ou de formules creuses toutes prêtes à faire plaisir se trompent.

Vous êtes bien plus lucides qu’ils ne peuvent le croire.

Je fais le pari que vous préférez la vérité aux calculs politique.

Mes chers compatriotes, que de chemin parcouru en 4 ans !

Depuis 4 ans, je suis allé à votre rencontre partout en France. Par milliers, vous m’avez dit vos doutes, vos angoisses, vos espoirs. Pour construire mon projet, je me suis nourri de ces rencontres ; de l’expérience et des idées de la société civile. Ces Français, forces vives du pays, engagés pour le redressement de la France, je les remercie du fond du cœur pour l’aide qu’ils m’ont apportée.

Ensemble, nous avons bâti un projet solide, cohérent et conquérant.

Un projet qui nous a permis de remporter la primaire de la droite et du centre, faisant mentir tous les commentateurs qui nous disaient que c’était impossible.

Aujourd’hui, on voudrait nous faire croire que ce même projet est trop ambitieux pour remporter vos suffrages. On voudrait nous faire croire que l’élection est jouée d’avance, avec des finalistes que l’on voudrait nous imposer.

Rien n’est plus faux ! Vous êtes des femmes et des hommes libres. Personne ne dictera votre choix pour la France.

Je vous propose un projet capable de changer ce système usé qui, depuis 30 ans, nous mène droit à la faillite, nous empêche de créer des emplois, vous empêche d’accomplir vos rêves de réussite, nous empêche d’assumer pleinement ce que nous sommes : Français, et fiers de l’être !

Alors, mes chers compatriotes, dans ces derniers jours décisifs, tous à l’action !

Partout, auprès de votre famille, de vos amis, de votre entourage, faites connaître notre projet ! Expliquez-le ! Défendez-le !

Ce qui est en jeu est plus grand que nos personnes ; ce qui est en jeu, c’est l’avenir de la France, sa place dans le monde. C’est le futur de notre jeunesse.

Nous n’avons pas le droit de nous diviser, de nous perdre dans des votes inutiles. Ce serait courir le risque de perdre l’opportunité d’engager le sursaut de notre pays.

Il existe dans les profondeurs de notre pays une ardeur qui ne demande qu’à être libérée.

Soyons les artisans de cette libération.

Dans les 7 prochains jours, travaillons sans relâche pour faire gagner la France.

La victoire est à notre portée !

Vive la République, vive la France.

François Fillon
7 jours pour gagner ! Tous avec @FrancoisFillon dans cette dernière ligne droite !

https://t.co/42frFDLH4w

Enquête demandée pour trafic d’influence, abus d’autorité, association de malfaiteur, corruptions des services judiciaires entre autres, violation du secret de l’enquête… à l’encontre du President … de la République française : François Hollande

Publié le

Dans une lettre adressée à Eliane #Houlette, patronne du #Parquet national #financier et
à #François #Molins, #procureur de #Paris,
plusieurs poids lourds de la #droite #française #institutionnelle :
@nk_m @LucChatel @vpecresse @FrancoisFillon , …
reviennent sur le livre #BienvenuePlaceBeauvau #Beauvau et réclament une #enquête sur les pratiques de @FHollande évoquées dans l’ouvrage.

Ils invoquent l’article 40 du code de #procédure #pénale et dressent dans un tableau une liste des #infractions commises constatées. Elles sont nombreuses.
À titre principal :
#Association de #malfaiteur,
#corruption,
corruption des #autorités #judiciaires,
#trafic d’influence,
#atteinte à la #vie #privée,
#atteinte au #secret des correspondances,
#abus d’autorité,
#complicité de #fraude #fiscale,
#violation du #secret #professionnel,
#violation du secret de l’enquête…

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/26/97001-20170326FILWWW00185-info-le-figaro-les-responsables-republicains-transmettent-au-parquet-leur-dossier-juridique-sur-le-cabinet-noir.php

« Une version électronique de ce livre nous a été communiquée et sa lecture révèle la commission d’un certain nombre de faits d’une particulière gravité. » Plusieurs ténors de la droite vont adresser, lundi 27 mars, une lettre à Eliane #Houlette, patronne du parquet national financier et à François #Molins, procureur de Paris, à propos du livre Bienvenue place #Beauvau, révèle Le Figaro, dimanche.

Dans cette lettre, Bruno #Retailleau, président du groupe Les #Républicains (LR) au Sénat, Christian #Jacob, président LR à l’Assemblée nationale, Valérie #Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, ou encore Luc #Chatel, porte-parole de François #Fillon, demandent aux autorités de faire la lumière sur les informations du livre des journalistes Didier #Hassoux, Christophe #Labbé et Olivia #Recasens. Ils invoquent l’article 40 du #Code #pénal, qui oblige toute autorité constituée à donner avis sur une infraction connue.

Atteinte à la vie privée et complicité de fraude fiscale

Les signataires du courrier ont joint à cette lettre un tableau répertoriant les différentes infractions qui pourraient être relevées à la lecture de l’ouvrage. Mais « seules celles constituées ont été retenues », précise l’entourage des signataires au quotidien.

Les signataires affirment que le chef de l’Etat serait notamment coupable d' »atteinte à la vie privée », lorsqu’il a affirmé devant des députés socialistes, le 17 février : « Sarkozy, je le surveille ». Ils assurent trouver aussi une « complicité de #fraude #fiscale », dans le cadre de l’affaire #Cahuzac.

http://www.francetvinfo.fr/politique/les-republicains/accusation-d-un-cabinet-noir-des-personnalites-des-republicains-reclament-l-ouverture-d-une-enquete_2116661.html

une enquête sur la violation du secret de l’enquête 6 mois après la violation du secret défense par @fhollande

http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/cabinet-noir-des-republicains-ecrivent-a-la-justice-pour-ouvrir-une-enquete-26-03-2017-6798285.php

Partagée via le Appli #Google

Envoyé de mon #iPad

Le #CabinetNoir n’a pas de bureau attitré à l’Elysée,

Publié le

Le #CabinetNoir n’a pas de bureau attitré à l’Elysée,

c’est plutôt les bonnes personnes aux bons postes… #CoupDEtat

pic.twitter.com/yQVOpG5UP5

Jean Neymar (@jpstar22)
25/03/2017 22:53

Télécharger l’application #Twitter
Envoyé de mon #iPad

Publié le

La présidente LR de la région Ile-de-France Valérie #Pécresse a estimé samedi, à la lecture du livre « Bienvenue Place #Beauvau », avoir été « victime d’une tentative de déstabilisation #politique » après l’interpellation de son fils en septembre 2016 pour consommation de #cannabis et entend porter #plainte.

Sur sa page #Facebook, dans un message intitulé « La nausée », Valérie Pécresse dit avoir demandé à son avocat Thibault de Montbrial « de saisir la #justice et de porter plainte notamment pour atteinte à la #vie privée, #violation du secret de l’enquête et violation du #secret professionnel ».
Une information remontée au sommet

Le 22 septembre, son fils avait été interpellé dans le XVe arrondissement de #Paris avec quatre grammes de cannabis sur lui. Les auteurs du livre « Bienvenue Place Beauvau », Olivia #Recasens, Didier Hassoux et Christophe #Labbé, affirment que cette information est très vite remontée au sommet de la #hiérarchie policière et qu’un des collaborateurs du président de l’Assemblée Claude Bartolone (PS), battu par Valérie Pécresse aux régionales de décembre 2015, en avait aussitôt informé « ses contacts #journalistes ».

« Le #renseignement aura mis moins d’une heure à être exploité politiquement », écrivent-ils, alors que Valérie Pécresse avait fait de la lutte contre la consommation de cannabis un de ses thèmes de campagne.

« Hollande, Valls, Bartolone et Cazeneuve doivent rendre des comptes »

Sur sa page #Facebook, La présidente de la région Ile-de-France se dit « frappée de stupeur » à la lecture de ce livre « d’apprendre que j’aurais été #victime d’une #tentative de #déstabilisation politique savamment orchestrée avec la complicité d’un directeur de la #préfecture de #police, proche de M. #Valls, #Premier #ministre à l’époque, et d’un conseiller de M. Bartolone, #président de l’Assemblée nationale ».

« MM. #Hollande, #Valls, #Bartolone et #Cazeneuve doivent rendre des comptes sur les faits relatés dans ce #livre qui, s’ils sont avérés, déshonorent la #politique et abîment la #démocratie », ajoute-t-elle.

http://www.bfmtv.com/politique/bienvenue-place-beauvau-valerie-pecresse-veut-porter-plainte-1129457.html

Partagée via le Appli Google
Envoyé de mon iPad

Quand la justice tente de justifier une attaque sans précédent contre un candidat présidentiel sans rien trouver des accusations colportées par l’Elysées, Bercy et les médias

Publié le

Affaire #Fillon : mais que cherche vraiment la #justice ?

A qui profite profite ce crime magistral, ayant comme porte flingue : la magistrature, commanditaire : l’Elysee, le passeur : Ministere de l’économie, le porte voix : les médias. Leur protégé : Macron. La cible à abattre : Fillon. Qui Sont les victimes : les 4 millions de la #PrimaireDroite, la famille de François Fillon et tout un parti : Les Républicains
Envoyé de mon #iPad
Début du message transféré :
http://www.valeursactuelles.com/politique/affaire-fillon-mais-que-cherche-vraiment-la-justice-72140

@LesRepublicains @françoisfillon @maisalaun

@fillon2017

Envoyé de mon #iPhone

pourquoi Lafarge se retire du challenge pour le plus grand chantier historique de l’ère Trump ?

Publié le

Aucune #entreprise n’a contacté le #cimentier franco-suisse pour participer à la #construction du mur anti-clandestins voulu par le président #américain à la #frontière #mexicaine.

#Lafarge-#Holcim va finalement se raviser. Le cimentier franco-suisse ne participera pas à la construction controversée du mur anti-clandestins promis par #Donald #Trump. Interrogé par #BFM #Business, un proche du groupe explique qu' »aucune entreprise de construction n’a contacté Lafarge pour participer au projet et de son côté, Lafarge n’a contacté aucune entreprise ».

Il y a deux semaines, Lafarge n’avait pourtant voulu fermer aucune porte. « Nous sommes prêts à fournir nos matériaux de construction pour tous types de projets d’infrastructures aux États-Unis », avait déclaré le PDG du groupe, Eric #Olsen. Avant d’ajouter: « Nous sommes ici (aux États-Unis) pour servir nos #clients et répondre à leurs besoins. Nous ne sommes pas une organisation #politique ».

« Cette entreprise a déjà fait parler d’elle »

Ce positionnement avait suscité la polémique, conduisant François #Hollande à réagir publiquement en appelant le groupe « à se montrer prudent avant de se porter candidat ». Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc #Ayrault, était lui aussi monté au créneau en invitant Lafarge à « bien réfléchir » avant de se présenter « parce qu’il y a d’autres clients dans le monde qui vont regarder cela avec une certaine stupéfaction ».
Sélectionné pour vous
Qui sont les 10 plus jeunes milliardaires au monde?
Le chef de la diplomatie avait également rappelé que « cette entreprise [avait] déjà fait parler d’elle il y a peu de temps puisqu’elle a été accusée d’avoir financé (le groupe État Islamique) pour pouvoir continuer des activités en Syrie ».

En début de semaine le PDG de Vinci, Xavier Huillard avait déclaré sur BFM Business « préférer rester à l’écart de ce mur ». Auparavant, #CEMEX, le géant mexicain du ciment qui faisait figure de favori ainsi que l’irlandais #CRH bien implanté aux États-Unis annonçaient qu’ils ne participeraient pas non plus à l’édification du mur.
Play Video
Jean-Baptiste Huet

Les #entreprises ne sont pas toutes égales face à la question de la #marque #employeur. Alors que les grands groupes peuvent miser sur leur #puissance #financière pour développer leur pouvoir d’attraction, les #PME se retrouvent souvent démunies pour se mesurer à ces géants. Or, aujourd’hui, la donne a changé. Et #David a désormais de nombreux atouts pour #concurrencer #Goliath. @bfmbusiness #HappyBoulot #Randstad

http://lemagrh.randstad.fr/developper-la-marque-employeur-quelles-strategies-pour-les-pme/

Partagée via le Appli #Google
Envoyé de mon #iPad

%d blogueurs aiment cette page :