Archives de Catégorie: Asie Mineure

Nous n’avons pas le droit de nous diviser, de nous perdre dans des votes inutiles. Ce serait courir le risque de perdre l’opportunité d’engager le sursaut de notre pays. Il existe dans les profondeurs de notre pays une ardeur qui ne demande qu’à être libérée. Soyons les artisans de cette libération.

Publié le

Mes chers compatriotes,

7 jours. Il nous reste 7 jours pour gagner.

La semaine qui s’annonce va être décisive.

A vous tous, je vous demande de vous mobiliser, d’engager toutes vos forces dans la dernière ligne droite avant le premier tour de la présidentielle.

Dimanche prochain, vous serez appelé(e) aux urnes, comme des millions de Français.

Cette élection sera peut-être la plus importante de la Vème République. La France est sur une ligne de crête. Le choix qui s’offre à nous est clair, celui du sursaut ou du déclin.

Le temps n’est plus aux demi-mesures.

Après 5 années d’immobilisme socialiste, nous ne pouvons poursuivre avec la politique de l’eau tiède, ou nous perdre dans l’impasse des extrêmes, de gauche comme de droite.

Ceux qui croient pouvoir acheter vos voix à coup de dépenses publiques, de promesses magiques ou de formules creuses toutes prêtes à faire plaisir se trompent.

Vous êtes bien plus lucides qu’ils ne peuvent le croire.

Je fais le pari que vous préférez la vérité aux calculs politique.

Mes chers compatriotes, que de chemin parcouru en 4 ans !

Depuis 4 ans, je suis allé à votre rencontre partout en France. Par milliers, vous m’avez dit vos doutes, vos angoisses, vos espoirs. Pour construire mon projet, je me suis nourri de ces rencontres ; de l’expérience et des idées de la société civile. Ces Français, forces vives du pays, engagés pour le redressement de la France, je les remercie du fond du cœur pour l’aide qu’ils m’ont apportée.

Ensemble, nous avons bâti un projet solide, cohérent et conquérant.

Un projet qui nous a permis de remporter la primaire de la droite et du centre, faisant mentir tous les commentateurs qui nous disaient que c’était impossible.

Aujourd’hui, on voudrait nous faire croire que ce même projet est trop ambitieux pour remporter vos suffrages. On voudrait nous faire croire que l’élection est jouée d’avance, avec des finalistes que l’on voudrait nous imposer.

Rien n’est plus faux ! Vous êtes des femmes et des hommes libres. Personne ne dictera votre choix pour la France.

Je vous propose un projet capable de changer ce système usé qui, depuis 30 ans, nous mène droit à la faillite, nous empêche de créer des emplois, vous empêche d’accomplir vos rêves de réussite, nous empêche d’assumer pleinement ce que nous sommes : Français, et fiers de l’être !

Alors, mes chers compatriotes, dans ces derniers jours décisifs, tous à l’action !

Partout, auprès de votre famille, de vos amis, de votre entourage, faites connaître notre projet ! Expliquez-le ! Défendez-le !

Ce qui est en jeu est plus grand que nos personnes ; ce qui est en jeu, c’est l’avenir de la France, sa place dans le monde. C’est le futur de notre jeunesse.

Nous n’avons pas le droit de nous diviser, de nous perdre dans des votes inutiles. Ce serait courir le risque de perdre l’opportunité d’engager le sursaut de notre pays.

Il existe dans les profondeurs de notre pays une ardeur qui ne demande qu’à être libérée.

Soyons les artisans de cette libération.

Dans les 7 prochains jours, travaillons sans relâche pour faire gagner la France.

La victoire est à notre portée !

Vive la République, vive la France.

François Fillon
7 jours pour gagner ! Tous avec @FrancoisFillon dans cette dernière ligne droite !

https://t.co/42frFDLH4w

La France a une longueur d’avance dans un secteur d’avenir : les objects connectés. Découvrez l’une des Silicon Valleys à la française

Publié le

#Actility, emblème tricolore de l’Internet des objets, lève 75 millions de dollars
En savoir plus sur https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/financer-sa-creation/0211963099716-actility-embleme-tricolore-de-l-internet-des-objets-leve-75-millions-de-dollars-308591.php?7gIBOw2Hh6J1gvet.99

La start-up fondée en 2010 réalise un tour de table d’envergure auprès d’acteurs stratégiques.Elle développe des réseaux à bas débit pour connecter l’Internet des objets.

Le bon élève de la #FrenchTech poursuit son parcours sans faute. Citée par tous les observateurs comme l’une des prochaines licornes tricolores potentielles, la #start-up vient de boucler un tour de table de 75 millions de dollars, qui aura fait quelques déçus au passage… C’est que la jeune pousse agit comme un aimant auprès des investisseurs qui veulent entrer dans l’Internet des objets (IoT) et ne pas rater le virage qui s’amorce enfin après des années de promesses. Depuis 2010, Actility maille des territoires dans le monde entier avec les opérateurs locaux pour déployer des réseaux longue portée et à bas débit dédiés à l’Internet des objets. Ce qui le différencie d’emblée de #Sigfox, souvent présenté comme un concurrent direct, alors que la pépite toulousaine se positionne davantage comme un opérateur à part entière. « N ous fournissons la technologie et nous sommes davantage un acteur du monde de l’entreprise », explique Olivier Hersent, cofondateur d’Actility. La jeune pousse connecte aussi bien les capteurs à incendie, ou les chauffages dans les bâtiments, que les panneaux de signalisation routière aux Pays-Bas par exemple, avec le standard LoRaWan.

Une place de marché

Mais au-delà de cette « simple » connexion, Actility propose une brique de services complémentaires pour accélérer le déploiement des #objets #connectés dans le B to B. Elle a ainsi créé une place de marché comprenant une centaine de fournisseurs capables de livrer, d’installer et d’activer les objets dont peuvent avoir besoin ses clients. Si une entreprise veut par exemple équiper sa flotte de #véhicules de #capteurs, elle peut ainsi se tourner vers la jeune pousse pour un service clefs en main. « C’est cette partie du business model qui attire les investisseurs aujourd’hui, avoue Olivier Hersent. On prend une marge sur chaque produit. Nous ne pouvons pas nous permettre le moindre traitement manuel durant ces opérations, c’est pourquoi nous nous interfaçons automatiquement à nos #fournisseurs, tout en développant un savoir-faire complet pour activer chaque produit livré. » D’ici à la fin de l’année, cette place de marché devrait grossir jusqu’à 500 fournisseurs présents dans les pays qui totalisent 80 % du PIB mondial.

Secteur stratégique

Si l’on considère qu’environ trois objets par personne devraient être trackés dans les prochaines années, il est facile d’imaginer le potentiel de croissance d’Actility. Ce qui excite les investisseurs, au point que certains ont été éconduits lors de cette levée de fonds, admet Olivier Hersent : « Nous avons enregistré une suroffre à hauteur de 50 %, mais nous souhaitions limiter notre dilution et nous appuyer uniquement sur des acteurs stratégiques. » De fait, les nouveaux entrants, comme Creadev – le « family office » de la famille Mulliez – apportent des outils capables d’accélérer son développement, comme l’explique le cofondateur : « Pour participer à la révolution des objets connectés, il est préférable d’être au côté de ceux qui en vendent les produits à travers leurs enseignes… » Autre soutien de poids, celui de bpifrance, qui abonde à hauteur de 10 millions de dollars. Il faut également y voir la volonté de l’Etat de ne pas lâcher l’une des pépites qui incarnent l’innovation et le rayonnement de la France à l’international. « C’est vrai que nous avons le leadership mondial sur la question de l’IoT, affirme Oliver Hersent. Et la présence des acteurs publics à nos côtés démontre leur volonté de garder le centre de gravité en France. » Avec près de 16 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés en 2016 et 150 personnes employées en direct, le chemin reste encore long pour qu’Actility devienne l’un des piliers de l’économie hexagonale. Mais l’équipe dirigeante, pilotée par le PDG Mike Mulica, prévoit de recruter une cinquantaine de personnes d’ici à la fin de l’année, de doubler son chiffre d’affaires en 2017 et d’atteindre la rentabilité dans deux ans. En chemin, des acquisitions devraient également être réalisées pour « huiler la chaîne de valeur », conclut Olivier Hersent, et peut-être viser, un jour, une introduction en Bourse.

À noter : La levée s’appuie sur #Creadev, #Bosch, et #Inmarsat et les #investisseurs historiques #Indinvest #GinkoVentures, #Foxconn, #Orange #Digital #Ventures, #Swisscom, et #KPN.

En savoir plus sur https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/financer-sa-creation/0211963099716-actility-embleme-tricolore-de-l-internet-des-objets-leve-75-millions-de-dollars-308591.php?7gIBOw2Hh6J1gvet.99

Différents domaines de l’IoT sont ici représentés. Dans les startups à forte croissance, on a #Ecocompteur (capteurs comptant les #piétons, les #cyclistes, etc.), #Actility (plateforme de gestion de données), Ekinops (réseau et transport des données), Prédicsis (analyse de données)..

#Ticatag (porte-clés #intelligent et balise #GPS), #Apizee (diagnostic web à distance), #Alyacom (e-santé), #Athemium (domotique) figurent aussi parmi celles qui ont fait des levées de fonds d’au moins 100 000 € en 2015. Quelques-unes sont toutes jeunes comme Copeeks (e-agriculture). D’autres encore en incubation, « dont une petite #société qui travaille sur l’accompagnement des malades d’Alzheimer ».

@bfmbusiness @lesechos @lefigaro

http://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/lannion-objets-connectes-notre-ecosysteme-est-agile-4739323

Partagée via le Appli #Google
Envoyé de mon #iPad

Les meilleurs chiffres du tourisme à Paris depuis 10 ans

Publié le

Les #touristes sont de retour à #Paris. Les chiffres du #tourisme sont les meilleurs depuis 10 ans.
Après avoir subi une chute de sa fréquentation touristique suite aux divers attentats, Paris retrouve des couleurs depuis décembre dernier. Les arrivées hôtelières dans le #Grand #Paris ont augmenté de 19,5% par rapport à décembre 2015, indique l’Office de tourisme et des congrès de Paris.
@bfmbusiness @lesechos @lefigaro

http://www.lechorepublicain.fr/loisirs/voyages/2017/04/10/les-voyageurs-sont-de-retour-a-paris_12359368.html

Partagée via le Appli Google
Envoyé de mon iPad

Hermes au zénith, une des vitrines mondiales du luxe à la française

Publié le

#Ventes, #bénéfice, #marge… Le groupe de #luxe #Hermès a cumulé les #records en 2016. Le sellier-maroquinier du Faubourg Saint-Honoré a annoncé avoir franchi pour la première fois le #cap du #milliard d’euros de bénéfice net. Sa #rentabilité opérationnelle (32,6%) a également atteint son plus haut niveau #historique.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/2016-millesime-de-tous-les-records-pour-hermes-1127133.html

Partagée via le Appli #Google
Envoyé de mon #iPad

jetons un coups d’œil sur l’humanité, la source de nos vies. Qu’en a-t-on fait ?

Publié le

Un coup d’oeil sur l’histoire de l’humanité nous montre que la #nature a été omniprésente dans toutes les phases de l’évolution de l’espèce #humaine. Ainsi, c’est le type de nature ou #environnement #naturel qui justifie le type d’activité d’une #population de telle ou telle part. Les #riverains sont #pêcheurs par exemple, les #forestiers sont #chasseurs, etc.

Cependant, cet aspect n’est jamais pris en compte par les #historiens comme étant une contrainte fondamentale pouvant infléchir et parfois bouleverser le cours de l’histoire de l’humanité. Sans doute, en partie, parce que l’espace était considéré comme vaste, les #terres #arables étaient extensibles, que les #forêts pouvant être défrichées sans s’épuiser, les ressources de la #mer, du #sol, de la #forêt paraissant inépuisables et la planète, même quand elle fut reconnue comme finie (limitée dans l’espace), apparaissait encore infinies à l’échelle de l’homme et ce dernier ne pouvait pas un seul instant songer à l’entretient de l’environnement. Mais aujourd’hui, l’on constate que l’idée d’un monde fini, avec des ressources non renouvelables et épuisables est devenue comme une #réalité incontournable.

http://www.memoireonline.com/09/09/2716/Les-rapports-entre-lhomme-et-la-nature-Un-analyse-critique-de-lEthique-de-lenvironnement.html
Envoyé de mon iPad

Un François, un citoyen du monde qui fait déplacer des foules immenses dans son tour d’Europe

Publié le

Un million de #fidèles, selon le #diocèse, étaient réunis samedi près de #Milan pour une messe du #pape #François, illustrant la popularité du #pontife #argentin qui a tenu à consacrer une partie de sa visite dans la #capitale #lombarde aux défavorisés.

Dans l’immense parc de #Monza, à une vingtaine de kilomètres de Milan, quelque 9.000 #choristes animaient cette #célébration, sous un grand #soleil, devant une #foule de #familles avec #enfants, #jeunes et #personnes plus âgées.

A son arrivée, le pape a longuement arpenté les allées en papamobile au milieu de l’immense foule, qui arborait des banderoles jaune, blanche et bleue, une scène classique pour le pontife dans ses voyages à l’étranger, moins en #Italie où il se déplace plus fréquemment.

Le pape François salue la foule en arrivant pour célébrer une messe à Monza en Italie le 25 mars 2017 / AFP
Le pape François salue la foule en arrivant pour célébrer une messe à Monza en Italie le 25 mars 2017 / AFP

Les organisateurs, qui attendaient 700.000 personnes dans cette agglomération de 3,2 millions d’habitants, ont annoncé que les fidèles étaient un million. Il n’a pas été possible de confirmer ce chiffre, la police italienne fournissant rarement une estimation.

Dans son homélie, le pape a déclaré à ce « grand peuple de Dieu » que son caractère « multiculturel et multiethnique » constituait sa richesse.

« C’est un peuple appelé à accueillir les différences, à les intégrer avec respect et créativité, et à célébrer la nouveauté qui vient des autres. (…) C’est un peuple qui n’a pas peur d’accueillir qui en a besoin », a-t-il martelé.

Le pape avait lui-même placé ce voyage à #Milan, capitale de la mode, du luxe et du design, sous le signe de l’ouverture aux autres.

http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/1-million-fideles-lors-messe-pape-Francois-Milan-2017-03-25-1200834746

Partagée via le Appli Google
Envoyé de mon iPad

L’ACUPUNCTURE AU SERVICE DE LA LUTTE CONTRE LES INTOXICATIONS ET LES DROGUES

L’ACUPRESSION, UNE ALTERNATIVE À L’ACUPUNCTURE

Depuis la nuit des temps, les drogues existaient sous toutes les formes et de toutes les couleurs. Comme tous les chinois se trouvaient confronté à ce fléau. Très tôt alors, cette civilisation ancestrale a déterminé un point décisif dans le traitement de ces toxicomanies. Cette pratique est toujours d’actualité, et apporte des résultats favorables.

Pour le traitement de la drogue en générale à un point de repère se révéle important : il est situé sur le crâne latéral, exactement à la verticale du point le plus haut du pavillon de l’oreille.
C’est certes un point très sensible quand aux différentes drogues quelles soient douces ou dures : opium, haschich, cocaïne…

Traitement de l’alcoolisme par l’acupuncture
Le même point du corps déjà cité dans les drogues, il faut y ajouter un autre point au niveau du nez, qui porte le nom chinois de : Pi – Tchoum, qui se dessoule très rapidement.
Le plus étonnant, c’est qu’en stimulant celui-ci, on peut déclencher des vomissements. Il faut se mettre sur le côté et non face au masseur.

Traitement du tabagisme grâce à l’acupuncture
Le point de l’intoxication est gardé toujours comme base et référence.
Il convient d’ajouter en ce qui concerne le tabac, les deux points situés à l’oreille :

Le premier est posé juste sur le petit point de la chair qui constitue en quelque sorte le noyau de l’oreille qu’on appelle : la racine de l’hélix.
Le deuxième point se place à peu prés à l’arrière, exactement au milieu de ce trou qui se forme dans le pavillon et qui ressemble tellement à l’intérieur d’une huitre qu’on appelle la conque.

Tous ces points occupent une surface très minime, et en acupuncture classique, il est extrêmement difficile de les préciser.

Sauf en cas de l’auto-traitement : il suffit de masser plusieurs fois par jours ces points, et cela permettrait un sevrage assez doux du tabac.
Ces points en outre, permettent de mentionner une extension assez intéressante de l’acupuncture.

Des auteurs français et chinois, côte à côte, ont étudié une région spéciale qui avait échappée aux protocoles traditionnels : c’est le pavillon de l’oreille, de cette étude, avait résulté une science nouvelle qu’est : l’auriculothérapie.

Le sevrage rend le cœur très fragile, accompagné de plusieurs symptômes comme la nervosité, les palpitations du cœur… L’acupuncture avait trouvé également des points repère pour ces effets secondaires du sevrage de tout genre d’accrochage aux différentes drogues.

Par exemple : Les palpitations du cœur

Le cœur est une merveilleuse machine robuste et complexe, elle a ses propres centrales et ses réseaux de distribution qui font mouvoir le muscle cardiaque. Ces centrales débitent une énergie électrique adaptée à tout instant et à toute situation qu’engage le corps humain.
La conception de cette machine aussi complexe a des moments de faiblesse, ou des faux pas, soit qu’une centrale accélère ou ralentisse suite à un sevrage assez dur. Dans le vocabulaire médical, on appelle ceci : tachycardie & bradycardie. Soit le cœur déclenche un battement en dehors de son rythme habituel, ou trouve du mal à battre et à continuer de faire vivre les organes vitaux.

En revanche, le repérage, l’interprétation de ces anomalies requièrent toute la science de la cardiologie, mais généralement le malaise est perçu comme une sensation de décrochement suivie d’un temps complètement mort, ce qui est assez angoissant. Ces palpitations peuvent durer surtout au début du sevrage, elles durent des heures entières, jusqu’à devenir une véritable infirmité.
Il est donc conseillé de se soulager le plus possible, et rapidemment : ce que peut offrir l’acupuncture !

Il existe certes un point très intéressant quand au soulagement de ce syndrome : ce point est situé en avant du poignet, sur le pli inférieur de celui-ci et du côté du petit doigt de la main.
En déclenchant le petit doigt vers le haut, on trouve un autre point très douloureux sur la saillie antérieure du poignet ; immédiatement au dessus du pli, un massage régulier peut rendre le sevrage assez calme même agréable.

Répondre à cet article
L’information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n’étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

L’ACUPRESSION, UNE ALTERNATIVE À L’ACUPUNCTURE

Une technique inspirée de l’acupuncture
Qualifiée d’acupressing en anglais, l’acupression est une méthode thérapeutique qui s’apparente à l’acupuncture. Elle s’inspire en fait de cette technique à l’aiguille, car elle consiste à soulager les petits maux quotidiens et à créer la détente par le massage et la pression sur les 360 points répartis sur les méridiens. Contrairement à la technique mère, cette méthode dérivée ne se pratique pas avec des aiguilles. Les pressions exercées sur les points d’acupunctures se font uniquement avec les doigts avec une intensité variant en fonction des sensations d’inconfort de chacun. Si les points sont trop douloureux, il est nécessaire de tapoter et d’exercer une pression d’une manière progressive. En raison de l’utilisation exclusive des doigts, l’acupression peut facilement se faire soi-même, c’est-à-dire en automassage. Il suffit juste de savoir localiser précisément les points liés à chacune des parties du corps afin d’influer sur les énergies.

Les points destinés à soulager les maux quotidiens
Pour pouvoir pratiquer un automassage avec l’acupression, il est nécessaire de connaître quelques points. En cas de stress, le point à masser se situe entre les deux sourcils sur lequel débute l’os du nez. Ce point permet d’établir rapidement un état de relaxation tout en aidant l’organisme à trouver facilement le sommeil. Outre ce point principal, exercez aussi des pressions tout en faisant des rotations sur les parties situées entre le premier et le second orteil de chaque pied. Pour retrouver du tonus, tapotez le point du dos de la main situé entre le pouce et l’index. Enfin, la migraine se soulage en choisissant de masser fermement et constamment un des deux points situés sur le dessus du pied. Le premier est lié au creux entre les tendons du premier et du deuxième orteil, alors que le second est associé au creux situé entre les tendons du troisième et du quatrième orteil.

Répondre à cet article
L’information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n’étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

La Chine a besoin de se regarder pour répondre aux besoins intérieurs et trouver une nouvelle solution économique

Le saviez vous, la Chine se cherche un nouveau modèle économique. Pourquoi ?

Investir en Europe, en Afrique, payer la dette américaine, européenne, lutter contre la pollution, ne suffit pas. Le modèle chinois actuel veut anticiper son essoufflement :

Objectifs :
– répondre aux besoins de ses concitoyens qui souhaitent profiter de la croissance
– Pérenniser le développement de cette croissance économique
– Accroître l’hégémonie du pouvoir financier et économique de la région Asie Pacifique avec l appui de son ami fidèle la Russie.

À Saint Didier des Vosges (25000 habitants) va ouvrir une école de Confucius et de langue chinoise afin de développer son jumelage avec la ville chinoise de presque 2 millions d habitants et construit des voitures et de smartphones … pour les acteurs les plus importants des marchés internationaux dans leurs domaines respectifs.

Publié le
@afpfr: Vols et agressions: le #Louvre fermé suite à un arrêt de travail de ses agents http://t.co/OWBDLIhQNb #AFP
 

PARIS — Le musée du Louvre était fermé mercredi au grand dam des touristes, ses agents refusant de travailler pour protester contre la recrudescence des pickpockets qui sévissent dans le plus grand musée du monde, un revers pour l’image touristique de Paris, déjà mise à mal par l’inquiétude des autorités chinoises face aux agressions de leurs ressortissants.

Le célèbre musée était fermé « jusqu’à nouvel ordre » et des panneaux avaient été installés à ses entrées indiquant que « les modalités de réouverture » seraient communiquées par téléphone.

Monika Kreuzig, professeur de français autrichienne en visite dans la capitale avec ses élèves s’est dite « très déçue ». Elle a expliqué à l’AFP avoir fait la queue « plus d’une heure en vain » devant la Pyramide et devoir malheureusement repartir dans deux jours.

L’arrêt de travail spontané des agents fait suite à un « ras-le-bol ». Alors qu’ils surveillent les oeuvres d’art et le public, ils « sont de plus en plus victimes d’agressions, crachats, menaces, coups et insultes de la part de voleurs en bandes, souvent mineurs, qui dérobent les visiteurs et que rien n’arrête », dénoncent les syndicats (CGT, FO, SUD).

Ces voleurs, ont témoigné plusieurs agents, sont souvent des mineurs d’Europe de l’Est qui entrent gratuitement dans le musée « à 20 ou 30 » et parfois des adultes, qui bien qu’arrêtés par la police, recommencent à sévir quelques jours plus tard.

Selon la direction du Louvre qui s’est dite « très préoccupée » et a porté plainte elle-même en décembre auprès du parquet de Paris, « 200 agents ont exercé leur droit de retrait » sur le millier qui travaillent au total dans le musée et les 470 présents en moyenne quotidiennement.

Après une assemblée générale, et une rencontre de l’intersyndicale (CGT-FO-SUD) avec la direction du musée, une centaine d’agents se sont rassemblés devant le ministère de la Culture, leur ministère de tutelle, où une délégation a été reçue à son tour, a constaté l’AFP.

Suite à cette dernière rencontre, le ministère a annoncé à l’AFP que la ministre de la Culture Aurélie Filippetti allait contacter immédiatement son homologue de l’Intérieur, Manuel Valls « afin de mettre en place un dispositif de sécurité adapté à cette situation inacceptable et des moyens policiers supplémentaires à l’extérieur du musée ».

La ministre va également « sensibiliser le ministère de la Justice au sujet des plaintes » déposées par les agents et les visiteurs, nombreuses à être « classées sans suite », selon plusieurs agents.

« Il y a toujours eu des pickpockets au Louvre et dans les endroits touristiques du centre de Paris mais depuis un an et demi, ils sont de plus en plus violents, en bandes et leur mode opératoire est rôdé. Rien ne les arrête », a dit Sophie Aguirre, agent de surveillance dans l’espace muséographique et syndicaliste à SUD.

La direction du musée a annoncé à l’AFP avoir décidé de mesures d’interdiction temporaire d’entrée pour les pickpockets déjà identifiés qui se représenteraient au musée.

Cette situation est un nouveau coup dur pour l’image de la capitale, après les agressions répétées de touristes chinois qui ont fait réagir Pékin et conduit la ministre du tourisme Sylvia Pinel à se saisir du dossier d’urgence.

Le 20 mars, un groupe de 23 Chinois fraîchement débarqués à Roissy s’était notamment fait détrousser devant un restaurant au Bourget, au nord de Paris. Leur accompagnateur avait été frappé et s’était fait voler un sac qui contenait les passeports et une grosse somme en liquide.

Copyright © 2013 AFP. Tous droits réservés.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :