Archives quotidiennes : 16 avril 2017

Le candidat Macron perplexe face à ses discours complexes

Publié le

Souvent moqué pour le caractère abstrait de certaines de ses tirades, le #candidat s’est trouvé pris à défaut vendredi par la complexité du discours qui avait été écrit pour lui sur l’Enseignement supérieur, et l’a donc décrypté en direct.
C’est à la fois une clé de son succès et une source de critiques: Emmanuel #Macron a, dans ses discours, une certaine appétence pour les grandes envolées lyriques. Un trait que le candidat féru de philosophie revendique au nom du droit à la pensée complexe. Au risque parfois de se prendre les pieds dans le tapis quand la complexité du propos se fait trop audacieuse.

Exemple, ce vendredi 14 avril en Isère, à l’occasion d’un discours sur l’Enseignement supérieur et la recherche. Le candidat lit un passage du discours – qu’il n’a visiblement pas écrit – au sujet de la gouvernance des universités.

«Mon équipe m’a préparé un texte dont la subtilité mériterait que je le lise comme un #entomologiste pour ne froisser personne. Comme je n’arrive pas à être convaincant en ânonnant des textes lus, je suis obligé d’être sincère et de vous dire ce que je pense et donc ce que je vais faire si je suis élu»,

a d’abord prévenu l’ancien patron de Bercy, avant d’exposer sa vision de l’université de demain. Un discours déconcertant qui n’a pas échappé au jeune conseiller national LR Jens #Villumsen, soutien de François #Fillon, qui en a diffusé des extraits sur les #réseaux #sociaux.
http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/16/35003-20170416ARTFIG00069-et-emmanuel-macron-avoua-ne-pas-tout-comprendre-de-son-propre-discours.bphp

Envoyé de mon iPad

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :