pourquoi Lafarge se retire du challenge pour le plus grand chantier historique de l’ère Trump ?

Publié le

Aucune #entreprise n’a contacté le #cimentier franco-suisse pour participer à la #construction du mur anti-clandestins voulu par le président #américain à la #frontière #mexicaine.

#Lafarge-#Holcim va finalement se raviser. Le cimentier franco-suisse ne participera pas à la construction controversée du mur anti-clandestins promis par #Donald #Trump. Interrogé par #BFM #Business, un proche du groupe explique qu' »aucune entreprise de construction n’a contacté Lafarge pour participer au projet et de son côté, Lafarge n’a contacté aucune entreprise ».

Il y a deux semaines, Lafarge n’avait pourtant voulu fermer aucune porte. « Nous sommes prêts à fournir nos matériaux de construction pour tous types de projets d’infrastructures aux États-Unis », avait déclaré le PDG du groupe, Eric #Olsen. Avant d’ajouter: « Nous sommes ici (aux États-Unis) pour servir nos #clients et répondre à leurs besoins. Nous ne sommes pas une organisation #politique ».

« Cette entreprise a déjà fait parler d’elle »

Ce positionnement avait suscité la polémique, conduisant François #Hollande à réagir publiquement en appelant le groupe « à se montrer prudent avant de se porter candidat ». Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc #Ayrault, était lui aussi monté au créneau en invitant Lafarge à « bien réfléchir » avant de se présenter « parce qu’il y a d’autres clients dans le monde qui vont regarder cela avec une certaine stupéfaction ».
Sélectionné pour vous
Qui sont les 10 plus jeunes milliardaires au monde?
Le chef de la diplomatie avait également rappelé que « cette entreprise [avait] déjà fait parler d’elle il y a peu de temps puisqu’elle a été accusée d’avoir financé (le groupe État Islamique) pour pouvoir continuer des activités en Syrie ».

En début de semaine le PDG de Vinci, Xavier Huillard avait déclaré sur BFM Business « préférer rester à l’écart de ce mur ». Auparavant, #CEMEX, le géant mexicain du ciment qui faisait figure de favori ainsi que l’irlandais #CRH bien implanté aux États-Unis annonçaient qu’ils ne participeraient pas non plus à l’édification du mur.
Play Video
Jean-Baptiste Huet

Les #entreprises ne sont pas toutes égales face à la question de la #marque #employeur. Alors que les grands groupes peuvent miser sur leur #puissance #financière pour développer leur pouvoir d’attraction, les #PME se retrouvent souvent démunies pour se mesurer à ces géants. Or, aujourd’hui, la donne a changé. Et #David a désormais de nombreux atouts pour #concurrencer #Goliath. @bfmbusiness #HappyBoulot #Randstad

http://lemagrh.randstad.fr/developper-la-marque-employeur-quelles-strategies-pour-les-pme/

Partagée via le Appli #Google
Envoyé de mon #iPad

Advertisements

À propos de Maï SALAÜN

Tous les grands qui ont réussi dans le passé ont été des visionnaires, des hommes et des femmes qui se sont projetés dans l'avenir. Ils ont pensé à ce qu'ils pourraient être, plutôt qu'à ce qu'ils étaient déjà et ensuite, ils se sont mis en action pour faire de leur vision une réalité. Femme libre indépendante intolérante indécente incandescente. Une extrémiste de l amour et totalement conformiste sur la vie avec une arme de destruction massive : le facteur travail. J'ai les goûts les plus simples du monde, je ne me contente que du meilleur.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :