Une amoureuse solitaire

Publié le

J ai l air muette devant toi quand tu apparais mais j entends les cris jaillir en moi.

Je suis et ne suis pas.
Je gèle et me consume.

Mon souci est semblable à mon ombre au soleil.
Il me suit quand je fuis et me fuit quand je le poursuis. Il copie tous mes gestes.

Quand me laissera t il vivre enfin et de joie resplendir ou mourir dans l oubli de ce qu amour veut dire.

Hey bien, je suis toute entière à toi vie professionnelle, redevient trépidante puisque je ne peux être qu une femme seule à disposition des autres qui ne me prennent qu amante et non vivante.

Pourquoi vivre passionnément ne reste qu inconcevable et inavouable ?

Pourquoi ne serait ce pas l ébauche d une exquise esquisse de vie ?

"

  1. A reblogué ceci sur Labasoche's Blog and commented:
    Très joli texte tout en finesse d’esprit. Bravo !!! J’ai beaucoup aimé.

    Répondre
  2. Très joli texte tout en finesse d’esprit. Bravo !!! J’ai beaucoup aimé.
    A présent, j’ai créé mon propre journal francophone ici dans cette belle ville de Vitória au Brésil. La tâche est considérable…
    Amitiés.

    Répondre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :