Connaissez-vous les secrets du bonheur ?

Le Bonheur (1934 film)

Image via Wikipedia

Magazine proposé par Frédéric Lopez en prime time sur France 2. Témoignages, exercices pratiques et informations scientifiques doperont votre moral !

Ilios Kotsou, chercheur et psychologue en émotions.

Ilios Kotsou - Psychologie positive : le bonheur dans tous ses états

Psychologie positive :

le bonheur dans tous ses états

Par Ilios Kotsou , Caroline Lesire , Collectif
 Broché
Paru le  : 26 août 2011
Editeur  : Jouvence
Collection  : Psycho Positive
ISBN  : 978-2-88353-856-6
 : 9782883538566
Nb. de pages : 224 pages

Vous avez besoin de tout contrôler, vous êtes anxieux, vous êtes raleur permanent, vous vous sentez trop gros, pas assez brillant, un rien peu vous irriter… les émotions négatives vous gâchent la la vie … qui nous empêchent d’être heureux.

Happiness (1965 film)

Image via Wikipedia

On est manipulé par nos émotions.

Après des moments de découragement, des moments difficiles, 60% de la population arrivent à passer outre au bout d’un an dans une autre vie.

Qu’est-ce que pour vous des émotions ?

Une émotion négative : La seule pensée qu’il y a une présence dans le noir en pleine nuit. Apporte une peur panique. Vous disjonctez, vous pétez un cable.

Les 2 amydales de votre cerveau détectent vos émotions. puis va jusqu’à l’hypocampe.

La honte est une émotion sociale. C’est une chose que l’on a fait de manière maladroite. On rougit des joues quand on a honte. Chez les primates, ils montrent leur sexe.

Il y a de grandes différences entre les personnes. le cerveau est modulable  puisque l’on peut muscler  notre hypocampe.

Maîtriser les émotions, affronter et confronter ses peurs, s’acheminer vers la confiance en soi, l’échec de la médiocrité de soi, se sentir seul, face au refus de communication des autres.

Apprendre à lâcher prise face à des peurs incontrôlables, pour reprendre confiance en soi et se découvrir.

On a peur de quelque chose, on y va. Ainsi on ne rumine pas. On va directement aux choses.

Lutter contre le rejet des autres et lutter contre la peur du jugement des autres., en affrontant ses peur, on les surmontent.

Apprendre à communiquer ses peurs, ses craintes, ses émotions positives, les choses du coeur, de la tendresse. Cela permet de donner et recevoir des cadeaux magiques de compliments.

Voir Mme Siaud Jiochim invite le toucher dans l’échange pour déclencher des émotions comportementales physiques et non mentales.

Il faut savoir donner mais aussi de recevoir.

JeanneSiaudFacchin est psychologue clinicienne, spécialiste des surdoués.

Dire merci 5 fois par semaine augmente son positivisme.

La Machine à Capturer le Bonheurprésentée par Jeanne Siaud Facchin ?

Vous avez regardé l’émission Leurs Secrets du Bonheur le mardi 15 novembre ?

Vous aimeriez, vous aussi, utiliser (ou offrir) La Machine à Capturer le Bonheur présentée par Jeanne Siaud Facchin ?

La machine à capturer le bonheurLa machine à capturer le bonheur

Inscrivez vous ici. Nous vous indiquerons très vite comment vous procurer cette incroyable petite machine…

Jeanne Siaud-Facchin : « surdoué » ?

Publié dans Les dossiers de l’Actualité de Juin 2010 les questions réponses d’un entretien avec cette psychologue au sujet des personnes qualifiées de « surdouées ». Le titre retenu est « Ils vivent avec ce sentiment de différence qui leur est douloureux ».

Cet entretien se situe avec les articles évoqués ici le 15 juin 2010 par « Enfants doués, « précoces », « surdoués » ».

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas facile d’être surdoué, mais si l’on est ainsi, peut-on être heureux ?

Jeanne Siaud-Facchin : Bien sûr, on peut arriver à avoir une vie épanouie, à condition d’être conscient de ses particularités de fonctionnement et de parvenir à transformer en force ce qui, pour certains, est une fragilité. Être surdoué n’est pas une pathologie.

Le premier bonheur du jour

Image via Wikipedia

Qu’est-ce qui caractérise la personne dite surdouée ?

C’est surtout sa pensée, non pas linéaire comme dans la plupart des cas, mais en arborescence. C’est comme si la personne disposait d’immenses capteurs capables de percevoir l’invisible et l’incompréhensible et de lui faire anticiper sur un enchaînement de conséquences logiques, par rapport à telle ou telle décision. Pour cette personne, il s’agit d’utiliser comme il faut chacun des axes de cette forme ramifiée afin de réaliser des projets de vie importants qui lui tiennent à cœur. Le fait de posséder un tel mode de pensée permet, grâce à l’afflux d’informations que l’intéressé pourra traiter simultanément, d’avoir une intelligence très fulgurante et intuitive. D’où une plus grande rapidité dans la compréhension des problèmes, que pour ceux qui parviennent au même résultat par la pensée linéaire classique.

Ces gens vous expliquent que, dans l’entreprise par exemple, lorsqu’ils participent à une réunion, au bout de quelques instants, ils ont capté tellement d’informations que, pour eux, la solution est déjà trouvée, sauf que, dans un premier temps, ils n’ont pas les moyens de démontrer ce dont ils ont la certitude. Aussi vont-ils être obligés de trouver une stratégie pour que les autres aient confiance dans leur expertise et leur analyse. La pensée en arborescence procure une immense puissance, car la voilà propulsée à des niveaux qui souvent décalent beaucoup la personne surdouée par apport aux autres. Et c’est pourquoi elle fait souffrir.

Le bonheur de vivre, Oil on canvas. In the col...

Image via Wikipedia

Un spectre si large de la pensée n’est-il pas un obstacle à la concentration ?

Oui. D’où la nécessité de bien comprendre son propre mode de fonctionnement. Car la difficulté, c’est que, souvent, les surdoués ont l’impression d’en avoir plein la tête, mais ils ne savent pas pourquoi. Alors ils croient que leur pensée est défectueuse, que leur manière de comprendre est trop différente, que ce sont les autres qui ont toujours raison. Ils vivent avec ce sentiment de différence qui leur est douloureux.

Comment se distinguent ces adultes surdoués qui sont des gens plutôt discrets ?

English: White Tulipa (If you know the exact s...

Image via Wikipedia

Plus que de posséder de visibles et exceptionnelles composantes intellectuelles et affectives, une personne ainsi dotée se distingue par sa manière d’être au monde et de le percevoir. Cet « être au monde » se caractérise par un regard extrêmement acéré et d’une très grande lucidité. Or, il est épuisant de passer sn temps sur tous les écrans de contrôle de sa vie et de son environnement. Car, alors, vous enregistrez des informations qui se produisent de mille et une façon tout autour de vous que nul n’a captées sauf vous-même, et vous entrez cela dans votre incroyable machine à penser et à ressentir.

Du même coup, vous allez vous inquiéter, parce que vous pourrez toujours percevoir l’arrivée d’un danger, alors qu’objectivement il ne se passe rien. Et comme les personnes surdouées sont, en plus, très empathiques, car elles ressentent fortement les émotions des autres, elles vont s’ajuster sur ces émotions. La perméabilité à ce qui se joue en permanence dans le monde et la lucidité sont les deux traits les plus marquants de ces personnalités.

Comment apaiser ces personnes au cerveau en perpétuelle ébullition ?

Sûrement pas en leur disant de lâcher prise, mais au contraire en leur recommandant l’hyperconscience sur un détail, une odeur, n bruit, afin de canaliser leur pensée sur un stimulus sensoriel, ce qui a pour effet de mettre en marche le système parasympathique en vue d’apaiser la pression cérébrale.

Recueilli par L.C.

Le dernier ouvrage de Jeanne Siaud-Facchin est paru en 2009 chez Odile Jacob « Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué » 321 pages, 21,90 euros.

Un encadré au centre de cet entretien souligne que 400.000 enfants en âge de scolarité seraient surdoués en France, soit 4 % de la population.

Mais seuls 3 % à 5 % de ces 400.000 seraient détectés.

Ce qu’exprime Jeanne Siaud-Facchin est une ligne générale, laquelle ne concerne pas tous les « précoces ». Ainsi se centrer sur un stimulus sensoriel ne sera pas ressenti comme nécessaire par tous.

De tous les temps et dans toutes les traditions, le chemin vers le bonheur a toujours passionné l’être humain. Coordonné par Ilios Kotsou et Caroline Lesire, cet ouvrage explore ce thème sous l’angle innovant de la psychologie positive.
Sa spécificité ? Se consacrer à l’épanouissement et au fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions en reliant les niveaux individuels et collectifs. Produit d’échanges nourrissants entre les auteurs, ce livre nous propose un tour d’horizon depuis les origines de la psychologie positive jusqu’aux aspects les plus spirituels de la recherche du bonheur. Christophe André y décrypte les mécanismes du bonheur, Isabelle Filliozat nous parle des relations parents enfants, Thomas d’Ansembourg nous propose de remettre l’harmonie au cœur de nos relations, Eric Lambin souligne comment le bien-être humain est lié à celui de l’environnement naturel et Matthieu Ricard éclaire le versant spirituel de la recherche du bonheur notamment par une réflexion sur l’entraînement de l’esprit.

A la veille de la transmission des voeux pour la nouvelle année, Dites un merci fait suite une petite histoire forte, des liens avec les parents, à la vie, à l’amour, aux enseignants, à la nature, les amis.

Identifier les émotions dans son corps, les regarder, les observer, les étudier. Se mettre à la place des autres, limites les émotions et les réactions compulsives.

L’alcool est consommé de 80 % de plus si vous ne savez pas observer vos émotions et prendre du recul.

Avec l’utilisation d’un cahier, vous recensez tous les jours les émotions 5 à 10 mn. Arrêtez-vous 5 mn c’est la phase d’observation. puis 5 mn voyez vos émotions autrement. Le faire 3 jours consécutifs.

Vous aurez moins de soucis de santé et de stress.

http://www.playingforchange.com/

www.playingforchange.com

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :