Archives mensuelles : septembre 2011

Affaires insolites du 23 sept. 2011 : Des particules iraient plus vite que la lumière. Einstein va se retourner dans sa tombe. Einstien se serait-il trompé ? Maï Salaün

The Sudbury Neutrino Detector

Image via Wikipedia

Découverte de particules

qui iraient plus vite

que la lumière

Neutrinos sent through the ground from Cern toward the Gran Sasso laboratory 732km away seemed to show up a tiny fraction of a second early.
« We tried to find all possible explanations for this, » said report author Antonio Ereditato of the Opera collaboration.
« We wanted to find a mistake – trivial mistakes, more complicated mistakes, or nasty…

 – Publié le 23/09/2011 à 07:27 – Modifié le 23/09/2011 à 07:28

GENEVE (Reuters) – Une équipe internationale de scientifiques a annoncé jeudi avoir constaté que certaines particules subatomiques se déplaçaient plus vite que la lumière, ce qui invaliderait, si cela était confirmé, l’une des lois de l’univers mises en évidence par Einstein, à savoir que cette vitesse est indépassable.

Antonio Ereditato, porte-parole de l’équipe qui a fait cette stupéfiante découverte, a déclaré à Reuters que les mesures effectuées sur trois ans avaient montré que des neutrinos partis des laboratoires du CERN, près de Genève, vers le laboratoire souterrain du Gran Sasso, en Italie, étaient arrivés 60 nanosecondes plus vite que la lumière (300.000 km/seconde) ne l’aurait fait.

« Nous avons grande confiance dans la fiabilité de nos résultats. Nous avons vérifié et revérifié, pensé à tout ce qui pourrait avoir influé sur nos relevés, mais nous n’avons rien trouvé », a-t-il expliqué. « Nous voulons maintenant que des collègues les vérifient de façon indépendante ».

Si cette découverte était confirmée, elle invaliderait l’un des piliers de la relativité restreinte d’Einstein, qui stipule que la vitesse de la lumière est une « constante cosmique » et que rien, dans l’univers, ne peut se déplacer plus vite.

Cette affirmation, qui a résisté à un siècle d’expériences scientifiques, est l’un des éléments clés du « modèle standard », qui s’efforce de décrire la manière dont l’univers et tout ce qu’il contient fonctionnent.

La découverte, totalement inattendue, a été faite dans le cadre de recherches effectuées par des physiciens travaillant à une expérience appelée OPERA, menée conjointement par le CERN, près de Genève, et le laboratoire du Grand Sasso, dans les Abruzzes, en Italie centrale.

Au total, 15.000 faisceaux de neutrinos – particules élémentaires présentes dans tout le cosmos – ont été émis sur une période de trois ans du CERN en direction du Gran Sasso, à 730 km de là, où ils ont été recueillis par des détecteurs géants.

REMONTER LE TEMPS ?

La lumière aurait parcouru cette distance en 2,4 millièmes de seconde, mais les neutrinos ont été de 60 nanosecondes (ou 60 milliardièmes de seconde) plus rapides que ne l’auraient été des rayons lumineux.

« C’est une différence infime », remarque Ereditato, qui travaille également à l’université de Berne, « mais sur le plan théorique, c’est incroyablement important. La découverte est tellement stupéfiante que, pour le moment, tout un chacun doit rester très prudent ».

Ereditato s’est refusé d’envisager ce que cela pourrait signifier si d’autres physiciens, qui doivent être officiellement informés de la découverte vendredi au CERN, confirment que les relevés d’OPERA sont exacts.

« Je ne veux simplement pas penser aux conséquences », dit-il à Reuters.

Une grande partie des oeuvres de science-fiction sont fondées sur l’idée que, si l’on peut aller plus vite que la lumière, les voyages dans le temps deviennent, en théorie, possibles.

L’existence du neutrino a été confirmée pour la première fois en 1934, mais cette particule élémentaire continue d’intriguer la communauté scientifique.

Le neutrino peut traverser la matière sans être détecté, cela même sur de longues distances, et sans qu’il en soit affecté. Ainsi, des millions de neutrinos traversent chaque jour le corps humain.

Le laboratoire souterrain de Gran Sasso, à 120 km au sud de Rome, est le plus grand de ce type au monde pour la physique des particules et les recherches cosmiques. Environ 750 scientifiques de 22 pays y travaillent, attirés par la possibilité de mener des expériences dans ses trois vastes salles, protégées des rayons cosmiques par 1.400 mètres de roches.

(Eric Faye pour le service français)

Un gros satellite va tomber

quelque part sur la Terre vendredi

NASA | Le satellite américain qui doit retomber sur Terre est annoncé pour vendredi, a annoncé la Nasa mercredi sans pouvoir dire à quelle heure et à quel endroit l’engin pourrait rentrer en collision avec la planète bleue.

© KEYSTONE | Une image satellite.
It would seem that the physicists at CERN have detected subatomic particles moving faster than the speed of light. This is impossible, according to Einstein’s theory of relativity. So, either we’re about to see a revolution in the way we see the universe or there is a mistake.
A meeting at Cern, the world’s largest physics lab, has addressed…

http://www.facebook.com/plugins/like.php?action=recommend&api_key=240396282652120&channel_url=http%3A%2F%2Fstatic.ak.fbcdn.net%2Fconnect%2Fxd_proxy.php%3Fversion%3D3%23cb%3Df1046e9d08%26origin%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.tdg.ch%252Ff24007aa74%26relation%3Dparent.parent%26transport%3Dpostmessage&extended_social_context=false&font=arial&href=http%3A%2F%2Fwww.tdg.ch%2Factu%2Fmonde%2Fgros-satellite-va-tomber-part-terre-vendredi-2011-09-21&layout=button_count&locale=fr_FR&node_type=link&sdk=joey&send=false&show_faces=false&width=130

AFP | 21.09.2011 | 23:41

Le satellite américain qui doit retomber sur Terre est annoncé pour vendredi, a annoncé la Nasa mercredi sans pouvoir dire à quelle heure et à quel endroit l’engin pourrait rentrer en collision avec la planète bleue.

« L’entrée » du satellite dans l’atmosphère « est prévue le 23 septembre », annonce l’agence américaine sur son site internet. « Même s’il est trop tôt pour prévoir l’heure et l’endroit » où l’engin va arriver, « les prévisions sont en train d’être peaufinées », est-il ajouté.

Upper Atmosphere Research Satellite (UARS) est un satellite de la Nasa d’une diaine de mètres pesant près de six tonnes. Il a été mis en orbite en 1991 par la navette Discovery pour étudier la haute atmosphère.

UARS a fini sa mission en 2005 et, faute de carburant, va donc retomber sur Terre le 23 septembre.

« Si une grande partie du satellite va se briser en de nombreux morceaux en entrant dans l’atmosphère, tous les débris ne vont pas brûler », avait expliqué la Nasa samedi en précisant qu’il était impossible de prévoir les lieux où ces débris tomberaient.

L’agence a indiqué que le satellite chuterait quelque part entre 57 degrés de latitude nord et 57 degrés de latitude sud, une superficie qui couvre une grande partie de la Terre.

Jusqu’ici, « il n’y a jamais eu d’accident provoqué par un engin spatial revenant dans l’atmosphère », a ajouté l’agence.

Vos commentaires sont les bienvenus. Soyez concis, courtois et pertinents. Les commentaires injurieux et hors sujet seront effacés. Pour plus d’informations, consulter notre charte internet ici. Pour signaler un abus manifeste, cliquez ici.

Par jali le 22.09.2011 – 08:09

Sortez vos casques !!!

Signaler un abus

Par verli le 22.09.2011 – 08:14

@jali, si vous prenez une tonne sur la tête, le casque n’aura pas été beaucoup d’utilité.

Signaler un abus

Par jali le 22.09.2011 – 09:38

Oui, c’est bien vrai, merci.


REUTERS

16Commentaires
Ajouter un commentaire
Jean-Luc Matteo-Donnéle 23/09/2011 à 22:43

Relativisons la relativité. Une théorie est nécessairement incomplète…

Jacob Barnett, un surdoué de 12 ans, serait sur le point d’étendre la théorie de la relativité établie par Albert Einstein en 1905.

Il a à peine 12 ans et ose défier le plus grand physicien de tous les temps. Le jeune Américain, dont le QI a été évalué à 170, prétend pouvoir étendre la théorie de la relativité du célèbre Albert Einstein. Sa mère aurait adressé ses calculs à l’Université de Princeton, une référence mondiale en matière de physique et d’astrophysique. Les professeurs ont validé ses équations et auraient admis que l’adolescent était sur la piste d’une théorie de la relativité entièrement nouvelle.

Claudecle 23/09/2011 à 22:10

Imaginons…

La pensée étant de toute évidence plus rapide que la lumière, ne serait-elle pas elle aussi composée de particules ?
Voici encore de quoi remettre en question les théories scientifiques les plus avancées.
Comme tout ce qui se rapporte au temps, présenté par les uns et les autres comme une des composantes de l’univers, qui passe à des vitesses différentes selon l’endroit de cet univers où il est observé, alors que tout passe dans cet univers, sauf le temps, qui lui est immuable.

Tybolle 23/09/2011 à 21:43

Que deviendront nos livres de physique ? SOS pour l’étudiant Africain

S’il est vrai qu’il existe dans l’univers une particule plus rapide que la lumière, que deviendront nos livres de physique ? Et nos connaissances déjà acquises en physique nucléaire ? Que deviendrait la fameuse formule E=mc2 ?
SOS pour l’étudiant Africain.

Jean-Luc Matteo-Donnéle 23/09/2011 à 21:26

Relativisons la relativité. Une théorie est nécessairement incomplète…

Jacob Barnett, un surdoué de 12 ans, serait sur le point d’étendre la théorie de la relativité établie par Albert Einstein en 1905.
Il a à peine 12 ans et ose défier le plus grand physicien de tous les temps. Le jeune Américain, dont le QI a été évalué à 170, prétend pouvoir étendre la théorie de la relativité du célèbre Albert Einstein. Sa mère aurait adressé ses calculs à l’Université de Princeton, une référence mondiale en matière de physique et d’astrophysique. Les professeurs ont validé ses équations et auraient admis que l’adolescent était sur la piste d’une théorie de la relativité entièrement nouvelle.

marco63le 23/09/2011 à 20:42

Utilisable pour mesurer précisément la distance des étoiles…

Un peu de raisonnement…
Rappelez vous, la supernovae du 23 Février 1987.
Les physiciens avaient analysés à posteriori les fosses à capture de neutrinos, et s’étaient rendus compte à l’époque qu’un flux important de neutrinos avait été piégé avant que a supernovae ne soit détectée dans la lumière visible. On avait mis ça à l’époque sur le compte que l’implosion prenait du temps, et que la lumière mettait également du temps à sortir de la fournaise.
Ça vaudrait le coup de savoir, en rapport de la distance, si le décalage de temps observé à l’époque entre neutrinos (arrivés en premier) et lumière ne respecte pas la proportion observée aujourd’hui.
Si c’était le cas, et sous réserve de vérifications, on en déduirait que les bouffées de neutrinos sont parties en même temps que la lumière de l’explosion.
En faisant le calcul inverse, en étant sûr de la vitesse des 2 types de particules, on pourrait alors avoir une précision impressionnante de la position des astres au moment de leur implosion/explosion, grâce au delta de temps mesuré sur terre. Faut reconnaître que la capture des neutrinos et les supernovae qui explosent ne sont pas légion !

Francky21le 23/09/2011 à 16:54

@Yistvan

Relisez-moi, je vous prie : je suppose justement dans mon texte que les neutrinos, interagissant particulièrement peu avec la matière, sont moins ralentis que ne l’auraient été des photons.
Par contre, vous avez raison, ces particules « cerencov » (pour faire simple) restent plus lentes que la lumière dans le vide.
Ce que je trouve intéressant, c’est que dans des conditions certes particulières, la lumière se trouve « dépassée » par des particules plus rapides, en l’occurrence des électrons.

kokole 23/09/2011 à 13:57

Plus rapide que la lumière dans le vide ?

Ce que la CNRS mentionne, c’est qu’il semblerait que des neutrino se déplaçant sous terre, et par conséquent dans un milieu non vide, soit plus rapide que la lumière dans le vide, qui est la vitesse maximale sur laquelle se base la théorie de la relativité. Dois-t’on aussi en déduire que ces neutrino se déplacent aussi plus vite que la lumière dans le vide ? Ou est-ce que le milieu dans lequel ces particules évoluent, ou encore la gravité de la terre, accélère ces particules ? On peut aussi imaginer que ces particules ne suivent pas la courbure de l’espace provoqué par la gravité de la terre, mais plutôt passe par un « raccourci » tout en ayant une vitesse inférieure ou égale à la lumière dans le vide ? Si le phénomène se vérifie, ce sera sans doute un vrai révolution dans le monde de la physique cantique.

Yistvanle 23/09/2011 à 12:19

@francky21

Cerenkov, c’est lorsque la vitesse de la particule dépasse la vitesse de la lumière dans le milieu où elle se trouve (par exemple l’eau des piscines nucléaires). Et cette vitesse est inférieure à la vitesse de la lumière dans le vide. Donc la particule ne dépasse pas la limite de c.
Vous supposez que les neutrinos se déplacent moins vite dans cette expérience car ils sont sous terre. Mais la spécificité des neutrinos est que justement ils n’interagissent quasiment pas avec la matière.

Yistvanle 23/09/2011 à 12:06

@Yellowsubmarine

Attention, votre commentaire montre que vous maitrisez mal les notions élémentaires en mécanique classique et relativistes.
Je reprends votre example du train : vous avez un train en marche à 300 km/h et dans ce train, vous décidez d’envoyer un photon.
Si la vitesse du photon dans le référentiel du train (ce que vous appelez « bouger avec l’espace »), alors la vitesse du photon dans un référentiel fixe à l’extérieur du train n’est PAS (c+300km/h). La relativité dit que c’est la vitesse c. Dans ce cadre théorique, on ne fait pas aller un photon plus vite que c, que « l’espace bouge ou non ».
Si vous voulez additionner les vitesses, cela s’appelle de la mécanique classique (transformations de Gallilée). Mais on a montré depuis longtemps que la mécanique classique a ses limites et qu’elle ne permet pas d’expliquer des phénomènes basiques.

Yellowsubmarinele 23/09/2011 à 10:52

Einstein n’a jamais dit que rien ne pouvait aller plus vite que la lumière

La théorie dit que rien ne voyage plus vite que la lumière… Mais seulement dans le point de vue « l’espace ». Il est sûrement possible de voyager « avec » l’espace et donc plus vite que la lumière. Petite analogie : il est impossible de courir à une vitesse supérieure à la vitesse maximale d’un train, mais vous pouvez briser cette barrière en courant « dans » le train en marche. Tout dépend du point de vue dans lequel on se place… C’est ca la relativité ! Peut être serait-il temps de créer une nouvelle Physique dans laquelle la vitesse de la lumière n’est plus une limite. Nous avons bien cru pendant des siècles que les lois Newtoniennes régissaient l’univers et que le Temps était le même en chaque point de cet univers, avant qu’Einstein pointe le bout de nez. La physique a encore bien des secrets à nous faire découvrir.

 Physicists have a stock phrase they trot out whenever someone claims to have made an astounding new discovery about the universe. « Important, » they say, « if true. »
It’s a tactful way of saying « Don’t bet on it, » and they’ve been saying it a lot over the past day or so. The reason: a team of European scientists has reportedly clocked a flock of…

Neutrinos sent through the ground from Cern toward the Gran Sasso laboratory 732km away seemed to show up a tiny fraction of a second early.
« We tried to find all possible explanations for this, » said report author Antonio Ereditato of the Opera collaboration.
« We wanted to find a mistake – trivial mistakes, more complicated mistakes, or nasty…

Insolites
Plus vite que la lumière: un « résultat fou », « trop beau pour être vrai » ?

De Laurent BANGUET (AFP) – Il y a 10 heures  https://plusone.google.com/u/0/_/+1/fastbutton?url=http%3A%2F%2Fwww.google.com%2Fhostednews%2Fafp%2Farticle%2FALeqM5gM8_4pZMNpE6KBtv8-V_Idjhw06A%3FdocId%3DCNG.67b26b29197d3e50829e95832a3c0e48.21&size=small&count=true&db=1&annotation=&hl=fr&jsh=r%3Bgc%2F23217085-590ae8cc#id=I1_1316812875082&parent=http%3A%2F%2Fwww.google.com&rpctoken=703817944&_methods=onPlusOne%2C_ready%2C_close%2C_open%2C_resizeMe

PARIS — Une particule voyageant plus vite que la lumière ? « Trop beau pour être vrai! »: la communauté scientifique peine à y croire et veut d’abord confirmer cette mesure folle qui l’obligerait à repenser la physique actuelle, y compris la théorie d’Einstein.

Les physiciens de l’expérience Opera n’en croyaient pas non plus leurs instruments, mais après avoir tout repris à zéro durant six mois, ils ont bien dû se rendre à l’évidence: les neutrinos qu’ils ont mesurés depuis 2008 ont bien légèrement dépassé la vitesse de la lumière, pourtant considérée comme une « limite infranchissable » jusqu’à présent.

« Ce serait trop beau pour être vrai, c’est pour ça que je suis prudent », résume Alfons Weber, spécialiste en physique des particules à l’Université britannique d’Oxford.

« C’est un très, très gros +si+, mais si c’est confirmé, je ne vois aucune façon de l’expliquer par les modèles actuels ou notre compréhension de l’univers », explique-t-il. « Car l’un des piliers de ces théories est la relativité d’Einstein qui dit que rien ne peut aller plus vite que la lumière », rappelle-t-il.

« La plupart des théories ont été confirmées avec une très, très grande précision, y compris la relativité d’Einstein », insiste M. Weber, qui se penche sur les neutrinos depuis 20 ans.

Et pourtant, selon les relevés effectués par Opera avec une marge d’erreur inégalée, ces particules élémentaires de la matière ont parcouru les 730km séparant les installations du Centre européen de recherches nucléaires (CERN) à Genève du laboratoire souterrain de Gran Sasso (Italie) à une vitesse de 300.006 kilomètres par seconde. Soit 6 km/s de plus que la lumière!

« Je ne connais personne qui puisse réconcilier ces mesures avec les théories actuelles. A moins qu’il n’y ait une erreur de mesure! », tranche Alfons Weber.

Antonio Ereditato, porte-parole d’Opera, reconnaît volontiers que « ce résultat est fou ».

« Nous avons cherché la moindre source d’erreur possible qui aurait pu fausser la mesure dans notre expérience, nous n’avons rien trouvé! », assure-t-il.

« Nous en appelons maintenant à l’aide des autres », avoue M. Ereditato qui, ironie de l’histoire, est aussi le directeur du Centre Albert Einstein pour la physique fondamentale, à Berne.

Aussi déstabilisants soient-ils, « on ne peut pas cacher ces résultats sous le tapis! Nous avons le devoir moral de dire quelque chose. Si nous le faisons, c’est précisément parce que nous voulons être scrutés au microscope par la communauté scientifique », explique le physicien du CERN.

Une communauté qui ne cachait pas son scepticisme devant cette publication « révolutionnaire » et qui a déjà commencé à « chercher la petite bête » dans ces mesures « incompatibles » avec les théories actuelles, à l’instar de Pierre Binetruy, directeur du Laboratoire Astroparticule et cosmologie à Paris.

« La physique est une science expérimentale, donc si un fait est scientifiquement établi, j’y crois. C’est ce qu’il va falloir vérifier parce que cette observation défie l’entendement », juge, dans Libération, un autre théoricien, Pierre Fayet, de l’Ecole normale supérieure,

En privé, un expert anglo-saxon ne cache pas son incrédulité: « Etant donné que je crois aux théories que nous avons et que cette mesure est la seule indication que quelque chose cloche, je pense qu’il y a un biais dans la mesure. J’ai l’impression que ça ne va pas résister très longtemps… »

Aussi modeste que prudent, Antonio Ereditato assure attendre avec impatience de nouvelles mesures de projets concurrents aux Etats-Unis (Minos) et au Japon (T2K).

« Ce qui compte, c’est de faire d’autres mesures », insiste-t-il.

Neutrinos plus rapide que la lumière: «Pas question d’abandonner les théories d’Einstein»

CERN | Le professeur Alain Blondel est chef du groupe des neutrinos à l’Université de Genève. Il réagit à l’annonce du CERN selon laquelle les physiciens ont mesuré des neutrinos voyageant à une vitesse plus élevée que celle de la lumière.

© Jean-Luc Caron, CERN | Les protons, accéléré dans SPS au CERN, seront projetés sur une cible en graphite, produisant des pions et des kaons. Ces particules, à la durée de vie courte, passeront dans un tube où elles se désintègreront en neutrinos du muon. Le détecteur à Gran Sasso, Italie (732 km) pourra peut être observer les oscillations des neutrinos du muon en neutrinos du tau.
Liens en relation avec l’article :

Anne-Muriel Brouet | 23.09.2011 | 11:22

Le professeur Alain Blondel est chef du groupe des neutrinos à l’Université de Genève. Il réagit à l’annonce du CERN selon laquelle les physiciens ont mesuré des neutrinos voyageant à une vitesse plus élevée que celle de la lumière.

Que vous inspire cette nouvelle?
Surprise et scepticisme. J’ai appris cela hier soir sur Facebook. Les scientifiques de cette expérience ont fait un travail phénoménal, d’autant plus que toutes les mesures sont en sous-terrain. C’était un casse-tête métrologique. La différence qu’ils obtiennent, 20 mètres, est très importante à l’échelle de ce que l’on voit d’habitude. C’est très étonnant pour des neutrinos et, décidément, ils pourraient nous réserver beaucoup de surprises.
Cela dit, avant de s’emballer, je crois que la première phase consiste maintenant à vérifier de façon sérieuse ce qu’il s’est passé. Il existe des faisceaux semblables de neutrinos aux Etats-Unis et au Japon, sur lequel je travaille.

Combien cela prendra-t-il de temps ?
Le temps de la physique des particules n’est pas celui des neutrinos. Mais on peut imaginer que l’été prochain on ait des réponses plus claires.

Et si le résultat est avéré, les théories d’Einstein iront-elles à la poubelle ?
On ne jette jamais des théories à la poubelle ! Quand on découvre quelque chose de nouveau, on améliore la théorie, on ajoute une couche, comme une poupée russe. Il n’est pas question d’abandonner les théories d’Einstein qui sont vérifiées par les faits expérimentaux. Si c’est avéré, les neutrinos pourraient aider à expliquer les trois principaux mystères de l’Univers : la disparition de l’antimatière, la matière noire et l’expansion apparemment accélérée de l’Univers.

Vos commentaires sont les bienvenus. Soyez concis, courtois et pertinents. Les commentaires injurieux et hors sujet seront effacés. Pour plus d’informations, consulter notre charte internet ici. Pour signaler un abus manifeste, cliquez ici.

A lire également dans la même rubrique :

Ce 23 septembre 2011 une journée pas comme les autres, sous un tonnerre d’applaudissement à l’assemblée de l’ONU : Demande de reconnaissance de l’Etat Palestinien et au droit légitime d’être membre de l’ONU en tant qu’Etat de Palestine avec Jérusalem comme capitale. Maï Salaün

Palestinian President Mahmoud Abbas

Image via Wikipedia

Ce 23 septembre 2011 une journée pas
comme les autres,
sous un tonnerre d’applaudissement
à l’assemblée de l’ONU :
Demande de reconnaissance de l’Etat Palestinienet au droit légitime d’être membre de l’ONUen tant qu’Etat de Palestineavec Jérusalem comme capitale. Maï SalaünMahmoud Abbas demandela reconnaissance d’un Etat palestiniens à l’ONU

Publié le 23-09-11 à 20:10    Modifié à 19:39

NATIONS UNIES (AP) — Mahmoud Abbas franchit le Rubicon. Bravant l’opposition d’Israël et des Etats-Unis, le président de l’Autorité palestinienne a demandé vendredi la reconnaissance pleine et entière d’un Etat palestinien aux Nations unies. Par ailleurs, alors que les tensions autour de ce dossier font craindre un regain de violence au Proche-Orient, un Palestinien a été tué dans des affrontements avec des soldats et colons israéliens en Cisjordanie.

Malgré les ultimes pressions exercées notamment par Washington ces derniers jours pour tenter de l’en dissuader, Mahmoud Abbas a adressé une lettre au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, demandant que la demande de reconnaissance soit immédiatement transmise au Conseil de sécurité et à l’Assemblée générale. « Le président Abbas vient de soumettre la candidature palestinienne au secrétaire général », a annoncé sur Twitter peu avant midi, heure de New York, le porte-parole de M. Ban.

Un peu plus tard, dans son discours à la tribune de l’Assemblée générale, Mahmoud Abbas, qui a gagné l’estrade sous des applaudissements nourris, a dénoncé la poursuite de la colonisation israélienne sur les terres revendiquées par les Palestiniens. Des négociations avec Israël « n’auront pas de sens » tant que la colonisation se poursuit, a-t-il expliqué. Une colonisation qui « est responsable de l’échec persistant des tentatives successives pour sauver le processus de paix », « menace la structure de l’Autorité palestinienne, et risque même de mettre un terme à son existence », a-t-il souligné.

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, s’exprimant depuis la tribune de l’Assemblée générale peu après Mahmoud Abbas, a affirmé que son pays « avait la volonté de faire des compromis douloureux ». « Je tends ma main au peuple palestinien, avec lequel nous cherchons une paix juste et durable », a-t-il assuré.

Les Palestiniens, a-t-il ajouté, « devraient vivre dans un Etat libre à eux, mais ils devraient être prêts à des compromis » et « commencer à prendre au sérieux les inquiétudes d’Israël en matière de sécurité ».

La demande de reconnaissance palestinienne s’appuie sur deux résolutions onusiennes portant sur la partition de la Palestine et les frontières d’avant la guerre des Six-Jours en 1967, a précisé un diplomate palestinien sous le couvert de l’anonymat.

M. Abbas demande à l’ONU de reconnaître un Etat palestinien dans les frontières de 1967 -incluant la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza-, qui deviendrait le 194e Etat membre de l’organisation si la requête était adoptée.

Mais il semble exclu que le Conseil de sécurité, dont l’accord est indispensable, donne son feu vert, les Etats-Unis ayant promis de mettre leur veto. Washington estime que la création d’un Etat palestinien doit passer par des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens.

Pour être adoptée, la demande doit recueillir le soutien de neuf des 15 membres du Conseil, ce qui ne semble pas acquis, et ne faire l’objet d’aucun veto parmi les cinq membres permanents. Le vote au Conseil ne devrait toutefois ne pas avoir lieu avant des semaines ou des mois, laissant ainsi du temps à la diplomatie internationale pour tenter de relancer les négociations israélo-palestiniennes.

En outre, l’initiative de M. Abbas ne devrait rien changer dans l’immédiat sur le terrain. Israël devrait ainsi continuer à occuper la Cisjordanie et à restreindre strictement l’accès à la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas.

Mais les Palestiniens espèrent avec leur demande faire monter la pression internationale pour pousser l’Etat hébreu à accepter de négocier sur la base des frontières de 1967.

Si la demande est rejetée comme prévu, les Palestiniens demanderont probablement à l’Assemblée générale de rehausser leur statut actuel d' »observateur non membre » à l’ONU, en leur accordant celui d' »Etat observateur non membre », comme le Vatican. Ce qui leur permettrait d’adhérer à des agences de l’ONU et à des traités internationaux, y compris celui qui fonde la Cour pénale internationale (CPI).

Mercredi, le président français Nicolas Sarkozy avait plaidé à l’ONU pour cette solution intermédiaire, également souhaitée par Washington, en lieu et place d’une demande de reconnaissance pleine et entière.

Les tensions autour de l’initiative palestinienne font craindre une nouvelle flambée de violence. Vendredi, un homme de 35 ans a été tué près du village de Qusra, en Cisjordanie, lors d’affrontements avec des soldats et colons israéliens.

Des incidents sans gravité ont également été signalés ailleurs dans la région, alors que, dans la soirée, des milliers de Palestiniens en liesse se rassemblaient dans les rues, pour suivre sur des écrans en plein air l’intervention de Mahmoud Abbas à l’ONU, et marquer cette nouvelle journée historique dans l’histoire palestinienne. AP

lma/v/nc/pyr

    • Abbas demande l’adhésion d’un État palestinien à l’ONU

      Mots clés : 

      Par lefigaro.frMis à jour le 23/09/2011 à 22:03 | publié le 23/09/2011 à 18:45 Réactions(57)

      Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas remet sa demande d'adhésion au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.
      Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas remet sa demande d’adhésion au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Crédits photo : Seth Wenig/AP
      Le président de l’Autorité palestinienne a demandé vendredi aux Nations unies de reconnaître un État dans les frontières de 1967. Israël dit «regretter» sa décision.
      Malgré d’intenses pressions depuis des mois pour l’en dissuader, le président Mahmoud Abbas a présenté vendredi la demande historiqued’adhésion d’un Etat de Palestine à l’ONU, avant un discours très applaudi devant l’Assemblée générale. Dans ce discours, il a précisé avoir présenté juste auparavant au secrétaire général Ban Ki-moon la demande d’adhésion d’un Etat comme membre à part entière des Nations unies «sur la base des lignes du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale». Brandissant le document, il a reçu un tonnerre d’applaudissements.Plus de soixante ans après le partage de la Palestine, Mahmoud Abbas a déposé cette demande, qui a ensuite été transmise pour examen au Conseil de sécurité.Mahmoud Abbas s’est dit prêt à reprendre des négociations avec Israël sur la base des lignes de 1967 avec un gel de la colonisation israélienne. Il a également affirmé que par cette démarche les Palestiniens «ne cherchaient pas à isoler ni délégitimer Israël», mais l’occupation et la colonisation. Son discours a été salué par de nombreux applaudissements des délégués dont beaucoup se sont levés pour applaudir le président palestinien. Il a accusé le gouvernement israélien d’avoir «sapé tous les efforts de paix» depuis un an et affirmé que la colonisation israélienne était «en train de détruire une solution à deux Etats».

      Israël a immédiatement réagi. «Nous regrettons la démarche», a déclaré Gidi Shmerling, porte-parole du Premier ministre Benjamin Nétanyahou. «Nous pensons que la seule voie vers une paix véritable passe par des négociations, pas par des actes unilatéraux», a-t-il ajouté. Israël et les Etats-Unis s’opposent catégoriquement à cette initiative, affirmant qu’un Etat palestinien ne peut être que le résultat d’un accord de paix.

      Nétanyahou veut rencontrer Abbas

      Benyamin Nétanyahou a quant à lui affirmé à l’ONU qu’Israël tendait «la main au peuple Palestinien» pour «rechercher la paix», mais que ceux-ci refusaient de négocier. «La vérité est que nous ne pouvons pas parvenir à la paix par des résolutions de l’ONU mais par des négociations. La vérité est que jusqu’à présent, les Palestiniens ont refusé de négocier,» a-t-il dit.

      Il a ensuite demandé à Mahmoud Abbas de le rencontrer ce vendredi aux Nations unies pour discuter du processus de paix. Il a également estimé que «la base du conflit c’est le refus des Palestiniens de reconnaître l’Etat juif». «Reconnaissez l’Etat juif et faites la paix avec nous», a-t-il déclaré, rejetant la position palestinienne selon laquelle le fond du conflit, c’est la question de la colonisation.

      Après son discours, «le président Abbas rentrera (à Ramallah) pour étudier les options des Palestiniens, lors d’une réunion avec la direction palestinienne, notamment l’initiative présentée par le président Nicolas Sarkozy», a indiqué jeudi le négociateur palestinien Saëb Erakat. Le président français a appelé mercredi l’Assemblée générale à accorder à la Palestine le «statut intermédiaire d’Etat observateur», identique à celui du Vatican, parallèlement à des négociations israélo-palestiniennes pour parvenir à un accord de paix «définitif» d’ici un an.

      Les Palestiniens comptent obtenir «plus que les neuf voix» sur 15 nécessaires au Conseil de sécurité pour valider une demande d’adhésion, ce qui forcerait les Etats-Unis à recourir au veto. Ce vote ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines, mais les Palestiniens se sont dits prêts à attendre qu’il statue avant d’étudier des alternatives.

      Ambiance festive en Cisjordanie

      Des milliers de Palestiniens rassemblés à Ramallah ont acclamé le discours d'Abbas
      Des milliers de Palestiniens rassemblés à Ramallah ont acclamé le discours d’Abbas Crédits photo : DARREN WHITESIDE/REUTERS

      Sur place, des milliers de manifestants étaient massés dans le centre de Ramallah, la capitale politique de la Cisjordanie, à Naplouse, à Hébron et à Jéricho, notamment, dans une ambiance festive.

      Un Palestinien a été tué et trois autres blessés vendredi en Cisjordanie par des tirs de l’armée israélienne à la suite de heurts entre des villageois palestiniens et des colons israéliens. Des heurts sporadiques ont opposé dans l’après-midi des manifestants à Tsahal en plusieurs endroits de Cisjordanie, avant la demande d’admission.

      L’armée et la police israéliennes étaient en état d’alerte, les autorités ont déployé quelque 22.000 policiers le long de la «ligne verte», qui sépare Israël de la Cisjordanie, près des localités arabes israéliennes ainsi qu’à Jérusalem-Est occupée et annexée.

      Les palestiniens ont l’impression d’avoir retrouvé leur dignité. La nouvelle arme massive de la Palestine, la paix et la conception d’un Etat et un Chef d’Etat. Ils ont rompu avec le « Vieux » – Arafat. Mahmoud Abbas a fait une présentation d’une Palestine pleine de sagesse et de calme.

      LIRE AUSSI :

      » Palestine : le Hamas ambigu face à la démarche d’Abbas

      » L’inespéré regain de popularité d’Abbas

Réagir à cet article

Commentaire : *

Les commentaires sont limités à un maximum de 1500caractères.
e-mail : *
Votre email ne sera pas visible.
AvatarColonel BrainsAbbas ne veut pas abouler. Aboule, Abbas!

Le 23/09/2011 à 22:15 AlerterRépondre
AvatarMarie StigsetUn moment historique! La planète acclamant un président palestinien devant les mines déconfites des USA et d’Israël. Le vent tourne. Il y aura un avant et un après septembre 2011. Mr Netanyahu n’a pu que réciter son vieux credo une fois de plus, mêlant Bible et politique. Un discours approprié pour le public américain et pour l’aile extrême droite du Likoud, mais peu apte à lui regagner la faveur de l’opinion internationale. Quant à Obama, il ne lui reste plus qu’à lécher ses plaies tout en aiguisant ses couteaux contraint et forcé par un congrès républicain.

Le 23/09/2011 à 22:07 AlerterRépondre
AvatarRacheelC’est une terrible gifle pour Obama et son véto contre la paix ne fera qu’accentuer le sentiment de dégoût du monde vis à vis des états ruinés d’amérique. Abbas a fait un grand pas pour les 2 camps israeliens et palestiniens. A suivre…

Le 23/09/2011 à 21:55 AlerterRépondre
AvatarRoland bourgerLe monde arabe et la communaute internationale doivent celebrer ce jour historique from* sea to shinning sea*

Le 23/09/2011 à 21:47 AlerterRépondre
AvatarKhalid11Tous les peuples du monde sont avec les palestiniens, même le peuple américain, si on lui explique bien le cas et on arrête de lui interdire d’oser parler d’Israël. Il est révolu l’époque où les US se baladaient dans le monde comme ils veulent, aujourd’hui d’autre États sont là, … heureusement

Le 23/09/2011 à 21:24 AlerterRépondre
AvatarCestlacriseDes décisions unilatérales c’est ce que fait Israel depuis des années. Les Palestiniens ont beaucoup de patience.Ce qui a été crée par l’ONU doit être règlé par l’ONU.

Le 23/09/2011 à 21:20 AlerterRépondre
Avatarmira.bCe soir l’État palestinien est né , malgré les vétos .Peu importe .c’est une affaire de temps .
Les victimes de Sabra et Chattila , les feddayins , les résistants ne sont plus morts pour rien .

Le 23/09/2011 à 21:12 AlerterRépondre
AvatarMariusLMerci de ne pas oublier les millions d´étudiants qui, en Turquie, Russie, Indonésie, Canada, Brésil, Agentine, France, Belgique, Congo ou Afrique du Sud ont porté des keffieh en solidarité avec la Cause.

Le 23/09/2011 à 21:52 AlerterRépondre
AvatarSDK TOTOQuelle magnifique image cette superbe standing ovation de plusieurs minutes en pleine assemblé lors de l’annonce faite par Mahmoud Abbas !! Tous les diplomates se levant pour applaudir en liesse et montrés leur joie comme s’ils ne faisaient qu’un (y compris Condeliza Rice ancienne secrétaire d’état sous Bush!!)…Que rajouter de plus si ce n’est une pensé au pauvre Obama qui s’est ridiculisé et passé à coté de l’histoire en déshonorant son prix nobel de la paix…Comble de l’ironie, malgré son discours sur Israël (que même Netanyahou n’aurai pu prononcer par pudeur) il n’aura pas pour autant l’appuie qu’il espérait de la communauté juive américaine pour les prochaines élections et ne gagnera pas son nouveau mandat. Plus tard surement lorsqu’il sera libre de ses opinions, tout comme aujourd’hui Bill Clinton il regretta son discours du 22 septembre 2011…

Le 23/09/2011 à 21:10 AlerterRépondre
Avatardk7Comme cela, il pourra ensuite demander à l’ONU d’attaquer Israël sous un pretexte fabriqué…
Et concernant les futurs attentats qui ne manqueront pas de souligner la  » mauvaise volonté « Israëlienne ,le chantage ne doit pas être un moyen de pression…

Le 23/09/2011 à 20:59 AlerterRépondre
AvatarKamel KamiLa résolution de l’ONU est claire ,ISRAEL doit revenir aux frontiéres de 1967 ,alors on connait bien celui qui bafoue le droit international ,que la communauté internationale soit stricte avec tout le monde y compris Israel comme elle l’a était avec la Libye ,la Syrie,le Kosovo et d’autres pays…………

Le 23/09/2011 à 20:56 AlerterRépondre

VOIR TOUS LES COMMENTAIRES (57)

    • À la une

Les disparus de la révolution libyenne

Les disparus de la révolution libyenne

REPORTAGE – Beaucoup de familles récupèrent dans un linceul les otages pris par les troupes kadhafistes en fuite.

Les États-Unis et le Pakistan
au bord de la rupture

Washington exige qu’Islamabad rompe ses liens avec le réseau terroriste Haqqani.

Demande d’adhésion
de la Palestine à l’ONU

Le président de l’Autorité palestinienne a demandé vendredi aux Nations unies de reconnaître un État dans les frontières de 1967. Israël dit «regretter» sa décision.

Le Hamas ambigu face
à la démarche d’Abbas

Alors que le président de l’Autorité palestinienne s’apprête à demander l’adhésion d’un État palestinien à l’ONU, il est vertement critiqué par de nombreux membres du mouvement islamiste. Explications.

Ali Saleh rentre discrètement au Yémen

Washington et Paris pressent le président yéménite de céder «sans délai» ses pouvoirs.

L’inespéré regain
de popularité d’Abbas

Le chef de l’Autorité palestinienne regagne en prestige à la faveur de son offensive à l’ONU.

Comment devenir un État
membre des Nations Unies

S’ils ne réussissent pas à être admis en tant qu’État membre, les Palestiniens peuvent aussi demander un statut d’État non membre qui leur permettrait d’adhérer à la CPI.
» Droits et devoirs d’un membre de l’ONU

Israël et Palestine, une histoire de frontières

Réactions (344)

INFOGRAPHIE – De la première guerre mondiale à nos jours, suivez l’évolution des frontières israélo-palestiniennes avec les explications de Jean-Paul Chagnollaud, professeur de sciences politiques et spécialiste du Moyen-Orient.

La Palestine, un proto-État
en morceaux

Réactions (248)

INFOGRAPHIE – Ramallah présente les attributs d’une vraie capitale, mais il manque à un éventuel État palestinien la souveraineté nationale.

L’inespéré regain de popularité d’Abbas

Mots clés : 

Par Adrien JaulmesPublié le 22/09/2011 à 08:42 Réactions (24)

Mahmoud Abbasa rencontré Barack Obama, le 21 septembre dernier, à New York.
Mahmoud Abbasa rencontré Barack Obama, le 21 septembre dernier, à New York.Crédits photo : MANDEL NGAN/AFP

S’abonner au Figaro.fr

Le chef de l’Autorité palestinienne regagne en prestige à la faveur de son offensive à l’ONU.

Son portrait couvre la façade du centre commercial de Naplouse, à côté de celui de Yasser Arafat. Sur la scène dressée au pied de l’immeuble, les orateurs se succèdent sous un immense drapeau palestinien. Un panneau géant porte la phrase prononcée par Arafat pendant son premier discours devant l’Assemblée générale de l’ONU en 1974: «Ne laissez pas le rameau d’olivier tomber de ma main», qui avait symboliquement marqué la reconnaissance internationale de la question palestinienne. À côté figure celle de Mahmoud Abbas, tirée de son discours de vendredi dernier: «Je vais à l’ONU pour demander la reconnaissance de notre droit légitime.» Au centre, une chaise tapissée d’un keffieh noir et blanc représente le fauteuil que Mahmoud Abbas va briguer aujourd’hui à l’ONU au nom de la Palestine. La foule applaudit à tout rompre au nom du président de l’Autorité palestinienne, alias Abou Mazen.Un chanteur improvise une ode en son honneur: «Raïs Abou Mazen, tu es comme Omar el-Mokhtar», en référence au libyen héros de la lutte contre la colonisation italienne. «C’est comme si Mahmoud Abbas était devenu un homme nouveau, explique Ahmad Ramal, le chanteur-compositeur. Personne n’aurait jamais cru ça de lui. Avant, il ne parlait que de politique, de sécurité. Maintenant, il va nous obtenir un État!»

Déçu par les Américains

La soudaine popularité de Mahmoud Abbas dans l’opinion palestinienne est d’autant plus étonnante qu’il était il y a encore quelques mois une figure déconsidérée. Traité de valet des Américains et de collaborateur d’Israël, il était souvent l’objet de mépris et de dérision.

Même ses plus fervents partisans étaient bien en peine de lui trouver le moindre charisme. À 76 ans, gros fumeur, Abbas est un homme sombre, en proie à de profonds accès de dépression. Il a déjà menacé à plusieurs reprises de démissionner, et de dissoudre l’Autorité palestinienne pour laisser les Israéliens se débrouiller avec l’occupation. Bluff, selon ses adversaires, véritable lassitude d’après ses proches, ­Abbas a été chaque fois rattrapé par la manche par les Américains et les Européens.

Le paradoxe de sa soudaine popularité est qu’elle vient avant tout de l’échec de la politique qu’il a menée depuis qu’il a succédé à Arafat. Considérant la lutte armée et le recours aux attentats comme contre-productifs, Abbas fait tout pour remplir les demandes des Américains et des Occidentaux. Son premier ministre, Salam Fayat, réorganise les ministères palestiniens. Sa police, entraînée par le général américain Dayton, fait la chasse aux activistes du Hamas. Les groupes armés sont dissous, et ses services de sécurité collaborent étroitement avec Israël. Abbas attend tout de Washington. Il se plie à toutes les pressions. À l’été 2009, il atteint des gouffres d’impopularité chez les Palestiniens, en renonçant à déposer devant l’ONU le rapport du juge Goldstone sur les crimes de guerre commis pendant l’opération israélienne «Plomb durci» à Gaza.

«Il avait confiance dans les Américains, et tout misé sur la coopération avec eux, explique Hani Masri, le directeur du centre d’études Palestiniennes Badael. Il avait rempli toutes les obligations de la feuille de route. Obama avait promis un État palestinien pendant son discours du Caire, et il pensait qu’il allait faire pression sur les Israéliens. Mais il n’a finalement rien obtenu, rien d’autre que la poursuite de la colonisation et la perspective de négociations sans fin.»

«L’initiative de Mahmoud Abbas est celle d’un homme désespéré, dit Sam Bahour, homme d’affaires et analyste américano-palestinien de Ramallah. Sa politique d’engagement proaméricain a échoué. Il a 76 ans. Il cherche à présent à laisser un héritage aux Palestiniens. Ce sera la demande de reconnaissance de l’ONU. Il ne reculera pas.»

LIRE AUSSI:

» Palestine : le Hamas ambigu face à la démarche d’Abbas

» Fragilisé, Mahmoud Abbas convoque des élections

» Mahmoud Abbas : « Israël va être isolé à l’ONU »

Demande de reconnaissance

de l’Etat palestinien à l’ONU

VENDREDI, 23 SEPTEMBRE 2011 08:46

Aujourd’hui, 23 septembre 2011, le présidentMahmoud Abbas remettra sa requête à l’ONU pour la reconnaissance d’un Etat de Palestinesur les frontières du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale, soit la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza.

Pour appuyer cette démarche, les Palestiniens ont lancé depuis hier à Ramallah une campagne nationale pour la Palestine, 194e Etat. L’ONU compte actuellement 193 membres.
Une centaine de personnes, brandissant drapeaux et pancartes, ont défilé jusqu’au QG de l’ONU et remis une lettre sollicitant le soutien du secrétaire général Ban Ki-moon à l’adhésion d’un Etat de Palestine.

En dépit de toutes les pressions israéliennes et américaines, pour l’en dissuader, M.Abb présentera la demande d’adhésion à part entière comme Etat membre au secrétaire général Ban Ki qui la transmettra ensuite pour examen au Conseil de sécurité.

http://www.eparsa.com/index.php/actus/actualite/2263-demande-de-reconnaissance-de-letat-palestinien-a-lonu.html

Le vote ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines, mais les Palestiniens se sont dits prêts à attendre qu’il statue avant d’étudier des alternatives.

Le président Abbas donnera du temps au Conseil de sécurité pour examiner notre demande d’admission à part entière.

Si nous considérons qu’il y a eu un délai injustifié, nous irons à l’Assemblée générale, a déclaré le négociateur palestinien Nabil Chaath.

Israël s’oppose à cette initiative arguant que la reconnaissance d’un Etat palestinien se faire sans son accord, obtenu par négociations.

Mercredi, à la tribune de l’ONU, Barack Obama a qualifié la demande palestinienne de raccourci illusoireLes Etats-Unis ont prévenu qu’ils opposeront leur veto au Conseil de sécurité si nécessaire.

En revancheNicolas Sarkozy a demandé par téléphone à l’Assemblée générale d’accorder à la Palestine le tatut intermédiaire d’Etat observateur à l’ONU, parallèlement à des négociations israélo-palestiniennes pour parvenir à un accord de paix définitif. Les pourparlers de paix sont au point mort depuis près d’un an.

Selon le conseiller diplomatique de M. Abbas, Majdi al-Khaldi, les Palestiniens espèrent obtenir plus de neuf voix sur 15 nécessaires au Conseil de sécurité pour valider une demande d’adhésion,  ce qui forcerait les Etats-Unis à recourir au veto.

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant :  http://www.eparsa.com/index.php/actus/actualite/2263-demande-de-reconnaissance-de-letat-palestinien-a-lonu.html

L’Etat palestinien ne mourra jamais

LE PLUS.

Alors que la Palestine doit demander aujourd’hui la reconnaissance de son Etat à l’ONU à New York,

Mahmoud Abbas devra faire face à la frilosité du président américain.

Et il sera difficile d’obtenir cette reconnaissance avec le gouvernement israélien actuel.

Cyril Novakovic

> Par Cyril Novakovic Conseiller parlementaire Edité par Melissa Bounoua

 Voilà. Nous y sommes. Le 23 septembre, date fatidique qui devait consacrer la reconnaissance d’un fait : la Palestine est un Etat qui a sa place dans le concert des nations. Pas dans un an, deux ans ou dix ans ; non, maintenant !

Un rassemblement en faveur de la reconnaissance de l'Etat d'Israël à Paris le 21 septembre 2011 (M. FEDOUACH / AFP)

Un rassemblement en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien à Paris le 21 septembre 2011 (M. FEDOUACH / AFP)

Douze mois auparavant, à la tribune de l’ONU, le Président Obama ne promettait rien d’autre que cela. Certes, la méthode envisagée pour y parvenir différait, dans la mesure où il prévoyait des négociations fructueuses entre Israël et l’Autorité palestinienne, plutôt qu’une démarche unilatérale.Suite au refus du gouvernement israélien de prolonger le moratoire sur l’implantation de nouvelles colonies en Cisjordanie, les négociations directes entre les deux principaux protagonistes ont été rapidement rompues.

Le printemps arabe a éclipsé le conflit israélo-palestinien

Depuis, le gouvernement israélien a persisté dans sa logique d’enfermement sur lui-même, faisant notamment la sourde oreille au printemps arabe ; le Président Obama s’est concentré sur les problèmes de politique intérieure, comme en témoigne son relatif désengagement politique lors de l’intervention en Libye ; enfin, le Quartet, institution fantôme, a brillé dans son rôle de Casper.

Dans un tel contexte, où le dossier israélo-palestinien était éclipsé par les révolutions arabes et la crise de la dette, que pouvait faire l’Autorité palestinienne, dont le territoire continuait à être rongé par la colonisation israélienne, pourtant jugée illégale en droit international ? Premièrement, promouvoir l’unité. Bien que la réconciliation entre le Fatah et le Hamas soit une union de façade, cette étape était primordiale afin de souder le peuple palestinien autour des causes défendues par le gouvernement de Ramallah.

D’autre part, puisque les négociations avec Israël étaient au point mort, que la « communauté internationale » était absorbée par d’autres dossiers et s’était montrée incapable de trouver une solution satisfaisante afin de résoudre le conflit israélo-palestinien, il apparaît logique que l’Autorité palestinienne se soit lancée dans une démarche unilatérale, aussi désespérée que calculée.

Israël isolé

Qu’a-t-elle à perdre ? Absolument rien, le gouvernement israélien étant le grand bénéficiaire dustatut quo, car il lui permet de continuer à mettre en œuvre sa politique de colonisation, sans avoir à la remettre en cause.

A cet égard, il faut souligner qu’Israël n’est jamais apparu aussi isolé qu’aujourd’hui. Les relations diplomatiques entre la Turquie, pourtant alliée d’Israël depuis 1949, et l’Etat hébreu se sont détériorées à une vitesse fulgurante, au point que l’Ambassadeur d’Israël a été récemment expulsé d’Ankara ; les candidats à l’élection présidentielle égyptienne, dont l’un des favoris, Mohamed El-Baradei, n’hésitent plus à remettre explicitement en cause le Traité de paix de 1979 qui a scellé, symboliquement, la première reconnaissance d’Israël par un pays arabe.

La rhétorique employée est même parfois belliqueuse, Baradei ayant déclaré que « si Israël attaquait la bande de Gaza, l’Egypte ripostera » ; quant aux Etats-Unis, par la voix d’Obama, ils ont à plusieurs reprises marqué publiquement leur désaccord face à l’attitude arrogante et la politique illégale menée par le gouvernement israélien. Pour autant, le Président américain a dû faire face au retour de bâton et a essuyé les affronts répétés du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou.

Barack Obama à la maison blanche avec (de gauche à droite) Hosni Moubarak, Benjamin Netanyahu, Mahmoud Abbas et le roi Abullah II de Jordanie (T.SLOAN/AFP)

Barack Obama à la maison blanche avec (de gauche à droite) Hosni Moubarak, Benjamin Netanyahu, Mahmoud Abbas et le roi Abullah II de Jordanie (T.SLOAN/AFP)

Malgré cette évolution notable dans les relations israélo-américaines, les Etats-Unis s’opposent à la démarche de l’Autorité palestinienne, qui vise à obtenir, devant le Conseil de sécurité de l’ONU, la reconnaissance de la Palestine comme Etat souverain. D’ailleurs, ils n’hésiteront pas à apposer leur veto afin de souternir Israël, si neuf des quinze pays qui composent le Conseil de sécurité votent en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien. Quelle erreur ! Quel drame.

Mahmoud Abbas adopte t-il une démarche trop unilatérale ?

L’administration américaine, comme l’ensemble des Etats qui dénoncent la tentative de l’Autorité palestinienne, prend appui sur un argument qui ressemble fort à un prétexte : la démarche unilatérale initiée par Mahmoud Abbas serait un frein à la paix. Partant, seules des négociations directes entre le gouvernement israélien et celui de Ramallah peuvent assurer une paix durable.

En soi, l’argument est difficilement contestable. Les démarches unilatérales n’ont jamais amené la paix. A titre d’exemple, la paix des vainqueurs a toujours été une importante source de conflits ; elle a nourri le ressenti des populations écrasées par cette paix, comme le rappelle le funeste Traité de Versailles de 1919 qui a fait peser l’entière responsabilité de la Première guerre mondiale à l’Allemagne. Conséquence directe : vingt ans plus tard, un nouveau conflit mondial éclatait.

Néanmoins, dans le cas de la démarche de Mahmoud Abbas, la raison invoquée par le Président Obama est spécieuse. Aujourd’hui, l’herméticité du gouvernement israélien ne permet pas de négocier une paix juste. Comment serait-il possible d’imaginer que ce dernier souhaite sincèrement aboutir à la paix, quand son ministre des affaires étrangères n’est autre qu’Avigdor Lieberman, figure majeure de l’extrême-droite israélienne et ardent partisan de la colonisation, dont l’arrêt est un des pré-requis pour obtenir la paix ? En la matière, l’engagement du Premier ministre israélien peut être aussi questionné. En effet, il suffit de se rappeler la logorrhée de pré-conditions qu’il a établies pour retourner à la table des négociations, comme en témoigne son discours au Congrès américain en mai dernier, pour remettre en cause sa réelle volonté de mettre fin à ce conflit larvé.

Mahmoud Abbas au siège de l'ONU à New York le 21 septembre 2011 (E. DUNAND/AFP)

Mahmoud Abbas au siège de l’ONU à New York le 21 septembre 2011 (E. DUNAND/AFP)

Par conséquent, la paix, indépendamment de l’issue de la démarche unilatérale de l’Autorité palestinienne à l’ONU, ne pourra être obtenue avec le gouvernement israélien actuel. A mon sens, il ne s’agit pas seulement d’un avis, mais d’une réalité qu’il est impossible de contourner, sauf à faire preuve d’un idéalisme démesuré et, en l’espèce, dangereux. Seul un changement de gouvernement en Israël, en 2013, permettra d’y parvenir.

En revanche, la reconnaissance de la Palestine comme Etat confèrerait à l’Autorité palestinienne une légitimité et un pouvoir supplémentaires dans le cadre de futures négociations avec l’Etat hébreu. Elle serait de nature à rééquilibrer le rapport de force entre Israël et la Palestine, la balance penchant totalement en faveur du premier cité aujourd’hui ; tel est l’enjeu essentiel de la démarche de Mahmoud Abbas.

Une reconnaissance attendue par les Palestiniens

Ainsi, s’opposer à la tentative de l’Autorité palestinienne, c’est refuser de rééquilibrer la balance ; c’est promouvoir le statu quo ; c’est prôner l’injustice. Indirectement, cette posture s’apparente à cautionner, ou tout du moins à fermer les yeux, sur la politique hégémonique menée par le gouvernement israélien ; elle envoie le signe que la loi du plus fort, le deux poids deux mesures sont les seules règles internationales qui prévalent.

Surtout, elle fait honte et elle fait mal ; car elle prive tout un peuple d’une reconnaissance attendue depuis plus de soixante ans, d’un principe érigé au frontispice du droit international et consubstantiel à toute nation, celui de l’auto-détermination des peuples. Aujourd’hui, le sérail des nations qui a épousé cette position a renié ce droit aux Palestiniens. Il a oublié d’où il venait, il s’est trahi.

Pour autant, il ne me semble pas que le gouvernement américain soit frappé de cécité et n’ait pas conscience de ces éléments. Cependant, il a ses propres priorités, dont l’élection présidentielle de 2012 qui figure au sommet de la liste. Comme l’ont mis en exergues plusieurs journaux américains récemment, afficher son hostilité à l’encontre du gouvernement israélien serait un suicide politique pour Barack Obama. Mais qu’il est loin le temps où son arrivée au pouvoir était symbole de changement, de renaissance, d’espoir. Le président américain, lui aussi, est capable de se travestir pour obtenir des succès électoraux.

Mahmoud Abbas et Barack Obama, réunion le 21/09/2011 / MANDEL NGAN/AFP

Mahmoud Abbas et Barack Obama lors d’une rencontre le 21 septembre 2011 aux Etats-Unis (MANDEL NGAN/AFP)

A l’inverse des Etats-Unis ou de certains Etats européens, les pays émergents ne sont prisonniers d’aucun passé, d’aucun poids de l’histoire, d’aucun sentiment de culpabilité à l’égard d’Israël. Ils ne sont prisonniers d’aucune posture, d’aucun carcan et peuvent, par conséquent, analyser objectivement la situation au Proche-Orient et prendre une position adéquate. N’est-il pas probant que le Brésil, l’Inde, l’Afrique du Sud, le Nigéria, et même la Chine et la Russie, souvent timorées sur la scène internationale, aient annoncé leur soutien à la candidature palestinienne ?

Comme en matière économique, le centre de la diplomatie mondiale se déplace de plus en plus en direction des pays émergents qui n’hésitent plus à proposer des initiatives et à se démarquer des grandes et moyennes puissances traditionnelles ; comme en matière économique, leur politique étrangère n’est pas handicapée par de lourds dogmes et postures établis depuis des décennies et sur lesquels la poussière ne cesse de s’entasser.

Il faut bien comprendre : protéger Israël, ce n’est pas protéger le gouvernement israélien ; ce n’est pas lui offrir l’impunité, en couvrant ses yeux d’un épais voile opaque afin de feindre de ne pas voir que la politique menée est illégitime, injuste, illégale, véritable entrave à la paix. Taire l’injustice est le meilleur moyen d’enclencher la spirale de la frustration, de la rancœur et de la violence.

Comme tout Etat, des actions concrètes doivent être entreprises quand Israël franchit la ligne jaune – à commencer par le vote de résolutions à l’ONU – ; mais puisque cela n’est pas du domaine de l’imaginable aujourd’hui, qu’il soit au moins permis aux Palestiniens de négocier leur propre sort de manière plus équitable ; qu’il leur soit reconnu, maintenant, leur droit d’exister.

J’alerte

VOS RÉACTIONS (3)

William Ewan

William Ewan a posté le 23-09-2011 à 13:59

La mauvaise foi !!!

« suite au refus du gouvernement israélien de prolonger le moratoire sur les implantations … »

Ce que l’auteur de l’article oublie sciemment de préciser est que durant les longs mois de ce moratoire, l’Autorité Palestinienne de Mahmoud Abbas A REFUSE DE NEGOCIER, refusé de s’asseoir face aux Israéliens pour discuter des blocages à la paix et se mettre d’accord, alors que C’ETAIT JUSTEMENT L’OBJET DE CE MORATOIRE.

Les contempteurs d’Israël présentent faussement les faits, ici, par occultation, ce qui change évidemment le sens de qui est le « fautif » et qui ne l’est pas.

Chakib Kabacha

Chakib Kabacha a posté le 23-09-2011 à 13:25

Bravo, M. Cyril NOVAKOVIC !

Vous êtes un homme juste, votre analyse du conflit israëlo-palestinien est pertinente.
Puisse-t-elle ouvrir les yeux à tous ceux qui soutiennent aveuglément la politique injuste d’Israël !
C’est la 1ère fois que je trouve dans la presse française une position aussi courageuse sur ce conflit !
Je remercie Le Nouvel Obs d’avoir permis la publication de cet article.

Cohen Tanugi Saskia

Cohen Tanugi Saskia a posté le 23-09-2011 à 12:52

bonne chance

22/9/11 – 19 H 05 MIS À JOUR LE 22/9/11 – 19 H 050 réaction Réagir
La majorité des Israéliens souhaite une reconnaissance de l’Etat palestinien

La population d’Israël attend du premier ministre Benyamin Netanyahou un plan de paix.

Pas moins de 70 % des Israéliens estiment que leur pays devrait reconnaître l’État palestinien si son adhésion à l’ONU est entérinée, selon un récent sondage réalisé par l’Institut Truman pour la paix de l’Université hébraïque de Jérusalem. Et 34 % des Israéliens préconisent des négociations immédiates sans colonisation pendant cette période. Ils sont toutefois 16 %, au contraire, à s’opposer à toute reconnaissance onusienne.

La majorité des Israéliens souhaite que le premier ministre de droite, Benyamin Netanyahou, présente un plan pour résoudre le conflit « au prix de concessions substantielles ». Jeudi 22 septembre encore, peu après avoir accédé à la direction du parti travailliste d’opposition, Shelly Yacimovitch a appelé le chef du gouvernement « à reconnaître l’État palestinien, à l’issue de négociations ». Et Tzipi Livni, chef du parti centriste Kadima, également d’opposition, a déploré qu’il ait conduit ces négociations dans l’impasse.

Benyamin Netanyahou s’est déjà fait violence en acceptant, en 2009, le principe d’un État palestinien après avoir fait table rase du rêve du Grand Israël cher à son parti, le Likoud. Pour encourager les Palestiniens à reprendre des négociations de paix, il a même ensuite ordonné de geler pendant dix mois la colonisation en Cisjordanie. Mais, à l’issue de ce moratoire – qui ne concernait pas Jérusalem-Est –, il a refusé de le proroger comme le souhaitaient les Palestiniens.

BENYAMIN NETANYAHOU A CONFORTÉ LE SENTIMENT D’INSULARITÉ DES ISRAÉLIENS

Il a ainsi cédé aux demandes de sa coalition gouvernementale de droite, et conforté du même coup le sentiment général qu’il était difficilement crédible. Tout en se disant prêt à « d’importantes concessions », il a multiplié ses conditions à un accord avec les Palestiniens. Pour satisfaire ses alliés de droite, notamment l’intransigeant chef de la diplomatie, Avigdor Lieberman, il a aussi adopté un arsenal de lois ultranationalistes.

Résultat : Benyamin Netanyahou a peaufiné son image de manœuvrier habile, mais a ainsi fait douter de sa stratégie de paix. Faute de progrès dans le processus de paix, il a conforté ses compatriotes dans leur sentiment d’insularité au milieu d’un océan arabe hostile. La demande de sécurité ainsi demeure même si les Israéliens se préoccupent aujourd’hui de leurs conditions de vie, comme la large contestation sociale l’a illustré. La remontée des intentions de vote en faveur des travaillistes en donne un autre exemple.

Si des arrangements sont possibles sur le tracé des frontières de l’État palestinien et sur le statut de Jérusalem, Benyamin Netanyahou ne peut guère transiger, car il y va du caractère juif d’Israël. Ses alliés de droite ne lui pardonneraient pas la moindre concession sur ce point. Un abîme, apparemment insurmontable pour l’heure, sépare les positions respectives entre Israéliens et Palestiniens. Plutôt que de chercher à conclure un accord de paix, le premier ministre israélien souhaite perpétuer des négociations en mettant en avant ses impératifs sécuritaires. Habile orateur, il va expliquer son point de vue aujourd’hui à l’assemblée générale de l’ONU, une enceinte qui lui est globalement hostile.

Mahmoud Abbas dépose une demande d’adhésion d’un État palestinien à l’ONU

Le président palestinien Mahmoud Abbas a remis vendredi 23 septembre la demande d’adhésion aux Nations unies d’un État de Palestine au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

Le président Mahmoud Abbas a présenté vendredi 23 septembre la demande historique d’adhésion d’un Etat de Palestine à l’ONU sur la base des lignes de 1967, avant un discours très applaudi devant l’Assemblée générale. Dans ce discours, le président de l’Autorité palestinienne a précisé avoir présenté juste auparavant au secrétaire général Ban Ki-moon la demande d’adhésion d’un Etat comme membre à part entière des Nations unies « sur la base des lignes du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale ». Brandissant le document, il a reçu un tonnerre d’applaudissements.

Plus de soixante ans après le partage de la Palestine , Mahmoud Abbas a déposé cette demande, qui doit ensuite être transmise pour examen au Conseil de sécurité. Israël a immédiatement réagi. « Nous regrettons la démarche », a déclaré à Gidi Shmerling, porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahu. « Nous pensons que la seule voie vers une paix véritable passe par des négociations, pas par des actes unilatéraux », a-t-il ajouté. Israël et les Etats-Unis s’opposent catégoriquement à cette initiative, affirmant qu’un Etat palestinien ne peut être que le résultat d’un accord de paix.

Mahmoud Abbas s’est dit prêt à reprendre des négociations avec Israël sur la base des lignes de 1967 avec un gel de la colonisation israélienne. Nous sommes « prêts à revenir immédiatement aux négociations sur la base des références fondées sur le droit international et d’un arrêt total de la colonisation », a-t-il dit. Il a également affirmé que par cette démarche les Palestiniens « ne cherchaient pas à isoler ni délégitimer Israël », mais l’occupation et la colonisation.

Son discours a été salué par de nombreux applaudissements des délégués dont beaucoup se sont levés pour applaudir le président palestinien. Il a accusé le gouvernement israélien d’avoir « sapé tous les efforts de paix » depuis un an et affirmé que la colonisation israélienne était « en train de détruire une solution à deux Etats ». « Tous les efforts et tentatives des parties internationales ont été sapés par les positions du gouvernement israélien qui ont ruiné les espoirs nés de la reprise des négociations en septembre dernier », a-t-il ajouté.

UN VOTE INDÉCIS

Le président américain Barack Obama avait récusé mercredi 21 septembre à la tribune de l’ONU comme un « raccourci » illusoire la demande palestinienne, à laquelle les Etats-Unis comptent opposer leur veto au Conseil de sécurité si nécessaire. Le président français a appelé mercredi 21 septembre l’Assemblée générale à accorder à la Palestine le « statut intermédiaire d’Etat observateur », identique à celui du Vatican, parallèlement à des négociations israélo-palestiniennes pour parvenir à un accord de paix « définitif » d’ici un an.

Après son discours, « le président Abbas rentrera (à Ramallah) pour étudier les options des Palestiniens, lors d’une réunion avec la direction palestinienne, notamment l’initiative présentée par le président Nicolas Sarkozy », a indiqué jeudi 22 septembre le négociateur palestinien Saëb Erakat.

Les Palestiniens comptent obtenir « plus que les neuf voix » sur 15 nécessaires au Conseil de sécurité pour valider une demande d’adhésion, ce qui forcerait les Etats-Unis à recourir au veto. Ce vote ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines, mais les Palestiniens se sont dits prêts à attendre qu’il statue avant d’étudier des alternatives.

HEURTS EN CISJORDANIE

Sur place, des milliers de manifestants étaient massés dans le centre de Ramallah, la capitale politique de la Cisjordanie, à Naplouse (nord), à Hébron et à Jéricho, notamment, dans une ambiance festive. Un Palestinien a été tué et trois autres blessés vendredi 23 septembre en Cisjordanie par des tirs de l’armée israélienne à la suite de heurts entre des villageois palestiniens et des colons israéliens.

Des heurts sporadiques ont opposé dans l’après-midi des manifestants palestiniens à l’armée israélienne en plusieurs endroits de Cisjordanie, avant la demande d’admission. L’armée et la police israéliennes étaient en état d’alerte, les autorités ont déployé quelque 22 000 policiers le long de la « ligne verte », qui sépare Israël de la Cisjordanie, près des localités arabes israéliennes ainsi qu’à Jérusalem-Est occupée et annexée..

AFP – JOËL DAVID, à Jérusalem 

Les différentes voies vers un Etat palestinien

Le président palestinien doit annoncer vendredi 23 septembre sa stratégie pour obtenir la reconnaissance de l’État palestinien.

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu (L) shakes hands with Palestinian pr...

Alex Brandon / AFP

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu (L) shakes hands with Palestinian president Mahmud Abbas in Sharm El-Sheikh on September 14, 2010, during the second round of Middle East peace talks.

La France a fait une proposition de relance immédiate des négociations pour éviter un vote sanction du Conseil de sécurité.

Un statut provisoire d’« État non-membre » pourrait être proposé à la Palestine.

 Palestinian leader appeals to conscience of world as Netanyahu rejects claim problem lies with Israel. Mahmoud Abbas has formally asked the United Nations to recognise a Palestinian state, defying intense US pressure to abandon the move with a powerful appeal to the conscience of the world to recognise that the Palestinian people are entitled to…

SI MAHMOUD ABBAS DEMANDE L’ADHÉSION PLEINE ET ENTIÈRE À L’ONU

Après les discours de Barack Obama et Nicolas Sarkozy, mercredi 21 septembre, devant l’Assemblée générale des Nations unies, deux choix s’offrent au président palestinien, Mahmoud Abbas. Il peut persister dans sa volonté de demander l’adhésion pleine et entière de la Palestine devant le Conseil de sécurité.

Dans ce cas, il devrait saisir le secrétaire général des Nations unies d’une demande d’inscription à l’ordre du jour du Conseil de sécurité de l’acceptation de la Palestine comme État membre des Nations unies. Ensuite, le secrétaire général saisira le Conseil de sécurité, lequel mettra en place un comité d’examen de cette candidature, qui arrivera devant le Conseil de sécurité lui-même. Cela peut intervenir à tout moment ou traîner plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Mais, en cas de vote au Conseil de sécurité, la demande palestinienne sera rejetée du simple fait du veto américain, comme l’a prévenu l’administration Obama. L’obstination palestinienne n’aurait d’intérêt que si le président Abbas pouvait s’assurer au minimum neuf voix sur les quinze membres que compte le Conseil de sécurité – cinq permanents (France, Chine, Russie, États-Unis et Grande-Bretagne) et dix non permanents (Brésil, Liban, Afrique du Sud, Colombie, Bosnie Herzégovine, Gabon, Allemagne, Inde, Nigeria, Portugal).

LES CHANCES D’OBTENIR UN VOTE FAVORABLE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ

S’ils obtenaient moins de neuf voix, « ce serait un désaveu », explique un diplomate, car en février dernier, une résolution condamnant la colonisation israélienne comme « illégale » et demandant son arrêt immédiat et total dans les Territoires palestiniens occupés, coparrainée par 130 pays, avait été votée par quatorze des quinze membres du Conseil de sécurité. Seuls les États-Unis avaient opposé leur veto, le premier de l’administration Obama à l’ONU.

Pour le moment, cinq États membres ont annoncé leur intention de voter en faveur de cette adhésion palestinienne à part entière – Brésil, Chine, Liban, Russie, Afrique du Sud. La Colombie a indiqué qu’elle s’abstiendrait en cas de vote. Les huit autres pays membres n’ont pas précisé leur intention, mais on sait que l’Allemagne y est opposée.

La France veut à tout prix éviter ce vote au Conseil de sécurité, qui « conduirait à l’impasse ». Paris compte mettre à profit « la période qui va s’ouvrir entre le dépôt de la demande palestinienne et son examen par le Conseil de sécurité, pour explorer d’autres alternatives », selon le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé. La démarche diplomatique française vise à obtenir un accord définitif sur le futur État palestinien, jugé possible d’ici à un an.

À la tribune de l’ONU, Nicolas Sarkozy a proposé une feuille de route avec un calendrier pour sortir de l’impasse : reprise des négociations d’ici à un mois, accord sur les frontières et la sécurité dans six mois, accord définitif dans un an. La France accueillerait dans ce cadre une conférence des donateurs « dès cet automne », pour aider les Palestiniens à « parachever la construction de leur futur État, déjà remarquable », selon ses propos. Ce processus serait parrainé non seulement par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, mais aussi par les pays arabes engagés dans une normalisation avec Israël.

LE STATUT D’« OBSERVATEUR NON-MEMBRE » OU « OPTION VATICAN »

En attendant un accord définitif sur le futur État palestinien, la France propose que l’ONU accorde à la Palestine le statut d’« observateur non-membre » ou « option Vatican ». Celui-ci a été accordé jusque-là au Saint-Siège ainsi qu’à la Suisse, jusqu’à sa pleine adhésion en 2002. Pour les Palestiniens, il s’agirait d’un rehaussement de leur statut, puisque l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui représente à l’ONU le peuple palestinien, y est déjà reconnue depuis 1974. Elle dispose déjà d’un statut d’« entité » qui lui permet de participer aux travaux de l’Assemblée en qualité d’observateur.

En cas de vote devant l’Assemblée générale, les Palestiniens devraient recueillir une majorité des deux tiers des 194 pays qui la composent. Le statut d’« observateur non-membre » lui donnerait, en théorie, la possibilité de s’adresser aux organisations dépendant de l’ONU, comme la Cour internationale de justice ou la Cour pénale internationale (CPI).

Sauf que, selon Alain Juppé, « les Palestiniens s’engageraient pendant cette période de négociation – avant un accord définitif pouvant déboucher sur la reconnaissance d’un statut d’État de plein exercice – à ne pas utiliser les possibilités du statut de membre observateur à des fins qui pourraient être négatives ou porteuses de conflit, c’est-à-dire s’engager à ne pas saisir la Cour pénale internationale ». Une couleuvre difficile à avaler pour les Palestiniens.

Agnès Rotivel

27/09 : Convention culture

http://www.facebook.com/event.php?eid=288521391174639&notif_t=event_invite

Visiter l’Elysée, Bercy, la RATP fait son cinéma, prenez le bus d’antan lors Journées du patrimoine 2011

Visiter l’Elysée, Bercy, prenez le bus d’antan lors Journées du patrimoine 2011.
Le Siège du parti du PS
L’Huma à la Courneuve est une bonne ballade pour rencontrer les hommes politiques qui vous montreront leur conception de l’unité à Gauche.
Tout le programme dans votre ville

Les 17 et 18 septembre, les 28èmes Journées du Patrimoine se déclinent sous le thème « Voyage du patrimoine ». Retrouvez sur nos pages tout le programme du week-end dans votre ville, les sélections de la Rédaction pour vous orienter dans vos choix et votez pour les lieux les plus emblématiques du patrimoine Français !

Quel est selon vous le site le plus représentatif du patrimoine français ?

Le Mont Saint-Michel
Les Châteaux de la Loire
Le Palais des Papes
La Cité médiévale de Carcassonne
Le Canal du Midi
Les Calanques de Marseille
Les Champs Elysées
La Tour Eiffel
Notre Dame de Paris
Le Château de Versailles
La Côte d’Azur et ses plages
15 000 sites à visiter.
Les coulisses et lieux de pouvoir attirent le plus.
En plus du palais Présidentiel, au Sénat, à l’Assemblée Nationale.
Allez visitez la station de la RATP dédié au cinéma :  » La Porte des Lilas « 
Prenez le temps du train du temps sans prendre de correspondance.
La techno parade, la danse électro, la House dance, le Street-Jazz, Break-danse, le Voguing, les danses glamours… sur le rythme de la musique électronique.

 EDITORIAL DU MINISTRE

DE LA CULTURE

Frédéric Mitterrand, ministre

Patrimoine : le mot renvoie vers l’immobilité apparente, l’hiératisme des vieilles pierres. Il enclot pourtant le flux de toutes les influences qui les ont façonnées, telles les rocs du poète Eugène Guillevic : « Ils sentent le dehors, Ils savent le dehors. »

L’art de bâtir s’est toujours nourri des imaginaires, des échanges de savoir-faire, des influences de l’ailleurs et du partage des rêves. Circulation des formes, celles de l’Empire romain, de l’art gothique, du style italien dans l’Europe de la Renaissance, du goût pour les majestueuses structures métalliques issues de nos révolutions industrielles, de l’Art nouveau et de ses innovateurs… autant de marqueurs omniprésents de notre identité européenne. Des traits caractéristiques, aussi, de notre patrimoine national, des citadelles sur le modèle conçu par Vauban, par exemple, aux immeubles haussmanniens de Paris à Marseille.

Notre patrimoine, c’est aussi la circulation des corps de métier, du compagnonnage, des ingénieurs, des architectes, des artistes – le voyage, rite d’initiation pour ces derniers et thème d’inspiration inépuisable, sera d’ailleurs le thème du prochain Festival d’histoire de l’art. C’est aussi la mobilité des œuvres, qui fait l’histoire de toutes nos collections, du cabinet de curiosités aux collections de peinture, d’art oriental, d’arts premiers.

Donner à voir ces flux, c’est le défi que les Journées européennes du patrimoine ont choisi de relever pour leur 28e édition. « Voyage du patrimoine » est un défi didactique, une incitation à l’ouverture, à comprendre les branchements, à percevoir ce qui circule sous la solennité des sacralisations.

Je veux remercier très chaleureusement les nombreux partenaires publics et privés qui mettent, cette année encore, leurs convictions au service de ces Journées pour permettre l’accès de chacun au livre ouvert de nos identités communes.

Frédéric Mitterrand

Ministre de la Culture
et de la Communication

Accueil > Actualité > Société > Les bons plans des Journées du patrimoine à Paris et en Ile-de-France

JOURNÉES DU PATRIMOINE 2011

Publié le 17 septembre 2011 à 10h30
Mis à jour le 17 septembre 2011 à 10h55

Les bons plans des Journées du patrimoine à Paris et en Ile-de-France

La rédaction de France-Soir vous conseille des sites passionnants à découvrir partout en Île-de-France.

Inauguré en 1989, le ministère des Finances est la deuxième plus grande surface de bureaux au monde avec 42 kilomètres de couloirs

Inauguré en 1989, le ministère des Finances est la deuxième plus grande surface de bureaux au monde avec 42 kilomètres de couloirsSIPA

Les balades en bus anciens à Paris (XIIe)

Partez à la découverte du patrimoine parisien à bord de l’un des bus mis en service de 1931 à 1936. Laissez-vous emporter pour un voyage au cœur de l’histoire de Paris, en compagnie de musiciens et comédiens qui animeront vos trajets.

Les incontournables des ces Journées du Patrimoine

A voir absolument !

Palais du Luxembourg – Sénat

Château, Palais et Demeure

Palais du Luxembourg – Sénat, title= »Palais du Luxembourg - Sénat, Lieu public & Balades à Paris« >26, Rue de Vaugirard , 75006 Paris


Tél : 01 42 34 20 00

Modifié par la rédaction de Cityvox

Un lieu riche en histoire

A partir de 1615, Marie de Médicis fit construire ce palais florentin par Salomon de Brosse. Louis XIV y fit plus tard élever ses enfants, puis la Convention le transfoma en prison. Il devint un haut lieu politique sous le Directoire, un quartier général pendant la Seconde Guerre mondiale et il est, depuis 1958, le siège du Sénat.

Suite

Informations pratiques

Toutes les caractéristiques

Château, Palais et Demeure – Monument
Cadre – Ambiance : Beau décor – Historique – Vue exceptionnelle
Suite

Tous les lieux en relation avec Palais du Luxembourg – Sénat :

– Musée du Luxembourg – Orangerie du Sénat (Musée) – Orangerie du jardin du Luxembourg (Musée) – Jardin du Luxembourg (Lieu public & Balades)

Site web officiel :

Voir le site web

Modifié par la rédaction de Cityvox

Programmation

Visite guidée

Date et heure :

Du 17/09/11 au 18/09/11 de 09:30 à 17:30 : Samedi, Dimanche
Signaler une erreur


Photos

© Cityvox  © Cityvox

Voici les 2 photos de Palais du Luxembourg – Sénat

Journées du patrimoine à la fondation France Télévisions à ParisParis – 75015
France Télévisions

Journées du patrimoine à la fondation France Télévisions

  • Partager17
  • |
Incontournables

Visite guidée
France Télévisions – Paris

Du 17 au 18 septembre 2011

Dans le cadre de : Journées du Patrimoine dans les lieux insolites

Programmation

 France Télévisions – Du 17/09/2011 au 18/09/2011

Adresse :

7 Esplanade Henri de France – 75015 Paris

Date et heure :

Du 17/09/11 au 18/09/11 de 09:00 à 19:00 : Samedi, Dimanche

Entrée : 17/09/2011 – 18/09/2011 :  Entrée gratuite

Informations réservations : 
01 56 22 60 00

28ème édition – Le voyage du patrimoine

Une façon originale de dévoiler les coulisses de France Télévisions afin de resserrer les liens avec le public : rencontres avec les animateurs des différentes chaînes, démonstrations météo, plateaux, régies, car de production, parade des héros d’animation… (dernier groupe 16h).

Ajouté par La Rédaction de Cityvox en cliquant sur le lien suivant :  http://www.cityvox.fr/visiter_paris/journees-du-patrimoine-a-la-fondation-france-telev_313639/Profil-Eve

Journées du Patrimoine au

Palais de l’Elysée

Incontournables

Exposition diverse
Palais de l’Elysée – Paris

Du 17 au 18 septembre 2011

Dans le cadre de : Journées du Patrimoine dans les Parcs et Châteaux
ECRIRE UN AVIS

Détails des avis sur :

Journées du Patrimoine au Palais de l’Elysée

Sebast34

Sebast34  le 04/10/2009 

Quel Palais !

La file d’attente est longue mais cela en vaut la chandelle. L’entrée se fait par le grille du coq. Après avoir déambulé dans les jardins du palais, la visite commence par l’aile où se trouve les appartements privés. Vous décrouvrirez aussi la salle des fêtes qui est absolument superbe, la salle du conseil des minsitres, le bureau du président… Par contre j’ai été un peu déçu par certaines pièces qui mériteraient un peu de rénovation. Je vous conseille tout de même de visiter ce palais, lieu de pouvoir qui abrite quelques grands moments d’histoire de notre pays. Dans la cour d’honneur de l’Elysée, vous trouverez toutes les voitures des anciens présidents de la république : Citroen traction, 607 paladine, C7, safrane, Reneault 25, DS limousine, Reinastella, Citroen Sm décapotable …

madmike  le 05/09/2006 

Elysée le !

Le palais de l’Elysée est un des lieux les plus mythiques de la République, et attire beaucoup de visiteurs, il faut être préparé à une longue attente, j’avais patienté 4 heures, et à une certaine foule à l’intérieur. Les lieux sont superbes, le visiteur est accueilli par les drapeaux d’Arman, une belle sculpture contemporaine, puis découvre de splendides salons du XVIIIème siècle, luxueusement meublé, et enfin les pièces d’apparat rajoutées en 1889 dans le cadre de l’exposition universelle, l’ensemble est splendide, et console largement de la pénible attente !
Réagir à cet avis ?

Journées du Patrimoine au Palais de l’Elysée « Quel Palais ! » , « Elysée le ! » ,

Lire tous les avis


Programmation

 Palais de l’Elysée – Du 17/09/2011 au 18/09/2011

Adresse :

55 Rue du Faubourg St-Honoré – 75008 Paris

Date et heure :

Du 17/09/11 au 18/09/11 de 08:30 à 20:00 : Samedi, Dimanche

Entrée : 17/09/2011 – 18/09/2011 :  Entrée gratuite

28ème édition – Le voyage du patrimoine

Expositions de photographies anciennes du Palais de l’Elysée
Photographies XIXe siècle du Palais de l’Elysée.
Horaires : sam-dim 8h30-20h

Expositions de véhicules de service anciens et de véhicules présidentiels
Véhicules de service anciens Véhicules présidentiels de la IIIème République à aujourd’hui.
Horaires : sam-dim 8h30-20h

Projection d’un film sur la Présidence de la République
Intitulé :  » Elysée, Présidence de la République ».
Horaires : sam-dim 8h30-20h

Visite libre du Palais de l’Elysée
Horaires : sam-dim 8h30-20h.

Ajouté par La Rédaction de Cityvox en cliquant sur le lien suivant :  http://www.cityvox.fr/expositions-arts_paris/journees-du-patrimoine-au-palais-de-l-elysee_166790/Profil-Eve
Journées du Patrimoine à la Cité Médiévale de Carcassonne à CarcassonneCarcassonne – 11000
La Cité Médiévale – Château de Carcassonne

La Cité Médiévale – Château de Carcassonne

Incontournables

Château, Palais et Demeure

La Cité Médiévale – Château de Carcassonne, title= »La Cité Médiévale - Château de Carcassonne, Lieu public & Balades à Carcassonne« >title= »

 Note : 4 sur 5

4 avis »>1 Rue Viollet-le-Duc , 11000 Carcassonne 


Tél : 04 68 11 70 70

Modifié par la rédaction de Cityvox

Un ensemble architectural unique

Le site où demeure la cité médiévale est occupé depuis le VIème siècle avant J-C. Ce fut d’abord une place forte gauloise puis un oppidum romain. Elle prend tout son essor au XIème siècle lorsque la Vicomté de Trencavel en prend possession. Puis les Albigeois s’en emparent au début du XIIIème siècle, elle fut alors une des places fortes emblématiques du pouvoir royal.

Suite

Informations pratiques

Horaires :

Lundi – Dimanche : de 09:30 à 18:30 (avril à septembre)
Mardi – Lundi : de 09:30 à 17:00 (octobre à mars)
Fermetures exceptionnelles :Fermeture certains jours fériés – Noël – Jour de l’An – Toussaint – 1er mai – 11 novembre

Prix :

  • Plein tarif 8 €
    Entrée gratuite (moins de 26 ans France et UE / enseignants 1er et 2nd degré)

Toutes les caractéristiques

Château, Palais et Demeure – Monument – Musée
Cadre – Ambiance : Beau décor – Historique – Original – Vue exceptionnelle
Suite

Modifié par la rédaction de Cityvox

Avis des internautes

Note moyenne :4 Avis

0%
0%
0%
75%
25%
Toutes les statistiques
alouet29

alouet29  le 21/08/2010 Détails

Incontournable cité médiévale

Je m’attendais à des boutiques hors de prix, des rues bondées, des souvenirs made in china. Pas du tout. C’est authentique, … enfin presque. C’est un réel plaisir de déambuler dans les rues animées, colorées, de dénicher un restau ou un bar à la terrasse ombragée, de découvrir des architectures du moyen-âge ou plus récentes, des échoppes, des estaminets, … les gamins sont ravis et … les adultes aussi.

Réagir à cet avis ?

herve_dervaux  le 09/05/2010 Détails

Monument

Superbe cité, très beau monuments avec ces prestiges. Rue et commerce agréable à faire absolument. De toute beauté.

Réagir à cet avis ?

Sebast34

Sebast34  le 28/01/2010 Détails

Belle cité médéviale

Cité médéviale absolument superbe où le commerce se dévéloppe de trop ces dernières années. Mais ce lieu touristique est absolument incontournable. Je vous conseille le feu d’artifice du 14 juillet avec embrasement de la cité qui est absolument superbe.

Journées du Patrimoine au Domaine de Chantilly à Chantilly  Chantilly – 60500
Domaine de Chantilly

Domaine de Chantilly

Château, Palais et Demeure Domaine de Chantilly,
Tél : 03 44 27 31 80

Modifié par la rédaction de Cityvox, cliquer sur le lien suivant :  http://www.cityvox.fr/visiter_chantilly-60/domaine-de-chantilly_200099204/Profil-Lieu

Le Domaine de Chantilly, fleuron du patrimoine français

À moins d’une heure de Paris et 30 minutes de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, le Domaine de Chantilly se situe à la lisière nord de la forêt de Chantilly. Il héberge le château et son musée Condé, un parc unique grâce à la diversité des jardins qui le composent, de grandes écuries et leur Musée Vivant du Cheval, ainsi qu’un hippodrome.

Suite

Informations pratiques

Horaires :

Mercredi – Lundi : de 10:30 à 18:00 (d’avril à novembre, ouverture de 10h à 20h.)
Fermetures exceptionnelles :Fermeture annuelle 03/01 – 07/01

Prix :

  • Pass 2 19 € (château + parc + Grandes Ecuries (8 € pour les enfants)) 
    Pass 1 12 € (château + parc (gratuit pour les enfants)) 
    Plein tarif 6 € (accès au parc seul (gratuit pour les enfants))

Toutes les caractéristiques

Château, Palais et Demeure – Attraction touristique – Monument – Parc et jardin
Pour quand ? : Ouvert le dimanche
Suite

Tous les lieux en relation avec Domaine de Chantilly :

– Domaine de Chantilly – Grandes Ecuries – Musée Vivant du Cheval (Salle musicale) – Musée Condé – Château de Chantilly (Musée)

Site web officiel :

Voir le site web

Modifié par la rédaction de Cityvox

Programmation

 Journées du Patrimoine au Domaine de Chantilly – Du 17 au 18 septembre 2011
Visite guidée

Date et heure :

Du 17/09/11 au 18/09/11 de 10:00 à 18:00 : Samedi, Dimanche
Signaler une erreur


Photos

© DR - Jean-Louis Aubert
© DR - Jean-Louis Aubert

Voir les 2 photos de Domaine de Chantilly

Domaine national – Château de Chambord

Incontournables

Château, Palais et Demeure

Domaine national – Château de Chambord, title= »Domaine national - Château de Chambord, Lieu public & Balades à Chambord« >Maison des réfractaires , 41250 Chambord


Tél : 02 54 50 40 00

Modifié par la rédaction de Cityvox en cliquant sur le lien suivant :  http://www.cityvox.fr/visiter_chambord-41/domaine-national-chateau-de-chambord_50382/Profil-Lieu

Le chef d’oeuvre de François Ier

Un superbe château, que l’on doit à François Ier, entouré du parc forestier et de la réserve naturelle de Faune. Construit entre 1518 et 1545, il possède 440 pièces et 84 escaliers. Vous y trouverez également un restaurant et une salle de réunion.


Informations pratiques

Toutes les caractéristiques

Château, Palais et Demeure – Parc et jardin
Cadre – Ambiance : Beau décor – Historique
Suite

Site web officiel :

Voir le site web

Modifié par la rédaction de Cityvox


Programmation

 Journées du Patrimoine au Château de Chambord – Du 17 au 18 septembre 2011
Balade

Date et heure :

Du 17/09/11 au 18/09/11 de 09:00 à 18:00 : Samedi, Dimanche
Signaler une erreur


Photos

© Dominic Hofbauer
© DR
© Fotolia

Voir les 3 photos de Domaine national – Château de Chambord


Suivre l’actualité de ce lieu

Recevez gratuitement les nouveautés et actualités de ce lieu dans votre boîte mail

Votre email :

Pas encore membre ?   Inscrivez-vous

La Cité radieuse

Incontournables

Bâtiment d’intérêt :  4ème sur 32

La Cité radieuse , title= »La Cité radieuse , Lieu public & Administration à Marseille« >280, Boulevard Michelet , 13008 Marseille


Tél : 04 91 71 54 09 (0491167800)

Modifié par la rédaction de Cityvox en cliquant sur le lien suivant :  http://www.cityvox.fr/visiter_chambord-41/domaine-national-chateau-de-chambord_50382/Profil-Lieu

La maison du fada

Avec des dimensions impressionnantes, 165 mètres de long et 54m de haut, la cité radieuse a été construite entre 1947 et 1951 par l’architecte français Le Corbusier. L’idée première de l’architecte était de construire un lieu de vie communautaire avec des espaces collectifs aménagés : un bureau de poste, une école, une salle de cinéma, un commerce, de grands couloirs intérieurs, appelés des « rues », où les enfants pouvaient faire du vélo et jouer seuls.

Suite

Informations pratiques

Fermetures exceptionnelles :Fermeture lors des vacances scolaires 16/07 – 31/07

Toutes les caractéristiques

Bâtiment d’intérêt
Cadre – Ambiance : Beau décor – Historique – Vue exceptionnelle
Suite
Site web officiel : 
Voir le site web

Modifié par la rédaction de Cityvox

Programmation

Visite guidée

Date et heure :

Le 17/09/11 de 10:00 à 12:00 : Samedi
Le 17/09/11 de 14:00 à 18:00 : Samedi
Le 18/09/11 de 10:00 à 12:00 : Dimanche
Le 18/09/11 de 14:00 à 18:00 : Dimanche
Signaler une erreur


Photos

© OTCM / ADD  © OTCM / ADD  © OTCM / ADD

Voir les 3 photos de La Cité radieuse 


La rédaction en parle
Première visite à Marseille

Première visite à Marseille

le 10/03/2006

Désormais à 3 heures de TGV de la capitale, la Cité Phocéenne reçoit de plus en plus de touristes français et étrangers. Marseille dissimule beaucoup… Suite
Journées du Patrimoine à l'Hôtel Saint-Jean de Jérusalem à ToulouseToulouse – 31000
Hôtel des Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem – DRAC

Journées du Patrimoine à

l’Hôtel Saint-Jean de Jérusalem

Incontournables

Visite guidée
Hôtel des Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem – DRAC – Toulouse

Du 17 au 18 septembre 2011

Dans le cadre de : Journées du Patrimoine dans les Monuments

Programmation

Adresse :

32, Rue de la Dalbade – 31000 Toulouse

Date et heure :

Du 17/09/11 au 18/09/11 de 10:00 à 18:00 : Samedi, Dimanche

Entrée : 17/09/2011 – 18/09/2011 :  Entrée gratuite

28ème édition – Le voyage du patrimoine

Les visites commentées vous feront découvrir (par groupe de 30 personnes) une partie des intérieurs de l’Hôtel des Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem : accueil (ancienne salle capitulaire et ancien appartement du receveur de l’Ordre) ; centre de documentation (ancienne église Saint-Jean, puis ancien entrepôt d’un marchand de draps) avec une œuvre de Philippe Poupet ; évocation de la galerie des enfeus ; escalier d’honneur ; grande galerie (1er étage) avec une œuvre de Cécile Bart ; salle de réunion (ancien salon de réception du grand prieur) ; bureau du directeur (ancien appartement du grand prieur) avec une œuvre de Cécile Bart.

« Travailleurs venus d’ailleurs » 
A travers des témoignages individuels et familiaux, c’est presque un siècle d’histoire sociale qui surgit. Exposition de photographies et interviews sur la mémoire d’ouvriers immigrés dans la région Midi-Pyrénées, proposés par Alter Image.

« Le Colporteur d’images » 
Au siècle des Lumières, colporteurs et montreurs d’images parcourent l’Europe. Dans leur boîte d’optique, aux yeux grands ouverts sur le monde, s’illuminent palais fantastiques, capitales lointaines et grands événements du royaume, suscitant joie et étonnement de leurs spectateurs. C’est à ce merveilleux voyage dans le temps que vous convie l’association « Perforons la Musique », à la découverte des machines optiques de son cabinet de curiosités.

« Instruments de musique mécanique de la fin du XIXe siècle, originaires d’Europe du nord »
Présentation et audition (serinette, ariston, orgue de barbarie) par M. Noubel l’après-midi.

« Vignes pré-phylloxériques et cépages ancestraux de l’appellation Saint-Mont »
Conférence par André Dubosc et Olivier Bourdet-Pees dimanche à 15h, en collaboration avec la Draaf Midi-Pyrénées, suivie d’une dégustation. Une découverte exceptionnelle : sur une parcelle sableuse et oubliée de l’appellation Saint-Mont, quelques rangs de ceps ayant survécu au phylloxéra. Parmi ceux-ci, sept individus au patrimoine génétique inconnu. Les vignerons témoignent.

Ajouté par La Rédaction de Cityvox en cliquant sur le lien suivant :  http://www.cityvox.fr/visiter_toulouse/journees-du-patrimoine-a-l-hotel-saint-jean-de-jer_226549/Profil-Eve
Journées du Patrimoine au Mont Saint-Michel au  Mont-Saint-Michel

Journées du Patrimoine

au Mont Saint-Michel

Incontournables

Visite guidée
Le Mont Saint-Michel – Le Mont-Saint-Michel

Du 17 au 18 septembre 2011

Dans le cadre de : Journées du Patrimoine

Programmation

 Le Mont Saint-Michel – Du 17/09/2011 au 18/09/2011

Adresse :

– 50170 Le Mont-Saint-Michel

Date et heure :

Du 17/09/11 au 18/09/11 de 09:30 à 18:00 : Samedi, Dimanche

Entrée : 17/09/2011 – 18/09/2011 :  Entrée gratuite

Informations réservations : 
02 33 89 80 00

28ème édition – Le Voyage du Patrimoine

Classé au titre des Monuments Historiques et label Patrimoine Mondial de l’Unesco.

– Visites commentées pour les individuels toutes les 45 minutes environ. Samedi et dimanche, de 10h à 16h.
– Visites conférences pour les individuels (limité à 30 personnes, sans réservation). Samedi et dimanche, 10h30 et 14h.
– Exposition : Du 1er juin au 30 septembre, dans le Cellier, exposition de photographies d’Olivier Mériel. Samedi et dimanche, de 9h30 à 18h.
– Exposition : Du 9 juillet au 16 octobre, dans le Réfectoire, exposition Monuments et Animaux, « Les Psaumes de David », installation Agathe David. Samedi et dimanche, de 9h30 à 18h.
– Visite libre, dernière entrée à 17h. Samedi et dimanche, de 9h30 à 18h.

Paraitre véritablement plus jeune sans avoir à casser sa tirelire : quelles sont les astuces pour obtenir un visage sans rides

Fluorescent Minerals

Image via Wikipedia

FLASH SPÉCIAL :
Le traitement anti-rides à 6 € qui laisse les médecins perplexes

Paraitre véritablement plus jeune

sans avoir à casser sa tirelire :

l’astuce à 6 € d’une maman

pour obtenir un visage SANS rides

Les consommateurs soucieux de faire des économies partout dans le monde profitent d’un traitement anti-rides bon marché qui fait grimacer les dermatologues ainsi que les coûteux centres de beauté.

Stéphanie enquête sur une maman de la région qui a découvert une astuce ingénieuse lui permettant d’avoir le look d’une célébrité pour moins de 6 € et qui a permis à des milliers de clients d’adoucir et d’estomper leurs rides et ridules depuis le confort de leurs domiciles.

Par Stéphanie K.   
Publié le : September 10, 2011à 13:01Victoire, une maman de trois enfants habitant dans la région, constitue le parfait exemple de ce qu’est une consommatrice astucieuse qui utilise le web pour obtenir des produits de qualité sans avoir à casser sa tirelire. Dépassée par sa vie trépidante, elle n’avait plus le temps de s’occuper d’elle-même et de ses besoins.

Déterminée à changer pour le mieux, elle a récemment découvert une manière astucieuse de combiner deux offres d’essai de produits de beauté économiques pour obtenir des résultats. Les produits Perfect Radianceetamp; RevitaDerm, deux des noms parmi les plus respectés dans la lutte contre les effets du vieillissement, l’ont aidée à percer les secrets des produits anti-âge.

Les résultats, qui mettent au défi les effets du vieillissement, parlent d’eux-mêmes et sont comparables à ceux que vous obtiendriez dans un centre de beauté luxueux ou auprès de médecins pour des tarifs de 1 500 € ou plus – et ils ont été obtenus au moyen d’offres gratuites d’essai.

Souhaitant aider les autres, Victoire a décidé de partager avec nous son histoire en l’écrivant (voir ci-dessous). Cette astuce a non seulement éliminé ses rides, mais a également permis de retendre rapidement la peau de son visage et de son cou. Les résultats ont changé sa vie. Et puisque bon nombre d’entre nous feraient tout pour se débarrasser des effets dévastateurs du temps sur notre peau, nous vous présentons le secret de son « arme fatale » et économique pour lutter contre les rides.

Le coût prohibitif des chirurgiens esthétiques

Comme la plupart des mamans qui ont du mal à joindre les deux bouts, elle avait peu d’argent pour se permettre d’essayer toutes les crèmes anti-âge miracles recommandées par des stars – et encore moins pour se lancer dans de très coûteuses procédures médicales. À un moment, elle avait envisager de contracter des prêts pour se faire injecter du Botox et considérait même sérieusement de faire un lifting.

Mais, après avoir lu certaines des histoires cauchemardesques suite à ces traitements (et après avoir découvert que son assurance-santé ne les prenait pas en charge), elle se mit rapidement en quête d’alternatives meilleures. Le plus important était à trouver une solution sûre et économique qui produirait des résultats spectaculaires, mais sans pour autant la ruiner.

« Je n’aurais jamais imaginé que quelque chose d’aussi économique produirait de meilleurs résultats que les autres solutions anti-âge, même les plus chères d’entre elles. » – Victoire Desjardins

Bien que nous recevions de nombreux témoignages de la part de lecteurs partout dans le monde, les résultats obtenus par Victoire sont si incroyables que nous nous devions de les évoquer. Sans compter le fait que des milliers d’autres personnes pourraient utiliser elles-mêmes cette « machine à remonter le temps et le vieillissement ».

La lettre de Victoire :

« Je dois avouer que je suis une consommatrice quelque peu crédule et j’ai essayé une quantité incroyable de crèmes antirides/anti-âge telles que l’Huile d’Olay, Neutrogena et bien d’autres pour m’aider à paraître jeune de nouveau. Malheureusement, les résultats n’étaient jamais aussi bons que je l’aurais souhaité. Jusqu’à ce qu’un jour, après avoir regardé les actualités et m’être consciencieusement livrée à des recherches, je tombe sur une manière d’adoucir et d’estomper mes rides en utilisant deux produits très puissants : Perfect Radiance etamp; RevitaDerm.

Les problèmes de peau de Victoire ont commencé alors qu’elle était dans sa trentaine et furent la conséquence d’années d’exposition à la lumière indirecte du soleil ainsi que du temps passé à bronzer, la mettant en contact avec la nocivité deles rayons UVA et UVB.

Les choses empirèrent lorsqu’elle commença à travailler en tant que serveuse. Devant travailler de nombreuses heures durant la nuit, elle devint dépendante du café et des cigarettes afin de tenir le coup. Victoire commença à avoir de grosses poches noires sous les yeux qui enflaient parfois. Après avoir donné naissance à ses enfants, elle ne cessait de penser qu’elle paraissait bien plus âgée qu’elle ne l’était réellement. Sans qu’elle s’en rende compte, les enfants entraient déjà au lycée et, chaque matin en se regardant dans le miroir, elle semblait plus âgée.

Chaque mois, davantage et davantage de rides et ridules apparaissaient sur son visage. La pesanteur semblait tirer son menton vers le bas. Même sa mère la regardait avec inquiétude lui disant qu’elle semblait très fatiguée et totalement à plat. C’est alors que Victoire réalisa qu’il était temps qu’elle arrête de perdre son temps et son argent avec des produits inutiles achetés à la pharmacie locale et qu’elle se prenne en main.

Pour compliquer le tout, sembler aussi fatiguée et vieillie la fit s’inquiéter pour son propre emploi. « La crise m’a réellement rendue nerveuse à propos de la sécurité de mon emploi » dit-elle. « Après avoir écouté une histoire sur TF1 à propos des personnes paraissant plus âgées qu’elles ne le sont et qui ont 50 % moins de chance d’être engagées, il me fallait véritablement agir, et rapidement ».

Sa première réaction fut de considérer le Botox ou même un lifting pour obtenir les résultats escomptés. Aujourd’hui, avec le recul, elle est ravie de ne pas avoir commis cette erreur. « Quelle personne sensée souhaiterait s’injecter des produits chimiques ou passer sur la table d’opération pour simplement paraître quelques années de moins ? » dit-elle.

La solution : une combinaison efficace pour un prix modique

Par chance, l’une de ses meilleures amies dissuada Victoire d’avoir recours à la chirurgie esthétique et lui parla de l’histoire de rajeunissement de la peau dont elle avait entendu parler aux actualités. Cette histoire s’intéressait aux effets de raffermissement de la peau exceptionnels du complexe Polymoist-PS.

Le complexe Polymoist-PS a été présenté dans de nombreuses publications, ce qui renforce la crédibilité de ce qui a été dit à la télévision. Naturellement, Victoire a entrepris ses propres recherches de produits contenant le complexe Polymoist-PS comme ingrédient principal.

Durant cette recherche, elle a découvert que des célébrités utilisent le complexe Polymoist-PS depuis des années pour paraître et rester jeune. Un docteur spécialisé en soins de la peau et réputé auprès des stars a également révélé que la plupart de ses clientes utilisent une combinaison de produits antirides étant donné que de nombreuses formules ne sont pas assez puissantes. Jusqu’à ce jour, la combinaison la plus populaire consiste à utiliser Perfect Radiance et RevitaDerm. Le secret de ce succès consiste en la combinaison du complexe Polymoist-PS, d’antioxydants puissants, de vitamines, d’hydratants et de composés riches en collagène.

Travaillant ensemble, ces deux produits permettent d’obtenir des résultats extraordinaires. Alors que Perfect Radiance rajeunit la peau grâce à une production de collagène, les ingrédients additionnels contenus dans le’RevitaDerm aident à réparer les dommages en profondeur. Les antioxydants sont essentiels pour nous aider à neutraliser les radicaux libres qui détruisent les structures de soutien de la peau conduisant. La peau à se détendre et à se plier sous la forme de rides.

Après quelques jours d’une recherche intensive et après avoir comparé les caractéristiques des produits, leurs prix et les évaluations laissées sur internet, Victoire a finalement réussi à trouver la combinaison gagnante : Perfect Radiance (qui a été présenté dans la diffusion télévisée initiale) et RevitaDerm (qui, elle l’apprendra plus tard, venait d’atteindre le millionième pot vendu !).

Elle commença à chercher ces produits dans les boutiques de vente au détail mais en vain. En fait, ces produits sont disponibles en ligne seulement (c’est l’une des raisons pour lesquelles ce secret a été bien gardé – pendant si longtemps). Après avoir cherché sur Google, Victoire a enfin trouvé où les acheter mais a également découvert qu’il est possible d’essayer Perfect Radiance et RevitaDerm pour le coût des frais d’envoi uniquement.

Des résultats formidables grâce à un ESSAI GRATUIT et SANS chirurgie ? Il faut le voir pour le croire…

« Suite à mon enquête, je savais que Perfect Radiance et RevitaDerm produiraient des résultats incroyables et le fait que je les aie obtenus pour un prix ridiculement bas fut la cerise sur le gâteau. Je n’aurais jamais imaginé que quelque chose d’aussi économique produirait des résultats encore meilleurs que ceux obtenus au moyen des solutions anti-âge parmi les plus coûteuses. » – Victoire Desjardins

« Mais pourquoi donc proposent-ils des essais à des prix si bas ? » est la question à laquelle nous avons également souhaité répondre. En fait, ils connaissent tellement les vertus de leurs produits qu’ils souhaitent que les personnes les essaient d’abord et constatent les résultats par elles-mêmes ! Les sociétés qui fabriquent ces produits sont tellement confiantes que les personnes obtiendront des résultats visibles en l’espace de quelques semaines, qu’elles savent que les résultats du test feront revenir leurs clients, encore et toujours.

Victoire a commencé à noter plusieurs changements en quelques semaines. La photo d’« Après » en haut à droite fut prise environ trois semaines après qu’elle ait commencé à utiliser Perfect Radiance et RevitaDerm de manière régulière. Elle a utilisé à la fois Perfect Radiance et RevitaDerm en une seule prise quotidienne au matin.

Ses rides se sont estompées, ses ridules autour des yeux se sont évanouies et sa peau resplendit tout en devenant de plus en plus ferme. En plus de sa peau renouvelée et radieuse, Victoire a également bénéficié d’un surcroit d’énergie en raison des antioxydants contenus dans le complexe Polymoist-PS.

Désormais, avec son apparence rajeunie, sa peau resplendissante, Victoire est plus confiante que jamais et les gens reconnaissent qu’elle paraît bien plus jeune avec une énergie qu’on ne lui connaissait plus.

Constatant comment cela avait changé la vie de sa fille, la mère de Victoire a également commencé son propre traitement, peu de temps après avoir passé commande des produits.

Comment vous procurer ce destructeur de rides économique

Comme nous, ici chez Times Inside, il se peut que vous ayez quelques doutes à propos des résultats de ce secret de lutte contre les effets du vieillissement, mais il vous faudra le vérifier par vous-même. Si vous suivez le programme, les résultats parleront d’eux-mêmes. Après avoir obtenu une apparence rajeunie de plusieurs années, veuillez laisser vos commentaires ci-dessous et nous parler des succès que vous avez obtenus au moyen de ces produits.

Suivez les liens menant vers les offres d’essai proposées par les fabricants de Perfect Radiance et d’RevitaDerm, et sachez que vous recevrez des produits de qualité qui fonctionnent pour un prix très abordable. Rappelez-vous, les meilleurs résultats sont obtenus lorsque les deux produits sont utilisés ensembles. Nous ne sommes pas certains que vous obtiendrez de tels résultats si vous utilisez l’un des produits seulement. De plus, avec la promotion sur les frais d’envoi, vous serez en mesure de paraître et de vous sentir jeune pour moins de 6 € !

Mais n’attendez pas ! Notre rapport a généré beaucoup de buzz et ces produits en essai gratuit ne seront pas disponibles pour toujours !

– Stéphanie Carpentier

Les instructions, pas à pas, de Victoire :

Victoire n’a jamais partagé jusqu’à maintenant son histoire avec quiconque, et, avec sa permission, nous la rendons publique. Voici les étapes qu’elle nous a conseillé de suivre :

Étape 1 :

Cliquez ici pour Perfect Radiance.

(Profitez d’une offre exclusive à €2.95 avec notre code promotionnel« NOWRINKLES »!)

Achetez avant le September 11, 2011!

Étape 2 :

Cliquez ici pour RevitaDerm.

(Profitez d’une offre exclusive à €2.97 avec notre code promotionnel« NOWRINKLES »!)

Achetez avant le September 11, 2011!

Note :

L’efficacité de la méthode repose sur l’utilisation des deux produits proposés à l’essai. Les résultats sont susceptibles de ne pas être aussi bons si vous n’utilisez qu’un seul produit.

C’est aussi simple que cela.

Conclusion :

Après avoir passé la journée avec Victoire, j’ai été véritablement impressionnée par ce qu’elle a découvert.

Perfect Radiance et RevitaDerm sont ont pris connaissance de notre reportage et ont accepté de maintenir la promotion active pour un peu plus de temps, et au bénéfice de nos lecteurs. Profitez-en tant que vous le pouvez !

Commentaires des utilisateursAffichant 15 sur 138
Lire les réponses pour : Paraissez véritablement plus jeune sans avoir à casser la tirelire : l’astuce à 6 € d’une maman pour obtenir un visage SANS rides
Touline dit :10:50 September 10, 2011

Cela fait trois semaines que j’utilise cette offre d’essai anti-âge et sans plaisanter je parais 5 ans de moins ! Ce n’est pas aussi spectaculaire que pour Victoire mais cela me convient car cela m’a couté trois fois rien ! Mes pattes d’oie et mes rides d’expression disparaissent de plus en plus chaque jour. Un grand merci pour nous avoir informés.

Jennifer dit :00:35 September 10, 2011

C’est la première fois que j’utilise des produits qui non seulement m’aident à paraitre plus jeune, mais également à me sentir de nouveau comme une jeune fille !

Jean dit :14:38 September 10, 2011

Quelqu’un l’a déjà essayé ? Cela semble prometteur.

Chipie dit :16:44 September 10, 2011

J’ai essayé durant des années de me débarrasser de mes rides et rien n’y faisait. Vous m’avez indiqué qu’il est possible d’atteindre mon objectif, ce qui tomberait à point pour le mariage de ma fille. Je viens de commander l’offre d’essai des crèmes pour la peau et j’ai l’intuition que tout se passera bien!

Gigi dit :18:55 September 10, 2011

Salut, je viens de trouver ce site et de lire votre histoire. Bravo à vous. J’ai obtenu un résultat similaire avec les deux produits, je parais 10 ans de moins. C’est formidable !

Jessica dit :6:05 PM September 10, 2011

Wow, c’est pas croyable. J’espère que je ressemblerai à Victoire à son age ! J’ai pas hésité et j’ai commandé

Thérèse dit :19:23 September 10, 2011

Je vais tenter le coup avec ces produits pour voir si cela fonctionne. J’ai essayé tous les produits sur le marché mais sans grand succès jusqu’à maintenant. On verra bien ce que donnent Perfect Radiance et RevitaDerm !

Agnès dit :19:38 September 10, 2011

Cela fait une semaine que j’ai commencé à utiliser les deux ensemble et je me sens et parais incroyable. C’est parfait, un grand merci ! Qu’est ce que je me sens confiante maintenant !

Julie dit :20:31 September 10, 2011

Tellement occupée avec les gamins dernièrement que j’ai jamais le temps de dénicher de tels bons plans. Ca parait drôlement astucieux et j’espère que ça marche !

Nadia dit :21:45 September 10, 2011

Combiner les deux produits ne m’était jamais venu à l’esprit.

Titine dit :21:58 September 10, 2011

Ma maman utilise les deux produits ensemble et elle n’en croit pas ses yeux ! Je viens de commander l’offre d’essai gratuite. Je croise les doigts !

David dit :22:35 September 10, 2011

je suis toujours partant pour des trucs comme ca. Chapeau !!!

Richard dit :22:47 September 10, 2011

Si seulement j’avais connu ces produits avant les injections de botox que j’ai reçues ! J’aurais économisé une somme énorme !

Jen dit :23:11 September 10, 2011

Ma mère vient de m’en parler par email, l’une de ses copines au boulot lui avait recommandé. je pense que ces produits doivent fonctionner très bien

Michel Pozzi dit :23:57 September 10, 2011

Ma femme et moi même avons fait le pari d’essayer ensemble ces produits, pour voir qui obtiendrait les meilleurs résultats 🙂 Je peux fièrement dire que nous sommes à égalité et que les résultats sont vraiment convaincants

Mélanie M dit :07:37 September 10, 2011

Je viens de commencer à les essayer ! C’est seulement ma première semaine mais je me sens super bien !

Armelle dit :09:25 September 10, 2011

Je pensais réellement que je devrais changer mes petites habitudes si je commençais à les utiliser, mais pas du tout ! Cela ne demande que quelques minutes et je me sens toujours en pleine forme après. Merci!

Jérome dit :11:04 September 10, 2011

super que je sois tombé dessus, c’est toujours sympa de faire des économies. Je vais en parler à ma femme

Ludivine dit :14:52 September 10, 2011

J’ai vu ça aux infos. Elle a vraiment eu de la chance de découvrir cette opportunité !!! Merci pour l’astuce, je viens de commander les deux produits !

Marc R dit :16:25 September 10, 2011

je fais plein d’achats en ligne et cette histoire est vraiement fantastique ! MErci bcp !

Brigitte dit :18:17 September 10, 2011

Ma soeur l’a essayé il y a quelques mois, j’ai attendu avant de commander l’offre d’essai mais quand j’ai voulu le faire, ils avaient arrêté cette offre ! quelle cruche je fais vraiment. Je suis bien contente de voir que cette offre d’essai est de nouveau disponible. Je ne ferai pas la même erreur.

Karim dit :20:02 September 10, 2011

je pouvais pas me douter qu’il était possible d’avoir de tels résultats

Sophie dit :20:04 September 10, 2011

Ca semble intéressant. J’ai entendu parler de ces produits un peu partout et en vous lisant, vous êtes la 10ème personne qui obtient de bons résultats. Il semble que c’est le moment d’essayer, merci !

Moumou dit :03:05 September 10, 2011

En tant que commerçant, il est important de paraitre et de se sentir bien, mais malheureusement avec la crise mon budget n’est plus ce qu’il était. Merci de ces précieuses infos, je suis impatient de recevoir mon offre d’essai.

AnneSo dit :08:22 September 10, 2011

J’ai essayé le machin à la Rejuvaline il y a pas si longtemps et cela avait plutot bien marché, mais je ne connaissais pas l’RevitaDerm. Je vais l’essayer et je vous dirais.

Biloute dit :10:38 September 10, 2011

Pour une fois que je peux faire quelque chose de bien pour moi, sans me sentir coupable de la dépense.

Laurence dit :10:45 September 10, 2011

je viens de passer commande pour les deux essais. Encore merci, Laurence !

Michelle dit :11:57 September 10, 2011

je n’étais pas sûre de commander en ligne mais avec cette offre, je ne pouvais refuser pour ne pas la manquer. J’ai consulté les pages et tout est sécurisé et sans aucun risque. J’attends de pouvoir contempler ma nouvelle apparence

Dominique-P dit :14:01 September 10, 2011

j’en fais part à tous mes amis, merci bcp pour l’info

Anna dit :15:28 September 10, 2011

10/10 !!! C’EST FORMIDABLE !!

Ouioui dit :15:45 September 10, 2011

J’ai commandé les offres d’essai. Je PROMETS que je tiendrais tout le monde au courant.

Zoe dit :17:22 September 10, 2011

C’est incroyable ! Si seulement j’avais connu ces produits il y a 5 ans

Pupuce dit :18:23 September 10, 2011

Super affaire. Je ne peux en croire mes yeux !

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant :

http://collagenrenew.net/skin_care_fr/index.php?t202id=11072&t202kw=

Prénom
Nom
Adresse
Ville
Code postal
Pays                         ———-France
e-mail
Téléphone

 « Après à peine quelques applications, je me suis rendue compte que ma peau a commencé à redevenir ferme et mes rides ont commencé à disparaître. Perfect Radiance m’a non seulement aidée à adoucir ma peau et à lui donner du volume afin d’éliminer l’apparence des ridules, mais ça ne m’a pas asséché la peau comme d’autres produits que j’ai essayés par le passé. J’en ai assez d’être confrontée à l’insupportable quantité de choix inefficaces au magasin. Je suis désormais une cliente satisfaite et fidèle à Perfect Radiance ! « 

Comment ça marche

Les ingrédients de notre sérum se composent de peptides naturels qui donnent du volume à votre peau de façon sûre et réussie, mais qui permet également de réduire l’apparence des rides.

Pour être précis, notre produit utilise un composé multi-peptides qui stimule la production de collagène de votre peau. Ces ingrédients agissent pour réactiver rapidement les capacités naturelles d’augmentation du volume de votre peau et pour rajeunir les cellules de peau vieilles ou mortes. Les docteurs et dermatologues recommandent le sérum Perfect Radiance parce qu’il utilise efficacement le complexe polymoist-PSW, un peptide dont il a été prouvé qu’il permet de réduire l’apparence des rides.

Complexe polymoist-PSW, un peptide affermissant pour le visage dont il a été prouvé qu’il réduit l’apparence des rides.

Des études cliniques ont démontré que ces multi-peptides produisent une peau d’apparence plus jeune au niveau cellulaire, changeant ainsi à jamais la face des produits de soin de la peau.

« On le voit, ma peau est plus ferme et douce. Je suis on ne peut plus heureuse des résultats ! »

– Kari Hunter, Le Mans, France

« Je porte mes soucis sur mon visage, ça laisse des traces indésirables. Perfect Radiance m’a aidé à adoucir ces ridules. C’est réconfortant de savoir que
je peux maintenant me faire du souci en paix! »

– Susan Belmont, Aubière, France

Le sérum anti-rides Perfect Radiance est une formule complexe se composant de certains des meilleurs extraits d’anti-oxydants du monde, qui contribuent au rajeunissement de votre peau. Certains de ces ingrédients comprennent :

  • Extrait de camomille : permet de réduire l’inflammation de la peau
  • Extrait d’edelweiss : agit comme stimulant de la régénération des cellules
  • Glycérine : attire l’humidité et comble les ridules
  • Ceratonia Siliqua : agit pour adoucir la peau

Retient l’humidité naturelle de votre peau alors que ça agit pour adoucir votre peau en comblant les ridules et les rides. Une utilisation quotidienne permettra d’éviter la peau sèche, les démangeaisons, la pelade et les craquelures et contribuera à préserver la souplesse et l’élasticité de la peau. Ça fonctionne comme un système complet de rajeunissement de la peau.

Nous avons demandé à nos clients ce qu’ils en pensaient et voici ce qu’ils en ont dit…

« Certainement le meilleur produit de soin du visage que j’ai jamais utilisé. Absolument étonnant ! »

« Je n’arrive pas à croire la transformation de ma peau après avoir appliqué ce produit ! Très beau résultat ! »

« J’adore maintenant toucher la peau autour de mes yeux : elle est désormais fine et lisse. »

Perfect Radiance © 2011
Politique de confidentialité | Termes et conditions |

Collagène Renouveler Elixir de resurfaçage

Hydrate la peau refaire surface pour les plus serrés, visage plus lisse. Diluer chaque nuit et de laisser sa surface lisse, somptueux et à absorption rapide de travail formule pour vous donner une exfoliation intérieur et l’extérieur. Les antioxydants et l’acide glycolique permet une hydratation apaisante pour serrer la surface.

UN TEMPS LIMITÉ!
  Elixir de resurfaçage 4,95 $ 

 

Renouveler collagène Sérum Sculpting

Pénètre profondément la peau pour lui donner une apparence plus levé. Concentré d’amino-peptides et B3 complexes renouvelle la peau de l’intérieur. La peau paraît plus lumineux, plus rayonnante, et beaucoup plus ferme après utilisation continue pendant une semaine.

UN TEMPS LIMITÉ!
  Sculpter Sérum 4,95 $ 

 

Collagène Crème Détoxifiant Renouveler

Profondément nettoyer et détoxifier votre peau en gommant jusqu’au fond des pores d’un aspect de la peau régénérée. Atténue l’apparence des pores dilatés de la peau saine et lisse.

UN TEMPS LIMITÉ!
  Crème Détoxifiant 4,95 $ 

  Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant : http://collagenrenew.net/collections/ http://collagenrenew.net/collections/

Une vie plus saine pour la femme moderne commence à Collagène Renouveler

Co-fondé par une équipe de scientifiques, médecins et esthéticiennes, Collagène Renew est la solution pour les jeunes que vous regarder. Comme vous l’âge, votre corps et votre peau ne aussi, et la production de collagène est ralentie. Chaque fois que votre corps et la peau sont exposés à des toxines nocives dans l’environnement, ce processus de vieillissement s’accélère. En utilisant les avancées scientifiques qui ont émergé des années de recherche, notre équipe R & D a acquis une meilleure compréhension des gènes impliqués dans ce processus de vieillissement. Les scientifiques ont constaté qu’en ajoutant une combinaison unique de peptides, niacinamide, et l’acide hyaluronique, votre peau peut renouveler sa production de collagène et donc de régénérer un jeune prospectifs vous.Collagène Renew est engagé à fournir des produits sûrs et de qualité à nos consommateurs. Tous nos ingrédients sont justifiées pour la sécurité sur au moins 5 ans d’utilisation prévue avant la fabrication.

Recettes du mois

Pétoncles poêlés

Salade Caprese

Salade de cactus

Gardez Upated au Collagène Renouveler

Nom

Email

Inscrivez-Collagène

© CollagenRenew.net. Tous droits réservés.

Politique de confidentialité / Conditions d’utilisation

Rajeunir sans chirurgie

Injections

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS : TELEPHONEZ AU 01 53 53 50 00

La médecine esthétique vous propose plusieurs moyens de rendre corps et visage plus jeunes et plus fermes, ce, sans avoir recours à la chirurgie.

Les injections représentent ainsi une méthode efficace et rapide pour obtenir les résultats que vous attendez : une peau plus ferme, plus jeune, moins triste…

En matière d’injection, on retrouve les injections à base de volumateur (Macrolane, Voluma …), les injections de Botox, d’acide hyaluronique, les multi injections vitaminées et les injections de Radiesse.

Les volumateurs sont de deux types : les volumateurs corps et les volumateurs visage.
Le Macrolane est le seul volumateur corps, qui a pour but de redonner du volume aux zones de votre corps qui en manquent.
Parmi les volumateurs visage, on retrouve Kiss et Ultra Smile, qui sont utilisés pour redonner vitalité et volume aux lèvres, et Voluma et Ultimate, qui sont utilisés pour remodeler et raffermir le visage.

Les injections de Botox permettent de redonner éclat et fraîcheur à la peau, de manière naturelle et rapide : l’injection est rapide, et les résultats sont immédiats.

Les injections d’acide hyaluronique sont un procédé très efficace en matière de réduction de rides. Naturellement présent dans notre organisme, cet acide est biodégradable et agit sur les rides grâce à son effet de comblement.

Les multi injections vitaminées s’effectuent principalement pour enrayer les dégâts causés par le photo-vieillissement, mais est aussi utilisé pour d’autres indications telles que la fatigue de la peau, la réhydratation des peaux sèches…

Pour finir, les injections de Radiesse ont pour but de combler les rides, et de restaurer les volumes du visage.

La 10ème fortune française mises ses priorités sur l’or noir libyen et l’auto-lib’ français.

The former Benghazi Cathedral, which was later...

Image via Wikipedia

Bolloré n’a pas le temps de s’occuper du parc auto de La Poste… mais de la Libye et de l’auto-lib’

Romandie News

France : des représentants d’entreprises en Libye la semaine prochaine

PARIS – Quelques responsables de sociétés françaises, dont Alcatel-Lucent et Bolloré, doivent partir en Libye en éclaireurs la semaine prochaine pour prendre contact avec le nouveau pouvoir, a indiqué mercredi à l’AFP le président de la Chambre de commerce franco-libyenne.

Le Conseil national de transition (CNT) est en train de faire route entre Benghazi et Tripoli, les administrations sont en train de se mettre en place, donc effectivement il faut au moins quelques éclaireurs là-bas, a dit Michel Casals, qui part lui-même mardi en Libye.

On part en tout, tout petit comité, il y aura certainement Bolloré de toute façon, certainement Alcatel, pour le reste on verra ceux qui acceptent de jouer le jeu et de partir un peu à l’inconnu, a-t-il dit.

Des membres de ce petit groupe doivent se rendre à Benghazi, à Misrata et dans la mesure du possible à Tripoli.

Bolloré, qui a remporté un contrat de gestion du port de Misrata fin 2010, n’était pas immédiatement joignable.

Alcatel-Lucent a actuellement des activités en Libye et environ 30 salariés, a déclaré une porte-parole du groupe, qui entend soutenir les efforts visant à remettre en service les composantes clés de l’infrastructure des communications libyennes.

A court terme, Alcatel-Lucent se chargera de la remise en service complète du réseau GSM dans la région de Benghazi. (…) Cet effort de restauration sera ensuite progressivement étendu au reste du pays, selon le groupe, qui avait participé à l’élaboration de ces infrastructures avant la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

La porte-parole a précisé que rien n’est décidé concernant la délégation de mardi.

Total, lui aussi présent en Libye avant la guerre, a refusé de s’exprimer sur le sujet.

Initialement, M. Casals avait prévu l’envoi d’une petite délégation, mais la voilure a été réduite, a-t-il expliqué.

On ne part plus sur la notion de délégation. Nos amis libyens nous ont dit qu’ils étaient un peu en difficulté et qu’ils ne savaient pas très bien où ils seraient demain, a-t-il déclaré.

Près de 400 chefs d’entreprises français ont participé mardi au Medef à une réunion d’information sur la reconstruction de la Libye. Etaient présents, plusieurs directeurs de groupes du CAC 40, comme Alcatel, Alstom, Peugeot, Total, Bouygues ou Vinci, ainsi que des patrons des PME.

Des membres du gouvernement français ont dit à plusieurs reprises qu’ils jugeaient logique que la France soit privilégiée par le nouveau pouvoir libyen pour son rôle actif dans la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

Le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Pierre Lellouche a précisé mardi qu’il emmènerait une délégation d’entreprises en Libye, lorsque le président de la République l’aura décidé et lorsque les autorités libyennes seront en mesure de nous recevoir utilement.

ALCATEL-LUCENT

BOLLORE

TOTAL

ALSTOM

PSA PEUGEOT CITROEN

BOUYGUES

VINCI

De la Libye à la Guinée : la mainmise du trust Bolloré sur les richesses de l’Afrique
Mosaïque
MERCREDI, 13 AVRIL 2011 18:14
Si le groupe Bolloré se vante d’avoir récemment récupéré la concession du port de Conakry en Guinée, il est en revanche plus discret sur le fait que, le 13 janvier, sa filiale Bolloré Africa Logistics signait pour la gestion du port de Misurata en Libye. Aujourd’hui, le groupe assure qu’il n’a eu aucun contact avec Kadhafi pour emporter ce marché, conclu sans passer par un appel d’offres.C’est à voir car, depuis qu’il a choisi de développer son emprise sur le continent africain, il y a une vingtaine d’années, le groupe Bolloré s’est toujours appuyé sur ses liens personnels avec les dirigeants français, de droite comme de gauche, mais aussi avec les dirigeants locaux. Il a ainsi profité des privatisations imposées aux pays africains par le FMI pour obtenir en 1998 la concession de Sitarail, société ferroviaire exploitant l’axe Ouagadougou (Burkina Faso) – Abidjan (Côte d’Ivoire), puis la société ferroviaire camerounaise Camrail. On notera que le contrôle de cette dernière s’est traduit par le licenciement d’un tiers des 3 600 salariés, des fermetures de gares et de lignes jugées non rentables, une série de déraillements meurtriers, marquant le choix du groupe Bolloré pour le développement du trafic marchandises au détriment du trafic voyageurs.

Après les trains, il a étendu son contrôle sur les ports, notamment sur les terminaux de conteneurs, activité en expansion et très lucrative. Fort de ses relations avec Laurent Gbagbo, Vincent Bolloré a ainsi obtenu la concession du port d’Abidjan, puis celle du port de Douala grâce au président camerounais Paul Biya. À l’époque, en 2003, la Banque mondiale avait d’ailleurs émis un avis négatif, jugeant l’offre de Bolloré défavorable pour l’État camerounais.
Très présent en Afrique de l’Ouest, grâce à héritage du passé colonial de la France et des réseaux de la Françafrique, Bolloré s’est ensuite lancé à la conquête de l’Afrique anglophone. Il a mis ainsi la main sur les ports de Tema au Ghana, de Lagos au Nigeria, et de Freetown en Sierra Leone, sans que cela freine ses appétits en Afrique francophone. Et si le port autonome de Dakar au Sénégal lui a échappé, au profit de la société Dubaï Ports World, il n’y a que les mauvaises langues pour dire que le soutien financier du trust Bolloré à la campagne électorale du futur président Alpha Conté ne serait pas étranger à la récente attribution du port de Conakry dont il a bénéficié. Une position clé pour profiter de la mise en valeur des mines de bauxite, de fer, de diamant ou d’or de la Guinée.

La multinationale possède ainsi le plus important réseau de transit et de logistique maritime et terrestre du continent. Ce quasi-monopole sur la chaîne de transport permet au groupe Bolloré d’étendre son contrôle sur l’acheminement de nombreuses matières premières, comme le bois, le cacao, le coton, l’huile de palme, le caoutchouc ou le café, mais aussi de nombreux minerais, depuis le cour de l’Afrique. Au-delà du pillage des ressources du continent, il lui permet aussi d’asseoir son emprise sur bon nombre d’États africains avec la complicité des dirigeants locaux.

(©AFP / 07 septembre 2011 20h14)

En janvier,

Bolloré signait encore avec la Libye

25 MARS 2011 | PAR MARTINE ORANGE

C’est un contrat que le groupe Bolloré aimerait faire oublier. Le 13 janvier, sa filiale Bolloré Africa Logistics annonçait la signature d’une concession portuaire de gré à gré pour gérer le port de Misurata en Libye. Le groupe assure qu’il n’a eu aucun contact avec le gouvernement de Kadhafi pour l’emporter.

Bolloré emporte la gestion du port libyen de Misurata

La Lettre Méditerranée

Lorsque les événements nous échappent, donnons l’impression d’en être les instigateurs.

Jean Cocteau (1889-1963)

La gestion d’un port libyen confiée au français Bolloré

VENDREDI, 14 JANVIER 2011 00:00 DESK
EnvoyerImprimerPDF

Le conglomérat français Bolloré à travers la marque corporate Bolloré Africa Logistics qui gère les activités transport & logistique du groupe Bolloré en Afrique, vient de se voir confier par le gouvernement libyen la gestion du port de Misurata ( nord-ouest du pays).

Exploité jusqu’à cette date par un conglomérat d’État, ce port, situé dans une zone franche administrée par la Mizurata Free Zone Co. (MFZ), a accueilli plus de deux cents bateaux l’an passé. C’est la première fois que la gestion d’un port libyen est confiée à une société étrangère. Bolloré est une entreprise familiale créée en 1822 et est devenue, sous la direction de Vincent Bolloré, un groupe international. Actuellement Bolloré figure parmi les 500 plus grandes entreprises mondiales et les cinquante premières sociétés françaises. En 2007, le conglomérat français a réalisé six milliards d’euros de chiffre d’affaires. Il opère dans le transport, la logistique, la distribution d’énergie, les films plastiques ultrafins, ainsi que dans les industries du papier, de l’automobile et la communication et les médias.

Le port de Misurata est situé en zone franche (photo Port de Misurata)

Le port de Misurata est situé en zone franche (photo Port de Misurata)
LIBYE / FRANCE. Le groupe français Bolloré vient d’obtenir la gestion du port de Misurata en Libye.

C’est la première fois que des infrastructures portuaires de ce pays sont confiées à un groupe étranger.
Cette gestion sera assurée à travers la filiale Bolloré Africa logistics.
Situé au nord-ouest de la Libye, le port de Misurata se trouve dans une zone franche administrée par la Mizurata Free Zone Co. (MFZ)
Frédéric Dubessy
Bolloré emporte la gestion du port libyen de Misurata – 14 Janvier 2011
14-01-2011 – LIBYE
Source : Econostrum
Pays de destination(s) : Libye
Secteur(s) concerné(s) : Matériels aéronautiques, navals, ferroviaires
Le groupe français Bolloré vient d’obtenir la gestion du port de Misurata en Libye. C’est la première fois que des infrastructures portuaires de ce pays sont confiées à un groupe étranger. Cette gestion sera assurée à travers la filiale Bolloré Africa logistics.Pour en savoir plus, lire l’article intégral sur Econostrum

Post-CAMPUS 2011 de l’UMP

Chantal Jouanno (left) and François Fillon (ri...

Image via Wikipedia

 “A te regarder, ils s’habitueront“,
RenéChar
Zaer Belkalai
@Zaer79Zaer Belkalai
Zaer Belkalai

@Zaer79Zaer Belkalai
@JeunesActifsUMP Marseille : Clôture du Campus UMP 2011citizenside.com/fr/photos/poli… #jeunesump #ump

Mentionné dans ce Tweet

  • JeunesActifsUMP
    JeunesActifsUMP Jeunes Actifs UMP
    Page des Trentenaires de l’UMP sur twitter
 Marseille : Clôture du Campus UMP 2011

Le Premier ministre a clôturé ce dimanche le campus du parti majoritaire à Marseille avec la ferme intention de rassembler la majorité autour d’un projet et d’un homme.

Jean-François Copé est tout sourire, dimanche matin, au premier rang de la plénière de clôture du campus de l’UMP. À ses côtés, François Fillon qui a effectué durant la nuit une visite surprise dans un commissariat de police des quartiers nord de Marseille.

Juppé, Guéant, Hortefeux, Larcher, Bachelot, Alliot-Marie, Bertrand, Pécresse, Gaudin ou encore Baroin et Le Maire : la plupart des poids lourds de la majorité sont là.

Le message est clair : tandis qu’à Paris l’ambiance est à l’effervescence avec le retour de DSK chez lui, place des Vosges, à Marseille l’UMP lance la campagne.

Mentionné dans ce Tweet

  • auroreberge
    auroreberge Aurore Bergé
    Aurore Bergé, sarkozyste, Pécressiste //chargée de mission UMP de la fédération des Yvelines //
%d blogueurs aiment cette page :