News Corp qui s’éffondre au Royaume Uni et vacille aux USA

Publié le

Selon le FT, News Corp devrait être sauvé par une enquête qui durera des années, si elle est ouverte par le FBI, portant sur les écoutes des messageries vocales des victimes du 11 septembre 2001.
La Démission du patron de Stockland Yard, l’arrestation de la DG du Groupe au UK, la démission du patron de la filiale qui publie le Wall-Street Journal, maintenant ce sont James et Rupert Murdoch qui sont inquiétés.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :