Nicolas Sarkozy doit se battre sur le terrain de l’économie nationale, européenne et internationale avant, pendant et après la campagne présidentielle pour une stature imposée, respectée et non remise en cause de sa stature de présidentiable en version renouvelable.

Publié le

Après la politique sécurisée, bling-bling, mettre en valeur ses compétences en matière d’excellent gestionnaire économique sur les échelons nationaux, européens et internationaux en pleine tourmente de la bulle financière. C’est cet atout qu’il doit valoriser, glorifier et développer. Ses électeurs acquis, perdus et potentiels l’attendent sur des actes économiques. Alors, Sans oublier ses thèmes de prédilections, Nicolas Sarkozy doit prioriser son jeu d’équilibriste entre liquidité et prudence financière, tout en étant dans les actes visibles dans l’augmentation du pouvoir d’achat, du porte-monnaie et du bien vivre ensemble au sein du pays français et européen.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :