Comment permettre au plus grand nombre de travailler et d’être employables tout au long de la vie ?

Publié le

QUELLES PISTES POUR AIDER LES JEUNES À PRENDRE UN BON DÉPART DANS LEUR CARRIÈRE PROFESSIONNELLE ET MAINTENIR L’EMPLOI DES SENIORS ?

 Après l’adoption de la réforme sur les retraites, il est important de permettre au plus grand nombre de travailler et d’être employables tout au long de la vie en évitant les périodes de chômage.
Pour y parvenir, comment rendre plus efficace et plus accessible le marché du travail ? En France de nombreux dispositifs de soutien à l’emploi existent mais un nombre important d’offres ne sont pas pourvues.
Autres questions :
Comment développer l’apprentissage, réformer l’orientation des jeunes pour leur permettre de prendre un bon départ dans leur carrière professionnelle ?
Dès la 6ème, intégrer dans la scolarité des élèves.
1 demi- journée de cours fait par des professionnels, sur le monde de l’entreprise,
1 stage rémunéré d’une semaine par trimestre + 15 jours à 1 mois de stage rémunéré durant la période estivale.
Pour les élèves qui s’ennuient en cours, font souvent des bêtises et ceux qui le veulent, leur permettre à partir de la 4ème : des travaux d’intérêt général (jardinage, nettoyage des voies municipales ou des lieux et entreprises publics pour les uns et un temps partiel le we tels que Mac do, l’hôpital ou gardiennage…
Comment rendre plus effective la formation professionnelle pour permettre un accès de chacun à la formation continue ?
Dès la sortie de la 5ème, pour les plus récalcitrants au monde de l’école, ou à la sortie de la 3ème se lancer dans l’apprentissage pour faire les premiers pas dans le monde de l’entreprise, avec une possibilité de changer de filière s’il y a besoin, sans que rien ne leur soit reproché. Bien au contraire, les accompagner, les soutenir. Ils sont les meilleurs éléments pour ouvrir les portes de l’entreprise, à leurs camarades et toute une génération.
L’apprentissage devrait devenir systématique à partir de 18 ans, même pour les étudiants. Suivi en tutorat pendant 2 à 8 ans en fonction du nombre de diplômes préparés entre le CAP et le Master, la  transmission du savoir par les séniors auprès de la jeunesse entrant en entreprise sera donc continue et le renouvellement des compétences et des acquis. C’est une règle intergénérationnelle simple à mettre en place et minimise les fuites des futurs cerveaux dans tous les domaines, savoirs et compétences.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :