Qui est vraiment Nafissatou Diallo ou « Ophelia Famatidina » sur Facebook? Séropositive ? Guinéenne, son statut d’immigré, certes légal, est précaire et en tant que résidente étrangère aux États-Unis, sa famille sait qu’elle n’a pas le droit à l’erreur.

Publié le
Nafissatou Niang Diallo n’a aucun lien avec Nafissatou Diallo, présumée victime d’une agression sexuelle par Dominique Strauss-Kahn

Nafissatou Niang Diallo (1941Dakar –1982) est une femme de lettres sénégalaise.

Nafissatou NIANG DIALLO
Click here for English translation

Nafissatou Niang Diallo est née en 1941 à Dakar. Elle a exercé les professions de sage-femme et de puéricultrice. Ayant perdu sa mère à l’âge d’un an et demi, c’est sa grand-mère paternelle, Mame, qui s’occupe d’elle pendant son enfance. Son père, Samba Assane, était agent voyer de la municipalité de Dakar. A 7 ans Nafissatou Diallo entre à l’école primaire du Champ de Courses, à 13 ans elle commence le collège moderne de Jeunes Filles de Dakar, à 16 ans elle s’inscrit au lycée Van Vollenhoven et à 18 à l’école des sages-femmes d’état. A 23 ans, elle quitte le Sénégal pour deux ans afin de poursuivre ses études à Toulouse. Elle épouse Mambaye Diallo en 1961. Mère de six enfants, elle travaille dans le domaine de la santé pendant douze ans, au service de la Sécurité Sociale. Nafissatou Diallo est décédée en 1982.

Mardi 17 mai 2011 – 19réactions

Partager

Qui est vraiment Nafissatou Diallo?
La famille de celle qui accuse Dominique Strauss-Khan de tentative de viol s’est confiée à SlateAfrique. Elle décrit une jolie jeune femme de nationalité guinéenne sans histoire, sérieuse et qui n’a pu être manipulée.
– L’hôtel Sofitel. REUTERS/Chip East –
L’AUTEUR

TOPICS

PARTAGER

LISIBILITÉ> taille de la police
SLATE CONSEILLE

Qui est Nafissatou Diallo, la jeune femme que Dominique Strauss-Kahn est accusé d’avoir agressé sexuellement? Pas la jeune fille dont la photo Facebook a été diffusée par la presse [NDLE: les contenus ont depuis été supprimés]. Celle qui a d’abord été connue sur le prénom d’Ophelia n’est ni sénégalaiseni ghanéenne, ni portoricaine, comme l’ont rapporté différents organes de presse, mais de nationalité guinéenne.» Pourquoi nous avons décidé de publier le nom de la jeune femme qui accuse DSK? Notre réponse, ici

Selon un membre de sa famille, qui préfère rester anonyme et qui a contacté SlateAfrique, Nafissatou Diallo, 32 ans, est installée depuis treize ans aux États-Unis, où elle menait jusqu’à samedi 14 mai une vie sans histoire.

Voici ce qu’il nous a confié.

Fille d’un commerçant appartenant à l’ethnie peule (40% de la population dans un pays qui compte 10,3 millions d’habitants), originaire de la région de Labé, en Guinée, Nafissatou Diallo a suivi son mari, un commerçant guinéen, aux États-Unis en 1998. Elle a ensuite divorcé et élève seule sa fille de 15 ans dans le Bronx. Elle a par ailleurs de la famille à Harlem, notamment sa sœur, mariée à un homme d’affaires guinéen opérant dans l’import-export.

Détentrice d’une carte verte, employée comme femme de chambre par la chaîne hôtelière Sofitel depuis trois ans, Nafissatou Diallo a la réputation d’être une fille sérieuse.

«Une grande bosseuse comme sa sœur», selon un autre cousin, que nous avons également eu au téléphone. Ses proches, issus d’une grande famille de commerçants guinéens n’ont pas encore eu directement accès à elle. Comme tout le monde, ils ont lu la presse, mais ils espèrent que l’agression a eu des proportions «moins importantes» que ce qui est rapporté.

Mamadou Chérif Diallo, parent de la victime, un Guinéen de 35 ans qui travaille pour une agence de la ville de New York, et chargé de représenter la famille déclare:

«C’est une bonne musulmane. Elle est vraiment très jolie, comme beaucoup de femmes peules, mais dans notre culture, on n’accepte pas ce type d’agressivité. Franchement, Dominique Strauss-Kahn est tombé sur la mauvaise personne! C’est un scandale et c’est vraiment triste, cet accident!»

Sous protection policière

La famille explique que Nafissatou Diallo a été emmenée par la police de New York dans un endroit tenu secret, pour la protéger des médias. Elle est assistée par un avocat. Le bureau de l’attorney general de Manhattan, contacté par SlateAfrique, a refusé de confirmer l’identité de Nafissatou Diallo, une mesure qui relève de la protection des victimes aux États-Unis.

La famille paraît dépassée par les événements, et insiste sur le fait que Nafissatou Diallo n’a pas encore formellement porté plainte [NDLE: formellement, c’est le procureur qui porte plainte au pénal, la victime peut en revanche choisir ultérieurement de porter plainte au civil, pour un procès en dommages et intérêts]. Son statut d’immigré, certes légal, est précaire et en tant que résidente étrangère aux États-Unis, sa famille sait qu’elle n’a pas le droit à l’erreur.

A-t-elle été manipulée? Son cousin, Mamadou Chérif Diallo proteste: 

«Non, non, non! Les gens doivent comprendre qu’ici, on vit dans le communautarisme et que Nafissatou vit dans sa communauté, les Peuls de Guinée, et qu’elle ne s’intéresse pas à la politique. Elle n’a pas le droit de vote aux États-Unis et ne participe même pas à nos associations politiques guinéennes.»

Alors que le monde entier s’interroge sur la possible corruption de cette jeune femme à des fins hautement politiques, il paraît quelque peu ironique que ce soit une femme de chambre guinéenne qui puisse être à l’origine d’un scandale mettant en cause le patron du Fonds monétaire international (FMI). Une institution avec laquelle son pays, dirigé depuis décembre par un nouveau président, Alpha Condé, cherche à renouer pour sortir de l’ornière.

Le pays qui a dit «non» à De Gaulle

La Guinée, située au sud du Sénégal et de la Guinée-Bissau, fut la seule colonie française à dire «non» à De Gaulle en 1958, accédant avant toutes les autres à une indépendance cher payée. La France est en effet partie en claquant la porte, avec équipements et fonctionnaires.

Sous Sékou Touré, son premier Président et dictateur, la Guinée a longtemps vécu dans le giron du bloc soviétique, se faisant notamment livrer de très inutiles chasse-neige, dans les années 1960, au titre de la coopération entre pays frères.

Le pays est sorti du bloc de l’Est avant la fin de la Guerre froide, à la faveur de l’accession du général Lansana Conté à la présidence, par voie de putsch, en 1984, après la mort de Sékou Touré.

Cette nation a traversé une profonde crise politique après la mort de Lansana Conté, fin 2008. Livré à une jeune junte d’officiers menée par le capitaine Moussa Dadis Camara, les militaires ont été contraints de passer la main et d’organiser des élections après le massacre de 156 manifestants et le viol d’une centaine de femmes par des militaires, le 28 septembre 2009 à Conakry.

Souvent décrit comme un scandale géologique, en raison de son potentiel hydraulique et minéral, la Guinée souffre d’un énorme retard dans son développement, à l’échelle de la sous-région. A Conakry, la capitale, les habitants n’ont toujours pas l’eau courante ni l’électricité. Les jeunes, eux, manquent cruellement de perspectives. Du coup, l’émigration vers le Sénégal, la Côte d’Ivoire, mais aussi la France, l’Allemagne et les États-Unis représente la seule planche de salut, depuis plusieurs décennies.

Sabine Cessou


Actualisation le 17/05 pour préciser que l’avocat n’a pas été commis d’office.

» Tous nos articles sur l’affaire DSK



Pourquoi avons-nous décidé de publier le nom de l’accusatrice de Dominique Strauss-Kahn?

Certains lecteurs nous ont posé la question, au nom de la protection de la victime.

En racontant son histoire grâce aux récits de sa famille, ce qui est le but de l’article (et non pas de dévoiler son nom qui était déjà cité dans plusieurs sites d’informations en français, bien avant que nous décidions de sa publication), nous avons estimé que cela servait à protéger sa personne des rumeurs, des accusations portées contre elle et autres théories du complot qui se multipliaient à son sujet. Selon sa famille, elle n’est pas l’instrument machiavélique d’un sombre complot.

Par ailleurs, si ce nom semble, à beaucoup de nos lecteurs, rare, ce n’est pas le cas parmi les habitants de Guinée. Le patronyme de cette jeune femme y est aussi commun, comme dans certaines parties d’Afrique de l’Ouest, que Françoise Martin en France ou Jane Smith aux Etats-Unis. Un petit tour sur Facebook est assez explicite. Nous n’aurions probablement pas fait la même chose si son nom avait été moins commun.

JH

Nafissatou Diallo, la victime sans visage de l’affaire DSK

Mots clés : 

Par Stéphane Kovacs
18/05/2011 | Mise à jour : 17:08 Réactions (499) 

L'entrée de l'immeuble où habite «Ophelia», dans le Bronx. La police a interdit tout cliché de la jeune femme. Capture d'écran iTélé.
L’entrée de l’immeuble où habite «Ophelia», dans le Bronx. La police a interdit tout cliché de la jeune femme. Capture d’écran iTélé.

La femme de chambre, qui vit dans le quartier pauvre du Bronx, est décrite comme «gentille» et «calme».

La femme de chambre la plus célèbre du monde continue de se cacher. La police a formellement interdit tout cliché de cette Africaine de 32 ans, résidant aux Etats-Unis, et lui assure une protection rapprochée depuis samedi. Personne ne l’a encore vue, sauf les avocats de Dominique Strauss-Kahn, qui ont eu la goujaterie de la trouver «très peu séduisante», croyant peut-être pouvoir démontrer ainsi l’innocence de leur client.Qualifiée de «témoin très fiable» par les enquêteurs, louée par ses employeurs, très bien considérée par ses collègues et voisins, son image risque cependant d’être très difficile à écorner. Car les détails qui filtrent peu à peu sur la victime présumée vont tous dans le même sens: l’employée duSofitel qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol est une «femme bien». Elle se trouve actuellement «en état de choc» et aurait passé «deux jours entiers à pleurer», a raconté l’un de ses amis.

«Quelqu’un m’a fait quelque chose de très mal !», a-t-elle hurlé, en larmes, à son frère, la première personne qu’elle ait eu au téléphone après l’agression présumée, environ une heure après. «C’est une femme formidable, qui travaille dur, a raconté le grand frère, qui gère un restaurant à Harlem, au quotidien britannique Daily Mail. Elle va mieux depuis qu’elle a pu s’entretenir avec un avocat.» Qu’on lui parle d’affabulation ou de coup monté et le grand frère s’indigne : «Ma sœur est très gentille, elle est incapable de cela».

Le témoignage de son avocat Jeffrey Shapiro (avec CNN):

http://i.cdn.turner.com/cnn/.element/apps/cvp/3.0/swf/cnn_416x234_embed.swf?context=embed&videoId=crime/2011/05/17/dsk.victim.attorney.cnn

Appartement vétuste

Mère célibataire de Dana, une adolescente, cette femme très grande – au moins 1,80 m -, francophone, se fait appeler Ophelia. Mais son vrai nom serait Nafissatou Diallo, et son pays natal, la Guinée. Elle possède une carte de résident permanent aux États-Unis. D’ordinaire, précise Mark Gangadeen, un voisin cité par le tabloïd New York Post, cette «musulmane pratiquante» porte un pantalon foncé, des chaussures plates et un foulard avec un imprimé tribal pour couvrir ses cheveux.

Ce n’est que l’hiver dernier qu’elle a emménagé, avec sa fille, dans le Bronx, quartier populaire au nord de New York, dans un petit appartement vétuste, au quatrième étage d’un immeuble de brique rouge. Une cage d’escalier délabrée, un ascenseur bringuebalant et de nombreux locataires d’origine africaine. «Ce sont de braves gens, a déclaré au New York Times une voisine, également immigrée africaine. Pas de bruit, Elle n’a jamais posé de problème.» «Elle est très calme, renfermée. Elle ne sourit qu’à certaines personnes, a ajouté son voisin Mark Gangadeen au New York Post. La connaissant, je pense qu’elle doit retenir sa colère.»

Dès dimanche, la direction de l’hôtel avait indiqué dans un communiqué que la conduite d’Ophelia était exemplaire. «Notre employée travaille au Sofitel New York depuis trois ans et nous sommes entièrement satisfaits de son travail et de son comportement», a assuré le directeur général de l’hôtel, Jorge Tito. Toujours impeccable, notée 4,5 sur 5, elle faisait partie des rares employés à avoir accès au 28e étage, celui des suites de luxe. «C’est une femme bien, très agréable, très amicale, a précisé l’une de ses collègues. La direction de l’établissement nous a demandé de ne pas lui poser trop de questions parce qu’elle est très affectée.» La jeune femme n’a pas d’antécédent judiciaire, ni de problème psychologique, et n’avait jamais rencontré Dominique Strauss-Kahn précédemment.

Elle ignorait d’ailleurs complètement qui il était, avant de le reconnaître, effarée, à la télévision, après son arrestation. Mais quelle que soit l’identité de l’agresseur, le frère d’Ophelia se dit «confiant dans la justice américaine». «Je veux qu’il affronte la justice», martèle-t-il à propos de Dominique Strauss-Kahn. Avant de jurer: «Justice sera faite.»

LIRE AUSSI :

» Anne Sinclair, soutien indéfectible de DSK

» Affaire DSK : la gauche critique la justice américaine

» DSK : questions sur un week-end à New York

Xalimasn.com

Les avocats de Dominique Straus-Kahn et la presse française sont prêts à tout pour salir la réputation de cette « jeune femme sans histoire », « courageuse  travailleuse » et « pudique » selon les notes secrètes de la police new yorkaise, de son employé de l’hôtel Sofitel et de ses voisins.

La rumeur a couru toute la journée de ce mercredi comme quoi  que Nafissatou Diallo « habitait dans un appartement réservé aux malades du Sida ». Une information qui émane des avocats du riche Français et vite reprise par des sites Internet du pays de la Marianne.

Heureusement l’information est fausse.  les envoyés spéciaux du Parisien (quotidien français) ont enquêté et ont eu une réponse favorable pour la plaignante. «La victime présumée loge dans un immeuble du Bronx où seuls certains logements seraient loués par l’intermédiaire de l’association Harlem United à des personnes atteintes du VIH. La femme de ménage du Sofitel n’occupe pas un appartement réservé aux malades, d’après des voisins», écrit le journal.

La bataille est –elle perdue pour DSK et ses avocats ?

Anta Sy (xalimasn.com)

Qu’ils arrêttent!!! Lisez cet article dans lequel ils essayent de souiller notre soeur. Le gros porc croit qu’il va s’en tirer comme ça!!

Les journaux américains se concentrent désormais sur la vie de la victime présumée dans l’affaire DSK. La femme de chambre qui accuse le patron du FMI d’agression sexuelle serait séropositive, selon un tabloïd new-yorkais.

Selon le New York Post, Nafissatou Diallo, qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol, résiderait avec sa fille de 15 ans dans un appartement situé dans le Bronx et loué exclusivement à des personnes porteuses du virus du Sida.

Secret médical oblige, le journal n’a pas de preuve. Mais il avance comme détail troublant que celle-ci a habité pendant plusieurs années dans immeuble du Bronx, qui appartient à une association d’aide aux victimes du virus, la Harlem Community AIDS United. Or, explique le quotidien, les appartements sont exclusivement réservés aux personnes malades du sida. « Les adultes en bonne santé ne sont pas admis dans ce complexe », a expliqué un membre de l’association.

Cependant, le « Sun Média Canada » indique que l’avocat de Nafissatou Diallo nie les allégations du New-York Post. Il aurait déclaré : « Plutôt que de défendre l’homme qui a agressé sexuellement ma cliente, ses avocats préfèrent dénigrer publiquement sa victime en lançant des rumeurs sur elle. Mme Diallo n’habite pas ce type d’appartement. Il s’agit de rumeurs ineptes de toute façon, puisque ce n’est pas l’état de santé de ma cliente qui a amené Dominique Strauss-Kahn en prison. »

Âgée de 32 ans, Nafissatou Diallo est veuve et mère d’une fille de 15 ans, avec laquelle elle a émigré aux États-Unis, il y a sept ans, en provenance de Guinée. Elle accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol et d’agression sexuelle.

Les accusations ont été réfutées par le directeur général du Fonds monétaire international, qui a été placé en détention dans la prison de Rikers Island à New York sans possibilité de caution. S’il devait être condamné, il risquerait de 15 à 74 ans de prison.

Selon un sondage CSA réalisé lundi, soit le lendemain de son interpellation, mais rendu public mercredi, 57% des Français considèrent que l’ancien ministre est « victime d’un complot ».

PUBLIÉ LE 18/05/2011 16:44 – MODIFIÉ LE 18/05/2011 À 16:45 | LADEPECHE.FR

http://www.ladepeche.fr/article/2011/05/18/1085078-le-femme-de-chambre-seropositive-ses-avocats-dementent.html

Le femme de chambre séropositive ?

Ses avocats démentent

Selon une information publiée ce matin par le New York Post, Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui a porté plainte pour agression sexuelle par Dominique Strauss Kahn, « vivrait dans un appartement spécialement réservé aux personnes séropositives ou malades du Sida ».

Toujours selon le journal, La femme de chambre de l’hôtel aurait auparavant occupé un autre appartement du Bronx avec sa fille de 15 ans, la-aussi réservé par une association (la Harlem Community AIDS United) aux adultes victimes du virus et leurs familles.

Le New york post cite un employé de cette association de Harlem selon lequel au moins un adulte doit être séropositif ou malade du Sida pour vivre dans cet immeuble. Un adulte en bonne santé avec un enfant avec le VIH ou le SIDA n’y a pas droit » précise-t-il

« L’appartement actuel n’est pas loué à son nom. C’est L’association de Harlem qui place ses bénéficiaires dans notre immeuble » explique un employé du propriétaire de l’immeuble.

Les responsables de l’association ont refusé de commenter ces faits en raison de leur confidentialité. Ils estiment que le journal n’apporte aucune preuve sur cette information et plusieurs sources pensent que « l’information » viendrait des avocats de Dominique Strauss-Kahn eux-mêmes.

Fausses rumeurs

Il y a une heure le Sun Média Canada annonçait que l’avocat de Nafissatou Diallo niait les allégations du New-York Post. Il aurait déclaré : « Plutôt que de défendre l’homme qui a agressé sexuellement ma cliente, ses avocats préfèrent dénigrer publiquement sa victime en lançant des rumeurs sur elle. Mme Diallo n’habite pas ce type d’appartement. Il s’agit de rumeurs ineptes de toute façon, puisque ce n’est pas l’état de santé de ma cliente qui a amené Dominique Strauss-Kahn en prison. »

Selon : http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article3684

La victime présumée de DSK serait séropositive

Dominique Strauss-Kahn (DR)(AfriSCOOP) — Les journaux américains se concentrent désormais sur la vie de la victime présumée dans l’affaire DSK. La femme de chambre qui accuse le patron du FMI d’agression sexuelle serait séropositive, selon un tabloïd new-yorkais.

Selon le New York Post, Nafissatou Diallo, qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol, résiderait avec sa fille de 15 ans dans un appartement situé dans le Bronx et loué exclusivement à des personnes porteuses du virus du Sida.

Secret médical oblige, le journal n’a pas de preuve. Mais il avance comme détail troublant que celle-ci a habité pendant plusieurs années dans immeuble du Bronx, qui appartient à une association d’aide aux victimes du virus, la Harlem Community AIDS United. Or, explique le quotidien, les appartements sont exclusivement réservés aux personnes malades du sida. « Les adultes en bonne santé ne sont pas admis dans ce complexe », a expliqué un membre de l’association.

Cependant, le « Sun Média Canada » indique que l’avocat de Nafissatou Diallo nie les allégations du New-York Post. Il aurait déclaré : « Plutôt que de défendre l’homme qui a agressé sexuellement ma cliente, ses avocats préfèrent dénigrer publiquement sa victime en lançant des rumeurs sur elle. Mme Diallo n’habite pas ce type d’appartement. Il s’agit de rumeurs ineptes de toute façon, puisque ce n’est pas l’état de santé de ma cliente qui a amené Dominique Strauss-Kahn en prison. »

Âgée de 32 ans, Nafissatou Diallo est veuve et mère d’une fille de 15 ans, avec laquelle elle a émigré aux États-Unis, il y a sept ans, en provenance de Guinée. Elle accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol et d’agression sexuelle.

Les accusations ont été réfutées par le directeur général du Fonds monétaire international, qui a été placé en détention dans la prison de Rikers Island à New York sans possibilité de caution. S’il devait être condamné, il risquerait de 15 à 74 ans de prison.

Selon un sondage CSA réalisé lundi, soit le lendemain de son interpellation, mais rendu public mercredi, 57% des Français considèrent que l’ancien ministre est « victime d’un complot ».

Nafissatou Diallo ou Ophelia Famatidina, qui est-elle dans l’affaire DSK ?

19 mai 2011 par Alex dans Politique | Tags : 

http://www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.fumed.com%2Fnafissatou-diallo-ou-ophelia-famatidina-qui-est-elle-dans-laffaire-dsk.html&layout=button_count&show_faces=false&width=100&action=like&colorscheme=dark

Qui est la plaignante du nom de Nafissatou Diallo ou « Ophelia Famatidina » sur Facebook, dans l’affaire d’agression sexuelle dont elle accuse le président du FMI Dominique Strauss-Kahn ?

C’est ce que tente de savoir par tous les moyens les médias comme en témoigne cette vidéo.

On sait qu’elle a 32 ans, qu’elle est originaire d’Afrique de l’Ouest, qu’elle serait jolie, musulmane pratiquante et qu’elle habiterait un immeuble dont 90% de la population est séropositive. Selon un tabloïd new-yorkais, Nafissatou Diallo serait séropositive. Et donc DSK aurait pu attrapé le Sida si relation il y a eu, consentante ou non.

Selon http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Affaire-DSK-Nafissatou-Diallo-habite-un-appartement-reserve-aux-seropositifs-315241/

Politique |  17 Mai 2011  |  Mise à jour le 18 Mai 2011

DSK : la plaignante habite dans un appartement

pour séropositifs

Nafissatou Diallo habite un appartement réservé aux personnes atteintes par le VIH ou le sida, assure le New York Post.

Les journaux américains se concentrent désormais sur la vie de la victime présumée dans l’affaire DSK, Nafissatou Diallo. Selon leNew York Post, ce n’est pas son nom qui est sur le bail de l’appartement qu’elle occupe avec sa fille de 15 ans. Mais celui d’une association qui loue des appartements à des personnes atteintes par le VIH ou le sida. Le journal à sensation, qui semble avoir bien enquêté, n’a pas pu savoir si la femme de chambre est atteinte ou non, à cause du secret médical.

Mais l’agence qui loue ces studios ne le fait que pour des adultes qui ont la maladie. L’association, Harlem United, a indiqué au tabloïd qu’au moins une personne majeure doit être atteinte du sida ou du VIH dans le foyer pour remplir ses conditions d’attribution. Un adulte sain avec un enfant malade ne peut être accepté. En outre, la femme de chambre du Sofitel avait auparavant vécu dans un autre appartement géré par Harlem United. Elle a déménagé en 2008.

« Elle n’avait aucune idée de qui il était »

C’est son avocat, Jeffrey Shapiro, spécialisé dans les affaires de mauvais traitements, qui a levé le voile mardi sur la femme qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol. Agée de 32 ans, Nafissatou Diallo est veuve et mère d’une fille de 15 ans, avec laquelle elle a émigré aux Etats-Unis il y a sept ans en provenance de Guinée. Elle ne possède pas la nationalité américaine et elle dispose d’un permis de travail aux Etats-Unis. Sa scolarité a été relativement courte, son expérience est limitée et elle a beaucoup travaillé pour obtenir son emploi au Sofitel, a affirmé Jeffrey Shapiro, qui a été présenté à la plaignante dimanche par un ami.

« Elle n’avait aucune idée de qui il était et elle n’avait jamais eu affaire à lui auparavant », a déclaré celui qui la représente. L’agression se serait déroulée autour de midi (16h00 GMT) samedi et la femme de chambre ignorait l’identité de Dominique Strauss-Kahn jusqu’à dimanche. « Un ami l’a appelée et lui a demandé ‘tu as une idée de qui est ce type’? », a déclaré Jeffrey Shapiro à Reuters. « Elle n’a aucune autre intention dans tout cela que de répondre aux questions qui lui sont posées, de dire la vérité », a poursuivi cet avocat. Depuis l’agression présumée, elle n’est pas retournée chez elle, dans le Bronx, et elle n’a revu sa fille que mardi. « Elle souhaite rester anonyme car elle a très peur que quelque chose lui arrive sur le plan physique, elle se sent très menacée par tout cela », a-t-il dit.

V.V. (avec Reuters) – leJDD.fr _ Mardi 17 Mai 2011

Selon http://www.melty.fr/dominique-strauss-kahn-la-victime-porteuse-actu59211.html  

La victime présumée de Dominique Strauss Kahn serait porteuse du VIH. melty.fr fait le point.

Dans l’affaire Dominique Strauss Khan, il existe des rebondissements toutes les heures. Le dernier en date est au sujet de la victime. Nafissatou Diallo serait porteuse du VIH. En effet, la femme de chambre vit dans un appartement pour séropositif. Selon le New York Post, ce n’est pas son nom qui est inscrit sur le bail de l’appartement, mais celui d’une association qui vient en aide aux personnes atteintes du sida. L’association Harlem United a indiqué qu’au moins une personne majeure doit être atteinte du sida ou du VIH pour obtenir un appartement. Un adulte sain avec un enfant malade ne rentre pas dans les conditions d’attribution. L’enquête en cours s’attarde sur la personnalité de la victime, ainsi qu’à sa vie. Le soutien d’Anne Sinclairpour son mari lui permettra peut-être de ne pas sombrer, surtout que cette histoire est loin d’être terminée.

Dominique Strauss Kahn : La victime porteuse du VIH ? - DSK Nafissatou Diallo Sida DSK va comparaitre vendredi

Selon : http://www.geekpassiononline.com/2011/05/affaire-dsk-ophelia-famotidina-tres-recherchee-sur-le-web.html, voici la photo d’Ophélia Famatidina :

En ce moment, on ne parle que de l’affaire DSK sur Facebook, Twitter. Après avoir épluché l’actualité, les recherches des internautes se portent désormais sur la victime présumée de DSK Ophélia Famotidina. Depuis dimanche, une femme de chambre fait trembler la classe politique française en accusant Dominique Strauss Kahn d’ »agression sexuelle ». Sur Facebook, certains de nos confrères ont retrouvé le profil Facebook de la jeune femme, est ce le bon ? La victime présumée de DSK, Ophélia Famotidina est désormais l’une des personnes les plus recherchées sur le web. Qui est Ophélia Famotidina, à quoi ressemble t-elle ? Sur Facebook, on peut lire que la jeune femme est née le 17 janvier 1979, elle a 32 ans, une fille de 15 ans, qu’elle réside dans un appartement de deux pièces dans le Bronx. D’après ses voisins, Ophélia Famotidina est dépeinte comme une femme sans histoires. En tout cas, depuis dimanche, cette jeune femme est l’une des requêtes les plus tapées sur le net mais d’après nos confrères du Nouvel Observateur, l’identité de la jeune femme serait Nafissatou Diallo.

Selon : http://balawou.blogspot.com/2011/05/ophelia-famotidina.html

Blog d’informations politiques, économiques et sociologiques offrant une vision alternative du monde et des problèmes de société !

lundi 16 mai 2011

Ophelia Famotidina la victime de DSK

La photo de la femme responsable de la chute de Dominique Strauss-Khan, l’un des hommes les plus puissants de la planète.

A partir de Facebook, on a retrouvé la trace d’Ophelia Famotidina, elle est née le 17 janvier 1979, âgée de  32 ans et travaille à l’hôtel Sofitel de New York, appartenant au groupe ACCOR.

Dominique Strauss-Khan directeur du FMI aurait agressé et violenté cette femme.

Tout ceci était au conditionnel, les derniers développement  montrent que la femme victime de l’assaut sexuel de Dominique Strauss-Khan est Nafissatou Diallo, l’article la concernant se trouve sur ce lien : La plaignante dans l’affaire DSK serait Nafissatou Diallo 

lundi 16 mai 2011

La plaignante dans l’affaire DSK serait Nafissatou Diallo et non Ophélia Famotidina

France 2 indique que la plaignante dans l’affaire DSK se nommerait Nafissatou Diallo et serait selon la presse écrite  d’origine ghanéenne. Toutefois, Diallo serait plutôt un patronyme sénégalais, guinéen ou malien, donc il serait légitime de penser que la jeune femme serait d’origine guinéenne et non ghanéenne.

Cette jeune femme de 32 ans, employée par le Sofitel de New York comme femme de chambre est  en état de choc et se serait cloîtrée chez elle, c’est ce qui était dit, mais depuis que son nom a été révélé, plus personne ne sait où elle se trouve, sauf les forces de police pour des raisons de sécurité.

Remarquons, jusqu’à hier soir la presse pensait qu’il s’agissait d’Ophélia Famotidina, mais ce serait une erreur.
DSK serait sous le coup de 6 chefs d’inculpation, sauf revirement de dernière minute, les preuves contre le directeur du FMI seraient accablantes.
Dominique Strauss-Khan est détenu dans la prison de Rikers Island, comme pour le nom de la plaignante, des supputations, il est dit qu’il bénéficie d’une cellule individuelle et ne serait pas en contact avec les autres détenus, d’autres informations disent que DSK serait détenu dans l’aile médicale de la prison…
Et enfin, nous remarquons sur les divers forums que les communicants de DSK sont à l’oeuvre, ils essayent de convaincre l’internaute qu’il s’agirait d’un coup monté, que DSK serait la vraie victime, cette femme en voudrait à son argent.
EZ

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :