Navires de guerre américains : Dans les années à venir, la Libye peut devenir une démocratie pacifique ou affronter une guerre civile, voire descendre dans le chaos

Publié le

Les Etats-Unis envoient des navires de guerre vers la Libye

0 commentaire(s)

01/03/2011 à 23h24

par Missy Ryan et Ross Colvin

WASHINGTON (Reuters) – Les Etats-Unis ont annoncé mardi l’envoi de navires de guerre en direction de la Libye, estimant que ce pays risquait de basculer dans le chaos si le colonel Mouammar Kadhafi ne cédait pas le pouvoir.

Le secrétaire à la Défense, Robert Gates, a déclaré que deux navires amphibies arriveraient sous peu en Méditerranée ainsi que 400 « marines » susceptibles de participer, au besoin, à des opérations d’évacuation et de soutien humanitaire.

A Ismaïlia, à l’embouchure sud du canal de Suez, un responsable égyptien a rapporté que deux navires amphibies de l’US Navy – l' »USS Kearsage », capable d’embarquer 2.000 marines, et l' »USS Ponce » – franchiraient mercredi matin le canal en direction de la Méditerranée.

Il a précisé que les navires entreraient dans le canal à 03h30 GMT.

Le contre-torpilleur « USS Barry » a franchi le canal lundi et se trouve à présent dans le sud-ouest du bassin méditerranéen.

« Nous envisageons une série d’options et de possibilités. Aucune décision n’a été prise sur d’autres initiatives », a dit Gates à la presse en notant que les Nations unies n’avaient pas autorisé le recours à la force militaire en Libye et que les pays de l’Otan n’étaient pas parvenus à un accord sur ce point.

« Nous avons pour tâche de donner au président (Barack Obama) la plus grande latitude de décision possible », a ajouté Gates.

ZONE D’EXCLUSION AÉRIENNE ENVISAGÉE

Le redéploiement de navires et d’avions américains vers la Libye est largement interprété comme une démonstration de force symbolique, ni les Etats-Unis ni leurs alliés de l’Otan ne paraissant tentés par une intervention militaire directe dans un pays dont une grande partie échappe désormais au contrôle de Kadhafi.

Washington et ses alliés envisagent en revanche d’imposer une zone d’exclusion aérienne au-dessus du territoire libyen.

Mais l’amiral Mike Mullen, chef de l’état-major interarmes américain, a noté que l’instauration d’une telle zone représentait une opération complexe.

« Si nous étions amenés à la mettre en place (…) il nous faudrait nous y prendre de façon sûre, sans nous mettre en péril » vis-à-vis de l’armée de l’air libyenne, a-t-il dit.

L’armée de l’air libyenne passe pour détenir au moins 216 missiles sol-air et 72 missiles autopropulsés notamment. Mais des experts notent que l’équipement militaire libyen est en grande partie mal entretenu, voire inutilisable.

« Nous allons maintenir la pression sur Kadhafi jusqu’à ce qu’il démissionne et permette au peuple libyen de s’exprimer librement afin de déterminer son avenir », a déclaré pour sa part Susan Rice, représentante permanente des Etats-Unis auprès de l’Onu.

Rice a ajouté que Washington s’emploierait aussi à stabiliser les cours du pétrole, qui ont atteint la semaine dernière leur plus haut niveau depuis deux ans et demi sous l’effet des troubles en Libye et dans le reste de la région.

La secrétaire d’Etat Hillary Clinton a insisté sur le risque de guerre civile au cas où Kadhafi, dont les forces tentent de reprendre des zones tombées aux mains d’insurgés, refuserait de se retirer.

« Dans les années à venir, la Libye peut devenir une démocratie pacifique ou affronter une guerre civile, voire descendre dans le chaos », a-t-elle déclaré à des parlementaires à Washington.

L’aviation américaine a bombardé la Libye en 1986 et y a tué une cinquantaine de personnes en réaction à un attentat à la bombe dans une boîte de nuit de Berlin fréquentée par des soldats américains.

Avec David Morgan, Alister Bull, Steve Holland, Jeff Mason et Susan Cornwell; Jean-Loup Fiévet et Philippe Bas-Rabérin pour le service français

Heureusement, qu’il a été annoncé ce matin que les USA ayant une dette de 30 milliards de dollars étaient au bord de la cession de paiement de ses fonctionnaires.

Mais les terres libyennes sont telles pleine de ressources naturelles que les USA vont se ressourcer et purifier leur âme capitalisme et gendarme du monde.

Publicités

À propos de Maï SALAÜN

Tous les grands qui ont réussi dans le passé ont été des visionnaires, des hommes et des femmes qui se sont projetés dans l'avenir. Ils ont pensé à ce qu'ils pourraient être, plutôt qu'à ce qu'ils étaient déjà et ensuite, ils se sont mis en action pour faire de leur vision une réalité. Femme libre indépendante intolérante indécente incandescente. Une extrémiste de l amour et totalement conformiste sur la vie avec une arme de destruction massive : le facteur travail. J'ai les goûts les plus simples du monde, je ne me contente que du meilleur.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :