La Poste change de banquier

Publié le

Le come-back

Philippe Wahl. L’ex-directeur de la Royal Bank of Scotland prend les rênes de La Banque postale.

 

 

L’année commence bien pour Philippe Wahl. Cet énarque de 54 ans va remplacer Patrick Werner à la tête de La Banque postale. Il était jusqu’à présent directeur général de la Royal Bank of Scotland (RBS) en France, filiale du groupe bancaire britannique descendu aux enfers pendant la crise. Quasi nationalisée désormais – le gouvernement anglais détient 75 % de son capital -, la banque vient d’être encore pointée du doigt le 9 janvier par David Cameron. Le Premier ministre lui reproche de vouloir verser de trop gros bonus. Contexte peu réjouissant pour Philippe Wahl, banquier aguerri, qui fut le numéro deux des Caisses d’épargne de 1999 à 2003, après avoir été l’artisan du développement de la Compagnie bancaire à Paribas. C’est donc un spécialiste de la banque de détail qui devient président du directoire de La Banque postale. Il avait côtoyé le président de La Poste, Jean-Paul Bailly, au conseil d’administration de la CNP, lors de son passage aux Caisses d’épargne. Philippe Wahl l’avait aussi conseillé pour la création de La Banque postale, après avoir été « remercié » par Charles Milhaud, alors patron de l’Ecureuil. La nomination de cet homme compétent, brillant et courtois à la tête d’un établissement plébiscité par les Français inquiète beaucoup les autres banquiers de la place. Irène Inchauspé

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :