Doit-elle accepter ce mariage arrangé, pour quitter son statut d’adolescence en conflit avec sa maison mère ?

Publié le

L’établissement bancaire de La Poste pourrait prêter 3 milliards d’euros à Dexia, c’est en tout cas ce que souligne Patrick Werner, l’ancien patron de la Banque postale, dans une lettre adressée aux salariés à l’occasion de son départ.

Dans cette lettre que la rédaction s’est procurée, l’ancien patron de la Banque postale déclare que le sujet Dexia a été réglé de manière satisfaisante pour tous il y a déjà plusieurs semaines.

Les modalités de l’accord pas encore définies

En fait l’accord remonterait à la mi-décembre : la Banque postale se serait engagée à souscrire 3 milliards d’euros d’obligations émises par Dexia. Mais un porte-parole de la banque précise bien que, si le principe est validé, les modalités de cet accord ne sont pas encore arrêtées.

Il insiste pour dire que l’accord ne sera définitivement entériné que si l’opération est profitable aux deux groupes, et que si elle se fait à des conditions de marché.

Tout n’est pas résolu…

Enfin, un proche du dossier a bien précisé à la rédaction qu’un projet de coentreprise n’était pas enterré pour autant. Un autre affirme même que cet accord pourrait n’être qu’un premier pas.

Dexia a encore d’importants besoins de liquidités : la banque produit entre 3 et 4 milliards d’euros de prêts aux collectivités chaque année. Or elle n’est adossée à aucun réseau en France, ce qui la rend très dépendante des marchés. Et cet accord avec la Banque postale ne résout pas définitivement le problème.

 

 

Advertisements

À propos de Maï SALAÜN

Tous les grands qui ont réussi dans le passé ont été des visionnaires, des hommes et des femmes qui se sont projetés dans l'avenir. Ils ont pensé à ce qu'ils pourraient être, plutôt qu'à ce qu'ils étaient déjà et ensuite, ils se sont mis en action pour faire de leur vision une réalité. Femme libre indépendante intolérante indécente incandescente. Une extrémiste de l amour et totalement conformiste sur la vie avec une arme de destruction massive : le facteur travail. J'ai les goûts les plus simples du monde, je ne me contente que du meilleur.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :