http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/L-aventure-d-un-soir-seduit-les-femmes-22258279

Publié le

Pour la sexologue Linda Andreska, le phénomène des rencontres légères sur le net est lié aux clichés tenaces et à un manque d’émancipation, même si les femmes vivent leur sexualité de manière généralement assumée. «Si, dans un bar par exemple, une femme se montre trop entreprenante ou trop réceptive, alors on la considère vite comme une femme facile, voire une prostituée. Pour éviter cette pression sociale, les femmes préfèrent donc nettement, dans un premier temps, l’anonymat du net, où elles se sentent plus protégées.»
*Identité connue de la rédaction

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :