Archives de Tag: soja

Les protéines sous forme d’acides aminés sont à consommer au quotidien pour un bon métabolisme. Tester le quinoa ou Maï SALAÜN

Publié le
Français : Molécule de chymosine colorée selon...

Français : Molécule de chymosine colorée selon ses acides aminés (Photo credit: Wikipedia)

Les protéines sont des grosses molécules constituées de 20 acides aminés. Elles assurent la croissance et l’entretient de notre organisme et plus particulièrement des os, des muscles, de la peau, des cheveux, des ongles et du sang. Présentes naturellement dans notre dans notre corps, nous devons aussi les puiser dans notre alimentation du fait qu’elles contiennent les acides aminés indispensables que nous ne pouvons fabriquer nous même. Les protéines font offices d’enzymes, d’anticorps, d’hormones c’est pourquoi de nombreux sportifs ont une alimentation riche en protéines.Nous les trouvons dans les poissons, les œufs, la viande, les céréales, les légumineuses, les algues, le soja, les oléagineux.

Pour savoir ce quelles sont vos carences en acides aminés, cliquez sur le lien suivant : Test de carence en protéines
Les principaux acides aminés

Leurs aspects s’apparentent à une poudre blanche parfois cristallisée. Les acides aminés sont généralement solubles dans l’eau. Parmi les 20 acides aminés qui constituent les protéines, 8 d’entre eux sont considérés comme essentiels parce qu’ils ne peuvent être fabriqué par l’organisme et doivent donc être apporté par l’alimentation. Afin que la synthèse des protéines soit complète, celles-ci doivent contenir simultanément au cours d’un même repas et dans de bonne proportion les 8 acides aminés essentiels. Si l’un de ces acides aminés est absent ou très peu présent, alors la synthèse des protéines s’en trouvera affectée. On appelle protéines complètes celles qui contiennent les 8 acides aminés essentiels. On les trouve dans les œufs (protéines complètes à 94%), le lait de vache (82%), le poisson (80%), le fromage (70%), le soja (65%) mais aussi dans les germes de blé, les céréales complètes, le pollen. Les protéines dites incomplètes sont présentes dans la plupart des végétaux. C’est en combinant protéines complètes et incomplètes que l’on peut optimiser l’apport des acides aminés essentiels.

 Les 8 acides aminés essentielsIsoleucine
L’isoleucine représente moins de 4 % des acides aminés des protéines de notre organisme. Propriétés: améliore la coordination musculaire et la réparation des tissus, normalise le taux d’azote dans les muscles, diminue le taux de sucre dans le sang (améliorer la glycémie), lutte contre les manifestations hypoglycémiques, augmente la résistance aux efforts physiques, favorise le métabolisme musculaire.

Leucine

Propriétés: diminue le taux de sucre dans le sang. Aide à régénérer et à réparer les tissus musculaires. Régule le taux d’azote dans les muscles, augmente la résistance aux efforts physiques On la trouve dans le lait, le maïs.Lysine
la lysine représente environ 8 % des acides aminés des protéines de notre organisme. Propriétés : Elle participe à la formation des anticorps et à la régénération de tissus endommagés. Stimule le système immunitaire et endocrinien, prévient les éruptions cutanées. Aide à lutter contre le manque d’énergie et d’appétit. Aide au problème de retard de croissance chez l’enfant. Facilite la formation du collagène. On la trouve dans le poisson, la viande, les œufs, les fromages.

Méthionine

Elle joue un rôle spécifique dans le complexe d’initiation de la biosynthèse des protéines. Propriétés: elle participe comme la cystéine et la glycine à la synthèse d’une enzyme, le glutathion, un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres et prévient le vieillissement. Elle a aussi un rôle important dans le maintien de la fluidité de la membrane cellulaire. La méthionine favorise la lutte contre la dépression, les troubles du comportement, l’hypertension, les problèmes rénaux. Aide à l’élimination des métaux lourds Permet d’équilibrer le régime des végétariens. On la trouve dans les viandes, les laitages, les oeufs.

Phénylalanine

La phénylalanine est un acide aminé aromatique. La phénylalanine représente environ 4 % des acides aminés de notre organisme. C’est un antidépresseur naturel, il est en effet transformé par l’organisme en dopamine, noradrénaline et adrénaline qui sont des molécules essentielles dans de nombreuses transmissions nerveuses. Propriétés: la Phénylalanine combat la dépression, améliore la mémoire, Aide à la désintoxication de l’alcool et des drogues. On la trouve dans le pain, les oeufs, la viande, les fromages.Thréonine
La thréonine représente environ 4 % des acides aminés des protéines de notre organisme. Propriétés: aide à la formation de l’élastine et du collagène. Participe à la croissance des cartilages et des ligaments. Participe à l’équilibre protéique de l’organisme, au fonctionnement du système nerveux central. On la trouve dans les oeufs.Tryptophane
Le tryptophane représente environ 1 % des acides aminés des protéines de notre organisme. Propriétés: Le tryptophane est transformé par l’organisme en sérotonine et agit comme antidépresseur, anxiolytique. Il combat la dépendance à l’alcool et aux drogues en générale. C’est le plus rare des 20 acides aminés dans la séquence primaire de nos protéines. Il Augmente la tolérance à la douleur, soulage migraine et des douleurs dentaires. On le trouve dans les oeufs, la noix de coco, les laitages.

Valine

La valine représente environ 5 % des acides aminés des protéines de notre organisme. Propriétés: c’est un stimulant naturel. Il améliore la résistance aux efforts physiques, améliore la glycémie. Participe à la régénération et à la réparation des tissus musculaires. On la trouve dans le lait, les oeufs.

Voici ce que vous pouvez commander :
Pourcentage acides aminés essentiels de différentes protéines
http://www.fao.org/DOCREP/003/V7180F/v7180f05.htm
Acide aminé Poisson Lait Boeuf   Oeuf
Lysine 8,8 8,1 9,3 6,8
Tryptophane 1,0 1,6 1,1 1,9
Histidine 2,0 2,6 3,8 2,2
Phénylalanine 3,9 5,3 4,5 5,4
Leucine 8,4 10,2 8,2 8,4
Isoleucine 6,0 7,2 5,2 7,1
Thréonine 4,6 4,4 4,2 5,5
Méthionine-cystéine 4,0 4,3 2,9 3,3
Valine 6,0 7,6 5,0 8,1
Sources: Braekkan, 1976 ; Moustgard, 1957

Les protéines du poisson renferment tous les acides aminés essentiels qui ont, comme les protéines du lait, des oeufs et de la viande de mammifères, une très haute valeur biologique (Tableau 4.3).
Les céréales sont habituellement faibles en lysine et/ou en acides aminés soufrés (méthionine et cystéine), alors que la protéine du poisson en est une excellente source. Un supplément de poisson peut, par conséquent, améliorer de façon significative la valeur biologique dans des régimes basés essentiellement sur les céréales.

Voici un extrait de l’ouvrage  » Les Vertus des Aliments « , de Paule Neyrat, sur les protéines , cà commence page 15 et cà se termine page 16 :

Les protéines

Des éléments nutritionnels bâtisseurs

On définit souvent les protéines comme des éléments nutritionnels bâtisseurs, c’est à dire des sortes de briques sur lesquelles repose tout le fonctionnement de l’organisme. Notre corps est organisé en dix <systèmes>, qui remplissent une fonction bien définie tout en étant interdépendants. Chacun d’eux est composé d’un groupe d’organes : ainsi, le système circulatoire comprend le coeur, les vaisseaux sanguins, les artères et les veines ; la structure osseuse maintient le corps, tandis que l’ensemble des muscles, commandé par le système nerveux , lui permet de bouger.

Chaque organe est constitué de plusieurs tissus, ces derniers étant eux-mêmes formés par des milliards de cellules à la morphologie et au fonctionnement semblables.

Les cellules sont composées, entre autres, de protéines. Le corps en contient de 11 à 15 Kg, soit environ 17 % de son poids total. C’est dire leur importance.

Les acides aminés.

Ces protéines sont elles-mêmes constituées de plusieurs milliers d’acides aminés, reliés les uns aux autres. Il existe vingt-deux acides aminés différents. La plupart peuvent se substituer les uns aux autres : quand l’un manque, pour une raison ou une autre, l’organisme le fabrique à partir d’un autre qui se trouve « disponible » .
Toutefois, 8 d’entre eux, appelés : acides aminés indispensables, sont irremplaçables : s’ils sont en quantité insuffisante, on note un dysfonctionnement de l’organisation des protéines. En effet, les cellules évoluent, meurent et renaissent en permanence. Pour renouveler ce capital, il faut donc consommer chaque jour un certain nombre d’éléments nutritionnels.
Les besoins de l’organisme sont estimés à 1g de protéines par kilo de poids et par jour, soit 60 à 80 g. Ils sont plus importants chez les enfants qui, du fait de leur croissance, fabriquent intensément de nouvelles cellules.

Leur répartition dans l’alimentation

Presque tous les aliments contiennent des protéines, seules les matières grasses et le sucre en sont totalement dépourvus. Mais elles sont très inégalement réparties : les viandes, les poissons, les oeufs, les produits laitiers en sont riches ; les céréales, les pommes de terre et les légumes secs en contiennent un nombre non négligeable ; les légumes et les fruits n’en renferment que de très petites quantités.

Les aliments d’origine végétale ne possèdent malheureusement pas tous les acides aminés indispensables, en revanche, ces derniers sont présents,dans de bonnes proportions, dans tous les aliments d’origine animaleUne alimentation omnivore est donc nécessaire à l’équilibre de l’organisme.

C’est une bonne présentation de l’aspect essentiels des 8 acides aminés indispensables. Essentiel car le corps ne peut pas les fabriquer.Ils doivent être apportés par la nourriture. Je résume  ;)
Il est bien mis en valeur l’aspect qualité : La viande et les oeufs contiennent tous les acides aminés essentiels, ce qui n’est pas le cas des légumineuses ou des produits laitiers par exemple. Souvent la lysine fait défaut.
Mais il y a en plus l’aspect quantitatif  : On appelle cela le facteur limitant. La qualité d’un aliment ne vaut que par le taux le plus bas d’un des 8 acides aminés essentiels.

Citation:

La bonne qualité nutritionnelle du repas est obtenue quand ils seront combinés dans une même ingestion de protéines qui compensent leurs insuffisances en aminoacides essentiels, par exemple, un aliment déficient en lysine, mais avec un excès de méthionine, ou vice versa.
Du point de vue nutritionnel, le quinoa a des protéines supérieures à la caséine du lait (il contient une plus grande quantité de fer et calcium). Et contient un plus petit pourcentage de protéine que le soja (33%), possède 16 aminoacides. l’un d’eux, est la lysine : 1.4 fois plus que le soja, 5 fois plus que le maïs, 20 que le blé et 14 fois  plus que le lait.
Tableau 4: Tableau de la composition en acides aminées de Quinoa en comparaison avec d’autres plantes.

Contenant d’acide aminé (g/16 g N)
Acide aminés  Quinoa  Blé  Soya
Isoleucine (AGE) 4.0  3.8  4.7
Leucine (AGE) 6.8  6.6  7.0
Lysine  (AGE) 5.1  2.5  6.3
Phénylalanine (AGE)  4.6  4.5  4.6
Tyrosine  3.8  3.0  3.6
Cystine  2.4  2.2  1.4
Méthionine (AGE) 2.2  1.7  1.4
Thréonine (AGE) 3.7  2.9  3.9
Tryptophane (AGE) 1.2  1.3  1.2
Valine (AGE) 4.8  4.7  4.9
http://www.hort.purdue.edu/new […] 2-328.html

Liens intéressants :
http://www.acomactive.info/nut […] lashbr.htm
http://www.psychologies.com/ar […] nergie.htm

Le pouvoir des protéines

Les œufs = des protéines

Puisqu’ils contiennent 6 grammes de protéines de première qualité et 14 éléments nutriments clés, les œufs vous procurent l’énergie dont vous avez besoin. Ils représentent un excellent choix nutritif pour les gens qui mènent une vie active.

Les œufs comptent parmi les rares aliments considérés comme une protéine complète, car ils contiennent tous les neuf (9) acides aminés essentiels. Les acides aminés servent essentiellement « d’éléments constitutifs pour le corps » puisqu’ils aident à former des protéines.

En plus de vous donner de l’énergie, votre corps utilise également les protéines que l’on retrouve dans les œufs pour des fonctions particulières :

  • construire et réparer les tissus et les cellules de l’organisme;
  • renforcer les cheveux et les ongles;
  • développer et entretenir des muscles en santé;
  • contribuer à combattre les infections;
  • équilibrer les liquides organiques.

Selon le Guide alimentaire canadien, une alimentation saine et équilibrée passe par la consommation d’une à trois portions de Viandes et substituts par jour, selon l’âge et le sexe. Ces portions doivent inclure diverses sources de protéines, dont la viande, la volaille, le poisson, les légumineuses et les œufs.

Les œufs = des protéines = de l’énergie durable

Les protéines donnent l’impression de calmer la faim plus longtemps. Pourquoi?

Ceci est dû au fait que les protéines aident votre corps à régulariser la vitesse par laquelle l’énergie alimentaire (les calories) est absorbée. Par conséquent, consommer une bonne source de protéines au déjeuner, telle que des œufs, vous fournira l’énergie nécessaire pour rester actif(ve) et attentif(ve) plus longtemps.

ALIMENTATION/NUTRITION

L’OEUF… un aliment d’excellente qualité !

oeuf

Au cours des dernières années, les experts en nutrition ont fait face à un dilemme : limiter la consommation d’oeufs, compte tenu de leur forte teneur en cholestérol, ou la recommander, étant donné leur teneur élevée en protéines de haute qualité ainsi qu’en plusieurs vitamines et minéraux.

Des données scientifiques récentes tendent à démontrer que l’oeuf est un aliment de choix et que la consommation d’un oeuf par jour, même chez les personnes ayant un cholestérol sanguin élevé, peut être acceptable.

L’oeuf est nourrissant, polyvalent et il offre une excellente valeur nutritive, et ce, à coût modique.

Les recherches ont démontré que les oeufs constituent un aliment d’excellente qualité pour la majorité de la population.

Mais on déconseille de manger des oeufs crus pour éviter la salmonellose. En plus des oeufs frais, on trouve aujourd’hui dans le commerce des préparations à base d’oeufs déshydratés, liquides et congelés (albumen seul, jaune seul, oeuf entier ou albumen et jaune mélangés selon diverses proportions).

Il est donc important de consommer plusieurs nutriments essentiels au déjeuner pour commencer la journée du bon pied. Le dîner et le souper sont également très importants puisqu’ils vous permettent de maintenir votre niveau d’énergie toute la journée.

Les aliments que vous consommez vous procurent l’énergie nécessaire pour poursuivre vos activités quotidiennes. C’est pourquoi vous devez manger à intervalles réguliers durant la journée. Pour vous aider à choisir des bons aliments pour votre style de vie et pour d’autres conseils sur des façons de maintenir votre niveau d’énergie pendant toute la journée, visitez nos pages Saines habitudes alimentaires et Évaluez vos habitudes alimentaires.

Pour mener un style de vie sain, il faut d’abord commencer par bien s’alimenter. L’œuf est un aliment santé qui peut faire partie de n’importe quel repas. Il déborde de protéines pour vous donner de l’énergie durable, et il est aussi rempli de vitamines et de minéraux qui sont clés au bon fonctionnement de votre organisme.

Source : http://lesoeufs.ca/les-oeufs-et-la-nutrition/les-bienfaits-de-loeuf/le-pouvoir-des-proteines

L’appli App Store et Androïd Market : http://lesoeufs.ca/promotions/application-de-minuteur-pour-la-cuisson-des-oeufs

Voir la vidéo en cliquant sur le lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=948uDMyNS2M&feature=player_embedded&noredirect=1#!

Application de minuteur pour la cuisson des œufs gratuite

Cuisiner des œufs réussis est désormais à la portée de tous avec l’application officielle de minuteur des Producteurs d’œufs du Canada. Facile à utiliser et entièrement personnalisable, cette application transforme votre téléphone en un minuteur multifonctions pour la cuisson des œufs, ayant la jolie forme d’un sablier. Pleine à craquer de fonctions utiles, cette application vous permettra d’atteindre un niveau supérieur en matière de bon goût. Téléchargez gratuitement l’application au App StoreSM ou au Android Market.

Fonctionnalités

  • Suivez les directives pour réussir vos œufs pochés, brouillés, à la coque et miroirs
  • Adaptez le temps de cuisson en fonction du calibre de l’œuf et de vos goûts
  • Explorez les centaines de recettes des Producteurs d’œufs du Canada
  • Recherchez des recettes par type de repas ou par style de cuisson
  • Découvrez des tonnes de trucs et conseils pratiques pour vous aider à maîtriser parfaitement la cuisson des œufs

App Store Android Market

Cinq étoiles attribuées par les utilisateurs du App Store

« Difficile de croire que c’est gratuit! »

« Tellement simple à utiliser »

« …la cuisson des œufs est toujours parfaite… »

« Si simple, mais tellement utile. J’adore cette application. »

Cliquez ici pour lire d’autres critiques.

 
® Apple, iPad et iPhone sont des marques d’Apple Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. App Store est une marque de service d’Apple Inc.

Associer les protéines végétales aux légumes
Le quinoa, graine sacrée des Incas

Citation:La quinua ou le quinoa, connu comme « la céréale mère » dans la langue quechua, a été l’aliment de base des Incas pendant des siècles, elle contient tous les aminoacides essentiels.
Une graine de santé:
Plusieurs fois millénaire, cette graine est issue de la famille des Chénopodiacées, comme les épinards et les betteraves. C’est donc une légumineuse, mais elle est souvent considérée comme une céréale. Les graines de quinoa se distinguent par une haute teneur en protéines; (14-16%).
On peut donc facilement substituer de temps en temps le quinoa à la viande, puisque les nutritionnistes recommandent de varier les sources de protéines (50 % animales et 50 % végétales). Leurs protéines sont très équilibrées c’est-à-dire qu’elles contiennent tous les acides aminés essentiels et sont particulièrement riches en lysine, arginine, histidine et en acides aminés soufrés étant habituellement rares dans les protéines végétales. Cette haute teneur en acides aminés permet à la plante de se comparer à un aliment comme le lait. Aussi, ces petites graines sont une bonne source de fibres, minéraux, calcium, acides gras insaturés, vitamines (B1, B6, C, E) et même d’huile (acide linoléique et acide linolénique). Elles peuvent donc aisément remplacer la viande ou les graines oléagineuses.
Même si souvent les graines de quinoa sont comparées aux céréales, le quinoa contient deux fois plus de calcium, deux fois plus de magnésium, deux fois plus de zinc et trois fois plus de fer que le blé. Ces hauts rendements en font un aliment des plus recommandés. Cependant, le quinoa, contrairement au blé ne contient pas de gluten. Ceci est bénéfique pour les personnes qui ont des difficultés digestives ou des allergies alimentaires, mais reste un inconvénient du fait qu’on ne peut pas l’utiliser pour faire de la farine. Un autre défaut du quinoa est la présence de 2 à 6 % d’un glycoside toxique : la saponine. La saponine est un composant du péricarpe (enveloppe) avec des propriétés anti-nutritionnelles qui se retrouve dans la plante et qui lui donne un goût amer. Il faut donc extraire cette composante avant la consommation. (Johnson et al., 1993). La saponine protège ainsi la graine des oiseaux prédateurs. Du coup on peut cultiver le quinoa sans produit chimique.
Bien rincer les graines sous l’eau courante avant de cuire (jusqu’à ce qu’elles ne moussent plus). Puis jeter la 1ère eau de cuisson dès l’ébullition (attendre 30 »). Et bien rincer à nouveau sous l’eau courante.

Dans les magasins bio, on trouve plusieurs variétés de quinoa : du « blond » mais aussi du « rouge » et du « noir ». Leur couleur varie en fonction du taux de saponine. Après c’est affaire de goût… Le quinoa rouge est peut-être un peu plus amer.

8 raisons de cuisiner la quinoa

  1. Le quinoa est un des aliments les plus riches du monde : il possède 8 des 10 acides aminés essentiels et beaucoup de minéraux (calcium, magnésium et fer).Commande quinoa
  2. Il contient presque autant de protéines que le poulet. De plus, c’est la protéine la moins chère (4 fois moins qu’un filet de bœuf).
  3. Il ne contient pas de gluten et n’est donc pas acidifiant.
  4. Il est 100% naturel (en réalité biologique) et nous sommes en cours de labellisation BIO.
  5. Des contre-indications ? Aucune à ce jour… 
  6. Le quinoa peut s’apprêter de toutes les façons, salé ou sucré, au curry, agrémenté de sauce soya, en risotto, en taboulé… L’essentiel est de bien le laver avant de le cuisiner.
  7. Il est facile et rapide à cuisiner (en 15 minutes il est al dente).
  8. Vous participez à un commerce équitable : non seulement les paysans sont payés un à prix juste, mais nous finançons l’éducation et le matériel scolaire pour tous leurs enfants. Vous créez ainsi des emplois pour les jeunes et les femmes qui conditionnent le quinoa pour l’exportation.
quinoaquinoaquinoaquinoa

Les bénéfices de ces produits

  • Eradication du travail des enfants.
  • Appui des jeunes et des femmes : Grâce à nos modules de formation, les entreprises de quinoa offrent des alternatives durables.
  • Revenus décents : ces entreprises permettent une rémunération respectueuse aux communautés productrices.
  • Ecologie : non seulement nous encourageons la culture des grains andins, mais en plus, ces projets fertilisent l’écosystème de la Pachamama.
  • Achat de la quinoa à un prix juste et distribution de matériel scolaire aux enfants des communautés, ainsi que mise à disposition d’un tracteur.

Nos conditions fondamentales

  • Nous achetons les produits directement à notre association de producteurs Voix Libres, avec un engagement à long terme.
  • Les produits sont vendus nationalement et internationalement, sans autre intermédiaire que Voix Libres.
  • Les bénéfices sont investis dans nos projets sociaux.
  • Nous contrôlons la qualité à chaque niveau de la chaîne de production.
  • Nous préfinançons les récoltes pour permettre un investissement dans du matériel adéquat.

Réseau commercial multiplicateur

  • Merci aux 600 personnes ou familles qui ont créé chacune une mini-antenne en Suisse et en France. Elles proposent des dépôts-ventes à des amis de leur région qui deviennent à leur tour les entrepreneurs sociaux d’une cause noble. Sans cette démultiplication bénévole, rien ne serait possible.

Valeurs nutritives :

/100g de produit brut

Quinoa Real

Blé grain entier

Orge grain entier

Riz non poli

Protéines (g)

13.8

11.5

10.6

7.4

Glucides (g)

59.7

59.4

57.7

74.6

Lipides (g)

5.0

2.0

2.1

2.2

Minéraux (g)

3.4

1.8

2.2

1.2

  -calcium (g)

0.85

0.41

0.26

0.39

  -magnésium (mg)

2.04

0.9

0.57

1.19

  -fer (mg)

4.2

3.3

2.0

2.0

La quinoa contient donc plus de protéines que n’importe quel autre grain.Elle est riche en fibres et en lipides. C’est une protéine complète avec un équilibre d’acides aminés proche de l’idéal, riche en lysine, en méthionine et en cystine.
Potassium, magnésium, calcium et fer sont les minéraux les plus notables dans la graine sacrée.La quinoa ne contient pas de gluten…

La quinoa est idéale pour:

  • les nourrissons
  • les enfants (elle est excellente pour la croissance)
  • les femmes enceintes et les femmes qui allaitent
  • les végétariens
  • les personnes intolérantes au gluten
  • les personnes qui ont un fort taux de cholestérol (grâce à la présence de lécithine)
  • les personnes qui ont des problèmes nerveux et de stress (vitamine B)
  • les sportifs : association de protéines, glucides, acides gras essentiels, vitamines, oligo-éléments et minéraux
Silvia la centenairePaysanne sur l’altiplano (à plus de 4’000 m. D’altitude), Silvia a plus de 100 ans… grâce à la quinoa?

Origines

champ de quinoaLa Quinoa connaît déjà une longue histoire, même si l’Occident vient de découvrir sa richesse. En effet, sa culture s’étendait dans toute l’Amérique andine et pourrait même remonter à quelques cinq mille ans.

Par sa grande résistance aux vicissitudes climatiques et par sa sobriété tant en eau qu’en engrais, elle a toujours constitué une nourriture de base extrêmement équilibrée pour les peuples indiens. Appelée chisiya mama, la « graine mère », par les Quechuas, la Quinoa a acquis par ses hautes propriétés nutritives un caractère sacré chez les indiens, qui la consomment principalement lors de grandes fêtes ou cérémonies.

L’aspect mystique de cette plante ainsi que la grande endurance qu’elle assurait à l’empire Inca a vraisemblablement contribué à son bannissement par les conquistadores. Ils voyaient en effet d’un très mauvais oeil son usage dans des pratiques païennes.

La quinoa a bel et bien failli disparaître du globe. Sans l’expérience des campesinos et leur esprit de résistance, le « petit riz » des Incas n’existerait plus du tout.

« S’il fallait choisir pour survivre un seul aliment entre tous,
la meilleure option serait sans aucun doute la quinoa »

  • Nombre de variétés : 1800 (celles de l’Altiplano ayant les meilleures propriétés nutritives).
  • Culture : sur les hauts plateaux andins en Bolivie, Pérou et Equateur
  • Famille : Chénopodiacées (épinards, betteraves, etc.). La quinoa n’est donc pas une graminée (comme le blé).
Dans un champ de quinoaCommunauté productrice de quinoaTracteurTracteur mis à disposition des communautéTri de la quinoaVannage de la quinoa.
Il 
sera suivi d’un nettoyage complet dans une entreprise dirigée par des femmes.

Culture de la QUINOA

Le projet touche les communautés autour du Salar d’Uyuni, qui se trouve à une altitude moyenne de 3’700 mètres.

Le climat dans cette zone se caractérise par de grands écarts de température entre le jour et la nuit, des gelées importantes et des températures approchant les -20°C pendant les nuits les plus froides de l’hiver. Les mois d’avril à novembre sont extrêmement secs alors que les mois de décembre à mars forment une courte saison des pluies. Selon une analyse de précipitations de la zone, la moyenne annuelle varie entre 331mm à 439mm.

La récolte se fait en principe durant le mois d’avril, à la main, en arrachant ou en coupant les plants. Après la coupe, les plants sont disposés en doubles rangés de vingt mètres pour permettre le séchage. Le battage se réalise de manière mécanisée. Puis, intervient le vannage où les grains sont triés pour les débarrasser de leurs impuretés et des petits cailloux.

Ensuite, la quinoa est lavée pour enlever la saponine, cette substance qui donne un goût amer. Pour finir, elle est conditionnée pour le voyage en camion jusqu’au port de Arica au Chili puis en bateau jusqu’en Europe.

Commande quinoa

Les bénéfices des ventes de la 

Quinua Real Pachamama 


sont intégralement reversés aux projets en Bolivie

Source : http://www.voixlibres.org/index.php?option=com_content&view=article&id=33&Itemid=&lang=fr

Le Quinoa
Commentaires(0) Envoyez l’article à un(e) ami(e) email

LE QUINOA

La FAO, l’Organisation Internationale des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, classe le quinoa comme un des aliments les plus prometteurs au niveau mondial comme une source de solution face aux graves problèmes de nutrition humaine.
HISTORIE DU QUINUA
Le Quinoa (chenopodium quinoa) est également connu comme “Quinua”. C’est une plante alimentaire très ancienne en terres andines. Certaines découvertes indiquent que sa culture date de 5000 ans av. JC. et qu’elle a été utilisée comme aliment aux alentours de 3000 av. JC. Ces remarques ont été confirmées grâce à des informations archéologiques.Le Quinoa était considéré par l’Empire Inca comme un aliment sacré, siendo empleada además para usos diversos como alimento, savon (grâce à la saponine) et en médecine en accord à certains chronistes. A partir du Quinoa, on peut préparer des farines de biscuits, de mazamorras…etc

Espagnol: Quinua, Quínoa, Quinqua, kinoa, Triguillo, Trigo inca, Arrocillo, Riz du Pérou.

CULTURE DU QUINUA
Cette céréale est cultivée de nos jours dans diverses zones  latino américaines comme au Pérou, en Bolivie, en Equateur, au Chili, en Colombie ou en Argentine.La classification du quinoa a toujours pris en compte les caractéristiques de taille (grandes, moyennes et petites) et la couleur (blanche, café, jaune, grise, rose, rouge et noire) des grains.En ce qui concerne sa culture, elle est généralement réalisée entre  3000 et 4000 m d’altitude.Le quinoa est une plante annuelle dont la période végétative varie de 150 à 240 jours et  bien qu’elle soit cultivée et qu’elle subisse des gels durant sa croissance, c´est une plante qui s’adapte très bien à différentes conditions environnementales.

Quinoa: Lavage et Désaponification

La contenance en saponines des grains de quinoa engendre le gout original amer et son usage comme de savon. Il est nécessaire d´éliminer les saponines pour pouvoir le consommer.Les méthodes d´élimination peuvent être manuelles (friction des mains avec de l´eau) ou industrielles (scarification – lavage à sec – et une méthode combinée – lavage à sec et humide).

VALEUR NUTRITIVE ET PROPRIÉTÉS DU QUINUA

Le quinoa est supposé être l´un des aliments les plus basiques des populations antiques.De nos jours le Quinoa continue d’alimenter son prestige en partie grâce aux analyses, qui ont  pues confirmer la valeur réelle du quinoa et sa haute capacité nutritive en comparaison à d´autres céréales comme le blé, l´orge, le riz, le maïs.

Tableau  1
Composition moyenne des valeurs nutritionnelles dans les grains de Quinoa

COMPOSANT

MOYENNE

Humidité

12,65

Graisse 

5,01

Protéine

13,81

Cendre

3,36

Glucides

59,74

Cellulose

4,38

Fibre

4,14

Le Quinoa est une source végétale en protéines, non pas du fait de sa quantité sinon de par sa qualité, ce qui lui octroie une grande valeur biologique.

La qualité des protéines dépend de la composition des aminoacides et en particulier de la quantité des aminoacides essentiels. Ainsi, la lisina, un des aminoacides essentiels les plus rares dans les aliments d’origine végétale, est présente dans le Quinoa dans des proportions pratiquement doublées en comparaison aux autres céréales.

Le Quinoa contient un pourcentage relativement haut en minéraux, parmi lesquels se détachent le potassium et le phosphore.

Tableau 2
Aminoacides Essentiels dans le Quinoa (Ewart 1967)

AMINOACIDE

(*)G/10 kG. BRUT

Isoleucine

68

Leucine

104

Lysine

79

Phénylalanine

79

Tyrosine

41

Cystine

Traces

Méthionine

18

Thréonine

40

Tryptophane

16

Valine

76

Tableau 3
Vitamines dans le Quinoa

VITAMINES

 (MGR./100 G)

Vit. A 

0,36 (variété 1)

0,12 (variété 2)

Vit. B Thiamine

0,51

Riboflavine

0,39

Niacine

1,2

Vit. C Acide

6,24

En plus de la teneur en aminoacides et en vitamines (voir tableau 2 et 3), Bruin (op. cit) a trouvé une grande quantité de vitamine E. Le Quinoa peut donc être considéré comme une source importante en teneur vitaminique.

Le contenu nutritif du Quinoa, le convertit en un aliment d’exception autant pour les enfants que pour les adultes.

UTILISATIONS
Les grains du Quinoa sont traditionnellement grillés et donnent ainsi de la farine. Ils peuvent être cuisinés, ajoutés à de la soupe, utilisés comme des céréales, pâtes mais aussi, s’ils sont fermentés en bière ou « chicha »: considérée comme la boisson des Incas. Lorsqu’il est cuisiné, le Quinoa a une saveur similaire à la noisette. La farine de quinua est produite au Pérou et en Bolivie. Elle se substitue souvent à la farine de blé. Elle enrichie pain, biscuits et gâteau de par sa saveur. En mélangeant le quinoa avec du maïs, du blé, de l’avoine ou des pommes de terre, on produit des aliments nutritifs et agréables. Ces aliments permettent d’alimenter  des enfants sous alimentés au Pérou et en Bolivie. La plante est parfois utilisée comme « légume » et ses feuilles se mangent fraiches ou cuisinées. On peut l’utiliser pour l’alimentation des animaux comme les alpagas, les lamas, les ânes, les brebis et les cochons d’inde. Les graines et les racines sont  d’excellents aliments pour les volailles et les porcs.

NUTRITION
Le quinoa est exceptionnellement équilibré en protéines, en graisse, en huile et en amidon. La teneur en protéine est forte. La moyenne des protéines dans la graine équivaut à 16% cependant, elle peut en contenir jusqu’à 23%, soit le double que n’importe quelle autre céréale. Par ailleurs, les protéines contenues avoisinent le pourcentage donné par la FAO pour la nutrition humaine. Les protéines du Quinoa ont une forte teneur en aminoacides, en lysine, en méthionine et en cystine. Les graines contiennent entre 58 et 68% d’amidon et 5% de sucres et même si les grains d’amidon sont relativement petits, ceux-ci contiennent près de 20% d’amylose, et peuvent former de la gélatine entre 55 et 65 °C. La graisse contenue représente 4 à 9% ; la moitié de cette graisse contient de l’acide linoléique, essentiel pour un régime humain. Elle contient aussi une forte teneur en calcium et phosphore. Les nutriments concentrés des feuilles ont une faible teneur en nitrate et oxalate, lesquels sont considérés comme des éléments préjudiciables dans l’alimentation.

Source :  http://www.inkanatural.com/fr/arti.asp?ref=le-quinoa

MA VIE SANS GLUTENPrix unitaire TTC : 2,85 €

Quantité :

Mode d’emploi :
Ce petit format de pâte s’utilise pour épaissir un potage clair (environ 2 cuillères à soupe dans un demi litre d’eau bouillante) ou bien pour réaliser un plat traditionnel de pâtes plutôt destiné aux enfants.

Temps de cuisson 8 minutes environ

 Ingrédients :
Farine de maïs, farine de quinoa* 20%, épinard*, betterave*

* issu de l’agriculture biologique

Analyse type pour 100g :
– énergie 363kcal
– protéines 7.7g
– lipides 3.2g
– glucides 75.8g

Source : http://www.naturalia.fr/bio-stellines-quinoa-250g_5007_7_806.htm
https://www.facebook.com/Naturaliamagasinsbio/events

Monoprix rachète Naturalia

04/07/2008

POINT DE VENTE. Monoprix a annoncé le rachat de la chaîne de produits bio Naturalia, détenue depuis 1997 par son président Emmanuel de La Baume et son directeur général Eric Vochel, qui conservent leurs fonctions. Créée en 1973, Naturalia est aujourd’hui la première enseigne spécialisée de produits biologiques et naturels en région parisienne, avec 34 magasins et un chiffre d’affaires de 49 millions d’euros en 2007. Géré par Draft FCB, le budget publicitaire de Monoprix, qui a investi 29 millions d’euros dans les médias en 2007 selon TNS Media Intelligence, fait actuellement l’objet d’un appel d’offres. Celui de Naturalia (378000 euros en 2007) est géré en interne. Les derniers articles sur Monoprix.

Portrait d’Eric Vochel, Fondateur de Naturalia Version imprimable Suggérer par mail

Source : http://www.jeanfrancoislamour.fr/quinzeenligne/index.php?option=com_content&task=view&id=42

15-09-2008
ImageEric Vochel, PDG de Naturalia, enseigne bio de la région parisienne Naturalia, un monde bio et désormais beau…
En une décennie, Eric Vochel (avec son associé Emmanuel de la Baume) a hissé Naturalia, dont le siège est au 12 rue Franquet, à deux pas du Parc Brassens dans le XVe, au rang de première enseigne bio de la région parisienne.
Après l’alimentation, Naturalia, se lance, avec succès, dans la cosmétique avec des instituts de beauté bio.
Récit d’une success story
Depuis un mois, les nuits sont courtes et les journées denses. Eric Vochel ne découvre pourtant pas les joies de la paternité. Ou plutôt si : en neuf mois, cinq nouvelles boutiques Naturalia viennent de voir le jour : une nouvelle épicerie a été inaugurée à Issy-les-Moulineaux et quatre Naturalia Beauté Bio, le nouveau pari (réussi) de la maison, sont nés. Un rythme infernal qui n’est pas près de s’arrêter.
« On envisage d’ouvrir encore une quarantaine de magasins dans les cinq prochaines années », confie le PDG de Naturalia. Et pour cette expansion spectaculaire, tout le monde met la main à la pâte. A ses heures perdues, la DRH se charge même de repérer des implantations possibles, c’est dire la motivation  des troupes ! Contrairement à ce que pourrait laisser croire son polo (de marque) orange flashy, Eric Vochel est un homme discret qui n’aime pas se mettre en avant. Pour lui, parler de Naturalia en termes de « groupe » s’apparente à utiliser un gros mot. « Nous ne sommes qu’une chaîne d’épiciers parisiens ! », corrige-t-il d’emblée. Avec ses 38 boutiques, ses 4 instituts de beauté, ses 4 500 références et la vente en ligne sur internet (depuis 2001), la « chaîne » marche plutôt bien. Eric Vochel sait de quoi il parle car la sémantique du « groupe », il connaît. Après ses études, il est embauché chez Danone. Il y restera treize ans, notamment comme responsable de la branche biscuits en Europe centrale, dans les années 92-94. « C’est là que j’ai pris conscience de la non-gestion écologique produit/santé dans ces pays, raconte-t-il. Ma conscience bio a alors été multipliée par 100. Ça a aussi coïncidé avec mes 40 ans et l’envie d’avoir ma propre société. » Avec l’alimentaire comme compétence et le souci de faire des produits qui respectent l’environnement (« à l’époque, c’était la définition qu’on se faisait du bio… »), Vochel reprend à zéro et postule au rachat de Naturalia, dont le fondateur, agriculteur bio du nord de la France, partait à la retraite. Cet homme avait ouvert avec son épouse en 1973 son premier magasin, situé sur le boulevard Magenta. A l’époque, le couple innove en mélangeant bio et produits de diététique, « une réelle prémonition » commente Eric Vochel. Leur entrepôt (juste 100 m2) est situé rue Jules Simon, dans le XVe. « La gamme était bonne et les fournisseurs bien choisis, mais tout le reste était bricolé et le patron de Naturalia ne s’était toujours pas mis à l’informatique pour gérer ses stocks !, se souvient Vochel. Avec mon associé, on est arrivé juste  au moment où Naturalia devait prendre  le virage de la modernité. On ne connaissait rien au bio mais on s’y est vite mis. On a fait changer Naturalia de dimension et de statut : il y a dix ans, quand je disais que je travaillais chez eux, personne ne connaissait l’enseigne et la bio était plutôt un sujet de moqueries. Aujourd’hui, tout s’est inversé… » En effet, quand Eric Vochel et Emmanuel  de la Baume reprennent Naturalia, ils ne se doutent pas une seconde du « boom » qui attend le bio. « Depuis 15 ans, le bio progresse environ de 10-15% par an. Mais depuis le Grenelle de l’environnement, qui a touché la conscience du grand public, Naturalia a une croissance annuelle de 35 % ! » se réjouit Eric Vochel. Après avoir été un phénomène de mode, le bio prouve donc qu’il est un marché à part entière. « A un moment, se souvient-il, quand on s’est intéressé au bio, c’était un domaine très fermé, genre végétarien-macrobiotique, bac+9. Lors de ma première visite dans une boutique bio (qui n’était pas un Naturalia), j’ai passé 20 minutes dans un rayon avant qu’on daigne s’intéresser à moi. Et quand la vendeuse est venue et qu’elle a su que je n’étais ni végétarien, ni végétalien, ni macrobiotique, elle m’a tourné le dos ! J’ai senti que le bio, c’était très élitiste ». Pour Naturalia, il décide d’ouvrir le cercle fermé du bio. « On a commencé par mettre en vitrine le pain, qui est un produit que tout le monde connaît et qui rassure », explique Eric Vochel. Une recette (parfois copiée) qui a fait ses preuves. Ceux qui pénètrent dans la boutique y reviennent, de plus en plus curieux de tester des produits moins courants. Jus de fruits originaux, confitures surprenantes ou céréales anciennes.
Aujourd’hui, après une décennie dans le bio, Eric Vochel ne se lasse quant à lui ni de la viande ni du vin bios. « Des goûts très  masculins », souligne-t-il. Sa fierté ? « 
Aujourd’hui, ça me fait plaisir quand je vais dans les grands restaurants, comme le Bristol ou le Crillon, et que j’entends le sommelier parler de nos vins bio (qui sont à leur carte) comme si c’étaient des Château-Latour ! »

Monoprix s’affirme bio avec Naturalia

Publié le 10 juillet 2008 par Francis Lecompte et Emmanuel Botta
    • Mots clés :

Stratégie – En rachetant la chaîne de magasins Naturalia, l’enseigne urbaine croit à un effet d’entraînement de l’offre. Mais les deux réseaux devraient poursuivre des développements parallèles.

Des perspectives prometteuses pour le marché. Les spécialistes des produits bio ont plutôt bien accueilli le rachat de Naturalia par Monoprix. Aux termes d’un accord conclu en début de semaine dernière, l’enseigne de centre-ville, filiale du groupe Casino et des Galeries Lafayette, va prendre le contrôle à 100 % des 38 magasins, tous implantés à Paris et en région parisienne, propriétés, depuis une dizaine d’années, d’Emmanuel de La Baume et Éric Vocher, deux anciens de Danone. La transaction, dont le montant n’a pas été révélé mais qui devrait tourner autour de 30 ou 35 millions d’euros, ne concerne pas, en revanche, les quatre magasins Naturalia Beauté Bio, spécialisés dans les produits cosmétiques.

Développement accéléré

Avec un chiffre d’affaires proche des 50 millions d’euros, Naturalia s’est longtemps contentée d’une croissance tranquille, loin des poids lourds du secteur que sont Biocoop ou La Vie claire. « D’année en année, nous avons augmenté le nombre d’ouvertures et nous en sommes à cinq en moyenne, raconte Emmanuel de La Baume, mais on voit bien qu’il y a eu un basculement à l’automne dernier et une forte augmentation de la demande. Pour nous, le moment est venu de passer à un rythme de développement, pour lequel nous ne disposons ni des moyens ni des structures adaptées. » La conséquence la plus visible de l’arrivée de Monoprix devrait donc se traduire par une accélération de l’expansion – de 10 à 15 magasins par an, selon les dirigeants des deux enseignes – et, surtout, son extension aux grandes villes de France.

Monoprix attend beaucoup de cette opération, et pas seulement sur le plan financier, même si Naturalia présente un rendement intéressant, puisque « comparable au nôtre », selon Bernardo Sanchez Incera. Mais pour le directeur général exécutif de Monoprix, son nouveau partenaire doit surtout lui apporter un savoir-faire irremplaçable sur un marché exigeant et complexe. « Même si nous sommes un acteur historique de ce marché, précise Bernardo Sanchez Incera, le problème du sourcing reste important et nous avons un gros travail à faire dans ce domaine. » Personne n’ignore que l’agriculture bio ne se développe pas au même rythme que la demande des consommateurs. « Notre rapprochement va provoquer une augmentation des volumes, et cela peut être l’occasion d’offrir de nouveaux débouchés aux producteurs, répond le dirigeant de Monoprix. Nous pouvons donc stimuler la production, ainsi que nous l’avons déjà fait vis-à-vis de certaines filières dans l’ultrafrais avec notre offre Daily Monop. »

Benoît Soury, directeur général de La Vie claire, partage ce point de vue et considère ainsi l’annonce de cette opération comme une bonne nouvelle. « L’arrivée d’un acteur de la grande distribution dans le monde des spécialistes du bio ne fait que combler un certain retard pris par le marché français, estime-t-il. Cela ne peut que renforcer les moyens de la filière bio en France. » Sans arrière-pensée sur de possibles conséquences sur les équilibres de ce marché ? « On assiste, c’est vrai, à une certaine financiarisation du bio, mais je n’ai pas de crainte : Monoprix a toujours respecté les valeurs de l’agriculture biologique. »

Enseignes sous surveillance

Emmanuel de La Baume fait le même pari à l’égard de sa nouvelle maison mère. En janvier prochain doit entrer en vigueur la directive européenne sur l’agriculture bio, moins contraignante que les règles françaises. Le patron de Naturalia veut croire que le soutien de Monoprix contribuera à « consolider les filières en amont et à peser suffisamment sur le marché pour continuer à faire respecter des normes rigoureuses ». Fournisseur de longue date des deux enseignes, Pronatura, leader européen de la commercialisation des fruits et légumes bio, abonde dans ce sens : « Nous ne recevons de Monoprix que des signes positifs sur la qualité, sur leur engagement et leur respect des valeurs de l’agriculture biologique, affirme son président, Henri de Pazzis. Les deux enseignes travaillent avec le même niveau de qualité, et ce rachat ne peut donc avoir que des effets positifs sur la structuration des diverses filières bio. »

Crédités d’a priori plutôt favorables, les nouveaux partenaires seront néanmoins placés sous étroite surveillance par les gardiens du Temple. « Nous recevons des plaintes récurrentes concernant Naturalia, souligne Sébastien Ravut, fondateur de Marché citoyen, un annuaire électronique de la consommation bio et équitable. Ses engagements n’apparaissent pas toujours très clairement. En outre, ses prix sont globalement très élevés et lui donnent plus une image de distributeur, simplement attiré par les profits. Nous allons observer comment Monoprix va repositionner cette enseigne pour décider si nous continuerons ou non à la référencer sur notre site. »

Autre question qui agite les milieux bio : ce rapprochement signe-t-il le début d’une centralisation renforcée des achats ? « La relocalisation des petits producteurs est inscrite dans les gènes de l’agriculture bio », rappelle Sébastien Ravut, qui se demande si Monoprix fera l’effort de soutenir des petites exploitations locales. « On peut s’attendre à une structuration du côté des producteurs », prévoit au contraire Henri de Pazzis, chez Pronatura.

Un exemple à suivre ?

Aujourd’hui encore très atomisé, le marché du bio est-il également entré dans une phase de concentration commerciale ? « Naturalia fonctionne comme un écosystème, il est essentiel qu’il conserve son identité », affirme Bernardo Sanchez Incera, qui n’envisage aucune mutualisation d’enseigne ou de produits. Un concurrent, lui, trouverait plutôt légitime de voir apparaître une enseigne « Monoprix Bio » et n’écarte pas l’idée d’autres rapprochements entre la grande distribution et les réseaux spécialisés. Numéro deux du marché avec ses 165 points de vente et sa forte notoriété, La Vie claire serait une proie tentante. Mais quelle enseigne généraliste pourrait vouloir imiter Monoprix ? Les parts de marché des Carrefour, Auchan et autres Casino dans le bio restent très marginales et n’auraient pas la crédibilité d’un Monoprix pour une telle opération. À moins qu’une enseigne étrangère et considérée comme légitime, Whole Foods pour ne pas la nommer, y voie un bon moyen pour prendre pied sur le marché français.

Source : http://www.lsa-conso.fr/monoprix-s-affirme-bio-avec-naturalia,91437#

Les Arcs Panoramic

Les Arcs Panoramic (Photo credit: féileacán)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 279 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :